AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sylvain Chollet (Traducteur)
EAN : 9782723445849
192 pages
Éditeur : Glénat (12/05/2004)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 115 notes)
Résumé :
Enfin arrivée au palais royal, Vivi tombe nez à nez avec Crocodile, qui lui révèle le véritable objectif de son plan !! Pendant ce temps, l’équipage poursuit son combat contre les agents de Baroque Works et fait face à leurs terribles pouvoirs !!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  15 mai 2016
"One Piece" le manga phénomène qui a déjà dépassé les 350 millions de ventes… Il fallait bien que je me lance un jour, et j'y suis allé à reculons tant l'image que je m'en faisais étaient mauvaise : la faute à toutes les fois où je suis tombé à la télé sur l'adaptation animée de bien moyenne facture, techniquement pauvre (comme la plupart des animes à saisons de 52 épisodes), et bien mal doublée (mais ça, c'est la norme depuis bien des années déjà ! VDM), en dépit d'OST que j'ai pourtant trouvées assez réussies. J'ai donc (re)découvert un shonen aux tomes bien remplis, plein de cases et de textes, qui forme une oeuvre mine de rien dense et riche. Les dessins sont bien maîtrisés même s'il on sent que les graphismes qui font la part belle aux loufoqueries diverses et variées (le fameux style d'Eiichirô Oda) piochent dans la boîte à outil d'Akira Toriyama qui avait opté pour l'épuration et le cartoonesque, je cite, « parce que c'était plus simple et plus rapide à dessiner » (d'ailleurs Eiichirô Oda refuse d'utiliser des trames, parce que ça prend trop de temps : toute la profession tombe des nues…). Il faut dire qu'il a été l'assistant de Nobuhiro Watsuki sur "Kenshin le Vagabond" (qui transformait les samouraïs de l'ère Meiji en super-héros / super-vilains) et le collègue de Hiroyuki Takei (auteur de "Shaman King", qui commençait bien, qui s'est perdu en chemin et qui a fini en eau de boudin).


Ce tome 21, intitulé "Utopie", est dédié à la baston :
* La baston entre Sandy et Mr 2 et est un gros pastiche de shonen nekketsu, avec les parodies de scènes cultes d'"Ashita no Joe", "Hokuto no Ken" et "Saint Seiya", (répliques et bruitages compris), mais rien à faire je me bats les steaks des fulguro-travelo-punch, le bal du cygne déchu, l'arabesque du cygne, souvenir d'un jour d'été, souvenir du ciel d'hiver, travelo-manchette, kick-pointe, mascara boomerang d'un côté, et des collier, épaule, côtelette, selle, poitrine, gigot, basse-côte, shoot mouton de l'autre… Je sais que Mitsutoshi Shimabukuro s'est inspiré d'Eiichirô Oda, mais rien à faire on plus le Toriko de l'un est vachement plus cool que le Sandy de l'autre…
* La baston entre Nami et Miss Doublefinger met en valeur les petites cellules grises de la cartographe voleuse face boobs et aux muscles de celle qui a mangé le fruit du piquant (Stinger, Double Stinger, Stinger Hedgehog, Sewing Stinger, Sea Urchin Stinger Stinger, Stinger Doping, Stinger Manchette...). Mais ce n'est qu'une suite de gags burlesques autour de la baguette climatique avant le coup de génie de Nami : je trouve vraiment que le mangaka use trop du comique de répétition, parce qu'avec 10 fois le même gag dans le même chapitre c'est too much !
* La baston entre Zorro et Mr 1 qui mangé le fruit tailladant est bien dessinée et très dynamique : c'est Spider, Spur-griffes, Sparkling Daisy, Atomic Spur, Spiral Hollow et Spur Break contre Cornes du Taureau, Demon Slash, Fureur du Tigre, Chasse au Crabe et Danse du lion… Mais là encore on est dans la parodie de shonen nekketsu, et dès qu'on lit les phylactères on tombe sur un détournement complet de "Dragon Quest" et cie… assez classe si on n'est pas très exigent, mais par pas super fin pour autant hein ! (je n'ai jamais été fan des pastiches en fait)
Sinon Crocodile annonce qu'il veut récupérer Pluton, une Arme de Destruction Massive caché dans le trésor royal d'Alabasta… J'ai roulé ma bosse et je sais distinguer au premier coup d'oeil les twists préparés de longue date et ceux qui sont improvisés en cours de route, et là l'histoire vire de bord pour la énième fois avec un truc clairement ajouté en cours de route : le manga doit continuer pour durer, durer et encore durer (traumatisme "Dragon Ball")… mais ce n'est plus une oeuvre c'est un produit, ce c'est plus de l'artisanat mais de l'industrie, ce n'est plus de l'art mais du marketing !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
garrytopper9
  04 février 2014
Tout l'équipage de Luffy est à Alaburna pour prêter main forte à Vivi.
Après les combats de Pipo et Tony-Tony Chopper, nous assistons dans ce tome au combat de Sandy face à Mr. 2. Ils ont tous les deux le même style de technique et c'est à celui qui trouvera en premier la faille de son adversaire.


Dans une autre zone de la capitale, c'est Nami et Zorro qui se retrouvent confrontés à Mr. 1 et Miss Doublefinger. le combat de Nami est particulièrement entièrement drôle car elle utilise une arme qui a été inventé pour elle par Pipo et qui n'est pas encore tout à fait au point. Elle se retrouve dans des situations grotesques et ce combat dont l'issue nous importe beaucoup, est néanmoins plus léger, moins sérieux que ceux de Sandy et Zorro.



Et pendant ce temps, Vivi qui souhaite toujours arrêter cette rébellion va se retrouver face à face avec ses ennemis et on va découvrir leur véritable but.


De beaux combats, un récit prenant, bien construit, sérieux et drôle à la fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Fapifap
  04 décembre 2016
Baston, stonba, castagne. Ce tome utopiesque n'est qu'une succession de mandales dans les gencives. Peut être trop cela dit... Deja Ussop et Chopper m'avait paru dispensable face a mémé taupe et au Gros averell mais que dire de Nami qui teste une nouvelle arme franchement ridicule face a une ennemie prétendue de haut rang (femme du numéro 1 ce n'est pas rien même quand on a des oursins pleins les poches!) donc la non j'ai pas accroché. Il y trop de personnages et trop de rythme inutile ce qui banalise les scènes d'action et donc rend l'ensemble un peu long et lassant. Bon allez j'avoue Zorro et Mr1 m'ont rappelé que cette saga n'avait pas son pareil pour divertir même si la encore il faudra m'expliquer de quel bois est fait roronoa...
L'arc narratif de la rebellion traîne aussi en longueur et je commence à mieux comprendre pourquoi les 80 tomes! ceci dit l'univers est toujours fascinant et je ne vais pas bouder mon plaisir a ouvrir le tome 22 en espérant découvrir, peut être naïvement, l'issue finale du destin d'Alabasta.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BookShellFairy
  29 juin 2015
Bon, passons sur le fait que je suis une inconditionnelle de One Piece. Ce tome 21, ne fait pas exception à la règle. Même si la bataille commence à traîner en longueur...
Pas de grandes avancées sur l'histoire. Les rebelles marchent toujours sur le Palais (enfin, ils ont commencé à rentrer dans le palais) ; les agents spéciaux de Baroque Works nous font découvrir de nouveaux pouvoirs du fruit du démon ; Nami nous fait une démonstration de l'étendue de son arme...
Bref, sans rentrer dans les détails : toujours aussi passionnant, toujours aussi sympa. Mais une légère longueur qui pourrait m'irriter si elle dure trop longtemps.
Commenter  J’apprécie          50
Ejos
  27 avril 2012
Utopie est le nom que Crocodile a donné à son machiavélique plan visant à réduire un pays en cendre tout en acquérant le contrôle d'une arme antique surpuissante, enfouie sous le palais royal.
Comme dit dans le résumé, il n'y a que du combat dans ce tome, les duels de lieutenant entre l'équuipage chapeau de paille et Baroque Works, tandis que Luffy affronte une nouvelle fois Crocodile.

C'est de l'action certe, mais l'humour est toujours présent, notemment dans le combat entre Sandi et Mr 2 (un travelo !!), et surtout entre Luffy et Crocodile, avec la découverte de la faiblesse de ce dernier : l'eau. d'où la transformation de Luffy en Aqua-Luffy, un obeze qui fuit par le nombril. (hilarant!)
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   01 juin 2016
Règle n°1 du manuel du tueur : « toujours éliminer la cible la plus faible en premier ».
Commenter  J’apprécie          160
MariloupMariloup   18 janvier 2013
_ Eh ben, me v'là bien... je peux pas trancher l'acier. Donc je peux pas te battre.
_ Peuh... que vas-tu faire alors?
_ Avoir pitié de toi.
_ ?!
_ ça tombe à pic! J'attendais ce genre de situation désespérée! ça va me permettre de devenir encore un cran plus fort! Parce qu'une fois que je t'aurai battu... je serai capable de fendre l'acier!
#Zorro & Mr 1#
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   20 décembre 2016
La véritable force d’un sabre, c’est de pouvoir protéger ce qui celui qui le manie veut protéger, et trancher ce qu’il veut trancher.
Commenter  J’apprécie          20
RosinanteRosinante   13 avril 2017
Pluton On dit que d'un seul coup,elle peut anéantir une île entière sans laisser la moindre trace.
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   20 décembre 2016
[Mr 2] Le pouvoir de l’amitié va triompher de toi, comme il a déjà triomphé de tant d’autres !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Eiichirô Oda (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eiichirô Oda
Kana Home Video est fier de pouvoir vous présenter le trailer Vostfr du dernier film One Piece. Restez connectés aux réseaux sociaux de KHV, de grandes annonces sont à venir ;) https://www.instagram.com/editions_kana_officiel/
Film © 1999 Toei Animation Co., Ltd. © Eiichiro Oda/Shueisha, Toei Animation
autres livres classés : piratesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

one piece

Comment s'appelle l'équipage de Luffy ?

L'équipage au chapeau de paille
l'équipage de moby pick
l'équipage de shanks
l'équipage de brook

9 questions
108 lecteurs ont répondu
Thème : Eiichirô OdaCréer un quiz sur ce livre

.. ..