AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alice Seelow (Traducteur)
EAN : 9782070511549
192 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (14/04/2005)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 15 notes)
Résumé :

" 3 juillet 1665. tante Nell est revenue toute pâle du marché. Elle a entendu deux hommes discuter : la semaine dernière, sept cents personnes sont mortes de la maladie. La peste s'est bel et bien installée à Londres. Une longue discussion a eu lieu à la maison, et je vais devoir partir pour Woolwich avec tante Nell. J'ai refusé de m'en aller sans mon chien et papa à cédé. Au moins Poppet apportera un peu ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Amindara
  09 septembre 2013
15h45, je referme ce livre, que j'ai commencé vers 12h. Une chose est sûre, celui-là, il se lit vite, très vite même ! Ca me rappelle presque les vacances d'été, quand j'étais gamine et que je passais l'après-midi allongée sur une couverture dans la maison à lire un livre. Je le commençais après-manger et je le finissais dans la journée (ou éventuellement le lendemain pour les plus gros). C'est qu'ils étaient tellement intéressants !
Et celui-ci n'a pas échappé à la règle. Bon, précisons le, au cas où, il s'agit d'un roman jeunesse qui ne compte que 170 pages. Mais tout de même, des romans historiques traitant de la peste, je n'en avais encore jamais lu (ah si, j'ai lu celui de Camus, mais j'ai détesté…). C'est vrai que c'est une période assez méconnue, on sait qu'il y a eu plusieurs épidémies de peste en Europe, mais on n'en sait pas plus. Ici ce roman, présenté sous la forme d'un journal intime, nous apprend énormément de choses. Même si ça reste une histoire fictive, elle m'a semblé assez bien documentée et je pense que les événements ou même le quotidien que l'auteur nous décrit doit se rapprocher pas mal de la réalité. C'est ce que j'aime dans les romans historiques, quand, au travers d'une histoire, on découvre un contexte, une vie quotidienne qui nous apprennent tout un tas de choses sur certaines périodes de notre histoire.
Pour ce qui est de l'écriture, le roman est sous forme d'un journal intime, je l'ai déjà dit. Et il est bien écrit dans le sens où on a vraiment l'impression de lire le journal d'une jeune fille qui aurait été retrouvé, je ne sais pas, disons dans une malle au fond du grenier. On tombe dedans comme un cheveu sur la soupe. Certains événements sont simplement résumés, certains détails ne sont pas expliqués et c'est ce qui le rend d'autant plus réaliste. Parce que, si on y réfléchit bien, un journal n'est censé être lu que par son auteur, et pourquoi son auteur irait-il expliquer consciencieusement des choses qu'il a vécues de lui-même ? (Je sais pas si c'est très clair, mais je me comprends). Un exemple, Maggie, ce personnage arrive on ne sait pas trop comment. On ne sait pas qui vraiment qui elle est au début. Mais l'auteur le sait, alors pourquoi l'écrire ? (c'est plus clair comme ça ?) Bref, tout ça pour dire que ça donne du réalisme à ce « journal intime ». J'ajouterai aussi que l'auteur a réussi a employer un style littéraire qui peut facilement correspondre à une jeune fille de 13 ans, encore un point pour le réalisme. Sans compter que, voilà, c'est une écriture agréable, ça se lit vite.
Donc, pour conclure, je dirais que c'est un bon roman, très instructif et très réaliste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
soleil23
  03 juillet 2013


Un journal intime tenu par une petite jeune fille sur les événements ayant lieu à Londres. Une lecture pour enfants surtout.
Commenter  J’apprécie          20
moune
  05 septembre 2010
Un personnage principal courageux, volontaire, attachant et téméraire. Un récit agréable et fluide. Je ne taris pas d'éloges sur la collection "Mon Histoire", un titre qui n'en dément pas la qualité !
Il y a des images qui illustrent et expliquent plus profondément ce que l'on a lu. Il y a également une partie "Pour aller plus loin" écrit par un historien afin de différencier le réel de la fiction. On peut aussi lire quelques dates importantes de cette période de l'histoire ce qui permet de les mémoriser.
Une collection complète et très aboutit ! Merci Gallimard Jeunesse.
Lien : http://culturetribu.blogspot..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
soleil23soleil23   02 juin 2013
P54 La boutique exhalait des parfums exotiques, des milliers d'herbes embaumaient : menthe sèche, anis, clous de girofle, gingembre...la liste est longue. Depuis que je suis petite, j'ai toujours trouvé que c'était un lieu merveilleux avec ses innombrables flacons aux couleurs étincelantes, ses bocaux de toutes formes et de toutes tailles, ses jarres de pierre hermétiquement fermées, ses herbes sèches suspendues au plafond, ses paniers et ses boites en bois de santal empilées sur le comptoir. Tout est étiqueté, le contenu noté en latin d'une écriture en pattes de mouche. Notre apothicaire a l'air aussi vieux que certains de ses ingrédients...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
soleil23soleil23   03 juillet 2013
Un journal intime tenu par une petite jeune fille sur les événements ayant lieu à Londres. Une lecture pour enfants surtout.
Commenter  J’apprécie          30
soleil23soleil23   02 juin 2013
P 42 Comme le bruit de la cloche est sinistre ! Il y a tellement de morts que le glas sonne presque en permanence, nous rappelant constamment le danger et notre propre fragilité.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : épidémieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Pamela Oldfield (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1972 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre