AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Richard Crevier (Traducteur)
EAN : 9782264018311
336 pages
10-18 (27/08/1993)
4.08/5   25 notes
Résumé :
Entre le polar contemporain et le récit épique, ce western des temps modernes se passe dans les Black Hills, ces collines sacrées du Sud Dakota, non loin du Mont Rushmore, et met en scène des personnages hors du commun.
L'amour de la nature pousse l'auteur à des descriptions d'une rare intensité poétique autant que réaliste. Ici, le mythe et la légende rejoignent le quotidien qui se sublime en conservant sa tristesse réaliste.
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
veroherion
  26 septembre 2018
L'auteur est un passionné de la nature et des paysages du Dakota, de sa faune et de sa flore et des hommes et femmes qui y vivent.
Il raconte une histoire de loup, mais pas n'importe quel loup : le loup gris à bison. Quel beau nom, n'est-ce pas ?
Ce loup a disparu depuis les années cinquante, il a été chassé jusqu'à extinction de la race, pour protéger le bétail auquel il s'attaquait. Sans doute aussi pour dominer cette peur viscérale qu'il génère en nous.
Donc, un loup gris à bison serait réapparu dans les Collines Noires du Dakota, semant le trouble et la panique. Il rôderait la nuit.
C'est impossible mais ... le doute s'immisce petit à petit dans les esprits.
Les personnages sont façonnés par les paysages, par leur histoire... Chacun la sienne et chacun sa réaction face à la rumeur qui enfle.
Un récit prenant dans une ambiance venteuse et aride.
Ahououououououou...
Commenter  J’apprécie          70
Folfaerie
  17 juillet 2010
Je crois bien que ce roman, paru en 1988, est l'un de mes préférés de l'auteur... L'histoire se passe de nos jours à Medecine Spring dans le Dakota du sud où le bétail est attaqué par une bête féroce qui menace même les habitants. le Département des Eaux et Forêts, débordé par l'occupation indienne des Black Hills, fait appel à un ancien chasseur de loups, le vieux Bill Egan. Lui seul pourra confirmer l'hypothèse d'une attaque de canis lupus bien que l'animal ait disparu de la contrée, chassé à outrance par les hommes. Parallèlement à cette traque au loup, un étranger vient séjourner en ville. Il s'appelle Tom Mc Vay et se fait passer pour un journaliste. En réalité, Tom est à la recherche de l'assassin de son frère et rapidement il est amené à collaborer avec Egan pour qui il éprouve de la sympathie. le shériff Bailey, homme juste et sensé qui aime écouter Chopin, seul, loin des oreilles indiscrètes lui prêtera main forte.
C'est un sacré bon roman dont j'ai pris plaisir à suivre les différentes intrigues. O'Brien traite à la fois des problèmes d'écologie et des revendications indiennes. La plupart des personnages sont attachants, le Shériff, Tom et Egan, Katie la militante indienne. Chacun d'entre eux va influencer les destinées des autres. Les descriptions des paysages sont magnifiques, la psychologie des personnages et les sujets abordés, tout concourt à faire de ce roman une belle réussite.
Je me trompe peut-être mais O'Brien me semble injustement méconnu en France, sauf par une poignée de mordus de l'Ecole du Montana. La preuve, ses romans ne sont pas tous réédités. Pourtant, je crois que les Bisons de Coeur Brûlé ont séduit un grand nombre de lecteurs. Pourquoi ne pas découvrir le reste de son oeuvre ?

Lien : http://lectures-au-coin-du-f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
fulmar
  13 août 2022
Depuis Rites d'automne, l'histoire d'un fauconnier, j'avais délaissé Dan O'Brien pour d'autres écrivains de Nature Writing. C'est en cherchant des auteurs américains à ajouter dans ma liste de Polars ethnologiques que L'esprit des collines m'a fait un clin d'oeil. Pas d'enquête policière classique dans ce Dakota du Sud immortalisé par les quatre têtes de présidents des USA sculptées à même la roche. Mais une double quête dans les somptueux paysages des prairies et collines noires. L'une à la poursuite d'un éventuel dernier survivant des loups gris à bisons, l'autre à la recherche de l'assassin d'un jeune impliqué dans un trafic de drogue. Deux traques qui vont se rejoindre avec confrontation de leurs personnages respectifs, berger, chasseur de loup, shérif, journaliste, ouvrier, indienne. Une sorte de western en huis clos, pas de grandes chevauchées dans les plaines à bisons, mais une avancée à pas de loup, avec changement constant des protagonistes dans un décor décrit de main de maître. Cette quête n'est pas sans me faire penser à L'Archipel d'une autre vie de Makine, autre traque à l'aveugle. Impossible de déceler l'identité du carnassier, une avancée millimétrée à la recherche d'indices comme dans le Tigre, récit de Vaillant. Décidément, la Sibérie se prête à la comparaison avec les paysages de l'Ouest américain et leurs personnages hauts en couleurs.
On ne s'ennuie pas un seul instant dans ce périple à suspense. L'atmosphère pesante est très bien rendue avec des descriptions à couper le souffle.
Ce premier roman de Dan O'Brien est une parfaite réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
giati
  03 janvier 2020
Un vieux chasseur et un ex- militaire se croisent et s'allient dans une petite ville du sud Dakota. Chacun traque son ennemi: un loup pour l'un, un trafiquant de marijuana pour l'autre.
L'occasion de pénétrer la vie d'une petite communauté en limite des terres sacrées des Black Hills...Sacrées vraiment ? pour des indiens qui perdent un combat après l'autre faute de savoir s'accorder ? pour des blancs sans scrupule et sans parole qui veulent préserver soit disant "la" nature et surtout le mont Rushmore?
L'occasion de découvrir de magnifiques seconds rôles: le shérif mélomane, le vieux berger indien, le rédacteur de la feuille de chou local, et la belle et jeune indienne qui cherche sa place entre tradition et modernité.
Commenter  J’apprécie          50
Marie2406
  08 février 2019
Pour ce livre Dan O'Brien nous transporte chez lui dans le Dakota du sud dans les grandes plaines au pied des Black Hills
Tom Mc Vay un vétéran du Viêt-Nam arrive dans la petite ville de Medecine Spring communauté rurale en émoi à la suite de l'attaque du bétail par ce qui pourrait être un loup alors que le dernier d'entre eux a été tué 50 ans auparavant.
Au même moment une communauté indienne décide d'installer un campement au pied du Mont Rushmore.
Tom Mc Vay à la suite d'un quiproquo se fait passer pour un journaliste alors qu'il est venu afin de venger son frère tué par un trafiquant de drogue qui vit dans un ranch isolé de de Medecine Spring
Il fera la connaissance d'un vieux trappeur Bill Egan appelé à la rescousse par le shériff Bailey pour traquer le loup.
Dans une description de paysages à vous couper le souffle Dan O'Brien lui-même éleveur de bisons aborde les thèmes qui lui sont chers : la préservation de la nature et des espèces.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
giatigiati   30 décembre 2019
Comme tous les bergers, Joe "Standing" Elk avait bâti un millier de tours semblables au cours de sa vie uniquement pour s'occuper. Enfant, elles l'émerveillaient : elles se dressaient dans des régions, se disait-il à l'époque, où l'homme n'avait jamais mis les pieds. Berger à son tour, il en avait lui aussi construit parce que les bergers avaient toujours fait ainsi. Au début, il les élevait machinalement puis, les années passant, il avait fini par les considérer comme de véritables monuments. A partir de ce jour, ses tours n'avaient cessé de gagner en pureté, ressemblant de plus en plus à celles de son enfance et lui rappelant leurs constructeurs disparus à jamais, ces bâtisseurs anonymes qui n'avaient jamais songé que quelqu'un verrait un jour leur travail. Puis la patine du temps avait confondu les tours de Joe et celles de ses prédécesseurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
giatigiati   30 décembre 2019
En réalité, rares sont ceux qui supportent la solitude dans la prairie. Celle-ci nourrit dans une large mesure l'esprit grégaire. L'instinct qui pousse les animaux à se rassembler leur fait perdre la tête lorsqu'ils sont séparés du troupeau, ce qui facilite les choses pour celui qui les guette. Le daim, l'antilope, le mouton, le bétail, le bison, tous, même les êtres humains, sont des animaux grégaires. Rares sont ceux parmi eux qui peuvent penser lorsqu'ils sont seuls. Sans leurs congénères, ils ont facilement peur, commettent des erreurs, courent dans la mauvaise direction, se coincent eux-mêmes, ne voient pas ce qui devrait leur sauter aux yeux, ces embuscades où les attend un chasseur solitaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
fulmarfulmar   13 août 2022
Il sentit l'haleine fauve mêlée à l'odeur du sang qui coulait sur sa chemise avant de s'écraser à plat ventre sur un buisson de sauge, la mâchoire de l'animal se mettant alors à lui secouer la tête comme un jeune chiot l'aurait fait d'une chaussure.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Dan O'Brien (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dan O'Brien
Dan O'brien - Bisons des grandes plaines
autres livres classés : traqueVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1690 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre