AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2372871196
Éditeur : Komikku éditions (26/05/2016)

Note moyenne : 4.34/5 (sur 82 notes)
Résumé :
Florence. Début du XVIe siècle.

Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l'art s'épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville...

Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n'était pas concevable qu'une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son tra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  20 septembre 2019
Arte se fait aborder par Messire Fariel qui est charmé par la jeune demoiselle et souhaite l'emmener à Venise pour qu'elle fasse des portraits de sa famille et s'occupe d'une jeune fille. Arte hésite beaucoup à y aller, elle sait ce qu'elle laisse derrière elle mais pas ce qu'il l'attend... Dans le domaine de la peinture, il n'est pas facile d'avoir une situation surtout quand on est une femme. On voit qu'elle tient toujours beaucoup à Leo ! Encore une mise en avant de la condition féminine : on remarque ici que les jeunes veuves sont parfois dupées par leur belle-famille. Les situations injustes pour les femmes de l'époque sont multiples. A suivre !
Commenter  J’apprécie          180
thedoc
  15 mai 2019
Enthousiasmée par le précédent tome qui se terminait par l'arrivée d'un nouveau personnage intrigant à Florence, je n'ai pas tardé à me jeter sur le tome 4 pour poursuivre les aventures d'Arte, la jeune apprentie peintre aristocrate. En parlant d'aristocrate justement, c'est Messire Fariel qui fait son apparition dans la vie de la jeune fille, souhaitant qu'elle devienne préceptrice de sa nièce, tout en peignant les portraits de son illustre famille. le problème : Messire Fariel vit à Venise ! Arte se retrouve donc face à un dilemme : doit-elle saisir cette opportunité unique d'évoluer rapidement auprès d'un mécène aristocrate ou doit-elle poursuivre son apprentissage auprès de Léo, maître peintre et aussi maître de son coeur ? La jeune fille va devoir choisir...
Ce nouveau tome d'Arte nous permet également de faire connaissance avec une ancienne amie de Léo, jeune veuve et enceinte, qui a beaucoup de mal à récupérer sa dot auprès de sa belle famille. Petit point historique donc sur cette question - la dot de la mariée et son utilisation - qui met une nouvelle fois l'accent sur la situation des femmes à cette époque.
J'ai par ailleurs trouvé que le personnage d'Arte au sein des relations qu'elle entretient auprès de ses amies, s'étoffe et révèle une jeune femme très généreuse, toujours prête à apporter son aide.
Pour terminer, les dessins sont toujours exquis et précis : costumes, décors et paysages. A une histoire intéressante et agréable s'ajoute un graphisme toujours séduisant.
Décidément, cette Arte, elle me plaît !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
lyoko
  23 août 2016
C'est toujours un plaisir de suivre les aventures de Arte et ses progrès.
Un grand aristocrate de Venise fait la rencontre inopportune de Arte et lui demande de l'accompagner à venise pour faire des portraits de sa famille mais surtout pour devenir la préceptrice de sa nièce (qui sur un seul dessin me fait l'effet d'une sacrée peste). Arte doit donc prendre sa décision.
Un tome qui sert plus de transition a des nouvelles aventures, même si on en apprend beaucoup sur le passé de Léo.
Aux niveaux des graphismes , j'ai un petit regret. J'ai toujours trouvé les graphismes très détaillés et c'est ce qui pour moi donnait un énorme charme à ce manga. J'ai le sentiment que l'auteur prend moins de soins dans les détails et c'est dommage.
Je préfèrerais plutôt une seule parution par an que 2 mais avec plus de minutie dans les graphismes.
Commenter  J’apprécie          212
Colibrille
  27 avril 2019
Le troisième tome s'était conclu par l'arrivée d'un nouveau personnage, un séduisant aristocrate vénitien nommé Youri Fariel. Il semblait logique de penser que ce dernier allait croiser la route d'Arte et tomber sous son charme. C'est d'ailleurs ce qui se produit dans ce quatrième tome.
Avec l'apparition de Youri Fariel, l'auteur relance habilement son intrigue. Non seulement ce nouveau visage permet de diversifier la galerie de personnages, mais il va également entraîner un changement de décor. En effet, le gentilhomme vénitien va proposer un marché pour le moins avantageux à Arte, un poste de préceptrice qui va la mener tout droit à... Venise ! Une opportunité en or que la jeune femme saisit, non sans hésitation, car elle doit pour cela laisser derrière elle Leo et son atelier...
Pour ma part, je suis ravie de cette séparation car elle va permettre à Arte d'expérimenter un autre travail, découvrir une nouvelle ville et mettre à l'épreuve ses compétences. du côté de Leo, j'espère que ce dernier va réaliser combien il s'est habitué à la présence d'Arte et tient à elle. Peut-être même lui rendra-t-il visite à Venise ! Ce serait un rebondissement intéressant.
En attendant, j'ai hâte de découvrir les décors vénitiens du prochain tome, ainsi que la fameuse demoiselle dont Arte va être la préceptrice. Quelque chose me dit que cela ne va pas être de tout repos pour Arte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Under_the_Moon
  02 juillet 2019
Une jolie suite et une évolution intéressante dans la relation Pygmalion entre le maître renfermé et secret et son apprentie dynamique et gaffeuse. Arte prend en maturité et se responsabilise.
Dans cette optique, le voyage qui clôt ce tome promet des évolutions tout aussi intéressante.
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Luna007Luna007   04 juillet 2016
- Un jour, tu devras prendre ton indépendance... décrocher des commandes par toi-même et vivre de ton art...
Mets donc à profit ton séjour là-bas... pour méditer sur ton avenir!
Et si... après mûre réflexion... tu décides de ne pas rentrer à l'issue de ta mission... ça m'est bien égal!
- Hein? Mais...
- Arte, on y va!
Commenter  J’apprécie          30
zazimuthzazimuth   27 janvier 2017
Toi et Léo, vous n'êtes pas du même monde...
Pour l'instant, vous avez des relations de maître et d'apprentie... mais toi, tu es issue d'une famille aristocratique et en tant qu'aristocrate, tu auras sûrement des opportunités que lui n'a pas...
Et Léo ne veut surtout pas limiter le champ des possibles qui s'offrira à toi.
Alors... si tu trouves un chemin plus rapide pour arriver à tes fins... ne te crois pas obligée de rester au près de lui.
Tu peux choisir une autre voie... c'est ce qu'il a voulu te dire l'autre jour... (p.167)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   20 septembre 2017
"Nous sommes des travailleurs manuels donc à force de s'exercer, on acquiert la technique nécessaire pour pouvoir vivre de son art, j'en suis persuadé! Si tu as les ressources suffisantes en toi, d'autres opportunités se présenteront à toi! Si tu persévères dans ton apprentissage, la chance te sourira à nouveau, ne t'inquiète pas! De toute façon, quelle que soit ta réponse, je la respecterai." # Léo
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   20 septembre 2017
Arte: J'ai déjà pris ma décision! Mais il y a juste une chose qui m'inquiète un peu...
Léo: Quoi donc?
Arte: Eh bien, si je quitte cet atelier, je ne pourrais plus jamais le réintégrer?
Léo: Pourquoi tu te donnes du mal pour une femme que tu connais à peine? Enfin, je te demande ça, mais je sais que tu ne changeras pas d'avis.
Arte: D... désolée...
Léo: Je te pose une seule condition! Tu dois bosser comme si la mission avait été confiée à notre atelier, et pas à toi personnellement! Dans ce cas, en tant que maître, je t'attendrai le temps qu'il faudra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   27 avril 2019
- Dessine ça là ! Tu peux t'inspirer de mes croquis.
- Oui ! C'est noté ! Voilà, Leo ! Tu jettes un œil ?
Recalée.
- Ça y est, Leo ! Tu vérifies ?
Recalée bis.
- Leo... Tu veux bien y jeter un œil ?
Recalée ter.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Kei Ohkubo (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kei Ohkubo
Bande annonce manga "ARTE"
autres livres classés : renaissanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arte

Quel est le prénom du personnage principal ?

Florence
Shang
Arte

5 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Arte, tome 1 de Kei OhkuboCréer un quiz sur ce livre