AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916254501
Éditeur : Misma Editions (10/05/2016)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :



Nées de la collaboration des deux auteurs jumeaux Estocafich et El don Guillermo, tous deux sélectionnés au Concours Jeunes Talents, les éditions Misma voient le jour en 2004 à Toulouse.
Les éditions Misma ont tracé peu à peu leur chemin dans le paysage de la bande dessinée indépendante. En 10 ans, une vingtaine d'auteurs ont rejoint le tandem initial pour former une structure collective et proposer une bande dessinée décomplexée, aux... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
deuxquatredeux
  04 août 2016
Autant Gros Ours et P'tit lapin* s'adresse aux enfants, autant Gros ours & Petit lapin aux adultes. Même si celui-ci reprend une apparence extérieure enfantine - les noms des protagonistes, les couleurs vives de la couverture -, le dessin des deux protagonistes sur la première de couverture donne le ton (au moins graphique) de cette bande dessinée.
Dès qu'on la feuillette, il est évident qu'elle s'adresse aux adultes : la totalité des dessins n'utilise que le noir et le blanc, ils sont faits uniquement de traits et de hachures, et les deux protagonistes se fondent et se confondent dans la nature au point de parfois disparaître, ce qui nécessite de se concentrer pour les retrouver. Dès qu'on la lit, il est évident qu'elle s'adresse aux adultes : la bande dessinée se compose de longues discussions entre Gros ours et Petit lapin suivies de longues planches contemplatives sans dialogues, le tout dans une nature presque déserte à l'exception des deux protagonistes et de quelques escargots.
Beaucoup de choses opposent les deux animaux : gros/petit, carnivore/herbivore, bienveillant/égoïste, … Mais ils sont amis, même si cette amitié est parfois cruelle du fait de leur différence de caractère. Et chacun des deux voudrait devenir l'autre, ce qui n'est évidemment pas possible.
Les discussions de Gros ours et Petit lapin sont d'ordre philosophique et poétique : ils parlent de Dieu, de la disparition des abeilles, du sens de la vie, de l'impact des inondations sur leur vie, du pouvoir et du fascisme, de leur envie de devenir l'autre, de vérité,… :
« Je ne pensais pas voir ça de mon vivant. C'est un désastre.
- Mais de quoi parles-tu ?
- Je parle de la mortalité chez les abeilles. De quoi veux-tu que je parle d'autre ?
- Les abeilles ? C'est pas important les abeilles… Enfin, si, pour vous, les ours. Mais nous les lapins, on risque rien.
- Détrompe-toi. Tout le monde a à craindre de la disparition des abeilles.
- Ouh ! J'ai peur.
- Tu veux que je t'explique ?
- Non !
- C'est parce que les abeilles butinent et pollinisent et que sans les fleurs, les fruits, les plantes, rien ne pousse.
- Et alors ?
-Tu fais bien parti des gens qui ne mangent que des légumes.
- Oui, très bien. Mais moi, quand il 'y aura plus de légumes, je mangerai des boîtes. »
Par ailleurs auteur des aventures de Jérôme d'Alphagraph, d'un livre sur les Cabanes et de Porsmeur, Nylso propose avec Gros ours & Petit lapin un véritable petit bijou de poésie, de philosophie et d'humour triste et les éditions Misma une très belle et bien faite bande dessinée.
* Gros Ours et P'tit Lapin de Adeline Ruel
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160

critiques presse (2)
BoDoi   01 septembre 2016
Le splendide dessin, au rendu « poilu », restitue l’évidence de la simplicité et crée une poésie au timbre mélancolique. Et confirme qu’un trait, seul, pour peu qu’il soit virtuose, suffit à dire beaucoup.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   18 juillet 2016
Graphiquement, Nylso est minimaliste, mais même quand il fait le minimum, il réussit à étonner.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
koalaskoalas   14 mars 2017
Gros ours : Tu as des enfants, petit lapin ?
Petit lapin: Plein, plein partout.
Gros ours : Tu t'en occupes souvent ?
Petit lapin : Jamais ! Ils ont grandi très vite et ils se débrouillent comme leur papa. Et toi ?
Gros ours : Un, j'ai un enfant. Un jour la mère et l'enfant avaient faim. J'ai marché tout droit pour essayer de trouver un truc à manger. J'ai trouvé au bout de plusieurs jours. j'avais faim. J'ai tout mangé. Après j'ai dormi. J'ai jamais retrouvé le chemin du retour.
Petit lapin : Dis-moi, je sais pourquoi t'as jamais froid, c'est cette fourrure. A ta mort, je pourrai en hériter ?
Gros ours : C'est de famille, mon fils avait la même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   04 août 2016
- Je ne pensais pas voir ça de mon vivant. C'est un désastre.
- Mais de quoi parles-tu ?
- Je parle de la mortalité chez les abeilles . de quoi veux-tu que je parle d'autre ?
- Les abeilles ? C'est pas important les abeilles… Enfin, si, pour vous, les ours. Mais nous les lapins, on risque rien.
- Détrompe-toi. Tout le monde a à craindre de la disparition des abeilles.
- Ouh ! J'ai peur.
- Tu veux que je t'explique ?
- Non !
- C'est parce que les abeilles butinent et pollinisent et que sans les fleurs, les fruits, les plantes, rien ne pousse.
- Et alors ?
-Tu fais bien parti des gens qui ne mangent que des légumes.
- Oui, très bien. Mais moi, quand il 'y aura plus de légumes, je mangerai des boîtes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   22 mai 2016
- Tu crois en Dieu ?
- En quoi ?
- En Dieu !
- Non. je ne crois pas.
- Tu crois que tu ne crois pas, ou alors tu ne crois ni en Dieu ni en diable ? C'est trop compliqué pour toi. J'aurais dû m'en douter.
- Pour commencer, je ne comprends pas ta question. Quand il m'arrive quelque chose de très grave,
- Oui ?
- Oui. Alors, je tombe à genoux. Et là, oui, je prie.
- Le Dieu des Ours !
- Quoi ? Le Dieu des Ours ? Mais les ours n'ont pas de Dieu que je sache.
- Ah oui ? Et là tu faisais quoi ? On peut savoir ?
- Je faisais semblant pour te montrer.
- Mais avec Dieu on ne fait pas semblant. C'est très grave, c'est un crime.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
koalaskoalas   15 mars 2017
- En travaillant, je peux devenir un lapin (dit gros ours)
- Non (répond petit lapin)
-Sans relâche, pas de vacances, pas de repos
- Non
- Et pourquoi ? Dis le moi, je peux tout entendre.
- Non
- Je suis un ours, je digère tout même le lapin et très vite.
- C'est ça justement.
Commenter  J’apprécie          220
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   22 mai 2016
- Qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui ?
- Rien, comme d'habitude.
- Super !
- "Super" ? Comment ça ?
- Juste : super.
- Tu n'es pas content de moi, petit lapin. Je le vois bien.
- Non, je ne suis pas content de toi ! Mais de quoi je me mêle ? Après tout.
- C'est vrai.
- Jamais, comme moi tu ne pourras être heureux. Mais pire, jamais tu ne seras un lapin.
- Quoi ?
- ... tu n'es qu'un ours. Je sais que c'est difficile à avaler.
- Qu'est-ce que tu veux dire exactement ?
- Oublie !
- C'est pas important.
- Pas important ? Quand j'apprends que malgré tout mes efforts, jamais je ne serai... un lapin.
- C'est hard.
- Oui quand même assez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Video de Nylso (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Nylso
Nylso - Kimi le vieux chien
autres livres classés : roman graphiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr