AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355927944
Éditeur : Editions Ki-oon (12/03/2015)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 229 notes)
Résumé :
Pour Shoya, devenu le nouveau souffre-douleur de sa classe, rien ne change après le départ de Shoko. Pire, le jeune garçon se rend compte qu'elle faisait preuve de gentillesse à son égard et se sent d'autant plus coupable ! Mis à l'écart pendant toute sa scolarité, il ne parvient plus à se lier aux autres. Il se coupe du monde et finit par perdre toute envie de vivre.

Mais l'adolescent n'a jamais oublié la jeune sourde. Il prend donc la résolution de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (49) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  05 juillet 2018
Dans ce second tome, on retrouve Shoya et Shoko quelques années plus tard, ils sont désormais adolescents. Shoya souhaite le pardon de Shoko avant de tenter d'en finir...
Shoko ne semble pas rancunière de leur douloureux passé. Shoya lui se trouve maintenant à la place de la victime. Leur rapprochement n'est pas simple avec le ressentiment qu'éprouvent certaines personnes pour Shoya... On connait un peu mieux la famille de la jeune fille. L'atmosphère est plus légère que dans le premier tome même si certaines tensions persistent. le troisième continuera-t-il dans ce sens ?
Commenter  J’apprécie          140
Under_The_Moon
  17 novembre 2017
Dans ce second tome, retour au moment présent. Shoko et Shoya sont au lycée et le jeune garçon autrefois turbulent retourne vers Shoko pour faire amende honorable, avant de se suicider. du moins est-ce son plan de départ...
" Je n'ai réussi à communiquer avec toi qu'en te blessant..."
C'est le tome de la résilience et de la difficulté à aller de l'avant et laissé un passé douloureux derrière soi.
En effet ce tome met en scène deux façons de faire face au passé et aux excuses : accepter et aller de l'avant ou se braquer, refuser et ruminer une douleur qui devient notre meilleure compagne.
Autre thème, et pas des moindres, abordé par ce tome est la famille de l'enfant harcelé. Certes l'enfant qui subit souffre, mais sa famille aussi...
Un second tome dont le scénario a été finement pensé et travaillé - par petites touches - mais qui amène progressivement à réfléchir sur le sujet du harcèlement à l'école, mais aussi sur celui de la guérison et de la douleur.
Commenter  J’apprécie          140
orbe
  07 mai 2015
Dans ce volume, Shoya continue de courir après Shoko afin de tenter d'obtenir son pardon. Devenu un paria après son départ, il ne tient plus à la vie que par cette ultime mission.
Il va trouver face à lui une jeune fille toujours souriante mais fuyante et surtout sa jeune soeur prête à tout pour la protéger...
Un tome qui poursuit pour l'instant des parallèles de vie qui vont par moment se croiser et ont en commun une certaine tristesse. L'intrigue est assez confuse et les personnages sont peu attachants Reste la thématique de la surdité qui marque le lecteur...
Commenter  J’apprécie          140
LeManegeDePsylook
  09 décembre 2015
Je redoutais un peu ce second tome me disant qu'on risquait rapidement de tourner en rond sur le thème de la différence, de la difficulté de communiquer pour les mal-entendants, de l'exclusion, du harcèlement scolaire. Et bien non, l'auteur a réussi à se renouveler, sans que ça ne soit non plus super original, mais ça a le mérite de rester dans la lignée du premier et de poser des questions existentielles qui parlent autant aux adolescents qu'aux adultes : à savoir l'amitié. Qu'est-ce que c'est ? Comment la définir ? Doit-on ou peut-on la définir ?

A silent voice, tome 2Yoshitoki Oima
Dec.9,2015
A silent voice 2Titre: A silent voice, tome 2
Auteur: Yoshitoki Oima
Éditeur: Ki-oon
Collection: Shonen
Nombre de pages: 192
Quatrième de couverture: Pour Shoya, devenu le nouveau souffre-douleur de sa classe, rien ne change après le départ de Shoko. Pire, le jeune garçon se rend compte qu'elle faisait preuve de gentillesse à son égard et se sent d'autant plus coupable ! Mis à l'écart pendant toute sa scolarité, il ne parvient plus à se lier aux autres. Il se coupe du monde et finit par perdre toute envie de vivre.
Mais l'adolescent n'a jamais oublié la jeune sourde. Il prend donc la résolution de la retrouver pour lui présenter ses excuses avant de mettre fin à ses jours…
Je redoutais un peu ce second tome me disant qu'on risquait rapidement de tourner en rond sur le thème de la différence, de la difficulté de communiquer pour les mal-entendants, de l'exclusion, du harcèlement scolaire. Et bien non, l'auteur a réussi à se renouveler, sans que ça ne soit non plus super original, mais ça a le mérite de rester dans la lignée du premier et de poser des questions existentielles qui parlent autant aux adolescents qu'aux adultes : à savoir l'amitié. Qu'est-ce que c'est ? Comment la définir ? Doit-on ou peut-on la définir ?
A silent voice 2 p8Ce sont des interrogations d'autant plus importantes pour Shoya qui, depuis cinq ans, depuis le départ de Shoko, depuis la trahison de ses copains, s'enferme dans sa solitude et ne voit les autres élèves que comme des corps à tête barrée. Et tout change lorsqu'il retrouve Shoko au début et à la fin du premier tome, rencontre qui se poursuit dans ce second volume puis lorsqu'il croise le solitaire Tomohiro qu'il évite mais en qui il se reconnait un peu trop.
Et malgré ses retrouvailles, tout ne se passe pas comme sur des roulettes : si la jeune fille lui pardonne, il n'en va pas de même pour son entourage ; la mère Nishimiya est dure avec sa fille, parfois trop – dans le but de l'endurcir, un comportement douloureux pour tout le monde qui n'amène rien et fait souffrir son ainée – cependant, elle l'est tout autant avec ceux qui leur font du mal. La petite soeur m'énerve un peu mais elle m'a aussi beaucoup fait rire chaque fois qu'elle parle ou plutôt, chaque fois qu'elle traduit à Tomohiro le langage des signes qu'échangent sa soeur et Shoya.
Pour toutes les raisons citées et parce que ce second tome me parle particulièrement – les relations douloureuses entre mère et fille, la nécessité de l'amitié pour s'épanouir, etc. – et même encore plus que le précédent, j'ai vraiment adoré ce manga et j'ai hâte de découvrir ce que le troisième nous réserve.
Lien : http://psylook.kimengumi.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Winter-
  22 juin 2018
Dans le premier tome, nous avons fait la rencontre de Shoya, un jeune collégien qui a consacré son énergie à brutaliser Shoko, une jeune sourde qui venait d'être transférée dans sa classe. Après l'intervention des parents et le départ de Shoko, Shoya est devenu lui même le souffre douleur de la classe. Les élèves se sont retournés contre lui, alors qu'eux-mêmes se moquaient des farces qu'il faisait subir à la jeune fille.
Avant de mettre fin à ses jours, il veut s'excuser envers la jeune fille, il décide donc de la retrouver, il a même appris le langage des signes pour pouvoir communiquer avec elle. Mais la rencontre ne va pas se dérouler comme il l'avait imaginer...
Un bon deuxième tome, je trouve que la jeune Shoka possède une vraie force de caractère avec tout ce qu'elle a dû subir dans la vie, cette deuxième rencontre avec Shoya va bouleverser leurs deux vies. A lire, ce manga est touchant, les personnages sont très attachants, il se lit d'une traite alors n'hésitez plus.
Commenter  J’apprécie          100

critiques presse (1)
BulledEncre   23 juin 2015
Une belle leçon de vie !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   07 mai 2015
C'est quoi d'abord...l'amitié ?
A partir de quel moment les gens considèrent qu'ils sont amis ? Quand ils discutent en tête à tête ? Quand ils prennent des photos ensemble ?
Et eux ? Est-ce qu'ils savent ce que c'est ?
Commenter  J’apprécie          240
babel95babel95   15 août 2017
Ca faisait longtemps, que je ne m'étais pas senti comme ça !
- A quoi tu penses ?
- Oh, à rien !Au fait, comment tu définirais... l'amitié ?
- Je ne suis pas sûr qu'il faille à tout prix la définir...
- Je vois. Mais dans certains cas, il faut la mériter, non ?
Imagine un gamin qui embête sans arrêt une petite fille.. dont la mère lui en veut à mort... même si la fille lui pardonne.. comment le garçon peut savoir s'il mérite son amitié ?
- En lui posant la question directement ? C'est la meilleure façon de tirer les choses au clair, à mon avis ! Au fond, je pense que l'amitié n'a rien à voir avec les mots et la logique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MariloupMariloup   18 décembre 2015
Yuzuru: Tu te sens coupable et ça te pousse à te dépasser?! Tu te crois responsable? Investi d'une mission?! Tu me fais pitié!!
Shoya: Peut-être... mais si je n'avais pas rencontré Shoko, si elle ne m'avait pas aidé à ressentir tout ça, j'aurais renoncé à la vie! ça peut te paraître débile, mais tant que je serai là, je ferai tout pour elle! Tout!
Commenter  J’apprécie          130
boumabouma   04 décembre 2015
A partir de quel moment les gens considèrent qu'ils sont amis ?
Quand ils discutent en tête à tête ?
Quand ils échangent leurs numéros ?
Quand ils prennent des photos ensemble ?
et eux ? est-ce qu'ils savent ce que c'est ?
Commenter  J’apprécie          110
babel95babel95   15 août 2017
"Tu es vraiment son ami ?"
C'est quoi d'abord... l'amitié ? A partir de quel moment les gens considèrent qu'ils sont amis ? Quand ils discutent en tête à tête ? Quand ils échangent leurs numéros ? Quand ils prennent des photos ensemble ?
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Yoshitoki Oima (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yoshitoki Oima
Yoshitoki Oima dessine des personnages de A Silent Voice .
autres livres classés : surditéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

A Silent Voice

comment s'appelle la jeune fille sourde?

shoki
shoko
shaki
shaka

5 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : A Silent Voice, tome 1 de Yoshitoki OimaCréer un quiz sur ce livre
. .