AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Amina Taha Hussein-Okada (Traducteur) Étiemble (Préfacier, etc.)
ISBN : 2070714780
Éditeur : Gallimard (18/10/1988)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Quand Vita sexualis parut au Japon, en 1909, Mori Ogai occupait une place exceptionnelle dans la médecine de son pays. Né en 1862, sa précocité l'avait fait médecin à dix-neuf ans ! On l'envoya donc se perfectionner en Europe; il y apprit l'allemand, l'anglais et le français, dont il truffe souvent son récit. Quand il revint au pays natal, les écrivains, marqués par le naturalisme, exposaient sans complaisance la vraie vie. D'où maint et maint scandale : en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
BaronKitajima
  11 août 2015
Ce livre est un récit de l'apprentissage affectif et sexuel du héros, constitué des moments marquants de sa vie pendant lesquels il a été confronté au sexe entre 6 et 20 ans. Ce récit est très largement autobiographique, et le fait que l'auteur soit membre de l'école naturaliste japonaise rend l'écriture sobre et avec une volonté de réalisme marquée.
Quand on pense que ce livre fit scandale en 1909 lors de sa parution, on mesure combien les moeurs ont changé au Japon ( surtout quand on connait un auteur comme Murakami Ryû ou certaines spécialité audiovisuelles japonaises, mais ce n'est pas le sujet .... ) L'auteur raconte son initiation à la sexualité, et le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas un Casanova, sans être Mister Abstinence ! C'est une sexualité que je qualifierais de normale pour l'époque. Il est donc amusant de constater l'extrême pudeur des autorités au sujet de ce livre interdit à l'époque, qui a portant le mérite de parler de sexualité de manière pondérée.
C'est donc loin d'un livre à scandale ( une part de moi le regrette un peu, je l'avoue ... ) et davantage un livre militant qui veut montrer un apprentissage laborieux de la sexualité. Les jeunes ne fréquentent que peu le sexe opposé, et le sentiment amoureux n'est jamais inculqué, ce qui réduit le jeune garçon à de l'embarras et de l'avidité devant les choses du sexe. Il semble que les jeunes hommes grandissent frustrés par des pensionnats non mixtes et n'aient le choix qu'entre un mariage précoce et arrangé ou la fréquentation des quartiers de plaisir pour assouvir leur sexualité.
Vita sexualis porte ainsi bien son titre, car elle reflète une observation distanciée et péjorative de la sexualité du héros, représentatif des jeunes japonais de l'époque.
PS : ce livre est aussi intéressant pour qui connaît le Japon actuel, à des fins de comparaison, où certains problèmes du livre persistent : femme hyper sexualisée et vue comme le sexe faible, mais aussi de constater l'apparition de nouveaux phénomènes comme celui du manque d'intérêt pour le sexe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ericbo
  13 janvier 2019
Histoire d'un apprentissage, tout en douceur, de la sexualité à un jeune homme. On peut imaginer le scandale. On est encore à l'ère Meiji et le Japon commence à s'ouvrir à l'occident. Toujours est-il que Ogaï Mori nous offre des page d'un grand raffinement, comme à son habitude. Quelques décennies avant, pour expliquer la sexualité aux profanes, la mode était aux estampes Shunga, beaucoup plus explicites. L'écriture naturaliste de Mori, comme celles de ses contemporains Soseki et Kafu est beaucoup plus douce et nous immerge dans un Japon en pleine mutation. Mes trois étoiles s'expliquent surtout par un aspect un peu répétitif du récit sans intrigue véritable.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : sexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
426 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre