AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290081191
Éditeur : J'ai Lu (26/03/2014)

Note moyenne : 4.56/5 (sur 186 notes)
Résumé :
Ah les joies de la famille... les flambées de vampires, les batailles sanglantes, les coups de fouet, les séances de torture ludiques, les joyeux exorcismes... tous ces petits bonheurs simples me reviennent à l’esprit depuis que grand-mère et les Vikaris m’ont retrouvée et ont débarqué en ville dans l’intention évidente de me liquider... Nostalgie, quand tu nous tiens…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (49) Voir plus Ajouter une critique
Ptitelfe
  15 avril 2014

On reprend encore une fois l'histoire là où elle s'était arrêtée, lorsque Rebecca ouvre la porte et découvre sa grand mère et ses acolytes : Madeleine et Clotilde, toutes trois vikaris. Elles ont retrouvé Rebecca suite aux évènements précédents, notamment avec Michael.
La grand mère est venue affronter sa petite fille à mort.. après un combat flamboyant, leur gueguerre est mise en suspens le temps que l'assayim résolve une enquête des plus coriaces ! le detective chaman Travors vient de retrouver le corps d'une victime ! Aucune trace de magie, ni de coupable.... Rebecca va se tirer les cheveux à découvrir qui est derrière ces agissements, et les morts vont commencer à s'accumuler... En parallèle, on suit toujours l'évolution de Leonora, on en apprend encore plus sur elle. La mythologie continue dé s'étoffer! Un tome finalement où de il se passe encore beaucoup de choses.
J'ai vu que de nombreuses bloggeuses avaient eu un coup de coeur pour ce tome.... Pour moi, ce fut plus lassitude. Malgré les évènements, je ne vois pas de changements dans le style d'écriture de l'auteur, et du coup, elle reste dans la même lignée depuis le premier. Ce qui pourrait être superbe puisqu'on est dans le même univers mais personnellement, je n'ai pas été alpaguée par l'histoire. Peut être suis je moins interessée par les surnaturels exposés ici? Il n'y a pas que ça, mais je pense que ca joue sa part d'importance.
On voit beaucoup de personnages secondaires mais très rapidement! L'auteur s'est surtout concentrée sur la famille de Rebecca.
J'ai trouvé les révélations sur Léonora too much, ca m'a vraiment énervé je n'ai pas compris pourquoi. Je ne peux malheureusement pas m'étendre plus pour éviter de spoiler mais qu'est ce que c'est que ça? Déjà, dans le tome précédent, j'avais trouvé ca pas super mais bon, je m'étais que vu ses parents, pourquoi pas? Mais là, c'est pas crédible à mes yeux :( Enfin, je verrai bien dans les prochains tomes où l'auteur veut nous mener! Par contre, j'ai aimé la voir interagir dans sa première enquête et voir son petit caractere bien trempé continuer d'évoluer!
Par contre, j'ai aimé les révélations sur Ariel, un jeune chaman qui se lie d'affection pour Leo. (ne vous meprenez pas : Ariel est un homme, Leo une femme) Il a un côté très mysterieux et sombre et semble sincèrement attachée à notre hybride préférée.
J'ai été en colère contre Bruce, j'espère qu'il y aura un changement dans le tome prochain. On le voit brièvement, mais le peu a été "whaou, mais qu'est ce qu'IL FAIT????" L'auteur a brisé mon petit coeur.
J'apprécie de plus en plus Baetan, même si on le voit presque pas! j'adore découvrir à chaque rencontre ses nouveaux hôtes!
Et evidemment, je n'aime toujours pas Raphael, ce qui peut poser problème vu que c'est l'un des chouchous de l'assayim et ce malgré le suspens qui règne sur ce personnage et dont on en apprendra probablement plus par la suite.
Je retiens principalement l'humour des trois "marraines" de Rebecca, qui ont des conversations hilarantes dans les situations les plus graves, ainsi que la liaison qui nait entre Leo et son arrière grand mère. J'ai beaucoup aimé découvrir l'étendue des pouvoirs des Vikaris!
Donc pour ma part, cette saga était superbe pendant les trois premiers tomes et depuis le 4, je retombe à chaque lecture. Je crois surtout qu'en fait, je suis plus interessé par les vampires, louloups, sorcières ou démons et moins par les autres créatures surnat'...

Egalement, l'auteur trouve toujours des superbes titres à ses volumes, malgré les noms, je suis toujours surprise de la tournure que ça prend, ne cherchant pas non plus à deviner à l'avance ce que ça présage.
Cela dit, je reste persuadée que si vous êtes accro cet univers, vous ne serez pas déçus de cet opus
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Elyza
  30 octobre 2015
Ahalala Rebecca Kean, Rebecca Kean... En voici une série d'urban fantasy que j'adore! Et écrite par une auteure française, c'est d'autant plus plaisant à lire! Pas de soucis de type "la traduction est une véritable catastrophe". C'est grâce au challenge annuel auquel je participe depuis le début de l'année que j'ai pu me mettre à jour dans cette série puisque la consigne du mois était de lire un livre qui possède du orange sur la couverture, en référence à Halloween bien sûr. J'admets qu'il n'y a pas beaucoup de orange sur la couverture de ce tome 5 mais, il y en a quand même, on ne va pas chipoter pour si peu!
Je ne vous présente plus Rebecca, sorcière de guerre et Assayim de l'état du Vermont, chargée de faire régner la paix sur son territoire et de ménager les susceptibilité de chacun des 6 clans possédant un siège au conseil: vampires, démons, chamans, muteurs, loups garous, potionneuses. Chacun des tomes de cette série met en scène une enquête tout en mettant en avant l'un ou l'autre des clans. Dans ce tome-ci, Rebecca est appelée sur une scène de crime particulièrement gore. Un chaman a été assassiné, à elle de tout mettre en oeuvre pour débusquer l'assassin et lui régler son compte.
J'ai trouvé l'enquête plaisante et chargée émotionnellement parce qu'on a vu deux des victimes dans les tomes précédents et que je ne m'attendais pas du tout à leur mort. A chaque fois, Rebecca tombe sur un tueur surpuissant et on se demande bien de quelle manière elle va pouvoir s'en sortir vivante. Je dois avouer que l'auteur rivalise constamment d'originalité pour nous présenter des méchants très méchants avec leur petite histoire et un modus operandi qui sort de l'ordinaire. Ce qui m'a énormément plu c'est que Rebecca n'est pas seule dans cette enquête et je n'aurai jamais, jamais pu imaginer qui l'auteure allait choisir pour lui prêter main-forte et j'ai été absolument ravie de ce choix pour le moins original et osé!
A la fin du quatrième tome, Rebecca se retrouvait nez à nez avec une vieille connaissance. Cette personne dont je ne vous dévoilerai pas l'identité pour ne pas gâcher le plaisir, prend une place considérable dans ce tome 5. J'ai complètement adhéré à sa personnalité assez... excentrique et le moins que je puisse dire c'est qu'il ne faut pas se fier aux apparences! Ce qui est très plaisant également dans ce tome c'est qu'on en apprend (enfin!) plus sur la jeunesse de Rebecca, sur sa vie dans le clan Vikaris et ce qui la conduite à fuir, etc. Moi qui trouvais que ses origines étaient bien mystérieuses et un peu trop passées sous silence, j'ai enfin eu des réponses à mes questions!
J'ai regretté le peu d'apparitions de Raphael et de Bruce dans cette histoire mais je comprend tout à fait que l'auteure ait eu besoin d'un peu de "place" pour mettre en avant le nouveau personnage qui est accompagné de deux personnes qui valent également le détour! Comme je le disais plus haut, les chamans sont mis à l'honneur dans ce tome-ci et c'est vraiment de tous les clans celui qui m'intéressait le moins. Toutefois, comme Leo s'est trouvée des affinités avec le monde des morts et l'univers des chamans, ça me les a du coup rendu un peu plus intéressants que d'habitude. On va d'ailleurs en apprendre un peu plus sur ce type de magie et ce n'était pas inintéressant. Leo occupe une place importante dans ce tome, on sent bien que l'auteure pose les bases nécessaires pour en faire devenir le personnage principal dans la suite de sa saga, du moins si j'ai bien tout compris! Si effectivement c'est le cas, je ne pourrai que regretter Rebecca que j'apprécie énormément plus que sa fille Leo au point de vue caractère. Nous verrons donc bien par la suite ce que l'auteure choisi de faire! Dans tous les cas, les réparties et la personnalité de Rebecca ont encore fait mouche avec moi.
En résumé, j'ai adoré ce cinquième tome de Rebecca kean. C'est bien simple, à mes yeux, des cinq, c'est le plus abouti et le plus plaisant. Des tomes comme celui-là moi j'en redemande. Je déplore simplement le fait que l'auteure n'ai pas encore de date à nous communiquer pour la sortie de son tome 6. Etant donné qu'elle s'est consacrée cette année à sa trilogie pour la jeunesse Malenfer, il va falloir que je prenne mon mal en patience!
Lien : http://elyzalecturesenchante..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Arrow_2206
  24 avril 2014
Quel bonheur de retourner dans l'univers de Rebecca Kean. C'est fou ce que ça m'avait manqué ! Et ce cinquième tome, à l'instar de ses prédécesseurs, est tout simplement génial. Encore une fois je n'ai pas été déçue.
La fin du tome 4 se termine par un suspens insoutenable avec la visite de la grand-mère de Rebecca. Tout de suite on se doute que le tome 5 va être mouvementé et c'est bien le cas mais je ne pensais pas que ça allait se passer comme ça. La grand-mère est vraiment flippante mais elle m'éclate en même temps. La voir se mêler de la vie de Rebecca et observer son mode de vie était très plaisant et au final j'ai beaucoup aimé cette grand-mère qui parait barge et méga puissante mais qui est attachante tout de même. Elle a un grand sens de la famille que j'aime particulièrement, et la vache ! Elle est puissante. L'arrivée de la Grand-mère dans la vie de Rebecca apporte un grand plus à ce tome. Ca nous permet d'en apprendre plus sur la famille de l'héroïne, l'impact qu'ont eu ses actes passés sur son entourage, etc… j'ai adoré en savoir plus sur notre Rebecca.
Qui dit nouveau tome de Rebecca Kean, dit nouvelle enquête mouvementée pour elle. Avec ces nouvelles péripéties, on ne s'ennuie pas un seul instant. On va de révélation en révélation, que ce soit sur l'enquête en elle-même, où même sur les personnages (En particulier Leonora mais j'y reviendrai plus tard). Rebecca doit jouer sur plusieurs plans entre les clans et ici plus que jamais, on voit que ses relations sont très complexes. Entre Raphael, Bruce et même Ali, on voit bien que sa vie sentimentale est assez difficile à gérer en plus de son rôle d'Assayim. Elle est vraiment très forte à pouvoir gérer tout ça. D'ailleurs au final, sa vie ne va pas se simplifier, loin de là.
Petite mention sur Leonora. Je crois que je ne l'ai jamais autant aimé que dans ce tome. On voit vraiment à quel point elle a grandi et mûri. Elle aussi n'a pas une vie simple vu ce qu'elle est. D'ailleurs pendant longtemps (et surtout dans le tome 4) on se dit, « mais elle est quoi au finale ? » C'est un cas unique en son genre qui a des liens avec des clans qui nous paraissent à l'opposé des uns des autres et c'était confus. Mais ça c'était avant. Dans ce cinquième opus on a enfin un terme précis sur ce qu'elle. Quand j'ai compris de quoi il s'agissait j'étais bluffée. Je n'arrêtais pas de me dire « Mais c'est trop ça ! Ça lui va trop bien ! ». On ne peut pas deviner instinctivement ce qu'elle est, mais une fois qu'on a l'explication ça parait tellement simple et c'est un soulagement de parce que c'est parfait. Tout ce qui nous paraît complexe dans ce que représente Leo, s'envole en un instant pour faire place à une entité bien précise, unique en son genre et c'est la classe.
L'Armée des Âmes est un tome à la hauteur des autres. Il y a beaucoup d'actions, un peu de romance, de la famille, des réponses à nos questions et encore plus d'interrogations. Mon seul petit regret c'est le peu de présence de Raphaël qui est un personnage que j'aime énormément. Il est là aux moments importants mais ce n'était pas assez pour moi. On a quelques réponses sur lui, même si elles ne sont pas confirmées, mais je n'ai pas eu ma dose. Mais en même temps quand on voit la fin du livre, on se dit qu'il y a de grandes chances qu'il soit au coeur de prochain volet. Je l'espère en tout cas ! En attendant il va falloir s'armer de patience pour avoir le prochain tome qui ne tardera pas trop j'espère. J'ai hâte de voir ce que nous resserve Cassandra O'Donnell dans les prochaines aventures de Rebecca Kean.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
llyza
  29 mars 2014
La réponse est 42.
