AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081396630
48 pages
Éditeur : Flammarion (24/01/2018)

Note moyenne : 3.16/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Malenfer, la forêt maléfique, grandit et s’approche chaque jour davantage de la maison où vivent Gabriel et sa petite sœur Zoé. Seuls depuis le départ de leurs parents, partis chercher de l’aide en terre de Gazmoria, les enfants doivent faire face aux ténèbres qui recouvrent lentement Wallandar. Mais aussi à un tout nouveau danger : ni les visions de Zoé, ni les ses pouvoirs magiques ne parviennent encore à l’identifier
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Mladoria
  08 octobre 2018
Gabriel et Zoé sont frères et soeurs ils vivent aux abord de la forêt de Malenfer qui s'étend dangereusement. Leurs parents sont partis en expédition pour dénicher le magicien de Gazmoria capable de stopper son expansion. Dans leur école se passent de drôles de choses.
J'ai bien aimé cette petite aventure dont le style est tout à fait accessible même aux jeunes lecteurs, public cible de la série. L'univers fantasy est bien amené et le côté aventure est très sympathique avec quelques scènes d'action et quelques révélations sur le monde dans lesquels évoluent les personnages. le hic c'est justement les personnages, notamment les deux héros, un peu trop parfaits, capacités de télépathie et d'empathie exacerbée pour la cadette, secrets pouvoirs pour l'aîné dotés tout deux d'un caractère mature pour leur âge, à tel point que leurs réactions ne sont la plupart du temps pas en phase avec celles de leurs compagnons de classe, embarqués dans la même galère. Gabriel notamment est le parfait exemple du héros d'héroic fantasy, garçon "banal" mais décrit comme très intelligent, joli garçon, excessivement gentil, frère exemplaire, protecteur et capable de se débrouiller tout seul malgré l'absence prolongée de ses parents et tout ça à 12 ans et par la suite, on apprend qu'il n'est pas si ordinaire que ça... ben en même temps, on aurait pu s'en douter vu le topo. Sa petite soeur est un brin plus "normale" bien qu'elle possède des capacités psychiques hors normes et qu'elle soit déjà considérée comme une surdouée.
Bref, j'ai beaucoup accroché sur l'histoire, le déroulé somme toute classique mais l'univers très sympa et le panel de personnages non-humains qui promettent des surprises pour la suite mais le duo de héros en train de se découvrir des pouvoirs surpuissants avec des caractères de bisounours, euh... ça fait un peu trop. J'irai lire la suite par curiosité voir si cela s'améliore mais là ça m'a sauté aux yeux.
Une bonne saga destinée aux jeunes lecteurs qui souhaitent s'initier en douceur à l'héroic fantasy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          154
Shaynning
  11 septembre 2020
Je croyais avoir tout lu en matière de trucs incohérents, mais franchement, cette Bd jeunesse, adaptation du roman du même nom est un fiasco d'un bout à l'autre. Sa plus grosse faille? le scénario. Pourquoi une note si basse? Parce que je n'ai rien trouvé de positif à souligner dans cette BD hormis les couleurs.
Procédons par étape: d'abord, le point qui fait vraiment mal. le scénario n'est pas seulement mauvais, il est bourré d'incohérences. On pourrait d'abord se questionner sur le fait qu'il n'y a qu'un prof et cinq employés de plus pour tenir l'école, déjà c'est un bon début, et ces personnages sont présentés au début de la BD avec leur "double facette" de monstre vivant incognito dans le monde des humains, gâchant la surprise de leur révélation du même coup. Parlons ensuite de la page 5, en fond sépia, qui nous livre un micro-histoire qui ne sert absolument à rien sinon dire qu'un homme inconnu est embroché par un arbre. Puis nous tombons sur les cinq jeunes personnage principaux...heu, disons plutôt que Zoé et Gabriel sont les principaux et que les autres sont leurs amis. Et là le plaisir commence. de ce que j'ai comprit à force de revenir sur mes pas, parce que franchement ce n'est pas toujours clair, Zoé a des pouvoirs qu'on devinera être mal vus et ses amis garde cette info pour eux. Mais puisque Zoé est "bizarre" ( bonjour la stigmatisation) on la qualifie de "sorcière". Quand elle arrive à l'école, elle sens que quelques chose ne va pas, mais on ne sait pas quoi. Plus tard, elle aperçoit dehors, dans le lac, un tas de bulles. Lunatique ( ou en pleine vision, je ne suis pas sure) Zoé se fait interpeller par son prof, qui fini par l'envoyée chez le directeur. Mais Zoé sort dehors et découvre une chaussure ( d'un élève nommé Charles, merci à Morgane qui connait de mémoire les chaussures de tous les élèves visiblement). Bon, sommairement, il semble qu'un truc monstrueux mange des élèves ( oui, oui, Zoé nous confirme, le sourire rayonnant que ledit Charles est mort) et on apprend ( toujours grâce à Zoé) que les profs sont au courant. Logique. Des profs au courant qu'il y a un mort et qui décident de garder l'école ouverte, générant un deuxième accident ( un blessé) avant de se dire que bof, de toute façon les vacances sont demain, alors...Et bientôt, les profs iront chasse le monstre, suivis par les cinq amis, curieux de voir le monstre.
Bon, bon, je m'arrête là, bon sang, je saigne des yeux! Parce que ce récit boiteux n'est pas le seul problème. Il y a des cases inutiles, le dialogue est vraiment médiocre et incohérent ( on a droit à des répliques qui sortent de nulle part), les informations sur l'univers sont incomplètes, amenées trop tard ou mal amenées, les expressions des visages sont souvent incohérentes avec le texte en plus d'êtres vraiment de mauvaise qualité, les scènes d'action sont mauvaises et manque énormément de fluidité et bien sur, les stéréotypes pleuvent.
Il y a un point en particulier qui m'a beaucoup narguée. En considérant que c'est une BD jeunesse, et donc pour un lectorat en conséquence, je suis assez perplexe devant certaines scènes à mon sens inadéquates. La première est celle de l'autobus, où Morgane donne un coup de poing à une élève qui insinue que Zoé est bizarre, puis lui tire les cheveux. Et deux des personnages disent juste après "aimer bien cette fille", en parlant de Morgane. Charmant. La seconde est celle où Morgane catapulte Thomas d'un sévère coup de pied aux fesses lorsqu'il dit "On devrait le dire au directeur". La dernière: lorsque Zoé se fait scotcher un papier dans le dos avec la mention "sorcière", voici le constat du prof: "Ce genre de chose ne se produirait pas si vous vous conduisez normalement". Dois-je vraiment expliquer à quel point cette remarque est inappropriée de la part d'un professeur et à quel point c'est stigmatisant comme commentaire? Je n'ai rien contre la violence dans les BD, par contre, ce GENRE de violence n'est à mon sens malsaine, gratuite. Ça ne sert à rien dans l'avancement du récit et le seul message que j'en perçoit est"quand quelqu'un dit un truc soit idiot ou qu'on ne veut pas entendre, il mérite de se faire tabasser". La violence ne devrait pas devenir un moyen de communiquer son désaccord.
La Bd semble être à cheval entre notre monde et celui de la Fantasy, un genre de Urban fanatsy, donc, mais soyons francs, on n'y trouvera pas de choses originale. Des elfes et des nains signés Tolkiens, la panoplie fée, sorcière , troll ( d'ailleurs, sympa de présenter tout le monde de manière neutre, mais insister sur la puanteur de ladite troll et sur le mauvais caractère du nains "parce que c'est un nains", Zoé, ça ne fait surtout pas "stéréotype") un vieux grimoire magique caché sur une étagère de livres "interdits" qui sont pourtant faciles d'accès, une forêt qui se rapproche, mais qu'on comprendra au bout de dix pages,encore une araignée géante, etc.
Et le dessin n'est pas fameux. Expressions inadéquates ou ambiguës, le seul temps où elles semblent claires, c'est parce qu'ils des expressions basiques dignes des émoticônes. le dragon est sans doute le pire que j'ai jamais vu, se promenant la gueule complètement ouverte ( p.42, ça au moins j'ai bien rit). Et comme je l'ai dit, il y a des cases qui ne servent à rien. le tout s'enchaine de manière chaotique, zappant des détails, mettant l'accent sur des broutilles, amalgamant les émotions dans un étrange concerto blanc ou noir, sans finesse. La page couverture est un énorme "spoiler".
Si je devais donner une impression générale de cette "oeuvre", je l'articulerais ainsi: " Malenfer ( BD)", c'est l'illustration parfaite d'un travail d'équipe boiteux, où sept personnes ont été visiblement incapable de se concerter pour constater que tout n'a pas de sens".
Je réitère une fois de plus qu'une oeuvre jeunesse ne devrait pas avoir moins de sens que les Bd pour les plus vieux. Les jeunes ne sont pas des imbéciles. Et s'il y a bien une chose que j'ai ressenti en lisant ce BD, c'est l'impression d'être prise pour une imbécile.
Ah, je concède que les couleurs ne sont pas mal, bravo aux quatre coloristes. Mouais. Quatre. Je ne sais même pas quoi en penser, honnêtement.
Si le roman dont est issu ce travail d'amateur est scénaristiquement parlant aussi faible et aussi peu original, franchement, je ne vois pas l'intérêt de le lire. Après tout, l'histoire elle-même est ennuyeuse et très peu novatrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          26
Sanguine
  11 septembre 2018
J'avais beaucoup entendu parler de la série Malenfer sur la toile mais jamais encore je ne m'étais réellement penchée dessus. Mais la semaine dernière, j'ai rencontré Cassandra O'Donnell à Saint Maur en poche et je dois dire qu'elle m'a donné l'eau à la bouche en me racontant un peu le pitch de cette histoire destinée aux plus jeunes ...
Malenfer, la forêt maléfique, grandit et s'approche chaque jour davantage de la maison où vivent Gabriel et sa petite soeur Zoé. Seuls depuis le départ de leurs parents, partis chercher de l'aide en terre de Gazmoria, les enfants doivent faire face aux ténèbres qui recouvrent lentement Wallandar. Mais aussi à un tout nouveau danger : ni les visions de Zoé, ni les ses pouvoirs magiques ne parviennent encore à l'identifier.
J'étais toute contente de pouvoir enfin découvrir cette petite série et je dois dire que je n'ai pas été déçue. C'est une série destinée aux plus jeunes lecteurs et j'ai bien trouvé mon compte. Après, il est évident qu'il ne faut pas partir en ayant des attentes de malade car elles ne seront pas comblées. Ca reste très jeunesse et pourtant, j'ai vibré avec les personnages.
Bien sûr, ma cervelle adulte a deviné les choses avant même qu'elles ne se déroulent mais j'ai beaucoup aimé l'aventure dans laquelle l'auteure nous plonge, il y a une part de mystère et l'idée de cette forêt maléfique qui avance m'a totalement séduite. C'est très bien écrit, la plume de Cassandra O'Donnell est vraiment plaisante à lire. L'histoire est plutôt fidèle au résumé qu'elle m'en avait fait.
Les personnages sont peut-être évoqués de façon très superficielle mais je pense que c'est bien suffisant au regard du lectorat auquel le bouquin s'adresse à la base ... libre aux petits vieux qui s'aventurent sur les terres de Gazmoria de trouver leur compte là-dedans ou pas. Personnellement, j'ai hâte de connaitre la suite des aventures de Zoé et Gabriel (d'autant que je dois quand même avouer que l'absence d'adultes autour d'eux, si on met les enseignants à part, me pose un peu souci).
En parallèle, j'ai lu l'adaptation faite du roman en bd et je la trouve moins réussie. Il y a beaucoup de manques, de raccourcis et quelque part je trouve que l'histoire est un peu plus bancale. Je ne suis donc pas certaine de continuer la découverte des bandes dessinées.
Une chouette découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbe
  07 février 2018
Voici l'adaptation en bande dessinée d'une série jeunesse fantastique. Nous suivons les aventures des élèves d'une école particulière, proche d'une forêt dangereuse.

