AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michèle Valencia (Traducteur)
ISBN : 2264045140
Éditeur : 10-18 (02/04/2008)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 28 notes)
Résumé :
C'est l'histoire de Baby, une môme des villes qui grandit trop vite et comme elle peut dans un environnement hostile et solitaire. Il y a bien Jules, son père intermittent, trop gamin pour lui assurer la stabilité d'un foyer et trop junky pour la protéger des dangers du dehors. A chaque rechute, ils déménagent, d'hôtels borgnes en appartements miteux, dans les quartiers les plus sombres de Montréal. Alors, quand la lumière s'éteint, Baby essaie de s'inventer. Mais c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Albertine22
13 décembre 2014
Article à chaud après une lecture quasi sous apnée ! Baby, jeune demoiselle de douze ans, un pied dans l'enfance, l'autre dans l'adolescence vit à Montréal dans ce qui semble être les années 80. Elle vit avec Jules, son très jeune père (elle est apparue dans sa vie quand il avait quinze ans ans et sa mère est décédée peu de temps après sa naissance) qui tente, tant bien que mal de l'élever. Cette famille un peu "bancale", un peu "boîteuse" vit dans un quartier peu recommandable, changeant de lieux d'habitation selon les fluctuations de "leur fortune". La dite fortune n'est jamais très élevée car Jules est accro à l'héroïne, enchaîne les petits boulots et quand nécessité prévaut, fait les poubelles. Baby pousse comme une fleur sauvage, sans réel cadre et, faute d'avoir connu un environnement plus sain, considère comme normal d'être vêtue de vêtements improbables, de puer un peu, de passer Noël à la Mission, une association d'aide aux plus démunis et de sympathiser avec des souteneurs, des prostituée, des dealers ou d'autres enfants cabossés par la vie. Elle est heureuse tant qu'elle est avec son père et que son imagination transforme ce quotidien sordide en un univers extraordinaire. Son passage à l'adolescence va lui ouvrir les yeux sur la laideur de son monde et l'entraîner dans une spirale dévastatrice qui ne trouvera sa fin que dans une rupture avec son père, son milieu et sa ville....
Baby, poor little baby, emporte avec elle le coeur du lecteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fleurdusoleil
20 novembre 2009
Baby est une petite fille de douze ans, son père, Jules, est un junky irresponsable. Dans ce contexte, Baby doit se débrouiller toute seule dans une vie cabossée.Balladée d'hôtels borgnes en appartements plus que douteux, Baby va essayer de se construire. Mais sans repère et entourée des mauvaises personnes, elle va faire des expériences de plus en plus extrèmes.
Premier roman de Heather O'Neill, la ballade de Baby est un voyage “borderline” entre l'enfance et le monde adulte. Comment une gamine de douze ans peut-elle faire pour ne pas sombrer dans les travers de la vie, lorsque le seul adulte qui est doit l'élever est plus gamin qu'elle ?
Bon, je dois dire qu'il n'y a aucun mystère, ni surprise à la lecture, tout est tel que l'on se l'imagine : drogue, prostitution, vol. Mais il y a aussi tous les moments où Baby arrive à être une enfant presque comme les autres.
En conclusion, je dirais que ce roman a été facile à lire, mais je n'en garderais pas un souvenir profond.
Commenter  J’apprécie          60
LeCoquelicot
05 octobre 2014
Baby évolue dans un monde glauque et pauvre, dans certains quartiers de Montréal. Elle le dépeint pourtant avec poésie et une certaine légèreté, sans jérémiades incessantes. Sans avoir une intrigue complexe, le livre est si prenant que lorsqu'il s'achève, on en voudrait encore, encore de ce joli ton plein d'imagination et de ces situations loufoques.
Je recommande !
Commenter  J’apprécie          60
ennapapillon
15 juin 2009
Baby est encore une petite fille mais à 12 ans c'est presque une adulte qui a déjà beaucoup de recul sur sa vie hors norme. Jules, son père, trop jeune sans doute, l'élève seul à Montréal. Il est complètement instable et souvent drogué. Ils déménagent sans arrêt et il souffle le chaud et le froid entre grande affection et dureté. Baby est livrée à elle-même, entourée de paumés, junkies, dealers, maquereaux et SDF. Les enfants qu'elle connaît sont le plus souvent de pauvres gamins ayant connus, comme elle, des vies très dures.


« La ballade de Baby » est l'histoire d'une petite fille dans une trop grande ville, qui veut faire croire qu'elle n'a peur de rien alors qu'elle a encore peur du noir. Une petite fille qui aime beaucoup son père et qui cherche désespérément à attirer l'attention des adultes :
« Dès qu'un adulte s'occupait de moi, j'étais tout excitée. Ca me donnait l'impression d'être quelqu'un de spécial. » page 169.
C'est aussi comme ça qu'elle tombe au plus bas, dans la prostitution et la drogue, presque pour « faire plaisir » à Alphonse son souteneur et dealer amoureux d'elle qui a été le seul à la valoriser à un moment de sa vie. [...]

Lien : http://ennalit.canalblog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
antigoneCH
07 janvier 2009
Elle s'appelle Baby. Elle n'a que douze ans. Un père, Jules, encore adolescent et junky, et des chambres meublées miteuses, lui tiennent lieu de foyer. Intelligente et sensible, bonne élève, Baby connaît les pièges des quartiers sombres de Montréal dans lesquels elle traîne. Elle porte un regard tendre et réaliste sur les bandes de gamins qui l'entourent, aime ces adultes en dérive qu'elle contemple tanguer, où ceux plus doux qui l'hébergent un moment. Baby accroche son bonheur aux murs de sa solitude, sait grapiller ici et là des instants de grâce. Elle tombera pourtant, en toute innocence, dans les bras de la "rue"...
J'ai eu un véritable coup de foudre pour ce livre ! Je suis étonnée d'ailleurs qu'il ne s'agisse ici que d'un premier roman tant est maîtrisé, et riche, chez Heather O'Neill, le style, la description et psychologie des personnages, l'univers dans lequel baigne notre jeune héroïne.
Sans trop vouloir m'avancer, voici un auteur de talent qui peut cotoyer sans rougir les plus grands. J'avais envie que cette ballade là ne cesse jamais... Je suis toute disposée à la relire, encore et encore.

Lien : http://antigonehc.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
line70line7025 mars 2011
J'avais toujours aimé lire, mais, ces derniers temps, je m'étais mise à le faire d'une façon différente. Quand j'ouvrais un livre, je me laissais submerger. J'avais l'impression d'être follement amoureuse, de me trouver dans un confessionnal, pendant que, derrière la grille, les personnages me confiaient leurs secrets les plus intimes. En lisant, je devenais philosophe, c'était à moi de comprendre la signification des choses. Lire me plaçait au centre de l'univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LeCoquelicotLeCoquelicot03 octobre 2014
Quand deux personnes pensent à la même chose, une décharge électrique leur parcourt le corps. Mes veines étaient des lignes téléphoniques, avec des gens qui riaient et hurlaient tout le long.
Commenter  J’apprécie          60
juanaajuanaa19 juin 2014
|SPOILER LEGER|

Je n'avais jamais pensé que je finirais par me piquer. Je ne crois pas que c'était à cause de Jules. Sauf que nous nous droguions tout les deux parce que nous étions des idiots trop fragiles pour supporter la tristesse et que personne n'avais pu nous donner une raison de ne pas le faire.
Commenter  J’apprécie          30
juanaajuanaa19 juin 2014
Si vous voulez qu'un enfant vous aime, allez vous enfermez dans un placard pendant trois ou quatre heures. A genoux, le gosse vous suppliera de sortir et fera de vous un dieu. Ce sont sûrement des enfants délaissés qui ont écrit la Bible.
Commenter  J’apprécie          40
juanaajuanaa19 juin 2014
J'ignore pourquoi ne pas être encore adulte me tracassait autant. Ca n'allait pourtant pas tarder. Ce qui était impossible, c'était de redevenir enfant. Voilà ce qui aurait dû m'embêter. L'enfance est le cadeau le plus précieux qu'on vous retire, si on y réfléchit.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : enfanceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Heather O'Neill (1)Voir plus