Cassandra O'Donnell aura su prendre son temps et malgré les pleurs/cris de désespoir/chantages des fans (rayez les mentions inutiles) reporter à deux reprises la sortie de son cinquième tome. Il sort finalement en ce mois de mars et en avant-première au Salon du Livre de Paris où elle a dédicacé pendant près de 3h (alors que seulement 2h avait été prévues, on doit bien admettre qu'elle ne se moque pas de nous !). Est-ce que cette attente en valait la peine ? La réponse est un énorme OUI. Pour le 42, c'est tout simplement (en dehors du sens de la vie) le nombre de chapitres que vous aurez à vous mettre sous la dent et on ajoute à cela un petit prologue, soit 415 pages d'extase.
Je pèse mes mots, Rebecca Kean est ma Kate Daniels à la française (ma référence en urban fantasy, ma déesse inégalée), parce qu'on ressent la maîtrise de la recette anglo-saxonne — le bon dosage entre l'action, le suspens, les mythologies, l'amour, l'amitié et la famille sans que l'un empiète sur les autres.
Chaque tome a vu se résoudre une enquête au sein d'un des clans permettant de mettre en lumière les surnaturels utilisés par Cassandra O'Donnell. Il y a eu les vampires, les potionneuses, les démons, les mutants, les garous… et ce cinquième tome met un peu plus le nez dans la famille (un peu spéciale) de Rebecca, tout en nous présentant de nouvelles créatures. Entre la grand-mère qui essaye de la tuer et sa fille en pleine transition, c'est-à-dire en pleine crise de l'adolescence à vitesse grand V, Rebecca devra jongler également avec un nouvel invité un tantinet dangereux. Léo, sa fille prend pas mal (beaucoup) de place dans ce tome, ce qui annonce clairement la couleur pour la prochaine série spin-off de l'auteur,.
A deux tomes de la fin, nous continuons de découvrir pas mal de petites choses. Rebecca est un personnage qui évolue plutôt bien, elle se déride et s'humanise tout en continuant avec ses pratiques très pragmatiques et sanguinaires. On a donc toujours autant de peps, d'humour et d'action, on ne s'ennuie à aucun instant. On apprécie les références, les réparties entre les personnages secondaires. Ces derniers sont bien construits et donnent envie d'en savoir plus, de les suivre dans leur propre vie. Quand un auteur y parvient, c'est juste magique !
Mon bémol, mon seul et unique depuis le début de la saga est la partie romance qui présente un personnage féminin dans le trop — belle, qui attire tous les persos mâles à la ronde ce qui me détache totalement des relations amoureuses. Les formes géométriques au-delà de deux côtés, c'est vraiment pas mon truc (mais vraiment pas). Il me manque donc ma belle histoire d'A pour être à 100% (celle qui détrônera Kate&Curran en faite !). Mais comme dit précédemment, les personnages secondaires sont bien développés et attachants, je ne peux que les aimer d'une façon ou d'une autre. ou pas pour certains.
Cassandra O'Donnell est sans conteste la reine de l'urban fantasy en France, on reconnaît la fan, la spécialiste de ce genre et qui, mieux qu'elle, pour le promouvoir et me faire encore croire qu'il n'a pas totalement disparu de nos rayons au profit de la romance paranormale. Une saga qui se vaut, tome après tome, qui va même crescendo et qui nous offre une multitude d'émotions sans jamais nous donner de l'ennui ou de la déception. Vous l'aurez compris un must have en Bit-Lit. Une seule hâte : découvrir les prochaines oeuvres de l'auteure car sa plume est efficace, fluide et pleine d'entrain pour un univers pétillant et addictif. En attendant, bien sûr, le sixième tome de la série !

Lien : http://fantasy-gate.fr/site/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Laviniaa
  01 avril 2014
Bon, je sais que c'est un peu bizarre de débarquer comme ça avec le tome 5 sans jamais avoir parlé par ici de cette saga. Ca peut paraître encore plus de ne jamais l'avoir fait.. car j'adore cette saga. Sans rire, c'est même une de mes préférées. Je ne sais pas pourquoi, en fait. Parce que c'est un de mes petits plaisirs, que je savoure.. Et puis avec cette nouvelle sortie que j'ai eu la chance de recevoir c'était le moment ou jamais de vous crier mon amoûûûûûr pour Rebecca!
Ca serait difficile de vous résumer l'univers tellement il est complexe et tellement sa mythologie est unique. Je n'ai rien lu de comparable jusqu'ici, par sa qualité et par son originalité. Rebecca est une sorcière, mais pas une sorcière comme les autres. Il y a également des vampires, des loups-garous, des potionneuses, des démons.. Des créatures somme toute habituelles mais traitées d'une manière bien différente, chacune ayant une Histoire unique et complètement passionnante.
Enfin, vous l'avez compris, si vous ne connaissez pas encore, sautez sur le premier tome!
Mais maintenant, passons aux choses sérieuses, ce fameux tome cinq qui m'a conquise dès les premières pages. On rentre tout de suite dans l'action, on a à peine le temps de lire quelques mots que BOUM: bagarres, gros mots, second degré, on retrouve tout ce qu'on aime avec Rebecca.. mais aussi quelques nouveautés que j'ai juste adorées et qui apportent beaucoup. Par nouveautés, j'entends plutôt personnages, trois en particulier qui portent presque tout le roman à elles toutes seules. (Et pourtant j'adore tous les autres tellement fort, c'est dire!) Trois femmes complètement à côté de la plaque, qui étonnent par la différence entre leur physique et ce qu'elles sortent, que ce soit niveau pouvoir ou niveau répartie. Grâce à elles j'ai gloussé de nombreuses fois devant ma lecture et je n'ai pas pu m'empêcher de devenir complètement fan alors qu'on n'est pas censés les aimer, mais genre pas du tout du tout.. Et pourtant, par un humour décapant et sanglant je me suis attachée à elles malgré moi au poins d'avoir constamment hâte de les revoir! Pour moi c'est vraiment le gros plus, ça apporte de la légèreté malgré l'horreur de l'intrigue quelque peu policière à laquelle on a droit. (Vous savez bien, y'a toujours un gros méchant derrière court Rebecca!) Cette enquête était bien flippante, je me suis vraiment demandée plusieurs fois comment elle allait s'en sortir cette fois. Ca semblait la plupart du temps hors de sa portée et étrangement c'était assez agréable de la voir douter un peu, d'être moins sûre d'elle et de sa manie à toujours s'en sortir. Ces quelques faiblesses la rendent encore plus attachante surtout que Leo elle aussi apporte des soucis en plus à sa pauvre maman. L'intrigue se situe principalement dans le monde chamanique mais j'ai trouvé qu'elle prenait peu de place au final, que l'accent était plutôt mis sur les Vikaris, à mon grand bonheur.
Au niveau de ses amourettes on a toujours envie de se tirer les cheveux tellement c'est compliqué et sans fin! Elle a tendance à attirer tous les beaux mâles superpuissants et j'avoue que parfois ça me semble un poil.. trop. Etre irrésistible c'est bien, l'être trop c'est pas super niveau crédibilité non plus. (Pourtant j'avoue que je me roulerais à ses pieds aussi, si j'étais eux.) Je les aime tous, que ce soit Raphaël ou Bruce, même Ali qui a quelques fois des réactions suspectes à son égard. Moi aussi j'aurais du mal à me décider à sa place mais quand même, après cinq tomes, j'espérais un peu plus de clarté. J'ai bon espoir qu'on en sache plus dans le prochain tome par contre!
Bref, une réussite, comme d'habitude! Je n'ai qu'une hâte, en avoir encore et encore. Vivement la suite!
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
cici899cici899   20 avril 2016
- Je peux vous arracher la tête en moins d'une seconde, courir plus vite qu'un train, battre la plupart des Alphas, discuter avec les anciens présidents morts, lancer des sorts simples et créer plein de fantômes qui peuvent vous pourrir la vie.
Je fronçais les sourcils.
- Comment le sais-tu? demandais-je.
- Quoi?
- Pour les fantômes,?
- Ah... ben j'en ai ramené un, là, histoire de voir si j'y arrivais. Il s'appelle Jimmy. Un mec sympa mais du genre alcoolique. Un jour qu'il attendait le métro, il est tombé sur les rails et crac.
- Leo, je refuse que tu fréquentes ce genre de personne ! lançais-je sans réfléchir.
Elle haussa les épaules.
- Ben tu sais, maintenant, il a décroché. Forcément.
- Oui, forcément, dit grand-mère en se mordant les lèvres pour ne pas rire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
AymAym   22 février 2014
Je sentais que William m'observait mais je m'en moquais. Il allait bientôt s'unir à une autre femme. Les dés étaient jetés et il n'y avait plus rien que je puisse dire ou faire désormais pour changer cet état de fait mais ça faisait mal. Très mal.
--Leo? Tu ne voudrais pas sourire un peu?
Je tournai la tête et levai les yeux vers Martha.
--Pardon, j'étais en train de rêver, je suis désolée.
La vieille louve fêtait son anniversaire. Tout le clan des loups était réuni sous une immense tente blanche. Il y avait une tonne de tables recouvertes de nappes rouges, des chaises couvertes de housses du même ton, de superbes bouquets de fleurs, des verres en cristal et une belle vaisselle de porcelaine. On n'était encore qu'au début du printemps mais avec la chaleur que dégageaient les lycanthropes, on se serait cru dans un sauna.
--Tu penses à ce garçon...
Je haussai les sourcils.
--Quel garçon?
Elle sourit.
--Ta mère m'a dit que tu fréquentais un jeune et beau chaman. Je grimaçai.
--Oh vous voulez parler d'Ariel? Non, on ne peut pas dire qu'on se fréquente. Enfin pas vraiment.
--Si je comprends bien il n'est pas séduisant?
--Il l'est et plutôt deux fois qu'une mais...
–...mais quoi?
--Je ne sais pas, il est distant, mystérieux...je ne sais jamais ce qu'il pense et il change d'humeur toutes les deux secondes sans que je comprenne pourquoi...
Elle s'esclaffa.
--Un jeune homme intéressant...
--Intéressant? Non. Je dirais plutôt « tordu » et imprévisible.
Son sourire s'élargit.
--C'est bien ce que je dis, un jeune homme intéressant.
William avança vers nous et je sentis les battements de mon cœur s'accélérer. Pour une fois, il avait fait des efforts vestimentaires et portait un beau costume noir qui faisait paraître ses épaules encore plus larges. Sa chemise banche faisait ressortir ses yeux sombres et son teint hâlé. Il était canon, canon à en crever.
--Bonjour Leo.
--Salut, fis-je en tentant de ne rien laisser paraître du trouble que je ressentais.
--Tu es ravissante.
Tant mieux. J'avais passé des heures à me faire tripoter par Beth et son fer à frisé. Et je ne parlais même pas du mal que j'avais eu à convaincre ma mère de me laisser porter cette petite robe noire hyper moulante qui avait attiré tous les regards des jeunes loups dès que j'étais entrée.
--Merci. T'es pas mal non plus. Tu seras parfait en jeune marié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cici899cici899   20 avril 2016
Ballister est dans le coffre, sous sédatif, comme tu me l'as demandé. Qu'est-ce que tu comptes en faire?
Un sex-toy.
Les snipers se mirent à ricaner.
Tu as raison de prendre un jeune amant de 75 ans. Selon les statistiques, il n'est pas rare qu'après 2 500 ans, les hommes aient une baisse de régime, remarqua Ali d'un ton sarcastique.
Commenter  J’apprécie          110
KenehanKenehan   03 avril 2014
- Tu es toute maigre, ma pauvre chérie. Si tu continues, tu vas tomber malade, dit-elle d'un ton navré en soupirant.
Pour une raison que je ne parvenais toujours pas à comprendre, Martha passait son temps à vouloir m'engraisser. Un peu comme la sorcière d'Hansel et Gretel. Si j'avais été parano et que je ne l'aimais pas autant, je l'aurais probablement soupçonnée de vouloir me bouffer.
Commenter  J’apprécie          90
Milka2bMilka2b   05 septembre 2014
Avec son chignon défait, ses longs cheveux gris et mouillés, sa robe noire collant à son corps maigre et l’expression douloureuse qui déformait ses traits, elle ressemblait à la sorcière de Blanche-Neige. Enfin, à la sorcière de Blanche-Neige atteinte d’une rage de dents et en pleine période de menstruation.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Cassandra O’Donnell (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandra O’Donnell
Avis sur La nouvelle à 10:57
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Rebecca Kean - Traquée

Dans quel état se trouve la ville de Burlington, le lieu de résidence de Rebecca?

New-York
Nouvelle-Angleterre
Nouveau-Mexique

20 questions
137 lecteurs ont répondu
Thème : Rebecca Kean, tome 1 : Traquée de Cassandra O’DonnellCréer un quiz sur ce livre
.. ..