Zoé vit seule avec son frère en attendant le retour de ses parents. Ses dons pour connaître l'avenir font qu'elle est considérée par ses camarades comme étrange.

Cette fois, un monstre inquiétant semble avoir élu domicile dans le lac qui borde l'établissement scolaire. Nos héros vont devoir intervenir...
Un récit d'aventure où chacun s'interroge sur son identité et ses pouvoirs. Ce premier volume d'introduction présente l'univers et les personnages tout en nous faisant entrer tout de suite dans l'action.

A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          120
LesLecturesdOriane
  21 mai 2018
Gabriel et Zoé sont frères et soeurs. Depuis deux mois ils sont obligés de vivre seuls alors qu'ils n'ont que douze et dix ans. Mais ils n'ont pas le choix. En effet l'endroit où ils vivent est entouré d'une forêt maudite qui tue tout ce qui s'en approche. La seule façon d'empêcher la forêt de Malenfer de faire plus de dégât c'est de trouver le sorcier de Gazmoria. En attendant, les deux enfants doivent faire comme si de rien était et continuer à vivre seuls. Mais un danger rode dans l'ombre de leur école et ils ne savent pas encore ce que c'est.
Après avoir adoré La légende des quatre et Rebecca Kean, me voici dans une nouvelle lecture de Cassandra O'Donnell. Et comme pour ma première découverte, nous revoici dans de la jeunesse.
Nous découvrons Gabriel et Zoé, deux enfants laissés seuls chez eux pendant que leurs parents sont partis chercher une aide autant désiré que redouté. En attendant ils doivent faire profil bas et ne pas dire à qui que ce soit pourquoi leurs parents ne sont plus là. Seulement ce n'est pas leurs seuls problèmes : un enfant a disparu et un autre a failli y passer. Et pour une fois il semblerait que la forêt de Malenfer ne soit pas en cause. Alors… Quoi ? C'est le secret que nos deux héros, accompagnés de leurs amis, vont vouloir découvrir.
Ce roman est clairement jeunesse dans sa façon d'être raconté. Et si La légende des quatre parlait surtout aux adolescents, ici nous sommes pour des enfants plus jeunes. En effet il n'y a pas de gros chamboulements et l'histoire va droit au but. de plus le fait que le livre soit court, ainsi que les chapitres, permet que les enfants ne soient pas effrayés quand à la lecture d'un livre. Et point positif : chaque chapitre est illustré. Alors ce n'est pas véritablement un livre illustré, mais il y a quand même toujours au moins un petit quelque chose pour imager le chapitre. Cela peut aller de la forêt de Malenfer, au groupe d'amis que nous suivons ou juste quelques petites chauves-souris. C'est vraiment mignon à découvrir.
Pour ce qui est de l'histoire, je ne vais pas trop rentrer dans les détails car comme je l'ai dit le livre est assez court. Mais j'ai bien aimé découvrir cet univers Fantasy. Il y a plus d'une créature magique qui se trouve dans ces pages et je dois dire que j'ai hâte d'en savoir plus sur eux. Mais surtout je veux en savoir plus sur Zoé et Gabriel qui, s'ils se dévoilent un peu ici, ont encore beaucoup à nous raconter !
Lien : https://lecturesmmdoriane.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
BDZoom   23 février 2018
« Malenfer » est une excellente série de quatre romans jeunesse. Elle est adaptée dans une bande dessinée éponyme, d’aventures à l’univers fantasy affirmé. De quoi réjouir les très jeunes amateurs du genre.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   21 mai 2018
« Il inspira un grand coup puis regarda au loin. La forêt de Malenfer était là. À un kilomètre à peine, dominant la colline, ses arbres alignés comme des soldats sur un champ de bataille, avec leurs branches mouvantes dressées comme de gigantesques lances empoisonnées.
Secouant la tête, Gabriel poussa un soupir, prit son sac à dos puis attrapa la main de Zoé qui hésitait à sortir.
— Ne la regarde pas, chuchota-t-il à sa petite sœur tandis que le regard de Zoé s’attardait sur la forêt.
— Je sais mais je ne parviens pas à m’en empêcher, avoue-t-elle en e fixant de ses grands yeux bleus.
Il serra sa main plus fort dans la sienne.
— Ignore-la. Elle ne nous aura pas, je te le promets.
Zoé se força courageusement à sourire puis ils s’engagèrent dans le chemin qui les menait à la grande route. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Cassandra O’Donnell (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandra O’Donnell
L'imaginaire au féminin - Salon entre les Mondes 2019
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Rebecca Kean - Traquée

Dans quel état se trouve la ville de Burlington, le lieu de résidence de Rebecca?

New-York
Nouvelle-Angleterre
Nouveau-Mexique

20 questions
154 lecteurs ont répondu
Thème : Rebecca Kean, tome 1 : Traquée de Cassandra O’DonnellCréer un quiz sur ce livre