AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Yolande Du Luart (Traducteur)
ISBN : 2266078712
Éditeur : Pocket (06/01/1999)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Le mensonge est le propre de l'homme.; la plupart sont sans conséquence, seuls quelques-uns sont mortels. Celui qui foudroya Amanda Bosch est inavouable.
Brutale et sarcastique, l'inspecteur Kathy Mallory doit s'immerger dans l'univers ouaté des quartiers chics pour tenter de découvrir la vérité. De son côté Charles Butler, l'ami de toujours et adepte du paranormal, aimerait l'aider en faisant parler le fantôme d'Amanda. Caché dans l'herbe haute des mensonges... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
CarlineK
  18 avril 2018
J'ai bien aimé les 100 premières pages ensuite j'ai calé. J'ai trouvé que l'histoire trainait en longueur. L'auteur nous rappelle sans cesse l'absence d'émotion de l'héroïne ainsi que ses particularité et ses magnifiques facultés, cela en devient lassant.
Ce tome est a priori le tome 2 de la série Mallory.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 juillet 2014
Quand nous disons la vérité, nous parlons toujours de la même vérité. Quand nous mentons, en revanche, il faut avoir une mémoire d'éléphant pour dire chaque fois le même mensonge.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   01 juillet 2014
Un jour l'alcool le tuerait. Ses réflexes lui feraient défaut au moment où il en aurait besoin pour sauver sa misérable peau. Qu'il soit éveillé ou endormi, la balle magique flottait toujours devant lui. Mais l'alcool et lui formaient à présent un vieux couple. Il préférait encore le rêve de la balle de revolver à la vision des araignées géantes qui avait accompagné sa dernière tentative de désintoxication.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 juillet 2014
Ce genre de pervers parle toujours trop, même quand on lui lit ses droits. Ces types mentent, mais ils parlent et se contredisent. Si nous ne le coinçons pas avant qu'un avocat lui dise de la fermer, nous avons perdu la partie. Sans preuves, il n'y a pas d'inculpation possible. La rapidité est indispensable dans ce genre d'affaire, sinon le meurtrier s'en tire.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 juillet 2014
On reconnaît tout de suite les enfants de riches. Si le mari ou la femme se tire, ils ne mangeront pas pendant une semaine. On peut voir combien ils sont bouleversés par la quantité d'alcool et de tranquillisants qu'ils ingurgitent. Mais si la femme de ménage s'en va, tout leur univers s'écroule. Ils retournent à l'état de bête.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 juillet 2014
Je ne pense pas qu'un écrivain s'inspire de sa propre existence plus qu'un acteur qui doit entrer dans la peau d'un personnage. L'acteur ne joue pas sa vie et j'imagine qu'un écrivain, même quand il fait son autobiographie, ne transcrit pas intégralement sa vie privée.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Carol O'Connell (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carol O'Connell
Vidéo de Carol O'Connell
autres livres classés : mensongesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1560 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre