AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782757893913
240 pages
Points (25/03/2022)
3.74/5   128 notes
Résumé :
De son enfance, Abby garde le souvenir de nuits tourmentées, habitées par un cauchemar récurrent : un champ peuplé d’ossements humains dans lequel elle erre à l’infini. Aujourd’hui Abby a vingt ans et, tandis qu’elle pensait avoir vaincu ses démons, son mariage imminent ravive l’affreux cauchemar. Moins de vingt-quatre heures après la cérémonie, Abby s’engage sur la chaussée et se fait renverser par un bus.

Accident ou résultat d’un geste prémédité ? ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 128 notes
5
8 avis
4
27 avis
3
10 avis
2
0 avis
1
0 avis

CoccinelleDesLivres
  04 juin 2022
Abby, vingt-ans fraîchement mariée à Willem est tiraillée par des cauchemars et des hallucinations auditives. En proie à une énième crise, elle se fige devant le bus qui la percute de plein fouet.
Que cache comme horreur cette jeune fille ?
JCO nous entraîne alors dans les méandres de la famille d'Abby mélangeant passé et présent. Père et mère vont chacun se livrer devant nous afin de nous permettre de cerner les peurs cauchemardesques d'Abby.
Des scènes horrifiques et poignantes se dessinent petit à petit mettant en avant la perversité humaine.
J'aurai bien aimé me réconcilier avec la littérature américaine, malheureusement je n'ai pas accroché à ce roman. Faute à l'écriture très froide et à la narration externe qui m'a empêchée de ressentir une émotion. Il y a un côté très obscur et mystérieux dans ce roman où les questions restent ouvertes.
Je garderai un souvenir bien à part de mon premier rendez-vous avec JCO à travers son récit J'ai réussi à rester en vie. Un livre poignant qui a fait écho à ma peine de l'époque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8934
Annette55
  27 mai 2022
Abby , vingt ans, tout juste mariée , un matin d'avril d'une éclatante lumière avec le gentil , bienveillant , compréhensif, très amoureux , Willem Zengler , étudiant en médecine .
Le lendemain même, en descendant d'un trottoir elle est renversée par un autobus : poumon perforé , clavicule et cinq côtes cassées , le chauffeur du bus , confus , dit qu'elle avait l'air «  d'être en train de décider quelque chose » ..
Sa convalescence est peuplée de terribles cauchemars qui effraient son jeune mari ., l'amenant à se poser des questions à propos de la supposée famille d'Abby ? .
Et Pourquoi ses nuits sont - elles tourmentées , habitées par des souvenirs effrayants : un champ peuplé d'ossements humains d'un blanc laiteux dans lequel elle errerait à l'infini ?
Oui , pourquoi ?
Qu'a t- elle vécu enfant auprès de son père , vétéran d'Irak ?
Accro à l'alcool et à toutes sortes de drogues ?
Ce roman magistral, dense, complexe , non linéaire, en trois parties , chapitres courts , titres plus ou moins terrifiants «  Solution finale , » «  , Suicide », «  Traque » , « « Menottes «  Repérage » «  surveillance » «  attaque » , «  mission accomplie » plonge le lecteur au coeur de zones troubles , les ombres du passé familial d'Abby, un passé de petite fille abandonnée , peuplé de détails sordides , de violence , de drame , d'abandon , d'ossements fantomatiques , de sévices , de colère , de douleur , de cauchemars …..d'horreurs liées à la guerre , à la jalousie , à la folie …
La vérité se fera jour ……petit à petit ….
Je ne peux rien dévoiler ,mais je tiens à saluer avec force l'immense talent presque «  machiavélique » de cette grande auteure américaine prolifique ,poétesse , femme de lettres , nouvelliste , dramaturge ….
Il n'y a qu'elle pour nous tenir sur le fil, en haleine jusqu'à la dernière phrase .
Je ne sais pas combien de livres j'ai lu de J. C Oates , je ne les compte plus , ( une quinzaine au moins ) bluffée à chaque fois par son savoir faire , son imagination, son intelligence, sa finesse psychologique, son incroyable talent …
Un thriller psychologique bouleversant , féroce , illuminé par une ode universelle bienveillante à l'amour, malgré les tragédies lu d'une traite ….évidemment .
Sitôt acheté , sitôt lu ….
On ne résiste pas à cette grande artiste de la chose littéraire ! .
Attention, c'est violent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          557
BurjBabil
  13 mars 2021
Je ne connaissais par cette auteure (honte sur moi) et je n'ai donc aucun point de comparaison.
C'est une sorte de roman psychologique qui se déroule en plusieurs temps, avec une remontée dans le passé de la protagoniste (photo de couverture) pour expliquer le présent, par bribes.
Cette narration se fait à plusieurs voix, parfois bien distinctes parfois entremêlées, donnant une impression de chaos mental.
Celui-ci fait pendant au déséquilibre, aux fragilités exacerbées des personnages.
On est plongé dans une description assez intimiste, assez déstabilisante de l'univers des états-unis périphériques lorsque la situation des hommes et femmes est socialement sur le fil.
Un bon petit roman psychologique.
Commenter  J’apprécie          575
gonewiththegreen
  01 avril 2022
Abby et Willem viennent de se marier. Lui vient d'une famille où la religion cadre la vie et la régit.Elle cauchemarde et ne semble sure de rien. Poursuite va nous plonger dans l'enfance d'Abby pour expliquer le présent.
Roman que l'on peut qualifier de nerveux , glauque, dérangeant. C'est très bien écrit, et l'on va à l'essentiel. C'est le couple qui se fracture, l'homme qui rentre de la guerre avec tous les troubles qui peuvent l'accompagner.
C'est une histoire banale malheureusement d'un couple qui se déchire et laisse derrière lui des innocents fracturés à vie.
Roman court mais d'une grande intensité qui s'appuie sur le passé pour expliquer le présent.
C'est réussi
Commenter  J’apprécie          537
bilodoh
  11 juillet 2021
Qu'est-il arrivé à Abby pour qu'elle soit poursuivie par des cauchemars récurrents? Des rêves qui la troublent au point qu'elle se jette sous les rues d'un autobus le lendemain de son mariage? C'est ce que veut découvrir son époux aimant, qui prie sans relâche à son chevet pour qu'elle sorte du coma où l'a plongée l'accident.

Le segment suivant du livre accompagnera ses parents et on découvrira peu à peu ce qui est arrivé à cette petite fille de cinq ans dont le père est revenu blessé de la Guerre en Irak.
Joyce Carol Oates est une auteure prolifique, mais aussi versatile. Elle pond aussi bien un roman de plus de 800 pages comme « Le livre des martyrs américains » que cette Poursuite d'un peu plus de 200 pages. C'est une plume magnifique qui a le talent nous faire croire à son histoire.

Et c'est une histoire glauque, qui parle des États-Unis et des cicatrices de la guerre dans les corps et les esprits des soldats et de leurs familles.
Commenter  J’apprécie          462

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Annette55Annette55   27 mai 2022
«  Essayant de former les mots avec sa bouche, mais celle - ci grimace.
Tordue comme un masque de Halloween.
Un de ces masques en caoutchouc si affreux , si caricaturaux et déformés qu’on se cache les yeux pour ne pas les regarder.
Essayant de lui expliquer qu’il commet une erreur en l’aimant .
Parce qu’elle n’est pas digne d’amour.
Voilà comment elle est punie , et sa punition est méritée » .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Nastie92Nastie92   06 novembre 2022
On dirait le filament d'une ampoule électrique qui brille. De l'intérieur. Son bonheur d'être mariée à un homme bon, gentil, honnête, qu'elle aime et qui l'adore.
Mais c'est un bonheur privé. Elle a envie de l'entourer de ses mains comme une flamme, pour le protéger du vent.
Commenter  J’apprécie          110
bilodohbilodoh   11 juillet 2021
Elle a aussi travaillé avec les aveugles. Ceux dont la vue est défaillante.
Elle se demande s’il existe une classification pour les personnes affligées d’une « âme défaillante. »

(Philippe Rey, p.19)
Commenter  J’apprécie          131
PrisPris   21 mars 2021
En tant que fille, on apprend à ne pas offenser les inconnus en les envoyant promener. Surtout les hommes. Les inconnus, mais aussi les employeurs. Et durant sa scolarité, qui lui a paru durer une éternité, les professeurs. Souriante et d'un abord apparemment facile parce que tu es jolie, mais si tu ne dis pas ce qu'il faut ou que tu ne souris pas avec la vivacité requise, un homme peut devenir méchant. Et vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2021
Sque-let-te. Squele-tte. Squelette. Un affreux mot (adulte) à ne pas dire tout haut. Un mot qu’un enfant ne devrait pas connaître, et qu’un enfant ne prononcerait certainement pas. Un mot qui devient de plus en plus affreux à mesure qu’on le prononce. Un mot qui fascine, pareil à de la vapeur empoisonnée montant jusqu’à tes narines, dont tu sais qu’il ne faut pas la respirer et que pourtant – tu ne peux pas t’empêcher de respirer. Elle a fait ce rêve récurrent durant toute son enfance. Après la disparition de ses parents. Après qu’elle est allée vivre chez des membres de sa famille. Des squelettes. Dans cet endroit verdoyant. Un rêve qui revient si souvent. Presque chaque nuit. Dans ces lieux où l’emmènent les gens. Ses affaires entassées dans ce qu’on appelle un sac de nuit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Joyce Carol Oates (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joyce Carol Oates
Le pays du sud dépeint le quotidien de plusieurs « figures résistantes » évoluant dans un pays chaotique, gangréné par le communautarisme, la corruption et profondément marqué par plusieurs années de guerre civile. Elles échangent entre elles et avec un étranger venu de la Ville Lumière... Dans Seul, tel le vent, un homme erre dans une ville en guerre et va à sa propre rencontre à travers son errance. Il croise des femmes, porteuses de vie et de mort, chacune le ramenant au souvenir de sa mère. Il erre, sans être véritablement perdu, dans une ville blessée où, malgré la violence, des forces de vie perdurent, se maintiennent et répondent, ancrées avec la régularité d'une horloge, aux fracas des bombes.
Voir le livre : https://cutt.ly/aNtvYrJ
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Sirine Achkar est auteure, metteuse en scène et pédagogue. Née au Liban, elle a développé une écriture nourrie de sa double culture, allant du Proche-Orient à la France. Elle a mis en scène des textes de plusieurs auteurs contemporains (Joyce Carol Oates, Caya Makhélé, etc.) ainsi que ses propres textes. Ses mises en scène ont été présentées à Paris et à l'étranger lors de tournées internationales.
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Suivez-nous
Instagram : https://www.instagram.com/editions.ha... Twitter : https://twitter.com/HarmattanParis Facebook : https://www.facebook.com/Editions.Har...
+ Lire la suite
autres livres classés : roman psychologiqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Joyce Carol Oates (difficile si vous ne connaissez pas son oeuvre)

Un des nombreux romans de Joyce Carol Oates est consacré à Marilyn Monroe. Quel en est le titre ?

Corps
Sexy
La désaxée
Blonde

10 questions
339 lecteurs ont répondu
Thème : Joyce Carol OatesCréer un quiz sur ce livre