AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221197526
Éditeur : Robert Laffont (05/01/2017)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 9 notes)
Résumé :
« Elle est l'immigrée d'un pays nouveau, un endroit ou l'amour aurait enfin sa chance. S'il n'y avait pas ses parents juifs, leur image comme l'ombre d'un nuage au-dessus de sa tête, elle s'adonnerait à la prostitution. Elle serait payée pour son plaisir et le plaisir des autres. C'est à ça qu'elle pense pendant qu'il l'aime. Elle est de cette veine-là, elle est de ceux qui cherchent la vie par sa jouissance. Pour croire, pour effacer le chagrin du départ, la triste... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
lula00
  22 mars 2017
Micheline de Sylvie Ohayon écrit, comme Delphine de Vigan dans Rien ne s'oppose à la nuit, un portrait touchant de sa mère.
Dans ce livre, il n'est pas question de la pathologie mentale de la mère mais bien des effets de l'environnement chez Micheline, mère de l'auteur quand elle était enfant, puis chez Sylvie Ohayon.
L'auteur parvient à écrire, mot à mot, justement là où ils sont venus à manquer, l'indicible des destins de la carence affective. Dans cette ode à la fois douloureuse et vivante de sa mère, Sylvie Ohayon nous fait partager le fait que la mise en mots permet de se dégager d'une chape de plomb et d'y puiser des ressources pour rêver sa vie autrement...
Commenter  J’apprécie          10
LesInternationauxduParc
  14 mars 2017
"Micheline" de Sylvie Ohayon retrace le parcours d'une jeune femme déracinée qui advient aux hasards et rencontres de sa vie rugueuse, sans retenue, mêlant à la fois sa propre générosité innocente de jeune fille en quête d'amour et de désirs de vie, et la cruelle réalité qui la rattrape, cette sombre responsabilité de s'essayer à des jeux dont elle ne connait les règles, ni ne mesure les conséquences. Micheline femme enfant volcanique va devenir femme et mère, avant de s'éteindre, et de basculer à jamais femme amère. Ce roman touchant et rude perturbe : la lourdeur des non dits intergénérationnels semble se reproduire à l'infini, et laisse le goût amer de l'amour à jamais déclaré ou établi. Un émouvant voyage dans le devenir autre en soi, et dans l'ailleurs d'un autre pays imposé
Commenter  J’apprécie          00
plegall
  27 juillet 2018
Micheline, juive exilée de sa Tunisie natale, se retrouve dans un pays, la France, dont elle ne comprend pas les codes, elle devient mère célibataire, au grand désespoir de toute sa famille, qui la rejette violemment.
L'éducation de sa fille Sylvie sera à l'image de sa vie, une succession d'actes irresponsables, de décisions hâtives qui feront le malheur de la mère et de l'enfant, mais qui créeront malgré tout entre elles un lien particulier indéfectible.
Chaque page de cette autobiographie est une claque assenée au lecteur. L'auteure balance ses mots avec hargne, appuyant là où ça fait mal. C'est un portrait sans concession et sans fard d'une mère singulière, indigne mais attachante. A lire absolument !
Commenter  J’apprécie          00
sandpic
  12 mars 2018
Livre poignant, déchirant. Une vérité crue sur des relations familiales mais surtout mère fille. Les faiblesses psychologique d'une mère . Quand un mère écrasée par le poids de son histoire familiale et les préjugés de son époque devient la fille de sa fille. Émouvant et tendres malgré la violence des relations.
Commenter  J’apprécie          00
Chipiecat78
  21 février 2017
Dans ce lire, Sylvie Ohayon revient sur un de ses thèmes de prédilection : la famille et l'enfance. Elle raconte précisément l'histoire de sa mère, Micheline, née en Tunisie, dans une famille de garcons... Un très beau portrait de femme.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
sandpicsandpic   06 mars 2018
Pas de temps pour une processus d'individuation, elle n'a pas la place pour devenir quelqu'un, elle est seule comme on l'est souvent au milieu d'une fratrie de neuf enfants. Elle ne sait pas le silence, pas la place pour réfléchir, à l’école, dans la maison, l'agression permanente du bruit des gens autour lui fait haïr le monde.
Commenter  J’apprécie          00
lula00lula00   22 mars 2017
Un besoin de tendresse est perçu comme une faiblesse par les gens dont la vie est un combat permanent.
Commenter  J’apprécie          20
sandpicsandpic   12 mars 2018
Il faut vivre comme si tu avais du talent. Les autres suivront. Les autres suivent toujours, pour peu que tu y croies un peu. Il ne faut pas gâcher. C'est ça qu'on ne comprends pas. Les gens ils se gâchent . Ils donnent dans la fainéantise, ils attendent les numéros du Loto.
Commenter  J’apprécie          00
sandpicsandpic   06 mars 2018
Les grandes blessures nous sont toujours infligées par ceux qu'on aime le plus
Commenter  J’apprécie          10
sandpicsandpic   06 mars 2018
Un besoin de tendresse est perçu comme une faiblesse par les gens dont la vie est un combat permanent.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sylvie Ohayon (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Ohayon
Avec "Micheline", Sylvie Ohayon écrit le livre de sa mère. Pas une déclaration d'amour, pas davantage un réquisitoire, mais une superbe tentative de compréhension littéraire, un regard aussi cruel que tendre posé sur la femme à qui l'auteur doit la vie autant que sa souffrance.
autres livres classés : prostitutionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre