AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Alice Delarbre (Traducteur)
EAN : 9782226442505
480 pages
Albin Michel (02/01/2020)
3.67/5   133 notes
Résumé :
Cela fait cinq ans que Summer Marks a été brutalement assassiné dans les bois.

Tout le monde pense que Mia et Brynn ont tué leur meilleure amie. Obsédées par un roman intitulé The Way into Lovelorn, les trois filles s'étaient imaginées dans le monde magique où leurs fantasmes tordus, voire meurtriers prenaient vie.

La seule chose à faire, elles l'ont faite.

À la date anniversaire de la mort de Summer, une découverte appar... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
3,67

sur 133 notes
5
13 avis
4
23 avis
3
12 avis
2
5 avis
1
0 avis

iris29
  18 juin 2020
Depuis que j'ai lu l'excellent roman " le dernier jour de ma vie", j'essaie toujours de retrouver la magie Oliver... Broken Things tire son épingle du jeu grâce à son atmosphère bien sombre, mais ce n'est pas le coup de foudre escompté...
Cinq ans auparavant, Summer, Brynn et Mia, trois collégiennes, assez mal dans leur peau, ont développé une belle amitié (vue de l'extérieur), et ont surtout développé leur imagination en essayant d'écrire la suite d'un roman obsédant qu'elles ont adoré" le chemin de Lovelorn". D'écrits, en découverte d'un bois, puis d'une cabane "magique", cette fan-fiction est presque, pour elles trois, devenue réalité. Mais cette amitié fusionnelle , s'est brisé net, le jour de la mort de Summer. Accusées, elle sont devenues des parias. Brynn vit dans un centre de désintoxication, quand à Mia, elle a abandonné la danse. Aujourd'hui, elles sont réunies, et avec l'aide d'Abby, (autre adolescente, autres problèmes...), elles ont décidé d'enquêter, et de comprendre comment elles en sont arrivées là, avec leurs vies en stand-bye...
En ce qui concerne" l'enquête policière", je n'avais rien deviné, d'ailleurs, je n'ai pas cherché, j'ai préféré me laisser porter par la jolie plume de Lauren Oliver, par l'atmosphère sombre, angoissante qui se dégage de ces pages. Les bois, la cabane, l'Ombre qui rode... Les autres ados qui les ostracisent, les papas qui se sont fait la malle, les mères qui n'assurent pas, des jeunes qui sont seuls, comme souvent dans les bouquins pour ados américains...
Summer est une adolescente magnifique, mais une enfant à problèmes, vivant en famille d'accueil. Son passé est mystérieux et la fascination qu'elle exerce sur Brynn, participe pour beaucoup au succès de ce livre, qui n'hésite pas à hisser sur le même plan d'égalité (en temps de lecture), une fille hétéro et une fille homosexuelle. L'auteure donnant la parole successivement , à l'une ou à l'autre. Quel dommage , alors, que la fin, ne se préoccupe que du devenir du personnage hétéro, cela donne l'impression que l'auteure n'est pas allée au bout de ses idées. Manque de courage ? Bon, on va rester positif et dire que c'est déjà très bien ...
Tout est réuni pour que ce roman soit (comme deux autres de l'auteur ), adapté à la télévision. Et même si j'ai eu une impression de déjà-vu, la lecture a été très agréable..
Challenge Mauvais genres 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
calypso
  10 juillet 2020
Mention Très Bien pour ce roman Young Adult qui présente, derrière sa couverture aussi sobre qu'élégante, une histoire que j'ai trouvée assez originale. Summer, Mia et Brynn sont trois amies en apparence inséparables qui, pour échapper à une réalité parfois très éloignée des idéaux adolescents, entreprennent d'écrire la suite d'un roman qu'elles adorent, le Chemin de Lovelorn de Georgia C. Wells, mais qui a été laissé inachevé par son autrice, au beau milieu d'une phrase. Leur imagination débordante finit par rendre difficilement perceptible la frontière entre fiction et réalité et l'écriture du roman qu'elles ont intitulé Retour à Lovelorn se mue en obsession. Un jour pourtant, Summer est assassinée. Son corps est retrouvé dans les bois où les trois adolescentes avaient l'habitude de se rendre, dans une mise en scène ressemblant à un sacrifice. Tout laisse à penser que ses deux amies, Brynn et Mia, sont impliquées dans ce meurtre sordide. Accusées, interrogées par la police, elles sont finalement innocentées mais restent, dans l'esprit de tous, les « Monstres de Brickhouse Lane », parias de leur ville et source de commentaires intarissables sur le net. Cinq ans plus tard, Brynn s'apprête à quitter un centre de désintoxication qui est pour elle un véritable cocon au regard du drame qui a brisé son adolescence, mais son passé ne tarde pas à la rattraper… C'est là que débute le roman, avec le point de vue de Brynn qui alterne intelligemment avec celui de Mia. Entre les chapitres en focalisation interne, quelques extraits du Chemin de Lovelorn et de Retour à Lovelorn nous sont offerts, ils permettent une réelle immersion dans l'univers des trois jeunes filles. de manière générale d'ailleurs, l'atmosphère angoissante est parfaitement maîtrisée par l'autrice, de même que le suspense, même si l'on pourrait reprocher une conclusion un peu hâtive. J'ai pour ma part beaucoup aimé suivre la résolution des différents indices glissés dans le manuscrit des trois amies… Je n'en dis pas plus…
Un grand merci à Babelio et aux Editions Albin Michel pour cette lecture envoûtante.

Lien : http://aperto.libro.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Sourisetdeslivres
  10 février 2020
Les montres de Brickhouse Lane
» Avant de devenir les Monstres de Brickhouse Lane — avant que le pays tout entier, du Connecticut à la Californie, nous appelle ainsi, avant que des blogs publient des photos de nos visages, avant que plusieurs sites internet ne plantent parce qu'un trop grand nombre de visiteurs avaient entré nos noms dans les moteurs de recherche —, nous étions des filles quelconques, et nous n'étions que deux. »
Ce chapitre et la première page où Brynn est la narratrice te promettent directement une très bonne lecture.
Est-ce que cela a été le cas jusqu'au bout ? Oui.
Même si je déplore un manque d'approfondissement sur la révélation finale qui est, je trouve, assez vite expédiée par rapport à tout le reste du roman, je m'explique plus loin dans mon avis.
Sans cette fin, cela aurait été une lecture 5 étoiles.
Summer Marks
Qu'est-il vraiment arrivé à Summer Marks ? C'est toute l'intrigue du livre.
On commence le récit peu de temps avant la commémoration du 5e anniversaire de sa mort dans une petite ville du Vermont.
Elle a été brutalement assassinée dans les bois.
La culpabilité de ses 2 meilleures amies, Brynn et Mia, ainsi que de Owen, un de leurs amis ne fait aucun doute pour la police et la ville.
Elles avaient tout écrit dans la fan fiction de leur livre préféré : « le chemin de Lovelorn » de Georgia C.Wells.
Un livre qui est tout pour elles 3. Summer, Mia et Brynn.
Elles passent leur temps à Lovelorn, à parler des personnages, à y jouer même, elles veulent aussi résoudre ce mystère : Georgia C.Wells finit le roman en plein milieu d'une phrase. L'énigme n'est pas résolue et il n'y aura pas de suite, car son auteure est décédée.
Brynn et Mia aujourd'hui, 5 ans après le drame
On va avancer dans le roman en changeant de narrateur. Tu vas lire les pensées, le ressentiment, la peine, la culpabilité de Brynn comme celle de Mia.
Pourtant elles disent ne pas être coupables et décident d'enquêter de leur côté.
Elles seront aidées dans la recherche de la vérité par Owen, Abby et Wade.
Tout en suivant leurs pistes, on lit ce qu'ont été leurs vies depuis le drame.
Elles ne sont plus vues.
Brynn passe son temps en centre de désintoxication tandis que Mia a complètement laissé tomber son rêve de devenir danseuse étoile.
Elle suit des cours particuliers avec sa nouvelle amie Abby.
Des cours à domicile, car se rendre au lycée ou en rue n'est plus possible.
Elle est injuriée, parfois frappée. Une vie impossible.
Les parents de Brynn et Mia vivent aussi ce rejet de la société.
Je ne vais pas trop en dire sur leurs vies respectives, car chacune amène un fait de société très intéressant à exploiter.
Les réflexions du roman
Lauren Oliver ne se contente pas d'écrire un thriller young adult ; elle te faut réfléchir, notamment sur la différence, le divorce, les amitiés toxiques, à quel point un roman, une oeuvre, peut devenir important pour des jeunes qui sont tout sauf populaire.
À quel point la fiction peut prendre le pas sur la réalité.
Du suspens :
Tout au long du roman, on doute, qui a bien pu assassiner si sauvagement Summer.
Nos narratrices ?
Abby la nouvelle amie de Mya ?
Tous les personnages que tu vas croiser durant leur croisade au nom de la vérité vont te sembler louches.
Tu sens vraiment un climat glauque, angoissant.
Tu sens que quelque chose de mauvais plane autour de la mort de Summer sans pourtant pouvoir mettre le doigt dessus.
La psychologie des 3 amies est particulièrement intéressante, lire leurs interactions avant le drame, les secrets qui se révèlent maintenant que Brynn et Mia enquêtent, le poids des non-dits tout cela augmente l'additivité de la lecture.
Une fois commencé, tu ne peux pas t'empêcher de continuer.
Pourquoi ?
Les questions pourquoi et qui m'ont poursuivi tout au long de ma lecture.
Chacune des filles détient des pièces du puzzle, des secrets qu'elles n'ont jamais partagés avec personne.
Il y a aussi un amour non déclaré, un amour puissant, qui moi, m'a émue, même si notre attention n'est absolument pas braquée dessus.
Une fiction dans une fiction :
J'ai apprécié l'idée de la fiction dans le roman.
Que pour ces'3 jeunes ados la fiction ait pris le pas sur la réalité et les raisons surtout pour que cela arrive.
Ce sont des personnages complexes qui vont se révéler peu à peu.
Les quelques pages où ont lit « le chemin de Lovelorn » sont intéressantes, elles te font comprendre l'attachement des héroïnes à ce livre de 1963.
Et les autres personnages ?
Les autres protagonistes sont eux aussi bien développés même s'ils sont, en réalité, très peu.
On fait surtout connaissance avec Wade et Abby, ils sont excentriques et attachants.
Leur excentricité cache des aspects de leurs personnalités qu'ils n'ont pas envie de révéler.
Une carapace tout comme Mya et Brynn ou Owen.
Voir les murs qu'ils ont érigés autour d'eux pour se protéger avant et après le meurtre donne un attachement supplémentaire à ces jeunes héros déjà brisés par la vie.
Brynn et Mia ont dû changer et mûrir très vite après le meurtre de leur amie.
J'ai trouvé intéressante la direction que leur vie avait prise depuis le meurtre et j'ai aimé les voir se réconcilier, pas immédiatement, mais peu à peu.
J'ai apprécié que Lauren Oliver ne nous serve pas tout sur un plateau, en 5 ans les filles ont grandi, le fossé entre elles s'est creusé. Elles n'ont plus jamais eu l'occasion de se parler, ni même l'envie, alors qu'elles étaient très amies, meilleures amies mêmes.
Un thriller Young Adult
Il y a des aspects du roman qui sont assez prévisible, mais attention de ne pas oublier que nous sommes dans du young adult, pour moi Lauren Oliver a parfaitement tout dosé, tout géré.
Je déplore juste un développement final survolé et un peu cliché pour le dernier chapitre, MAIS 1 page avant cette dernière partie rattrape tout.
Lauren Oliver a la capacité de transformer des personnages familiers, presque stéréotypés, en quelque chose de très rafraîchissant et nouveau.
Elle sait comment étoffer chacun de ses protagonistes pour convaincre qu'ils sont plus que de la fiction, qu'ils pourraient être réels.
Il y a une beauté sombre dans l'écriture de Lauren Oliver.
Chez moi, son écriture m'emporte chaque fois.
En bref
Broken Things est un conte mélancolique, sur une histoire d'amitié et de meurtre.
Une obsession pour un livre sans fin mène 3 amies sur une voie dangereuse.
L'une meurt, les autres sont présumés coupables, des années plus tard, ils se retrouvent pour essayer de découvrir la vérité.
J'ai adoré la manière dont l'auteure s'enfonce profondément dans ses personnages, décollant les couches de leur forteresse peu à peu.
Les révélations, les rebondissements sont mystérieux, intelligemment amenés et émotionnels.
Je n'avais pas deviné le coupable.
Même pas soupçonné même si j'avais pu avoir des soupçons tôt dans le roman quand j'ai su son identité.
C'est habilement construit. Les événements du roman de Georgia C.Wells se chevauchent avec les événements de la fanfiction que les filles ont écrite, tout semble leur arriver, c'est un mystère supplémentaire et déroutant à résoudre.
Une lecture captivante et intéressante qui m'a accroché dès la toute première ligne
Ce roman est plus qu'un simple cas de meurtre, plus qu'une simple résolution de mystère.
Lauren Oliver amène des révélations qui vont te faire réfléchir.
Il est très joliment écrit, atmosphérique, presque magique, avec une petite dimension fantastique grâce aux pages disséminées dans le récit sur le roman qui passionne nos héroïnes.
C'est mystérieux, plein de suspense, inquiétant, mais aussi émouvant en même temps.
J'ai eu le coeur serré plusieurs fois, j'ai eu peur pour la téméraire Brynn et la douce Mia.
Mia est mon personnage préféré, mais j'ai fortement apprécié Brynn qui cache bien des aspects de sa personnalité.

Lien : http://unesourisetdeslivres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SavanteUneVie
  01 juin 2021
L'idée que je me suis faite du livre en lisant le résumé n'a rien à voir avec l'histoire que j'ai découverte. Je ne m'attendais pas vraiment à cette tournure. Mais le livre est facile à lire et vraiment sympa.
L'intrigue m'a cependant paru longue, j'ai trouvé qu'elle avançait lentement et que le dénouement arrivait comme un cheveu sur la soupe. La trame en fin de compte m'a paru plutôt basique et les révélations plutôt ''banale''. (Après, ce n'est que mon point de vu).
Le point fort de l'histoire, c'est vraiment les personnages centraux. Ils sont bourrés de failles, ils sont abîmés, avec des caractéristiques qui les rendent vrais, ils sont tout simplement humains. Et les liens qu'ils entretiennent les uns avec les autres sont intéressants. J'ai particulièrement aimé Mia et les traits qui la caractérise, n'ayant aucun de mal à comprendre ce personnage.
C'était une lecture sympathique et agréable, un bon moment de lecture !
Commenter  J’apprécie          170
Cielvariable
  05 janvier 2022
Roman fort intéressant qui raconte l'histoire de Brynn et de Mia qui sont considérées comme les monstres de leur petit patelin natal, car elles ont jadis été soupçonnées (mais pas arrêtées ni reconnues coupables) du meurtre de leur grande amie de l'époque, Summer. le meurtre s'est produit 5 ans auparavant, alors que Summer a été retrouvée sauvagement assassinée de 7 coups de couteau.
Depuis, la vie s'est arrêtée pour Mia dont la mère souffre de trouble d'accumulation compulsive et dont le père est parti. Pour Brynn aussi, qui feint la dépendance aux drogues et à l'alcool pour passer d'un centre de désintoxication à un autre pour éviter d'affronter la tristesse et la déception de sa mère et de sa soeur.
Mais voilà que les deux anciennes amies se retrouvent et, grâce à l'appui de amis étrangers à l'histoire, s'allient à Owen, un autre ancien suspect, pour comprendre ce qui s'est réellement passé dans les bois. S'en suit une enquête truffée de fausses pistes, de souvenirs partagés, de secrets dévoilés vraiment très intrigante. La structure du roman est complexe et il y a beaucoup de retour en arrière et de points de vue différents, donc ce n'est pas pour les lecteurs débutants. le suspense est vraiment prenant et s'accentue au fil de la lecture. le mystère s'épaissit au lieu de s'amoindrir jusqu'à une finale qu'on n'a pas vue venir, même si elle est un peu tirée par les cheveux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   20 juin 2020
La collection DVD du centre fait pitié et ne propose que deux genres de films : " comédies dramatiques sur le thème de la guérison " - mauvais téléfilms avec des toxicos qui touchent le fond avant d'avoir une révélation et de partir s'installer au Costa Rica pour bosser dans l'humanitaire après avoir trouvé l'amour au passage - , et classiques triés sur le volet pour obéir aux règles strictes du centre ( absence d'injures , de scènes de sexe ou de violence, d'alcool et de drogue, en gros tout ce qui rend un film intéressant dès qu'on a plus de six ans).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
iris29iris29   18 juin 2020
Je savais déjà à l'époque que mon père se trompait : les mots peuvent tuer de mille façons. Les mots sont des pièges sur lesquels on trébuche, des cordes auxquelles on se pend, des orages tourbillonnants qui déboussolent et conduisent sur le mauvais chemin.
Commenter  J’apprécie          200
calypsocalypso   09 juillet 2020
Je savais déjà à l'époque que mon père se trompait : les mots peuvent tuer de mille façons. Les mots sont des pièges sur lesquels on trébuche, des cordes auxquelles on se pend, des orages tourbillonnants qui déboussolent et conduisent sur le mauvais chemin.
Commenter  J’apprécie          160
SioSio   08 décembre 2019
Je savais parler, bien sûr, pourtant en public ma gorge se bloquait, comme soudain fermée par des points de suture, et si j'essayais de forcer j'avais parfois un haut-le-coeur. Je savais déjà à l'époque que mon père se trompait : les mots peuvent tuer, de mille façons. Les mots sont des pièges sur lesquels on trébuche, des cordes auxquelles on se pend, des orages tourbillonnants qui déboussolent et poussent vers le mauvais chemin. En CM2, j'ai même établi la liste de toutes les circonstances dans lesquelles les mots peuvent devenir perfides, traîtres, source de confusion.
1) Les questions qui n'en sont pas vraiment. Par exemple : "Comment ça va ?" Tout le monde sait que la seule réponse possible est : "Bien".
2) Les affirmations qui sont en réalité des questions. Par exemple : "Je constate que tu n'as pas terminé tes devoirs."
Je suis allée jusqu'au point 48) Les mots que l'on hurle dans le silence et que personne n'entendra jamais : je suis innocente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
iris29iris29   18 juin 2020
Nous arrivons à Portland après la tombée de la nuit. Le centre-ville est un réseau dense de virages serrés, de vieilles maisons et de bandes lumineuses qui sortent de l'embrasure des portes, pareilles à de longues jambes dorées.
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Lauren Oliver (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lauren Oliver
Broken Things - Lauren Oliver
autres livres classés : meurtreVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus





Quiz Voir plus

Delirium (Tome 1) - Lauren Oliver

Comment s'appelle l'héroïne ?

Magdalena Ella Haloway
Madeleine Lila Holaway
Lena Nella Haloway
Melina Nala Holaway

13 questions
191 lecteurs ont répondu
Thème : Delirium, Tome 1 de Lauren OliverCréer un quiz sur ce livre