AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226402516
198 pages
Éditeur : Albin Michel (14/02/2018)
3.39/5   9 notes
Résumé :
La transparence devient totale. Nos déplacements, nos achats, nos goûts, nos maladies, nos échanges, nos conversations : rien n'y échappe.
Au bureau, des entreprises expérimentent des dispositifs enregistrant les conversations de leurs employés.
Une opération "suspecte" sur votre compte ? Votre banquier a l'obligation de vous dénoncer à une cellule anti-fraude. Vous souhaitez en parler à votre avocat ? Un juge d'instruction l'a peut-être placé sur écou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
FredericF
  03 mars 2018
Voilà un libre passionnant, court simple et très éclairant.
Il met en avant, les travers, en majorité, de ces outils numériques qui font notre quotidien.
Notre vision des choses qui a évolué, la facilité de relayer rapidement l'événement, le changement d'échelle de valeur et de jugement. Combien d'horribles « post » sont en ligne, du fait d'internautes n'ayant pas conscience de leur portée.
La notion de vie privée n'est plus la même, par les réseaux sociaux, et les partages, nous offrons nos vie au plus grand nombre, le numérique comble le besoin de reconnaissance et de narcissisme.
Le monde n'est plus mis en avant, on se représente devant le monde, nous sommes l'acteur principal devant l'observable.
Les algorithmes que nous nourrissons de nos données, précèdent nos envies, nous privant en sorte de notre libre arbitre. La sur communication en ligne, de plus diminue le lien social.
Nos bracelets connectés pour le sport, vient à terme moucharder nos infos médicales, nous privant du secret lié. Valeurs au combien intéressantes pour nos assureurs.
Le numérique dénonce aussi avec violence, la moindre faute, avérée ou supposée. Crée le buzzzz.
L'internaute devient juge expert juré, lyncheur surtout, jetant l'honneur d'un homme aux chiens, sans respect de la justice, de la présomption d'innocence.
Il condamne sans preuve, sans savoir, et la force du plus grand nombre fait loi, altérant le jugement autonome. Il en restera une tache indélébile que la justice ne sera laver si il est innocent ! C'est l'éternité du numérique.
Ces informations plus ou moins vérifiées favorisent en outre les théories farfelues du complot.
Il nous appartient de gérer au mieux les défauts du numériques, pour nous satisfaire de ses qualités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Vermeer
  22 janvier 2020
Un sujet mille fois traité, intéressant mais l'essai est peu novateur. le numérique réalise le rêve de culture universelle mais ne permet plus le droit à l'oubli. L'intimité est en danger, le secret devient suspect pour les GAFA (google, amazon, facebook, apple). La transparence n'est plus au service d'une idéologie mais du capitalisme. Big data est plus puissant que l'étaient les big brother du passé.
Chacun peut être victime du tribunal du buzz, beaucoup sont prêts à renoncer à la liberté individuelle pour leur bien-être et leur sécurité entretenant ainsi un totalitarisme soft.
Cette intrusion du numérique a des conséquences quotidiennes dans le domaine privé, professionnel, médical, des assurances et de la justice (moins convaincant).
Les solutions proposées sont peu convaincantes. Il s'agit plutôt d'être conscient du phénomène.
Commenter  J’apprécie          10
noid
  25 mai 2018
Écrire un livre « grand public » sur la transparence des informations à l'heure numérique relève de la gageure. Les enjeux sont financièrement, politiquement, socialement, économiquement, individuellement, sociétalement (j'en passe) sont tellement vastes, importants, imbriqués et complexes qu'ils en deviennent abstraits tout en restant primordiaux.
Alors, à qui s'adresse ce livre qui tente de faire le tour de la question ? À toute personne un peu curieuse qui en ressortira fatalement dubitative. La vitesse des évolutions rend obsolètes les positions aussi rapidement que les spaghettis passent d'al dente à une bouillasse infâme.
Alors, autruche ?
Lien : http://noid.ch/mortelle-tran..
Commenter  J’apprécie          60
jcamille
  17 mai 2018
Des arguments contre la transparence de notre société moderne c'est un peu du déjà vu. Quelques propositions finales intéressantes pour améliorer la démocratie avec le numérique. Les passages sur la justice m'ont peu convaincus.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
xTHX1138xxTHX1138x   22 février 2020
Malheur à moi, je suis nuancé.

Friedrich Nietzsche
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Denis Olivennes (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Denis Olivennes
Denis Olivennes sur l'affaire Griveaux: "Aujourd'hui c'est eux, demain ce sera nous et nos enfants"
On n'est pas couché  22 février 2020 Laurent Ruquier sur France 2 #ONPC
Toutes les informations sur les invités et leur actualité https://www.france.tv/france-2/on-n-est-pas-couche/
Suivez @ONPCofficiel et réagissez en direct avec le hashtag #ONPC  https://twitter.com/ONPCofficiel
Continuez le débat sur Facebook https://www.facebook.com/onpcF2
autres livres classés : big dataVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
587 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre