AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2918767387
Éditeur : Asphalte (07/11/2013)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Longtemps considérée comme la capitale exotique du péché, La Havane n’en reste pas moins une ville marquée par l’Histoire et la pauvreté, avec son cortège de petits arrangements. Dans la vraie Havane ici décrite, le crime et les trafics, bien qu’officiellement bannis de l’île « grâce à l’action révolutionnaire », sont le lot quotidien des habitants. Les dix-huit nouvelles de ce volume viennent aussi bien d’auteurs restés à Cuba que d’autres réfugiés aux États-Unis. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
encoredunoir
  29 décembre 2013
Quelques mois après Haïti Noir, retour dans les Caraïbes avec les éditions Asphaltes pour un nouveau recueil de nouvelles noires. Comme de coutume – est-il besoin de le préciser ? – l'exercice promet une belle variété parmi les 18 nouvelles proposées et, bien entendu, une qualité variable même si l'ensemble est indéniablement de grande qualité.
Qualité donc, mais aussi cohérence dans ce livre qui s'ouvre par une nouvelle aux frontières du fantastique dans laquelle Miguel Mejides met en scène une communauté de nains régnant sur les égouts de la ville et, partant, sur la ville elle-même, et qui pose les grandes thématiques récurrentes du recueil : la ville comme une entité maléfique prête à dévorer ses enfants, la pauvreté devenue endémique, les arrangements illégaux malgré la surveillance constante, le paganisme et le rêve de la Yuma comme on appelle là-bas les États-Unis.
Du poignant Dîner de Carolina García-Aguilera à l'étonnant Zenzizenzizenzic d'Achy Obejas qui nous apprend l'existence d'étrangers de compagnie en passant par la désespérante Septième tentative de Johnny Ventura de Pablo Medina, tous les auteurs de ce recueil mettent en avant la misère du peuple, le système d'qui va avec et, souvent, la marchandisation des corps. S'il y a parfois de l'amour, le sexe, omniprésent, reste le plus souvent un moyen d'avilir ou de gagner de quoi vivre… pas même de quoi pouvoir concrétiser le rêve d'une Amérique si proche et si lointaine, repoussante et irrésistiblement attirante.
Lire La Havane Noir, ça n'est pas s'offrir un billet vers l'insouciance tropicale, mais vers un abîme peuplé de personnes, bonnes ou mauvaises mais toutes forcées de plier sous le joug d'une écrasante misère. Cela n'empêche pas quelques rayons de soleil de percer et l'humour de transparaître souvent mais, indéniablement, voilà un des recueils les plus sombres de cette série.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
asphalteasphalte   25 octobre 2013
La Havane, souvent, n’est qu’un mythe : un jardin des délices, un tourbillon de danses, mais aussi, paradoxalement, une expérimentation sociale où le pire de la nature humaine est tout simplement nié. Dans cette pure fable, Cuba est un lieu mystique : dépourvu de haine, pur et audacieux, étranger à la cupidité et au meurtre.
Mais telle qu’elle est vécue par ses habitants, La Havane – qui n’est ni l’île des plaisirs pour touristes, ni une utopie marxiste – est une ville pleine de contradictions souvent douloureuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : La Havane (Cuba)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Familles, je vous hais ...

André Gide - Commençons donc par lui ! Cet ouvrage conte son enfance et son adolescence au sein d'une famille aisée et cultivée. Il perd hélas son père, homme affectueux et gai lorsqu'il a onze ans et se trouve alors entièrement livré à l'influence de sa mère, femme rigide et castratrice. Il se décrit sans fard, n'hésitant pas à montrer les facettes les plus sombres de son tempérament. Mais cet univers va être éclairé par la présence et l'amour de sa cousine Madeleine, à qui il voue une adoration sans limites et totalement pure.

L'immoraliste
Les caves du Vatican
Si le grain ne meurt
Les faux monnayeurs

10 questions
92 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , littérature allemande , littérature italienne , saga , famille , roman autobiographique , romanCréer un quiz sur ce livre