AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de marina53


marina53
  26 avril 2014
La Rochelle, 1940. Sur les quais, les Juifs tentent par tous les moyens de fuir la France vers les Etats-Unis. Joseph Joanovici est de ceux-là. Par dessus tout, il essaie de mettre sa femme et ses filles en sécurité. Pour cela, il a réservé un billet en première classe pour un départ dès le lendemain. Mais, sur un coup de tête, il change d'avis et décide de rester en France pour régler quelques affaires. En effet, ayant dégoté un faussaire réputé pour trafiquer les passeports, il espère pouvoir rester encore un peu pour traiter avec les Allemands sur le marché des métaux. C'est donc en compagnie de Lucie, son assistante et maîtresse, et de ce monsieur Bravo qu'il rejoint Paris. Une fois arrivés, il lui demande de refaire ses papiers puis ceux de ses employés. Dès lors, il reçoit la visite d'un capitaine de l'armée allemande qui lui demande de travailler pour lui à un prix confortable. Les affaires reprennent très vite pour l'entreprise mais les trahisons et les coups bas ne sont jamais bien loin...

Fabien Nury nous offre un second tome tout en continuité avec le premier. le scénario est tout aussi passionnant et la narration, plus linéaire ici, est rondement menée. Nous suivons toujours les tribulations de Joseph Joanovici, un ferrailleur émigré roumain d'origine juive qui a fait fortune pendant la guerre sur le marché des métaux. Ici, l'on montre un homme encore plus étrange dont les motivations restent ici sans réponses. de nombreuses personnes font leur apparition tandis que d'autres se dévoilent, montrant ainsi leurs bassesses ou leurs forces. le dessin est minutieux, les détails font mouche et les cadrages sont de toute beauté. Les couleurs siéent parfaitement à cette ambiance de guerre.

Il était une fois en France, le vol noir des corbeaux... de haut vol!
Commenter  J’apprécie          430



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (37)voir plus