AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre-Emmanuel Dauzat (Traducteur)
EAN : 9782264039309
289 pages
Éditeur : 10-18 (01/06/2005)
3.64/5   53 notes
Résumé :
A la mort de sa mère, Michen s'enferme dans une solitude et une violence qui le conduisent tout droit en maison de correction. Des années plus tard, c'est un être instable et ravagé par l'enfermement qui revient semer le trouble dans le petit village irlandais qui l'a vu naître. Michen vole, menace, insulte la population, qui reste pétrifiée entre pitié et répulsion jusqu'à ce qu'il commette l'irréparable. Mû par une force incontrôlable et les voix qui ne le quitten... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,64

sur 53 notes
5
2 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

mollymon
  11 juin 2017
En décrivant le parcours de Michen O'Kane, un petit délinquant qui devient un meurtrier, Edna O'Brien se livre dans ce roman à un exercice délicat, celui de chercher à comprendre tout en ne se faisant pas pas l'avocat du diable.
Présenter O'Kane juste comme un un monstre aurait été une réduction simpliste et d'autre part, le rendre sympathique ou essayer de rationaliser ses actions pourrait être considéré comme une insulte à ses victimes. Edna O'Brien n'essaie pas de trouver des circonstances atténuantes à ce garçon qui nous est montré dans toute son abjection. Elle dénonce plutôt les dérives d'un système capable de transformer un individu fragile en un fou sauvage, d'une société prise entre peur et culpabilité, incapable de lui apporter l'aide dont il a besoin ou de la maitriser.
Dans la forêt est une lecture oppressante et angoissante. Elle met mal à l'aise car même si elle peut se lire comme un polar, cette histoire est malheureusement inspirée de faits réels.
Commenter  J’apprécie          180
Jacline
  08 juillet 2017
Cet(te) auteur(e) irlandaise ne cesse pas de me surprendre : déjà, dans " Les petites chaises rouges" elle s'attachait à présenter les multiples facettes d'un criminel de guerre ; ici, elle suit "une petite frappe" qui, malmené par le système judiciaire- pénitentiaire, en arrive à devenir un meurtrier qui sème la terreur dans tout un comté. J'aimerais pouvoir dire que ce roman peut se lire comme une chronique de la folie ordinaire, mais c'est bien au delà de ça. C'est un peu effrayant de se dire qu'il est écrit à l'encre d'un fait divers !! Et que cet être qui n'était que violence et haine ne pouvait être que très malheureux, malheureux jusqu'à s'auto détruire après avoir avoir détruit ses proches.
Que veut nous faire entendre cette romancière ? Heureusement, elle possède une belle maîtrise stylistique et le récit, à plusieurs voix, est fluide, ça estompe( un peu) l'atrocité du personnage.
Commenter  J’apprécie          40
Des_potron_minet
  26 septembre 2021
Un coup de coeur pour ce roman et un coup de coeur pour son autrice.
Un style particulier, avec des changements de narrateur, une construction originale mais une fois embarqué dans l'histoire de ce village irlandais qui vit dans la peur du retour d'un de leur habitant totalement fou.
Edna O'Brien décrit à la perfection la folie à l'état pure ! Avec une plume blanche elle nous embarque dans un roman noir au porte du thriller.
Un sublime roman qui se lit en apnée.
Commenter  J’apprécie          40
Rhodathewaves
  21 juin 2021
C'est un récit sombre et sauvage que nous livre Edna O'Brien (écrivaine irlandaise née en 1930), un récit à plusieurs voix. Michen O'Kane est un enfant perdu. La mort de sa mère le plonge dans une immense tristesse. le manque d'amour et les mauvais traitements infligée par les divers ses institutions auxquelles il est confié en font un monstre. Un jour, il revient. Il est le Kindershrek. Ses voix lui ordonnent la vengeance et de détruire ce qu'il y a de plus beau dans ce village déshérité.
Ce sera Eily la rousse, dont la liberté fascine et agace là-bas. Eily et son enfant qu'elle aime comme Michen n'a jamais été aimé.
Dans la forêt est angoissant comme un roman noir avec un meurtrier en série. Il déploie aussi de grandes qualités littéraires. Edna O'Brien sait décrire la nature et son influence profonde sur les personnages. Elle nous plonge dans les pensées de tous, tour à tour et fait naître la compréhension et la sympathie même envers le jeune assassin.
Commenter  J’apprécie          00
Giwago
  24 décembre 2008
J'ai beaucoup aimé ce court roman. L'écriture est très nerveuse, ne laissant jamais un moment de répit au lecteur. On suit le parcours de ce paumé : on comprend pourquoi de simple délinquant il est devenu un meurtrier fou, on assiste à sa descente aux enfers.
Avec Edna O'Brien on pénètre dans la société irlandaise, ses moeurs, ses travers, ses démons, ses codes, ses interdits.
On ne peut pas ressortir de ce livre sans un sentiment de malaise que l'auteur a su créer tout au long de son récit.

Lien : http://cultureconfiture2.blo..
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   09 mai 2015
Quand le juge rendit sa sentence, il ne la comprit pas. Un centre de détention. Qu'est-ce que ça voulait dire ? La voix du juge était très basse mais sa figure toute rouge. Le sergent remercia le juge et ils sortirent tous ensemble. Dehors, sa sœur lui expliqua qu'on allait l'envoyer à Saint-Malachi, et qu'il avait bien de la chance qu'il y ait de la place parce que c'était un coin très joli. Il pleura, cria et s'enfuit dans la rue, mais ils le rattrapèrent et le ramenèrent en le traînant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maya26Maya26   19 novembre 2016
Il se met à pleurer, et ses dents mangent les larmes. Des sons pitoyables sortent du fond de lui, un désespoir d'enfant emprisonné dans l'être bouffi qu'il est devenu. Elle se penche et lui retire les cuillers, puis lui parle, tout doucement : "Mich, qu'est ce qu'il se passe ? Si tu me le dis pas, je peux pas savoir. Je peux pas t'aider.
Commenter  J’apprécie          20
ImaginariumlitteraireImaginariumlitteraire   05 décembre 2020
Il avait été un enfant de dix, onze et douze ans, puis il cessa d’être un enfant parce qu’il avait appris les choses cruelles qu’ils lui avaient enseignées, dans des endroits portant les noms de saints.
Commenter  J’apprécie          00
ImaginariumlitteraireImaginariumlitteraire   05 décembre 2020
Ils ont peur de lui maintenant, du Kinderschreck, un des leurs, un fils de leur terre, issu de leur chair et de leur sang, devenu fou furieux.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Edna O’Brien (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edna O’Brien
Edna O'Brien, guerrière de l’écriture
autres livres classés : irlandeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
170 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre

.. ..