AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les enquêtes de Fredrika Bergman tome 4 sur 5
EAN : 9782290168844
J'ai Lu (07/11/2018)
3.35/5   23 notes
Résumé :
Quelques minutes après son décollage de Stockholm, un avion à destination des États-Unis est détourné. Les terroristes exigent que le gouvernement suédois revienne sur sa décision d’expulser un ressortissant marocain. Si leur demande n’est pas satisfaite, l’avion explosera en plein vol.
Fredrika Bergman, le commissaire Alex Recht et Eden Lundell, des services antiterroristes, sont chargés de l’affaire. Très vite, ils se rendent compte que ce détournement impl... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Sharon
  18 juin 2020
Ce n'est pas simple.
Comme si lire un roman puis rédiger son avis pouvait l'être.
Nous sommes dans une tragédie en huis-clos, ou plutôt, nous aurions dû l'être : un terroriste menace de faire exploser un avion si on ne cède pas à ses exigences. Classique, presque. Si ce n'est que les deux exigences semblent n'avoir aucun lien entre elles, si ce n'est qu'elles nous parlent à la fois de réfugiés, d'expulsion et des prisons secrètes américaines. Si ce n'est... que j'aurai aimé être davantage dans l'avion (le lecteur y est fort peu invité).
Cependant, c'est vraiment mon seul bémol. Il est des moments qui sont très intéressants dans l'intrigue, tout ce qui est mis en oeuvre du côté suédois ou du côté américain pour que l'avion et ses passagers atterrissement sans dommage - l'Amérique ne sait que trop les conséquences de telles catastrophes. J'ai aimé... les négociations, les pourparlers, les recherches qui ne vont jamais assez vite, parce que les enquêteurs n'ont que treize heures devant eux, maximum, pour sauver tout le monde. Et la confiance ne règne pas forcément entre les différents services, certains ayant même gardé depuis (trop ?) longtemps des informations importantes.
Alors... les romans de Kristina Ohlsson n'étant pas forcément faciles à se procurer, j'ai déjà lu le tome suivant, et je sais ce qu'il adviendra d'un personnage qui apparaît ici pour la première fois : Eden Lundell. Elle est le seule personnage de l'intrigue à faire passer, toujours, sa vie professionnelle avant sa vie de famille. Ce n'est pas que les autres ne sont pas obligées de faire des concessions : Fredrika ne peut pas rentrer chez elle, mais cela ne pose pas de problèmes à son mari d'aller chercher leurs enfants à la crèche, de préparer le repas. Ils sont tous les deux des parents, et ils savent parfaitement quelles sont leurs responsabilités. Nous découvrons aussi qu'ils ont passé une année aux Etats-Unis, année de congé pour Fredrika, qui a pleinement profité de sa vie de famille et de l'Amérique. Vie de famille ? Pour Alex Recht, c'est sans doute le pire pour lui qui est en première ligne puisque son fils Erik est le pilote de l'avion (le pilote, pas le commandant de bord, et cela change tout). Fredrika qui travaille pour le ministère de la justice, puis se retrouve en liaison avec la criminelle, avec son ancienne équipe, dont Alex, qui ne souhaite qu'une chose : qu'elle réintègre son poste, même si, lors de sa toute première enquête, il n'avait pas vraiment cru en ses capacités, ce qui ne l'empêche pas de reconnaître ses erreurs de jugement, et de regrette aussi l'absence de Peder, qui sera dans les pensées de ses anciens collègues - lui sait ce que perdre un membre de sa famille veut dire.
Je me dis que certaines choses semblent faciles, très faciles, notamment la capacité à faire croire à des personnes des faits qui ne sont pas vrais, à mettre aussi les enquêteurs sur une fausse piste en leur livrant des indices gros comme des maisons. Cela paraît si terriblement simple que cela en devient inquiétant. Je me dis que, comme souvent, beaucoup de problèmes viennent de ne pas avoir su, ou voulu parler, dire, parce qu'il valait mieux "attendre" - dans le domaine du privé - ou parce que les contingences de l'enquête faisaient que ce n'était pas le "bon" moment - croyait-on. le bon moment, c'est maintenant, c'est celui où l'on découvre le fait, où l'on doit le transmettre au plus vite - et il n'est jamais trop tôt pour dire à une personne tout le bien que l'on pense d'elle, toute l'affection que l'on a pour elle.
Le sous-titre a beau être "les enquêtes de Fredrika Bergmann", elle reste, pour moi, dans ce livre, plus mis en avant pour ses choix de vie que pour son enquête. Alex et Eden ont été bien plus en première ligne qu'elle, de même que la question, souvent posée par l'autrice, de la place des migrants, des réfugiés en Suède - la question mérite largement d'être posée, et elle l'est au fur et à mesure des volumes de cette série.
La postface de l'autrice est à lire également - elle revient sur ses sources d'inspiration, mais aussi sur des reproches qui lui ont été faits pour son dénouement. Je le trouve pour ma part très bien, très crédible en tout cas - malheureusement, ai-je envie de dire, pour certains aspects.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
badpx
  27 janvier 2022
Voilà je l'ai lu.
C'est un roman qui était dans la sélection de mon club de lecture. Ça démarrait très vite et très fort. Je me suis dit que je n'allais pas m'ennuyer avant tant de chose à la page.
Puis tout à coup plus rien. Je me disais bien que l'enquête avait suivi un lièvre un peu trop évident, mais mon avis n'étais pas partagé par les personnages... il leur à fallut beaucoup de temps pour se dire qu'ils faisaient fausse route... et pendant ce temps là,moi je me suis ennuyée.... il ne se passait presque rien....
C'était juste des éléments de vie des personnages qui sont récurrents chez cette auteure. Mais comme je n'ai lu aucun des romans précédents celui ci, ça ne m'intéressait pas trop.
Et tout à coup, vers la fin.... la porte s'ouvre et tout s'accélère. Tellement qu'il faut un épilogue pour donner la solution aux lecteurs, parce que les personnages, eux, ont rien compris.
Grosse porte ouverte sur un autre roman... et je n'ai pas envie de m'y intéresser
Commenter  J’apprécie          90
Zazaboum
  19 octobre 2019
Série Fredrika Bergman 04
4 alertes à la bombe le même jour sèment un début de panique à Stockholm et déclenchent des évacuations alors que le grand débat sur l'immigration et l'intégration va commencer.
Le lendemain un avion décolle de Stockholm à destination de New York. Peu de temps après son décollage il est détourné. Les terroristes demandent la libération d'un homme qui doit être extradé, soupçonné de terrorisme et la fermeture de Tennyson Cottage, prison américaine en Afghanistan.
Ce n'est pas un polar même s'il y a effectivement une enquête car divers services travaillent de concert… ou pas : police municipale de Stockholm, Säpo (Police de sécurité suédoise), CIA, FBI, NSA et renseignements allemands.
Les revendications doivent être honorées avant la fin du trajet de l'avion et l'enquête doit aboutir dans ce même délai !
Fredrika Bergman travaille au Ministère de la Justice depuis son retour des Etas-Unis alors qu'elle travaillait précédemment pour la police. Elle est chargée de faire remonter les informations et avancées des différentes enquêtes auprès du Gouvernement.
Même si les chapitres sont courts il y a parfois quelques longueurs, surtout les apartés personnels qui semblent tout à fait déplacés dans un laps de temps aussi restreint !
Les procédures mises en route sont décrites clairement, les rouages et les rôles de chacun bien définis car Kristina Ohlsson est analyste pour la Police nationale suédoise et maîtrise parfaitement le sujet.
Globalement j'ai clairement préféré les 3 polars précédents, peut-être justement parce qu'ils étaient réellement des polars et que dans celui-ci Fredrika Bergman semble naviguer entre deux eaux. Mais j'ai malgré tout eu plaisir à retrouver Fredrika et son ex-collègue Alex.
CHALLENGE ABC 2019/2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
christinebeausson
  28 janvier 2019
Après une lecture épuisante intellectuellement de par son sujet et physiquement de par sa longueur, d'une histoire vraie retraçant un grand chapitre de l'Histoire avec un grand h, j'avais besoin d'une lecture détente.
Le poids devenu très important des livres suédois dans ma pal m'a convaincue de revenir vers une auteure connue pour ses thrillers,
Une enquête limitée dans le temps, tout doit être résolu durant la traversée de l'Atlantique, le plein de carburant a été fait et la solution doit être trouvée avant la panne.
Alors efficacité, intrigue embrouillée volontairement pour nous tenir en haleine durant toutes ces heures, personnages plutôt attachants avec des vies riches.
Tous les ingrédients habituels sont là, on ne s'ennuie pas mais .... on n'apprend pas grand chose, on ne rêve pas, la solution arrive .... tout est bien qui finit bien et ..... on va vite oublier le sujet du livre !
Commenter  J’apprécie          50
ArlieRose
  23 mai 2021
J'ai lu les précédents romans de l'auteur mettant en scène Fredrika Bergman et les avais bien aimés, mais je ne lis plus trop ce genre d'histoires : souvent trop longues, peu originales.
Comme toujours j'avais envie de savoir la fin et j'ai lu jusqu'au bout, mais j'ai trouvé ce récit bien emberlificoté, peu crédible et globalement assez ennuyeux.
Dommage.
Commenter  J’apprécie          61

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SharonSharon   17 juin 2020
A l'université, Bruce avait écrit des dissertations où il dénonçait l'attitude unilatérale des Américains vis à vis du monde qui les entourait., leur incapacité à coordonner leur politique étrangère, avec celle des autres. Que cela leur plaise ou non, les États-Unis ne pouvaient se comporter comme les gendarmes de la planète. Ils avaient tout intérêt à se tourner vers l'ONU, à tenter de rassembler la communauté internationale derrière leur politique. Ancrer sa façon d'agir dans la réalité environnante était essentiel, il était important de le comprendre, se disait souvent Bruce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   17 juin 2020
L'idée qu'un bon enquêteur réponde à un seul et même modèle était un mythe. Ce qui importait, c'était le rôle confié aux forces de l'ordre. La mission devait passer avant tout. Si l'on posait ce principe de base, tout était plus simple.
Commenter  J’apprécie          10
PluiedorPluiedor   22 décembre 2018
joachim, tes deux portables sont sans doute éteints, mais je tente ma chance. Ton père et moi venons de rentrer du travail et on suit ton voyage sur Internet et à la télé Sois fort! On t'aime et on sait que tout va s'arranger Bisous, Maman.
chapitre 38
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Kristina Ohlsson (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kristina Ohlsson
Bande annonce de la série Stockholm Requiem, adaptation des romans de Kristina Ohlsson mettant en scène son personnage Fredrika Bergman, criminologue.
autres livres classés : terrorismeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus