AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pascale Simon (Traducteur)Tomonori Okubo (Traducteur)
ISBN : 2742738436
Éditeur : Actes Sud (05/06/2002)

Note moyenne : 2.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Akihiko Kenjoji, jeune et brillant professeur, s'apprête à épouser Machi, la belle bibliothécaire de son université, quand une lettre anonyme vient troubler sa sérénité. Ce message remet en question la fidélité de sa bien-aimée. Incapable d'oublier cette terrible révélation, le jeune homme ne parvient plus à désirer sa belle et dérive vers l'angoisse et la suspicion. Ce livre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ericbo
  10 octobre 2018
Je garde un très bon souvenir de ce roman. Un homme, professeur d'université, s'apprête à se marier, pour concrétiser l'amour qu'il partage avec sa compagne. Puis, suite à une lettre anonyme qui l'informe que sa future épouse ait pu l'avoir trompé, son amour est remis en question ainsi que le mariage. Au début, il ne prêtera que peu d'attention à cette dénonciation, mais le doute, peu à peu s'insinue, jusqu'à provoquer la rupture du couple.
Tout cela arrive insidieusement, au fils de la vie quotidienne, comme le serpent du titre, avec beaucoup de monologues intérieurs. Comme savent le faire les japonais. On pourra peut-être regretter une certaine faiblesse de l'intrigue, mais cette lacune ne justifie pas que ce roman ait eu si peu de succès. Ce roman me fait d'ailleurs penser à certaines intrigues de Tanizaki.
Commenter  J’apprécie          220
aranzueque-arrieta
  01 mai 2012
La nuit où le serpent fut tué
Hikaru Okuizumi
Actes Sud

Akihiko est un jeune professeur. Il doit se marier avec Machi, la bibliothécaire de son université. le couple part visiter la famille de la future épouse, propriétaire d'une auberge thermale.
Akihiko reçoit des lettres anonymes dénonçant la relation de sa fiancée avec le professeur Hisamatsu, doyen de la faculté de pédagogie dans laquelle il travaille.
Bien qu'il mette en doute ces informations, peu à peu le doute le ronge.
Dès que le serpent de la suspicion s'empare du jeune-homme, sa vie bascule, sa prise avec la réalité s'estompe; tout devient symbole à l'instar d'une fiction.
Il ne parvient pas à satisfaire sexuellement Machi, ne reconnait même plus son expression tant il voit son visage muer.
Hikaru Okuizumi nous livre un récit qui fait le pari du syncrétisme culturel.
Mythes et légendes occidentaux et nippons se mêlent pour illustrer et analyser le malaise d'Akihiko.
Le roman est riche de références transculturelles, de la flûte enchantée de Mozart, mentionnée tout au long de l'histoire, à l'émasculation des statues d'Hermès à Athènes en 415 av. JC, en passant par la légende nippone du prince décapité Jiten.
La scène finale est la plus réussie, le conte se fond dans la réalité. le récit emprunte une tonalité à la fois lyrique et fantastique. Akihito est entrainé malgré lui dans un combat avec les serpents dans le temple-scène, il sombre dans l'obsession de ses fantasmes.
Le livre nous a parus fade malgré tout. le récit s'apparente davantage à un travail de recherche alliant psychanalyse et mythologie (le symbole du serpent est omniprésent) en proposant des connexions permanentes avec l'intrigue.
L'argument était pourtant alléchant, suspicion, érotisme, fantasme, onanisme, une relecture psychanalytique du mythe d'Eros, mais on est loin de la puissance narrative de Mishima à qui l'auteur fait souvent allusion ou de la perversité de Bataille.

http://faranzuequearrieta.free.fr
Lien : http://faranzuequearrieta.sk..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cathe
  12 septembre 2015
Pendant la première nuit qu'il passe avec sa future femme, Akihiko ne réussit pas à la satisfaire. Les raisons : la fatigue, les soucis, le surmenage, mais aussi la lettre anonyme accusant sa future femme de libertinage.
Pendant le voyage qu'il fait avec elle dans sa famille, il est confronté à ses démons. La fête dédiée au Dragon lui rappelle sa défaillance, et aussi le serpent trouvé dans sa chambre. La soeur de sa femme, plus âgée mais très désirable, le met face à l'ambiguïté de ses propres désirs.
L'auteur met en scène la vertigineuse plongée dans l'inconscient de son héros. Angoisse, jalousie, désirs refoulés…
Des thèmes universels traités dans cet univers japonais quand même un peu déconcertant.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Hikaru Okuizumi (1) Voir plusAjouter une vidéo

Hikaru Okuizumi : Les Pierres
Assis en position de yoga, Olivier BARROT lit la première phrase du livre Les Pierres de Hikaru et en donne le thème. Emission enregistrée à Tokyo
autres livres classés : littérature japonaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
392 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre