AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1973231794
Éditeur : Auto édition (18/11/2017)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
« En l’espace de trois ans, j’avais détruit deux garçons, sous prétexte que je les avais trop aimés. J’aurais dû apprendre de mes erreurs, n’est-ce pas ? Seulement, ce ne fut pas le cas. »
Des secrets, de la noirceur, mais aussi la beauté d'une rencontre. Venez découvrir l'histoire de Nina et Mathias. Une romance moderne comme vous n'en avez encore jamais vue.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MonBoudoirLivresQ
  21 juillet 2018
Il y a des résumés qui influencent nos choix. Celui de Nina Oktava est accentué par le regard franc et audacieux de la fille sur la couverture. Je voulais découvrir l'histoire de celle qui se dénonce : "elle a détruit deux garçons". Ce n'est pas rare mais une révélation pareille vaut le détour (Toutes les filles vont acquiescer haha)

Les péripéties d'une Potterhead amoureuse [je salue aux passage les fans de Potter] est une duologie dont le tome 1 est "La face cachée des apparences" que je vais vous faire découvrir tout de suite.


Une mise en place? J'ai décidé depuis un moment de vous décrire dans quelles conditions j'ai lu le livre. Donc les 350 pages sont lues en une semaine, pas parce que ce n'était pas addictif mais parce que j'étais trop prise par ma thèse. Je lisais chaque soir avant de dormir et je combattais le sommeil pour le dévorer davantage mais j'en sortais perdante. J'espère que le Tome 2 sera lu dans de meilleures conditions.


Nous dégustons ,en ouvrant le livre, une bonne introduction: l'auteur se présente et rend hommage à J.K Rowling, au monde d'Harry Potter et aux livres. J'ai senti que je lisais l'écrit d'une amie car dans sa préface, la spontanéité et la sincérité de l'auteur étaient palpables.

Passons maintenant à l'histoire que raconte ce livre:

Rien n'est plus explosif que la rencontre de deux personnes très différentes l'une de l'autre.
Quand le garçon populaire côtoie la fille qui vit dans sa bulle, les conséquences ne sont pas toujours réjouissantes. Cependant nous aimons lire ce genre d'histoire-défi pour le plaisir de croire, d'espérer et de répéter la fameuse expression " L'amour fait des miracles et plus encore..."

Tout commence, le jour d'un concours afin d'intégrer le programme de soins infirmiers: Mathias a le coup de foudre pour Nina. Cela a dû suffire pour me préparer à lire une romance comme toutes les autres? Eh bien non. Nina est une fille complexe qui a élevé autour d'elle une barrière afin de se protéger. Au fil des pages, on effeuille les secrets pour découvrir le personnage.

Une histoire qui réunit un garçon amoureux pour la première fois, sûr de lui, sociable et "courtisé" et une fille qui pense ne jamais être aimée, qui manque de confiance en elle et qui déprime sans arrêt à cause de son vécu. C'est juste le cocktail à consommer avec modération car à chaque page tournée, j'ai peur de tomber sur un détail qui me fasse pleurer. "Imprévisible" est le mot que j'avais en tête en lisant le roman. L'auteur ne nous sert pas une histoire banale où les événements sont envisageables : rien n'est sûr. Je vous garantie de la sueur et la tachycardie à volonté. Les personnages sont superbement bien construits et solides. On ne devine pas ce qui va se passer d'un paragraphe à un autre. Je stressais.

L'amour, faiseur de miracle ! Pourra-t-il faire éclore Nina et lui permettre de vivre loin de la crainte? Les thèmes traités dans ce roman ne sont pas faciles à évoquer. Viol, trahison, abandon, mensonge,... Comment peut-on se relever après chaque chute? Comment doit-on réagir quand depuis l'enfance on nous bouscule, nous malmène, nous relève et nous laisse tomber violemment dans le monde réel.

"Nous vivons dans une société où punir les coupables deviendra bientôt plus important que de tenir compte des victimes"


Lire ce roman en sachant qu'il y a une part de réalité m'a bouleversée. Certains passages comme ceux qui parlent du viol sont déchirants!

"Mais ce serait bien qu'un jour , on arrête de déblatérer sur le violeurs et qu'on pense un peu aux victimes"


"...ce qu'elles veulent, c'est d'arrêter de se demander ce qu'elles ont pu faire pour mériter ça."



"...elle veulent cesser de se réveiller en hurlant la nuit parce qu'elles revivent, encore, et encore, et encore la même scène, dans leur cauchemar..."


Difficile de croire qu'on peut nous aimer avec toute cette souffrance enfouie, qui détruit nos espoirs et les empêche de se dévoiler.


Un titre , une couverture et un résumé qui peuvent vraiment induire en erreur plus d'un mais en plongeant dans la lecture de ce livre c'est tout un monde que nous découvrons. le personnage porte le même nom que son auteur et ceci nous enfonce dans une intimité mi-secrète mi-dévoilée et nous fait vivre des moments forts de la vie de Nina. J'en sors avec la certitude que l'amour est l'Essence de notre vie.


Parlons forme maintenant ! le livre se subdivise en deux parties. Chaque partie comporte des chapitres titrés et une belle citation est mise en exergue pour nous préparer à ce qui va suivre.
Chaque citation prouve l'amour d'Oktava pour les livres. Les références modernes et classiques donnent une idée sur la culture de l'auteur : de Proust à Donovan, j'ai été servie. J'ai même apprécié celles de Rowling , moi l'anti-fan de Potter !



Je ne vous quitte pas sans vous parler de la fin. Si je pouvais caricaturer ma tête, cela donnerait l'horreur en personne. Je suis restée bouche bée , essayant de me convaincre que l'auteur ne m'a pas fait ce coup ,non ,non et nooooon

Heureusement qu'un extrait du tome 2 est joint à ce livre et j'ai pu me consoler.

Je salue sincèrement l'originalité de l'auteur qui s'implique dans son écrit. Nina le personnage s'adresse à nous, nous interpelle et nous entraîne derrière elle, ce qui fait naître une complicité involontaire entre le lecteur et l'auteur-personnage.
La simplicité de l'écrit est la force de ce livre : un vocabulaire simple et accessible ne nous détourne pas de l'essentiel qu'est le déroulement de l'histoire et l'évolution des protagonistes.


Lien : https://monboudoirdelivres.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs
  09 juillet 2018
Je remercie l'auteur, Nina Oktava, pour la proposition de lecture de son premier tome. J'ai mis le temps et je la remercie pour sa patience une fois de plus.
Le prologue débute sur deux jeunes gens (purée, j'ai l'impression d'être une vieille là xD) qui attendent avec impatience leur résultat. Vont-ils entrer ou non dans l'école de leur choix ? Lorsque le garçon est attiré par une vision de rêve. Une jeune femme qu'il ne connaît ni d'Eve ni d'Adam. le coup de foudre ? Probablement. Les résultats tombent, ils sont acceptés. Grace à son amie, ils vont rester sur Nantes afin de trouver cette jeune femme. Et puis IL la retrouve et agit de manière étrange. Et elle... Elle c'est le problème, car elle a beau être jeune, elle a déjà eu son lot de malheur. Une rencontre, deux destins, une seule route pour arriver où ?
Le livre débute sur une préface, un peu comme une ode à JK Rowling, oui oui, cette femme qui a écrit la saga Harry Potter. L'auteur nous fait un bel hommage (non JK n'est pas morte) sur cet auteur qui a fait rêver bon nombre de personnes. Montrant son intérêt mais aussi ce que cette lecture a pu lui apporter. J'ai trouvé cela touchant, très intime. Puis il y a la présentation des personnages qui m'a fait rire (lire qu'il y a des figurants comme pour un film est drôle). le livre est découpé en deux parties distinctes : "Une histoire de cigarette" et "Faces cachées".
La première partie parle essentiellement de ce que Nina voit, ressent pour ce Mathias. L'entrée à l'IFSI, comment présenter un autre, comment se présenter, le travail de groupe... C'est plutôt lent, long et je me suis demandée où l'auteur voulait nous amener. On sent une tension, un malaise, un mal-être. Nina se montre fragile, silencieuse, obstinée, solitaire, ayant du mal à faire confiance. Que s'est-il passé pour qu'elle soit ainsi ? Cette première partie expose les lieux, les personnages, les attitudes sans vraiment donner les explications. L'écriture est douce, pleine de tristesse par moment. Il y a quelque chose mais quoi ?
La seconde est plus dans les sentiments, les émotions, le passé, le présent, l'hypothétique futur. La romance s'est installée doucement, mais dorénavant, nous en apprenons énormément sur Nina. Sur ce malaise qui est partout même entre les lignes. Nina et Mathias, c'est leur histoire qui est terriblement compliquée. Leur histoire, leur vie, leur passé. On en revient au même. Nina a du mal avec les hommes d'une manière générale, mais l'auteur nous explique pourquoi. Une déchéance, une tristesse profonde, une vie volée. L'écriture est toujours aussi douce, plus percutante également.
Je me suis sentie mal par moment, en étant obligé d'arrêter la lecture. Quelque chose dans l'écriture m'a fait penser que cette histoire est plus que réelle. (D'accord, Nina Oktava indique qu'une partie vient d'elle) Un auteur donne toujours de soi dans un livre, ici c'est comme si Nina (l'auteur) écrivait sa biographie. Peu de fioritures, les faits sont précis, là, sans s'attarder sur des détails qui ne serviraient à rien. le malaise m'est parvenu sans le vouloir. C'est comme si je devenais voyeuse et je n'aime pas cela. Je me suis mise en tête que ce n'était qu'une histoire fictive.
Les coïncidences ne le sont pas vraiment, il a suffit d'une main, celle de Cyrielle pour qu'un début de quelque chose commence. Ce n'est pas une romance toute rose, ni une dark romance (merci pour cela !!!!!!) C'est juste une tranche de vie entre deux êtres que tout semble séparer (physique, idéaux, amis...) qui s'apprivoisent. Les sujets en dehors de cette romance sont nombreux : drogue, études, alcool, sentiments, trahisons, sexes, jeux de pouvoir... Rien n'est simple, la confiance est un point clé et pour une femme comme Nina, c'est dur de faire confiance à un homme, surtout un aussi bel homme que Mathias. Il a tellement accumulé de copines, sexfriends, amies, que c'est difficile de se faire une place, surtout qu'elle ne se voyait pas à ses côtés.
J'ai beaucoup aimé le fait qu'il fasse tout pour la garder, même à devenir abruti. Qui aimerait vivre caché de cette façon ? Pourquoi lui demander cette promesse ? Certains moments m'ont parus totalement à côté de la réalité et d'autres bien trop réaliste. Alors il y a quelques points qui m'ont déplus, dont un qui est récurrent pour ma part : le vouvoiement au lecteur. c'est quelque chose que je n'aime pas et que je n'arrive pas à me faire. Un petit peu, cela passe, mais trop, non. Et la première partie que j'ai trouvé vraiment longue. Même si elle est nécessaire, j'aurais plus vu certains passages de la seconde partie dans celle-ci.
Je tire mon chapeau à l'auteur pour plusieurs points. le nombre de personnages pourrait nous perdre, mais ils arrivent avec une explication tranquille qui le met en place et qui nous fait comprendre qui il ou elle est un instant. En parlant des personnages, ils sont complexes, travaillés avec un passé, un présent, des amis, une vie. L'auteur n'a pas fait simple et c'est ce qui m'a plu. Deux personnages qui sont si différents et qui ont besoin de la même chose : de l'attention, de l'amour de l'autre. Les citations de Harry Potter m'ont fait sourire et j'ai aimé retrouver un peu de cette magie dans ce livre qui n'a rien d'un fantastique. C'est si facile de se retrouver à la place de Nina pour une multitude de raisons., C'est si dur d'imaginer qu'on puisse avoir le même courage dans certains moments, ou au contraire que l'on fuit un bonheur qui semble imaginaire.
En conclusion, un livre qui parle de la souffrance, de la peur d'une relation mais aussi de ce qu'il y a de beau dans une union. Une romance qui a de nombreux aspects, liée à la dépression, au manque de confiance, à l'amour, la peur de perdre. le personnage de Nina est fragile, pourtant elle recèle des trésors d'espoirs entourée de cette ombre qui ne la quitte pas. J'ai vraiment hâte de connaitre la suite de leur histoire, car la fin est vraiment cruelle !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/peripeties-d-une-potterhead-amoureuse-tome-1-la-face-cachee-des-appare-a146112002
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sevader_Lecture
  07 février 2018
Bon mardi à tous !
Tel que promis hier soir avant d'aller me coucher, voici donc une nouvelle chronique. Il s'agit de mon avis sur le roman La face cachée des apparences, premier tome de la duologie Péripéties d'une Potterhead amoureuse. Pour être totalement franche avec vous, c'est le titre de ce roman qui m'a tout d'abord accrochée avant même d'avoir lu le résumé. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis moi-même une Potterhead et je m'assume pleinement. Je ne serais pas la lectrice que je suis aujourd'hui sans J.K. Rowling et sa saga. Alors, quand j'ai vu que Nina Oktava proposait des partenariats sur sa page d'auteure, j'ai tout de suite sauté sur l'occasion et j'ai fait une demande que l'auteur a accepté. Je la remercie donc pour sa grande confiance. Au final, je dois dire que j'ai bien aimé la plume de l'auteure qui me donnait sans cesse l'envie d'aller plus loin. Bien qu'au début, j'ai eu un peu de difficultés à me faire au format du roman puisque j'avais l'impression d'être dans le journal intime du personnage principal et donc, de l'auteure étant donné que ce roman est en partie autobiographique. Je me sentais presque mal à l'aise parce qu'un journal intime, comme son nom l'indique, est intime et qu'il n'est destiné qu'à son auteur. Par contre, une fois que j'ai eu passé par-dessus ça et que je me suis faite au format, je me suis mise à dévorer l'histoire de Nina et Mathias. Résultat ? J'ai lu le roman en deux jours seulement. Et que dire de la fin... Nina, je veux la suite !! Tu ne pouvais pas nous terminer ça comme ça ! Ce n'est définitivement pas humain !
Comme à mon habitude, voici un petit résumé du roman afin de vous donner, tout comme moi, l'envie de lire ce roman. L'histoire se concentre sur la romance entre Nina et Mathias qui, disons-le, ne sera pas de tout repos. Celle-ci commence donc le jour où Mathias a eu le coup de foudre pour Nina lors de leur concours pour entrer dans le programme pour devenir infirmier sauf que de son côté, elle ne le voit même pas. Alors lorsque vient le temps pour lui de décider les études qu'il fera, il décide de rester à Nantes afin de peut-être recroiser Nina. de son côté, la jeune femme n'a pas eu la vie très facile et le fait de pouvoir enfin faire des études lui donne l'impression de commencer à voir la lumière au bout du tunnel sauf que les épreuves ne sont pas finies pour la jeune femme. Tout d'abord, elle se demande qui est ce gars qui semble jouer sur deux fronts avec elle : se moque-t-il d'elle ou lui fait-il la cours ? Elle ne sait quoi en penser et le fait qu'elle n'est pas confiance en elle et surtout qu'elle est de nature dépressive n'aidera pas non plus. Leurs vies ne sera qu'une suite de montagnes russes qui vous feront vivre plusieurs émotions et vous ne saurez jamais à quoi vous attendre à chaque page que vous tournerez.
En ce qui a trait aux personnages, et bien qu'ils soient inspirés de personnes réelles, Nina Oktava a réussi à en faire des personnages très complexes. Personnellement, je ne m'attendais pas du tout à ça. Oui, je savais que ce roman n'aurait rien avoir avec une histoire de conte de fées où tout va bien, mais il y a quand même une marge entre le conte de fées et l'histoire que j'ai eu entre les mains. Nina, le personnage qui raconte l'histoire, n'a pas eu une vie facile et ça a beaucoup contribué à son développement psychologique. Comme je l'ai dit un peu plus haut, elle est de nature dépressive et a très peu confiance en elle. Tout ceci combiner fait en sorte qu'elle a aussi beaucoup de difficultés à laisser des personnes étrangères entrer dans sa bulle et aussi à leur faire confiance. Elle est bien dans son petit monde solitaire et sa rencontre avec Mathias lui fera perdre ses repères. J'ai vraiment trouvé fascinant le fait de la voir évoluer tout au long du roman et j'ai bien hâte de voir comment ça continuera d'aller dans le deuxième tome. Pour ce qui est de Mathias, c'est bien entendu le type même du gars populaire qui trouve sa place partout sauf que, dans son cas, il ne s'est jamais permis de tomber amoureux alors lorsqu'il a son coup de foudre pour Nina, il perd tous ses repères. Les problèmes de Nina lui en feront voir de toutes les couleurs, mais ce ne sera pas la seule chose qui rendra sa vie un peu plus compliqué. Ce jeune homme est du style a attiré les autres et ce n'est pas tout le monde qui verra sa relation avec Nina du bon oeil. Il se retrouvera donc avec beaucoup d'obstacles à surmonter. Tous les deux sont attachants et au moment de finir le roman, j'ai été triste de les quitter.
En conclusion, la face cachée des apparences a été un roman qui m'a beaucoup surpris et dans lequel j'ai passé un bon moment une fois que j'ai eu l'habitude de me retrouver dans l'univers du personnage principal. Bien qu'il traite de sujets qui ne sont pas toujours faciles, Nina Oktava a su le faire avec brio et nous donner le goût de toujours continuer notre lecture. Personnellement, je suis sûre que je lirai le second tome lorsqu'il sortira juste pour satisfaire ma curiosité de savoir comment cette série se terminera. Alors, si vous n'avez pas froid aux yeux, n'hésitez pas à vous plonger dans l'univers de cette auteure. Je suis sûre que vous serez aussi surprise que moi !
Sur ce, bonne lecture à tous !
Je tiens à remercier Nina Oktava pour la lecture de ce roman !
Lien : https://sevaderparlalecture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FloppyCorse
  06 juin 2018
Une très belle romance entre fiction et réalité qui ne vous laissera pas de marbre et dont vous ne ressortirez pas indemne tant l'auteure saura vous toucher et exacerber vos émotions et surtout sentiments.
Ce tome est surtout centré sur le personnage de Nina et surtout son histoire : faut dire qu'elle n'a pas eu la vie facile mais ça on l'apprendra au fil de ses confessions, comme si elle se confiait directement à nous sans filtres et en toute sincérité. C'est une jeune femme qui croit très peu en elle et qui voit son avenir s'éclaircir grâce aux études qu'elle entreprend. Mais être étudiants ne sera pas aussi facile qu'elle le pensait… Pas facile pour la jeune femme solitaire de se faire des amis et de s'ouvrir aux autres surtout quand on n'a pas confiance en soi et encore moins en les autres. Faut dire qu'elle a vraiment été traumatisée par un événement survenu à ses 13 ans et qui la hante encore. Et que dire de ce jeune homme, Matthias, « le beau gosse » de service qui fait baver toutes les filles, qui a l'air de se moquer de Nina tout comme d'essayer d'attirer son attention. Un vrai paradoxe ambulant mdr
Matthias semble ne rien avoir en commun avec Nina car il est assez extraverti (un peu le clown de service), toujours entouré d'amis et ayant confiance en lui… Il est charismatique et populaire et en joue, d'après moi !!! Mais derrière cette « image » de « joyeux luron », Matthias cache lui aussi des blessures. Mais sa rencontre avec Nina, véritable coup de foudre au 1er regard, le feront changer. Cette dernière pourra-t-elle surmonter les barrières que Nina a dressé pour se protéger ? J'avoues que je n'ai pas toujours été en accord avec son comportement et parfois j'ai aussi eu envie de lui donner un bon coup de pieds au derrière mais on peut comprendre ses peurs !
Il y a beaucoup de personnages mais grâce au travail assidu de l'auteure, on ne s'y perd pas surtout qu'ils ont un rôle à jouer, de prêt ou de loin dans l'histoire et surtout dans la vie de Nina et Matthias.
Vous l'aurez compris, La face cachée des apparences n'est pas une histoire d'amour à l'eau de rose entre 2 étudiants car l'auteure, Nina Oktava, abordera des thèmes sombres, complexes mais dont le « salut » sera l'espoir… Je suis donc plus qu'impatiente de découvrir le prochain tome car la fin de celui-ci m'a étonnée et m'a laissé, c'est le cas de le dire, sur ma « faim » mdr
Enfin, la plume de Nina Oktava est fluide, moderne et prenante même si le début du roman peut paraître un peu long mais faut bien ça pour situer l'action et les personnages, et du coup rentrer par la suite dans l'histoire.
Lien : https://lecturesaflots.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Passionnee
  21 avril 2018
Alors qu'elle pense être incapable d'être aimée, Nina a du mal à croire que le beau Mathias puisse s'intéresser à elle jusqu'à en tomber éperdument amoureux .
Mathias ! le « beau gosse » qui ne laisse aucune fille indifférente, au caractère rieur et enjoué alors que Nina est plutôt solitaire.
Agressée à l'âge de 13 ans, elle a perdu toute estime d'elle et de l'image qu'elle représente. Pour se protéger, elle se forge une carapace et se refuse au bonheur.
Alors qu'ils sont totalement de caractères opposés, arriveront-ils à construire une relation amoureuse ?
Nina retrouvera-t-elle le plaisir de vivre sereinement et de se laisser aller au bonheur ?
Un début de roman un peu lent. On ne voit pas très bien où l'auteure veut nous emmener. On peut penser à une banale histoire d'amour entre deux jeunes gens fréquentant la même université.
Au fur et à mesure que l'intrigue amoureuse évolue, on apprend à connaître les deux protagonistes principaux, et découvre derrière la romance une partie autobiographique cachée avec beaucoup de souffrance.
Les citations de début de chapitres sont bien choisies, j'ai pu apprécier les petits clins d'oeil à la série Harry Potter et les chansons citées.

L'écriture de Nina est fluide et addictive. Les flash-back sont gérés avec brio et elle maîtrise la multitude des personnages secondaires qui ont tous un rôle important à jouer dans l'intrigue.
L'auteure a su transmettre les émotions à travers ses personnages attachants et ses descriptions, le jeune public s'y retrouvera certainement.
Je remercie Nina Oktava, de la confiance qu'elle m'a accordée en me proposant ce service presse.
Je recommande ce livre et comme tout le monde j'attends le tome 2 avec impatience.
Lien : https://lespetiteschroniques..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MonBoudoirLivresQMonBoudoirLivresQ   21 juillet 2018
"La plupart des adolescents s'imaginent qu'à leur majorité, ils seront prêts à quitter leurs parents et à aller s'installer, seuls, dans un appartement, ou simplement dans un studio étudiant [...] Mais la vie, la vraie, ce n'est jamais aussi simple. Le jour où j'eus enfin atteint l'âge de la prétendue liberté, la première chose à laquelle j'ai songé en me réveillant le matin, cela a été : « Et maintenant, quoi ? »"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   09 juillet 2018
Plus d'une semaine s'était déroulée depuis la rentré et les choses avaient pourtant commencé à s'organiser de façon logique. Je n'avais quasiment pas adressé la parole à Gabriel le gringalet, si on omettait des "bonjour" quand on se croisait le matin. Les gens s'étaient mis à créer des affinités et il était de moins e moins question de discuter avec des personnes au hasard. Des duos, des trios ou des groupes plus grands se formaient et il était dorénavant aisé de délimiter les fréquentations de chacun. Même celle de BCBG, qui paraissait pourtant vouloir se lier au plus d'élèves possibles : il était évident que son intérêt se portait vers Calliopée, Gabriel et toute leur petite bande fraîchement cueillie au détour des pauses clopes et des amphithéätres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   09 juillet 2018
Je passai ensuite trois mois à lui écrire une à plusieurs lettres par jour, puisque c'était mon seul moyen de lui parler - je n'avais pas accès à internet. Parfois, je les envoyais et parfois, non. Je ne reçus jamais de réponse, hormis une fois, un message Facebook me confirmant qu'il les lisait et conservait chacune d'entre elles. Et un jour, j'envoyai enfin toutes celles qu'il restait, accompagnées d'une supplémentaire, qui lui annonçait que ce serait les dernières. Après plus de trois cent missives, j'allais enfin mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   09 juillet 2018
Seulement, la légende dit que concernant l'abandonnisme, le premier pas vers une forme de guérison, ou en tout cas, d'atténuation des symptômes, c'est l'acceptation de la maladie. Pourquoi ? Parce qu'alors, on peut se rendre compte de l’irrationalité de nos réactions et potentiellement tenter de les réparer.
Commenter  J’apprécie          00
Sevader_LectureSevader_Lecture   10 mai 2018
— Tu ne sais pas ce qu'elle renferme. Tu ne mesures pas l'impact qu'à son passé sur son quotidien et son avenir. Si tu en avais conscience, tu ne saurais pas l'aimer malgré ses cicatrices, comme j'ai su le faire.

Cette fois, Angel fit un pas en avant, décrétant apparemment qu'il venait de dépasser les bornes. Il fut néanmoins stoppé dans sa réaction par Mathias qui, plus sereinement que je ne l'en aurais cru capable, répondit sans une once d'hésitation :

— Détrompe-toi, j'ai très bien compris à quel point elle avait souffert, ce qu'elle a enduré et à quel point ça la suivra tout le reste de sa vie.

Il m'étonna. Mon passé restait un sujet sensible que j'abordai au compte-gouttes. Il avait connaissance de mes problèmes sociaux, de certaines de mes peurs et il avait déjà vu les traces de coupures ancrées dans la peau de mes bras, mais hormis cela, j'avais tout fait pour éviter qu'il ne mesure l'ampleur des dégâts en moi.

Il continua :

— Mais la raison pour laquelle c'est moi qui suis avec elle, aujourd'hui, et non plus toi, c'est exactement ce que tu viens de dire : toi, tu as su l'aimer malgré ses cicatrices. Moi, je l'aime avec ses cicatrices.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
578 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre