AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505081050
200 pages
Kana (26/11/2021)
4.29/5   7 notes
Résumé :
Un changement de carrière pour un changement amoureux.

Une employée administrative dans un hôpital décide d’accomplir son rêve et de démarrer une activité professionnelle parallèle. Elle veut ouvrir un salon de manucure qui n’ouvre que le soir, pour les femmes actives qui veulent rester coquettes. Mais se lancer comme indépendante n’est pas une mince affaire, surtout quand les autres, et surtout les hommes, tentent de vous décourager jugeant l’entrepr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tachan
  04 décembre 2021
Encore un tome magistral tant la sensibilité de l'autrice est grande ! J'ai toujours été sous le charme de ses dessins, de ses ambitions, mais en plus ses mots me touchent !
Dans cette oeuvre protéiforme, elle nous embarque dans tellement de pensées inattendues. Chaque chapitre est l'occasion d'une nouvelle réflexion profonde sur la vie toujours associée en prime avec une mise en scène marquante, comme lorsque Shiro reçoit littéralement des coups de couteau en écoutant Kaoru, ou que celle-ci se retrouve emportée par la brise folle de ses sentiments. C'est magique. Quelle puissance évocatrice dans les dessins de Mari Okazaki !
Mais comme je le disais, ça ne s'arrête pas là. Elle parle aussi avec beaucoup de justesse des difficultés rencontrées dans la vie par ses personnages. Moi, qui depuis le début n'aime pas trop Shiro, j'ai été touchée par son récit de ce rendez-vous manqué avec Kaoru et la façon dont il ramait depuis. C'est un personnage très triste qui a tellement de mal à communiquer qu'il finit toujours (ou presque) par prendre la mauvaise décision. Je me suis un peu reconnue en lui pour cela. Sa relation, si on peut l'appeler ainsi, avec Iku me met donc terriblement mal à l'aise et l'autrice nous fait bien sentir ce malaise dans son dessin, représentant celle-ci comme imminemment glauque derrière le vernis de son gentil sourire, un peu comme certains méchants dans les contes de fée.
De façon tout aussi intime, l'autrice revient longuement sur l'autre personnage masculin de l'histoire, le Dr Yagai. On le découvre d'ailleurs en magnifique mentor dans le début du tome. J'ai adoré sa philosophie pour enseigner aux jeunes médecins et je me suis retrouvée dans ce qu'il disait. Il est bien moins adroit en amour et relations humaines en général. Ainsi, c'est touchant et émouvant de le voir galérer avec Kaoru, de le voir douter à cause de son âge et de son passé. Je remercie d'ailleurs l'autrice de continuer à lever le voile sur celui-ci. Ce sont des moments tristes mais remplis d'émotion qui permettent de mieux cerner ce personnage complexe, détestable au premier abord mais tellement plus que ça.
Alors oui, sa relation possessive et dominatrice souvent avec Kaoru peut mettre mal à l'aise. Sauf que celle-ci semble aimer et avoir besoin de cela. Il cherche un peu en lui ce père qu'elle n'a plu mais aussi cette perspective et ce sentiment de liberté qui lui échappe. On la voit cependant grandir à ses côtés et évoluer sous son influence. J'ai beaucoup aimé la voir s'affirmer professionnellement dans ce tome. C'était puissant de la voir affronter de face sa double ambition : son salon de nail art qui lui apporte un réel bien être, et sa carrière pour devenir assistante médicale. Si l'idée qu'elle fait ça, pour aider Yagai, me hérisse un peu... En revanche, j'aime la voir s'y lancer à fond et faire énormément d'effort. Je la vois de plus en plus comme une femme forte et non plus comme la naïve évaporée des débuts.
Du coup, le couple se construit d'une très belle façon, chacun se dévoilant à l'autre sans s'en rendre compte, chacun gagnant quelque chose au contact de l'autre pour devenir un peu plus lui-même. C'est une évolution lente et subtile, qui se produit sans qu'on y fasse bien attention, mais qui pourtant nous explose au visage lors de certaines scènes comme lorsque Yagai vient la chercher chez elle, qu'ils partent ensemble dans des sources chaudes ou qu'ils s'avouent enfin leurs sentiments dans les ultimes pages de ce tome. Puissant !
And est définitivement tout ce que j'attends d'une romance mature. Il y a la justesse que j'aime. Il y a la profondeur. Il y a aussi la sombre et mélancolique poésie qui peut être tantôt lumineuse, tantôt poisseuse, tantôt très grise, et cela me chamboule à coup sûr ! Une merveille ❤️
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Yoda_Bor
  27 décembre 2021
Un petit peu à l'image de la couverture de ce tome, j'ai tout d'abord trouvé que Kaoru se noyait. Elle se noie avec sa volonté de vouloir encore plus travailler, de rajouter à son emploi du temps une formation médicale. Son but est personnel bien sur mais elle a aussi comme objectif de soulager le docteur Yagai d'une partie de son travail administratif, ce qui m'agace toujours un peu parce que Kaoru se noie aussi dans cette relation amoureuse. 
Les deux personnages sont incapables d'exprimer ce qu'ils ressentent vraiment alors que Yagai est tout simplement jaloux et ça me hérisse de le voir attentionné avec ses étudiants alors qu'il n'arrive pas à l'être avec elle.
On avance un peu par contre du côté de Shiro qui garde toujours son masque apparent de froideur mais qui paradoxalement s'inquiète réellement pour Kaoru même si lui aussi ne sait pas le montrer.
Il a également tendance à m'énerver mais ces bribes de passé qu'il dévoile montre surtout une grande peur de l'abandon. 
Je n'aime toujours pas sa façon de traiter sa petite amie qui ne semble être là que pour combler un manque (et qui se rend bien compte elle-même que rien ne va entre eux), mais on peut surtout se rendre compte qu'il s'agit d'une question de timing raté avec Kaoru et ça me fait un peu de peine.
Je suis très attachée aux personnages et graphiquement c'est toujours impeccable. Il n'empêche que je me retrouve parfois à être énervée contre eux. J'ai envie de tous les secouer, de leur dire de se parler, de crever les abcès et d'enfin réussir à avancer. Pour eux-mêmes, pas simplement en pensant à aider professionnellement celui ou celle qu'ils aiment. J'espère que la fin de ce tome qui permet aux personnages de s'exprimer enfin sera suivie dans les faits, parce que j'ai vraiment envie qu'ils puissent trouver le bonheur.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lectiole
  31 janvier 2022
J'ai terminé l'année 2021 sur la lecture de ce cinquième tome.
"& and" de Mari Okazaki, un shojo aux dessins à la fois gorgés de sensualité et brouillons, ça dépend des pages et des vignettes. le texte, de même, fluctue selon les pensées des personnages qui paraissent souvent s'entremêler les unes aux autres. Ce shojo un peu déroutant nous présente un couple avec une différence d'âge d'une vingtaine d'années, un spécialiste en chirurgie cardiothorarcique en apparence irascible, et une secrétaire médicale, Kaoru Aoki, qui tient aussi un salon de manucure. Mais on s'attarde aussi sur Takeshi Shirota, programmeur informatique qui loue le salon de manucure à Kaoru, qui a le même âge qu'elle et qui en est amoureux. Chacun de ces trois protagonistes a une histoire compliquée, un passé sur lequel le scénario s'attarde, mais c'est surtout la mise en page, le trait très particulier de la mangaka qui donnent à ce shojo sa singularité. Tous les personnages sont bons à leur manière pour un autre personnage en particulier... mais ils font aussi beaucoup de mal sans s'en rendre compte, et sans que la mangaka s'attarde en tant que scénariste. Elle fait passer les émotions par le biais des illustrations.
La série est prévue en huit tomes dans la collection "Life" de Big Kana.
Lien : https://www.instagram.com/fo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
MangaNews   06 janvier 2022
Ce tome, à son tour, apporte sa pierre à l'édifice, et il est toujours aussi intéressant de suivre la quête d'émancipation amoureuse et professionnelles de Kaoru, le tout étant très bien rendu par l'écriture travaillée et par les habituelles trouvailles visuelles de l'autrice.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TachanTachan   04 décembre 2021
Les baisers et le sexe sont comme des marque-pages. On s'en sert pour signaler ce qui nous tient vraiment à cœur.
Commenter  J’apprécie          30
TachanTachan   04 décembre 2021
Quelqu'un qui n'a pas connu le succès quand il n'avait encore que la vingtaine, perdra de vue ses objectifs au fil des années ! Alors même s'il faut les pousser un peu, il est nécessaire d'aider les jeunes à trouver leur rythme et leur faire goûter au sentiment d'accomplissement.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : mangaVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1124 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre