AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070792293
Éditeur : Gallimard (03/10/2016)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Il était une fois un village au fond d'une vallée, dans l'île de Shikoku. C'est là que jadis se sont rassemblés des fuyards, bannis hors de la ville du château. Ils y ont fondé une société autonome de rebelles. La forêt les entoure, peuplée de forces mystérieuses : les «merveilles». Une rivière capable de détruire une armée entière. Un déluge qui dévaste la terre. Un chef, surnommé le «destructeur», des filles de l'île des «pirates», des villageois qui ressemblent a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sachenka
  20 septembre 2017
M/T et l'histoire des merveilles de la forêt. Cet étrange et irréel univers est pourtant presque véridique. le narrateur (Kenzaburô Ôé lui-même) raconte son village natal tel que le lui racontait sa grand-mère quand il était très petit, les aînés des environs, et sa mère plus tard. Une histoire remplie de légendes mais aux accents de vérité. Quand on dit que la réalité dépasse parfois la fiction… Ou bien les mythes se mélangent avec. Dans tous les cas, un monde fascinant. Un amateur (et connaisseur) de l'écrivain Kenzaburô Ôé reconnaitront quelques éléments de sa vie. Sa naissance dans un village au coeur d'une forêt, juste avant la Seconde Guerre mondiale, la naissance de son fils handicapé qui deviendra compositeur, etc. Une autobiographie ? Un legs ? La clé pour comprendre son oeuvre unique, tant de la littérature japonaise que mondiale ?
Dans tous les cas, est-ce que j'ai aimé ? Oui, non, souvent, parfois. Cette étrange histoire m'a laissé perplexe plus d'une fois. Un début prometteur, qui « mettait en scène » un décor idyllique, campagnard, propice à la magie de la nature et aux apparitions de créatures fantastiques qui ont bercé l'enfance. D'ailleurs, assez rapidement, l'auteur-narrateur introduit la géante Oshikomé ou le guerrier légendaire Meisuké. C'est qu'on remonte loin, jusqu'à la fondation du village par l'ingénieuse Oobaa et « le destructeur » ainsi que leurs compagnons.
Malheureusement (ou heureusement, selon les goûts), ces légendes sont difficiles à résumer tellement elles sont complexes et éclatées en nombreuses actions secondaires et considérations philosophiques, sociales ou autres. Sans oublier les passages qui mettent en vedette l'auteur-narrateur, qui débutent, finissent ou même entrecoupent les différents chapitres. Et il y a souvent des parralèlles à faire entre les deux trames.
Aussi, cet entremêlement est présenté d'une manière qui me semblait étrange, comme si Ôé passait du coq à l'âne. Par exemple, au début du chapitre 17, il annonce la mort de son père peu de temps après celle de sa grand-mère. Je me serais attendu à plus de détails mais non (est-ce si trivial ?), il passe à l'incident du « nid des vandoises ». J'allais l'accuser d'incohérence – grand mal m'en aurait pris ! – avant de saisir qu'il s'agissait d'une technique. du moins, c'est ce que je crois. N'empêche, ça ne rend pas la lecture plus facile. Ça aura au moins l'avantage de forcer le lecteur à être attentif, à relaxer et à se laisser raconter l'histoire au lieu d'essayer d'échafauder des dizaines d'hypothèses pour donner un sens à cet univers magique. Certaines choses sont ainsi faites et il n'y a pas d'explications à trouver, ou bien ces explications doivent attendre.
En effet, plus on avance dans la lecture, plus on se rend compte qu'on a affaire à un esprit classique (certains diraient borné) et que l'auteur-narrateur nous ramène invariablement à son histoire première et au message qu'il veut transmettre. D'ailleurs, pour être complètement honnête, je le cherche toujours, ce message. J'ai quelques idées, évidemment, mais je crois que je suis encore en train de « digérer » ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
nathalie_MarketMarcel
  11 juin 2018
Tout commence à une époque mythique, celle des châteaux et des pirates, quand un groupe de jeunes gens remontent la rivière pour s'installer au plus profond de la forêt. Puis vient l'époque de la lutte contre la féodalité, puis celle de la Seconde guerre mondiale où le village entre peu à peu dans l'histoire connue. Il est question d'un héros, le destructeur, de géants, d'une femme énorme, d'un enfant pas comme les autres, de poisons… le village à ses origines n'est pas sans rappeler certains décors des films d'Hayao Miyazaki, avec sa forêt impénétrable où l'on se cache pour échapper à la modernité et à la ville. Néanmoins, nous ne sommes pas dans un conte. L'auteur effectue sans cesse des allers et retours avec le temps de son enfance et son présent. Il retrouve dans les jeux des enfants des souvenirs des épisodes mythiques, dans des expressions locales l'écho lointain d'épisodes guerriers et rend également un bel hommage à sa mère et à sa grand-mère. La légende n'est ni morte ni reléguée dans le passé ou dans les livres, elle vit encore dans le langage, le souvenir, les habitudes, les corps des habitants. le présent n'est ni désenchanté ni vide, il puise ses racines dans la forêt.
Nous n'avons pas affaire à un récit évident, linéaire, qui se donnerait de lui-même. le narrateur répète, nuance, reprend inlassablement les mêmes termes, rappelle ce que l'on sait déjà, ne précise pas les événements de l'histoire du Japon (petite complication pour le lecteur occidental), il serpente. La légende n'est pas toute droite. Il faut s'y perdre. le lecteur pressé peut être tenté de passer par-dessus les répétitions et les redites et d'aller directement à l'essentiel, au coeur du récit. Grave erreur ! Il faut accepter d'errer un peu et de revenir sur ses pas pour continuer à avancer.
C'est beau. Ça donne envie d'aller marcher dans le vert.
Lien : https://chezmarketmarcel.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SachenkaSachenka   15 septembre 2017
Pour penser la vie d'un homme, il est nécessaire de tracer un plan qui ne se contente pas de partir de sa naissance, mais qui remonte plus haut encore et qui ne s'arrête pas non plus le jour de sa mort, mais qui s'étende au-delà. La venue d'un homme au monde ne devrait pas se réduire à sa naissance et à sa mort. Il naît dans le grand cercle des gens qui l'englobent et, encore après sa mort, il devrait y avoir quelque chose qui subsiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
SachenkaSachenka   19 septembre 2017
«Quelqu'un de trop célèbre, disait ma grand-mère, on finit par ne pas l'appeler par son vrai nom...»
Commenter  J’apprécie          260
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   11 juin 2018
De plus, je me sentais très fier en me disant : « C’est le monde dans lequel nous vivons, c’est comme ça, notre forêt, notre village dans la vallée au milieu de la forêt. » À ce moment-là, je ne possédais pas encore dans mon cœur ce signe, mais si, aujourd’hui, il me permet d’exprimer ce sentiment, cette pensée, je dirai que nous vivions dans ce village à l’ombre d’un grand M/T.
Commenter  J’apprécie          20
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   11 juin 2018
Crac, voici l’histoire. Vraie ou fausse, qui le sait ? Mais comme c’est une vieille histoire, il faut que tu l’écoutes en croyant qu’elle est vraie, même si elle est fausse. D’accord ?
Commenter  J’apprécie          00
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   11 juin 2018
Or, maintenant que je me suis mis à raconter l’histoire moi-même, j’ai trouvé que ce sentiment de nostalgie était particulièrement difficile à transmettre aux autres.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Kenzaburo Oé (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kenzaburo Oé

Marque-page 2013-12--193-003048BDD2D9.mp4
Payot - Marque Page - Kenzaburô Oé - Adieu, mon livre !
autres livres classés : ancetresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
392 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre