AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

K. O`Neill (Autre)
EAN : 9782375782125
Bliss comics Editions (03/07/2020)
3.81/5   35 notes
Résumé :
« JE NE SUIS PAS UN PRINCE ! »

Aventurière en devenir, la princesse Amira rencontre la princesse Sadie et la libère de la tour dont elle était prisonnière. À leur grande surprise, elles vont devenir amies malgré leurs différences. Sur les routes du royaume, Sadie et Amira vont joindre leurs forces pour déjouer les plans de la sorcière qui a emprisonné Sadie et l’humilie constamment.

Rejoignez Sadie et Amira, deux princesses très différe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,81

sur 35 notes
5
4 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

lemillefeuilles
  14 octobre 2021
J'étais enthousiaste à l'idée de commencer cette bande dessinée pour enfants, puisqu'elle semblait remettre en cause les clichés des contes de fées : la princesse emprisonnée par une méchante sorcière, sauvée par un prince avec qui elle se marie à la fin...
Dans cette histoire, point d'homme : c'est Amira qui vient sauver Sadie. Et malgré leurs caractères très différents, les deux jeunes femmes vont s'entraider et se rapprocher...
C'était une très belle histoire pour les plus jeunes puisqu'elle était touchante, qu'elle avait le mérite de déconstruire des idées reçues et aussi de parler d'homosexualité féminine - une chose bien trop rare dans les livres jeunesse, j'ai l'impression -, ce qui a rendu ma lecture très agréable.
Je déplore seulement deux petits éléments sans grande importance : la rapidité à laquelle la bande dessinée se termine et les illustrations qui, bien que très chouettes, sont relativement simplistes.
Commenter  J’apprécie          260
Shaynning
  24 février 2021
Cette Bd jeunesse d'origine néo-zélandaise en tome unique est pour un lectorat d'environ 8-9 ans, ou deuxième cycle primaire ( ou CE2-CM1 pour nos cousins français).
Amira est en quête de sa vocation d'héroïne, sur son destrier licorneresque, lorsqu'elle croise la route de Sadie, une petite princesse blonde prisonnière d'une tour. Une fois délivrée, Sadie confesse qu'elle a saboté chaque sauvetages de princes, car si elle est dans cette tour, c'est que quelqu'un maintient une forte pression psychologique pour qu'elle y demeure, menaçant même sa vie en ultime recours. Ce quelqu'un n'est autre que sa soeur aînée, incapable de concevoir le partage des rênes du pouvoir avec sa "grosse, stupide et pleurnicharde cadette". Alors qu'elles font route ensemble, elles croisent la route d'un Prince ( qu'elles surnomment Tête-de-noeud). Amira le sauve de l'arbre où il a visiblement été catapulté, et son surnom vient du fait qu'il tiens un discours assez macho. Lorsque la soeur de Sadie envoie son entité maléfique capturer Amira, c'est au tour de Sadie de secourir son amie.
On peut difficilement ne pas aimer une histoire aussi novatrice et féministe que celle-ci, malgré le fait que le scénario est vraiment très "facile".
Amira est une grande princesse à la peau foncé, avec une coupe de cheveux plutôt cool, qui a décidé de ne pas se cantonner à un rôle qui ne lui convenait pas.
Sadie est une petite princesse costaude, blonde, souffrant d'un sentiment d'infériorité assez évident, qui la fait souvent pleurer.
Tëte-de-noeud ( quoi,ne riez pas, il n'a pas de nom ce personnage!) est quand à lui le prince sous pression, pas vraiment enthousiaste à devoir occire des créatures. Il va d'ailleurs devenir conseiller de Sadie, à la fin, un rôle qui lui sied mieux.
J'apprécie les efforts de l'autrice pour ce conte revisité, ses répliques et ses allusions bien placées pour faire cogiter les jeunes lecteurs sur les rôles de genre, ainsi que certains aspects psycho-sociaux mit de l'avant, comme la pression de performance, le sentiment d'infériorité, l'iniquité entre les corps de métier, les complexes physiques, etc.
Autant j'ai adoré le look d'Amira, belle femme noire vêtue en chevalier, que j'ai beaucoup apprécié la silhouette plus ronde de Sadie, une des rares princesses ayant cette corpulence que j'ai vu. Même Tête-de-noeud ( sérieux, on aurait au moins pu lui trouver un nom à ce pauvre gars) ne correspond pas ua prince typique. Il est brunet, pas spécialement beau, plutôt froussard et pas très agile. Et il occupe un rôle secondaire, contrairement aux contes classique où c'est la vedette principale. Côté personnage, on a fait du beau boulot pour sortir des stéréotypes.
Côté histoire, je ne peux pas dire que ça vole haut, c'est assez simpliste. Amira fait démolir la tour avec sa licorne, les deux filles règlent le problème de l'ogre en le faisant danser, le dragon Oliver ( le gardien de Sadie) vient à bout de la méchante soeur en deux secondes...Non, vraiment, c'est vraiment trop simple. C'est le genre de scénario que je retrouverais plutôt en littératie pour les 5 ans. Ce n'est pas incohérent, ceci-dit.
Et pourtant, comment dire, je ne parviens pas à ne pas apprécier le final. Les personnages sont novateurs, les deux princesses connaissent un dénouement heureux qu'on a encore jamais vu en conte classique, les éléments psychologiques sont présents, le message général est très positif.
Le dessin est mignon, bien que certaines expressions faciales me fassent penser à des émoticomes, ce que j'aime moins, et les couleurs, bien que jolies, sont aussi très homogènes: Il y a très peu de jeux de lumières et pas vraiment d'ombrage. le style graphique m'évoque les vieux films animés.
Aussi, je me demande si cette Bd trouvera preneur chez les jeunes garçons, surtout avec la couverture très "fifille". Je sais que ce ne devrait pas être le cas, mais les lecteurs jugent la couverture, spécialement les plus jeunes et les ados. J'ai l'intuition que la BD serait surtout attirante pour les filles.
Alors, en somme, c'est une BD à ne pas négliger, car elle a le pouvoir de briser des stéréotypes, elle met de l'avant le potentiel féminin et redéfinit les rôles de genre. C'est une oeuvre qui va contribuer à faire évoluer les mentalités, alors juste pour cette raison, j'espère que vous lui consacrerez un peu de votre temps...surtout qu'elle ne fait qu'un tome!
À découvrir!
P.S. Cette Bd s'inscrit dans les romances LGBTQ.
P.P.S: Si vous avez aimé ce genre de conte, vous aimerez peut-être "Le Prince et le chevalier", un album jeunesse d'une trentaine de pages, dans lequel un prince trouve l'amour de sa vie en la personne d'un chevalier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kadeline
  11 septembre 2020
Encore une fois, Katie O'Neil vise juste avec princesse princesse.
Amira est une princesse qui décide qu'elle ne respectera pas les traditions. Elle ne veut pas servir de caution pour la paix entre royaumes via un mariage. Elle décrète qu'elle part aider son prochain. En chemin, elle sauve Sadie une autre princesse coincée au haut d'une tour. Sadie colle plus au stéréotype d'une princesse, elle est gentille et blonde mais elle est particulièrement ronde ce qui doit avoir jouer sur le fait qu'elle a été évincée du pouvoir.
J'ai beaucoup aimé cette bd. Beaucoup d'idées sont déconstruites mais toujours intelligemment. On ne part pas dans l'extrême inverse, où l'on se serait contenté d'inverser les stéréotype. Ici il est permis de faire cohabiter des points qui rentrent dans les codes et des choses qui dénotent. L'autrice trouve un équilibre qui permet d'appuyer le fait que chacun peut être et aimer ce qu'il veut, aucune combinaison n'est incompatible. Les aventures de nos deux héroïnes sont sympas, le rôle du dragon est très rigolo. On se moque gentiment de tous les points qui font les contes de fées et la justification peut être farfelue. Encore une fois avec cette autrice les minorités sont à l'honneur, il y a
beaucoup de diversité.
Les dessins sont assez différent de ceux du cercle du dragon-thé, c'est moins doux, les traits sont marqués ce qui donnent un style qui tend vers le comics.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lesvoyagesdely
  28 novembre 2020
Depuis que j'ai pu découvrir Katie O'Neill avec « le cercle du dragon de thé », j'ai une grande envie de découvrir ses autres oeuvres. Quand je vois à la fin que de nouvelles sont prévues, mes yeux brillent.
Et ce n'est pas avec cette histoire que cela va changer.
Encore une fois, elle a ravi tous mes sens. En à peu près 50 pages, elle sait nous faire réfléchir, et nous donner le sourire. Pour ne rien gâcher, son graphisme coloré est très agréable à nos yeux.
« Princesse princesse » nous raconte l'histoire de deux jeunes femmes, qui ont eu la chance d'être née dans une famille royale, mais en porte aussi le poids. Mais normalement, elles ne devraient pas trimer, ni manquaient de rien.
Leur première rencontre est explosive et renversante à plus d'un titre : les différentes réactions, la façon de faire, …
Amira se présente en chevalier servant, dans sa quête d'être un héros et de secourir tout le monde, même les hommes si besoin, ce qu'ils ne vont pas forcément bien prendre.
D'ailleurs, il est aussi intelligent et efficace de réfléchir à leurs positions. de manière générale, on va parler du poids des attentes des autres.
Sadie est enfermée dans une tour avec son adorable dragon, à l'abri du monde. Protégée mais aussi prisonnière. Je vous laisse par contre découvrir quelle est la personne derrière cela et la cause.
Sadie se fait aussi accuser d'être ronde, potelée et pas intelligente, et que du coup elle ne mérite pas grand-chose. Elle porte cela comme un fardeau, mais elle a aussi accepté cet état de fait. Ainsi quand Amira veut la délivrer, elle est très touchée. D'ailleurs, à un autre stade de l'histoire, nous avons de quoi être étonné et faire de grands yeux.
Un album jeunesse intelligent, percutant, qui est un régal à lire, avec quelques bonus qui font toujours plaisir.
Deux personnages hauts en couleur qui se révèlent de plus en plus au fil de l'histoire, vont se remettre en question, et faire des choix pour leur futur.
Amira et Sadie s'apportent beaucoup mutuellement, c'est bien cela qui est beau.
Une petite pépite à mettre en toutes les mains.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LyneObsessions
  11 novembre 2021
Une histoire absolument adorable avec des représentations qui concernent les minorités (personnage gros, personnage racisé, personnages lesbiens), des graphismes doux et colorés, des thèmes importants (égalité des sexes, pression familiale, stéréotypes et attentes lié.e.s au genre, etc) et une morale positive : vivre sa vie comme on l'entend même si ce n'est pas ce que l'on attent de nous. Avoir le droit d'être soit.
Néanmoins ma lecture m'a laissée un goût de trop peu. Je suis restée sur ma fin. J'ai eu l'impression que l'histoire avait été raccourcie, qu'il manquait des pages et surrout des explications. Définitivement une histoire qui mériterait plus de planches pour étoffer le background des personnages (ce qu'ils fuient, de quoi ont-ils peur et pourquoi) et comment ils en arrivent là à la fin
Certes c'est un ouvrage jeunesse, mais justement je trouve qu'il n'explique pas forcément "assez" les messages qu'il essaie de faire passer pour que ces derniers soient facilement compréhensibles pour les plus jeunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
BoDoi   17 novembre 2020
Sous un design cartoon volontairement très enfantin, appuyant le parti-pris parodique, Princesse Princesse se lit avec un sourire sincère, provoqué par la modernité d’un propos qui renverse les canons du genre avec énergie et bonne humeur.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   24 septembre 2020
Katie O’Neil s’empare des clichés des contes de fées pour valoriser la force des femmes dans un monde patriarcal démodé.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lemillefeuilleslemillefeuilles   25 septembre 2021
- Qu'est-ce que tu espères, Sadie ? Nous savons toutes les deux que tu n'es qu'une grosse gamine chouineuse.
- C'est peut-être vrai... [...] Mais je ne te laisserai plus jamais me faire croire que c'est une mauvaise chose !
Commenter  J’apprécie          90
lemillefeuilleslemillefeuilles   25 septembre 2021
- Mais, euh... Comment allons-nous descendre ?
- C'est... vraiment une bonne question. [...] Hmm... Vos cheveux sont longs, non ?
- Oubliez ça ! Je ne suis pas Raiponce !
Commenter  J’apprécie          30
boumabouma   10 décembre 2020
Je te protégerai, Sadie ! J'ai une épée, une licorne et des cheveux qui déchirent !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Kay O'Neill (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kay O'Neill
Vidéo de Katie O'Neill
autres livres classés : princesseVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1293 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre