AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791097273002
371 pages
Poisson volant (01/03/2017)
3.1/5   5 notes
Résumé :
Découvrez le Japon féodal du XVIe siècle à travers les yeux de Carlos, un prince du Congo, de Pedro, un Luso-brésilien, et d'Ana, une Japonaise catholique. La toute jeune cité de Nagasaki est alors au coeur du réseau commercial mondial dominé par les Portugais, et les Jésuites y répandent la religion catholique, sous l'oeil inquiet de Rome.Des pirates cruels, des marchands avides, des courtisanes énigmatiques, des samouraïs dévoués, des missionnaires, des espions, e... >Voir plus
Que lire après Le Samouraï NoirVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ce livre fut une belle découverte et je remercie Babelio et la maison d'édition "le poisson volant" de m'avoir fait ce cadeau dans le cadre de la masse critique de janvier.
Ce roman historique nous entraîne au XVI ème siècle à la découverte du Japon. Cet ouvrage brasse plusieurs thèmes, il nous conte principalement la tentative de conversion du Japon au christianisme, on suit ces prêtres Jésuites qui s'allient à des seigneurs de guerres japonais dans leurs luttes internes pour conquérir le plus de territoires.
Le contexte historique est bien présenté, de la main mise maritime du Portugal négociant avec la Chine et le Japon, le commerce entre ces pays lointains et l'Europe, la difficulté à voyager et même à communiquer, une lettre pouvant mettre plusieurs années à arriver à bon port.
On voyage principalement au Japon mais également en Italie, Chine et même au Congo.
Ce n'est pas vraiment un livre d'action, c'est un livre qui prend son temps. On déroule plusieurs années à observer l'évolution du Japon et du quotidien des personnages principaux. Il est intéressant d'être au centre de la vie des prêtres chargés de convertir cette nouvelle terre face aux bonzes traditionnels.
Les batailles ne sont pas contées, on n'est pas immergés dedans, on en apprend seulement le résultat. Cela peut être assez frustrant mais cela s' explique par le fait que l'auteur, pour écrire son livre, s'est appuyé sur des écrits des prêtres de l'époque, la véracité des événements l'emporte donc sur la littérature imaginaire.
Néanmoins, les héros principaux sont eux inventés, pirates, marchands, prince africain, leurs aventures s'insèrent habilement dans l'histoire.
Un peu de mal au début pour m'y retrouver dans tous les noms japonais et portugais. le livre en lui même est un bel objet, agréable au toucher.
Même si l'histoire pourrait s'arrêter là, on finit cet ouvrage en découvrant qu'il y a une suite que je vais, je pense, me procurer, preuve que j'ai apprécié cette lecture que j'ai trouvé à la fois singulière et divertissante.
Commenter  J’apprécie          170
Un livre très riche sur le plan historique mais qui peine à entrainer le lecteur.

J'ai reçu le livre "Le samourai noir" dans le cadre de l'édition Masse Critique de janvier 2021 et je remercie la maison d'édition le poisson volant pour leur confiance.

Mon expérience de lecture a été en demi-teinte. Tout d'abord je salue le travail de l'historien qui de chapitre en chapitre rend vie à une période historique très riche. L'environnement des personnages, les lieux, modes de vie, coutumes, etc sont très bien rendus. On découvre véritablement une petite partie du Japon qui mute au contact des européens et sous les assauts d'un christianisme conquérant.

Pour aussi riche d'histoire qu'est le texte, les différentes intrigues des différents personnages, qui se croisent et évoluent ensemble, ne m'ont pas passionné. (A noter que j'ai reçu le livre dans une période de grande fatigue, cela n'a peut-être pas aidé).
De plus, il faut un certain temps pour se repérer parmi la foule de personnages et bien saisir leurs relations (encore une fois la fatigue n'aide pas).
Ensuite, les dialogues m'ont souvent paru un prétexte à de petites leçons d'histoire, plus que de vrais dialogues, ils m'ont souvent moins convaincu. Cependant, il est possible que le ton et niveau de langage utilisés pour les dialogues se veulent fidèle au parlé de l'époque, mais pour ma part cela ne m'a pas fonctionné.

Pour ce qui est de l'objet, rien à dire, l'édition me semble de qualité, même si je ne suis pas expert.

Voila donc les raisons de mon avis partagé. Un livre très riche, mais néanmoins un récit qui ne m'a pas entrainé. Cela étant, la lecture n'est pas trop compliqué (sans fatigue) et on progresse sans trop s'en apercevoir.

Bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          20
João Paulo Oliveira e Costa s'attaque ici à la légende de Yasuke, premier prince noir au Japon, qui est devenu samouraï. Entre le Brésil, le Congo, le Japon, et même l'Italie, on suit les aventures de Carlos et Pedro que rien ne prédestinait à aller s'installer, de leur plein gré, au Japon.
Alors que Pedro s'implique dans les actions des jésuites portugais, Carlos fasciné par Nobunaga, veut devenir samouraï. Mais une femme, son ami, un Chinois, et même des pirates mettront à mal ses projets.
De ce que j'ai pu lire sur lui dans la presse portugaise, l'auteur écrit une grande partie de ses livres dans les gares et les aéroports, ou le soir à l'hôtel après une énième conférence internationale. Et c'est vrai que cet insatiable voyageur nous entraîne avec lui autour du monde. Certes un monde qu'on ne connaît pas, ou plus, car le XVIe siècle c'était autre chose, mais parfois on s'y croirait. Il paraît que la suite, qui n'en est pas vraiment une (peu importe l'ordre de lecture), arrive en début d'année prochaine. Ouf !
Commenter  J’apprécie          20
Merci à Babelio pour ce Masse Critique.
Si le résumé m'a bien emballé, la lecture beaucoup moins.
Je n'a pas réussis à me plonger dans l'histoire de ce roman. L'oeil est beaucoup trop extérieur. On survole le roman sans réussir à s'attaquer aux personnages dont les histoires sont, au final, assez ennuyeuses. Je n'ai pas réussis à trouver de l'émotions. Les nombreuses digressions sur la vie des personnages sont parfois pénibles car elles n'apportent rien et alourdissent la lecture.
Dommage car j'avais vraiment envi de passer un bon moment avec ce roman que j'ai au final lu uniquement d'un oeil.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Eh bien, je n'ai pas l'intention de faire passer des milliers de Noirs au Japon tous les ans. Je n'en prendrais pas plus d'une centaine, et encore faudrait-il qu'ils arrivent en bon état. Je ne veux pas les vendre pour les faire travailler dans des mines ou des plantations, ni même pour le service domestique. Ces hommes doivent être prêts pour la guerre, et au début, nous pourrions n'en prendre que quelques-uns pour les montrer à travers le pays, comme des bizarreries de la nature; ces Japonais sont très curieux, et dans la majorité de leurs provinces, notamment au nord de la grande île, ils ne nous ont jamais vus, ni nous les Portugais, ni nos Noirs. Et chaque femme que nous amènerions pourrait donner naissance à d'autres Noirs... Vous voyez les bénéfices ? Si un retable, une statue en ivoire, un paon, ou un léopard peuvent valoir quelque chose, alors un Noir du Mozambique, ce sera une mine d'or !
Commenter  J’apprécie          30
- Li Song, les Portugais ont beaucoup changé. La première fois que je les ai rencontrés, ils ne parlaient pas notre langue et ils ne savaient même pas se servir de baguettes pour manger. Ils étaient tous perdus et aussi blancs que cet Alvaro. Et aujourd'hui, pour peu qu'ils portent nos vêtements plutôt que leurs accoutrements ridicules, ils passeraient pour des gens civilisés, comme nous.
Commenter  J’apprécie          50
La prudence, dans ce monde où les alliances changent tous les jours, ce n'est pas de la trahison, c'est du bon sens !
Commenter  J’apprécie          80

autres livres classés : roman d'aventureVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (12) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3110 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}