AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012036414
Éditeur : Hachette Black Moon (02/05/2013)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 52 notes)
Résumé :
À la veille de l'opération qui l'immunisera contre le delirium, Hana découvre un nouveau monde: celui des fêtes clandestines et des garçons.
Pour la première fois, elle se sent vivante, vibrante, libre.
Un seul être lui manque pour partager ces sensations aussi intenses qu'interdites: Lena, sa meilleure amie, son âme soeur.
Entre la fidélité envers son ancienne existence et l'attrait du danger et du flirt ... faut-il vraiment choisir?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Archessia
  15 mai 2013
Moi qui ai lu le premier tome de Delirium au moment de sa sortie, cette courte nouvelle est absolument parfaite pour me replonger dans cet univers et me rafraîchir la mémoire pour ses détails et ses personnages.

Au final, vu le nombre de pages, il n'y a pas grand chose que je puisse en dire, à part que c'est avec énormément de plaisir que j'ai retrouvé le talent de Lauren Oliver.
Même avec un texte court, elle arrive à faire passer des émotions vives avec précision, et on s'attache très fort à des personnages que l'on ne suit pourtant que peu de temps.
C'est intéressant d'avoir le point de vue d'Hana, qui vit l'arrivée de son immunisation différemment de Lena.
Non seulement on a ses propres expériences, son propre quotidien, mais on a également sa vision de Lena elle-même, son amie si chère à son coeur qui s'éloigne de plus en plus, qui change et ne voit plus vraiment Hana, sans que celle-ci en comprenne les raisons.
Mais la jeune fille a beaucoup à penser de son côté : vouée à un mariage qui ne la tente vraiment pas, elle s'évade la nuit dans des fêtes clandestines ou les jeunes de différents sexes se touchent, dansent lascivement et s'embrassent ...
Peur, excitation, liberté, angoisse, tout se mélange en elle en un maelström de sensations et de sentiments qu'elle n'est pas sûre de contrôler ou même de comprendre.

Il est facile de s'identifier à elle et de ressentir ce qu'elle ressent.
L'écriture de l'auteur est toujours si riche et intense, c'est facile, les mots s'écoulent et on termine ce livre en un clin d'oeil, tellement l'immersion est rapide.
C'est une transition idéale entre les deux premiers tomes, il me tarde vraiment de lire la suite maintenant, d'autant plus que la fin de cette nouvelle nous offre un cliffhanger inattendu et angoissant.
Une chose est certaine, tout cela ne fait que commencer ...
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Amriri
  23 janvier 2014
Cette nouvelle est vraiment très intéressante. Elle nous donne le point de vue d'Hana, la meilleure amie de Lena Halloway, héroïne de la saga Delirium. Grâce à cette nouvelle, on en apprend plus sur la jeune fille, sur ses occupations, sur sa vie en général, et cela permet de mieux comprendre les événements qui ont lieu dans le tome 3 de la saga. Je l'ai lue après ce tome et elle n'est pas indispensable pour la bonne compréhension du dernier tome mais il permet de mieux cerner le personnage d'Hana et donc de mieux comprendre ses réactions dans Requiem.
Dans cette nouvelle de 60 pages, on a un récit assez court mais tout de même assez riche sur ce qu'est le quotidien d'Hana à quelques mois de son opération. On y découvre ses doutes sur l'avenir, sur les gens qui l'entourent et également sur Lena bien qu'elle soit sa meilleure. On suit la jeune fille dans des situations (telles que des sorties nocturnes pour aller rejoindre des groupes de jeunes dans des concerts clandestins ou des soirées) montrant clairement qu'elle cherche à s'émanciper, à braver ses limites et celles imposées par la société dans laquelle elle vit. Ainsi la jeune fille dont le portrait nous est dressé ici diffère beaucoup de la Hana que décrivait Lena dans le tome 1. de la même manière, les descriptions qu'Hana fait de Lena sont très différentes de ce que Lena dit d'elle-même dans les 3 autres tomes ce qui montrent que les deux jeunes filles ne se connaissent pas aussi bien qu'elles ne semblent le penser. Cette nouvelle met aussi en évidence le fait que, dans une telle société, même des personnes se prétendant amies peuvent rester des inconnues aux yeux l'une de l'autre à force de se cacher de peur d'être découvertes par les autorités.
Ce qui est sûr c'est qu'il s'agit ici d'une nouvelle assez rapidement lue et vraiment très sympa qui permet de mieux cerner le personnage d'Hana. Si vous avez aimé la saga Delirium cette nouvelle devrait vous plaire et je vous la recommande vraiment ! :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chib
  27 mars 2014
Hana est une nouvelle d'une quarantaine de page . Elle se déroule du point de vu d'Hana, meilleur amie (seul amie ?) de Lena héroïne et narratrice de la saga delirium . La nouvelle reprend quelque événement marquant du premier tome en ajoutant d'autre.
On découvre donc Hana tel quel est, sans le regard plein d'admiration de Lena, et, ca change ... Hana permet de revoir en mieux mon point de vu sur le premier tome, ce que j'avais cru plus ou moins deviné avant de me dire que je m'étais trompé se confirme. Et avec ces nouveaux éléments sur la vison d'Hana du monde de Delrium je me dis qu'on est pas dans un premier tome si manichéen . Ce qui était l'un des énorme point noir a mon sens du premier tome.
Hana est donc une jeune fille aisé, qui goûte au parfum d'interdit en bravant le couvre feu, se rendant a des fête ‘secret'. Bref Hana a soif de vie, bien plus que Lena (a la base en tout cas) et a une grande envie de liberté. C'est d'ailleurs ce qui la sépare un premier temps de Lena qui a peur de l'interdis, alors qu'Hana qui n'a jms ete confronté a une vrai répression de la part de son environnement, se joue, comme une enfant, des interdits . S'amuse a les bravés, jusqu'a ce que ... Jusqu'a ce qu'elle prenne conscience réellement des danger au quel elle s'expose.
Comprenant cela, comprenant que Lena avait raison de faire attention elle va vouloir retrouvé celle qu'elle avait délaissé . Pour comprendre que Lena elle aussi a grandit de son coté .
Et c'est alors la Jalousie et la peur qui vont doucement noircir le coeur d'hana .
J'ai donc trouvé cette nouvelle tres humaine, et réaliste, Hana n'est pas parfaite, Hana n'est pas si courageuse que ca, Hana est privilégier et Hana est influençable . Elle se rapproche de la nature humaine, la ou beaucoup de personnage de delirium un peu simpliste .
Hana est une zone d'ombre que j'ai hâte de retrouvé dans le volume trois de Delirum .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
idevrieze
  19 septembre 2013
Le personnage d'Hana, un catalyseur ?
Sans aucun doute ! SI on considère Lena comme l'actrice majeure de l'action du premier opus de Delirium, la nouvelle d'Hana permet de se rendre compte à quel point cette jeune fille va prendre de l'importance dans le premier opus, tout en descendant du pied d'estal où la laissée Lena. En effet, Lena idolâtre Hana dans le sens où pour elle c'est une espèce de modèle à devenir.
En effet, Lena considère Hana comme une rebelle, une fille bien dans sa peau. C'est un soleil pour la jeune fille alors qu'elle se met tellement de barrières qu'elle ne soupçonne pas les ressources qu'elle détient. Hana servira ainsi de support pour Lena, pour se dépasser dans un second temps.

Hana et Lena, deux amies qui ne se comprennent plus.
Hana sait très bien que c'est la meneuse du groupe mais elle ne comprend pas pourquoi Lena reste autant sur la défensive. de part le passé de ses parents, Lena reste très secrète. Hana, elle, va vouloir explorer des sentiments et désirera les partager avec sa meilleure amie, qui refuse. S'engage alors une grande incompréhension entre elles.
Hana vit son adolescence comme elle peut, à la découverte de sensations fortes, à la recherche d'interdits à braver sans aucune conscience du danger qui l'entoure. Comme toute adolescente, elle pense qu'elle est seule à vivre ces choses-là. Hana reste en fin de compte très égoïste et très puérile car à la différence de Lena, elle reste très tournée sur elle même, avec une absence d'empathie. Et lorsqu'elle trouve quelqu'un qui ne correspond pas à son schéma, elle l'écarte.
Une vision très différente de la personnalité de Hana, de ce que je m'étais imaginé à la lecture du tome 1. Une nouvelle qui enrichit vraiment la compréhension du premier opus.
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Laeti1304
  06 octobre 2013
Hana est une courte nouvelle sur l'univers de la saga Délirium. On y découvre Hana, meilleure amie de Lena juste avant son opération qui l'immunisera contre le delirium. J'étais très enthousiaste à l'idée de me replonger dans l'univers de la saga via un personnage secondaire.
J'ai aimé découvrir l'univers des fêtes clandestines au travers d'Hana. Une Hana que j'ai trouvé très candide par moment te finalement assez touchante. Lena n'est pas présente physiquement mais Hana fait sans cesse référence à elle car le récit se situe au moment où les deux jeunes filles sont brouillées.
A la fin de ma lecture de la saga, je me rappelais avoir une dent contre Hana... Mais je ne me souvenais plus pourquoi... Je me rappelais uniquement l'avoir trouvée assez infantile et égoïste... du coup, cette nouvelle me l'a rendue asssez sympathique, avec une psychologie plus complète que dans la saga, malgré que la nouvelle soit assez courte. Mais ça c'était sans compter les deux derniers chapitres qui m'ont brutalement rappelé pourquoi je n'avais pas aimé le personnage d'Hana... J'ai refermé le livre frustrée, en me disant "grrrr la connasse !"
Au niveau de l'écriture, je l'ai trouvée égale à la saga : simple et d'une grande fluidité. J'ai aimé les descriptions que j'ai trouvé très immersives, surtout celles décrivant les fêtes clandestines !
En bref, malgré une histoire sympa et qui m'a plu, j'ai refermé ce livre frustrée car il m'a rappelé pourquoi Hana m'étais si antipathique. Mais je le conseille tout de même à quiconque ayant aimé la saga Delirium et qui souhaite s'y replonger.
Lien : http://deslivresenpagaille.e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   02 janvier 2016
Il n’a pas le moindre sentiment pour moi. Tout ça n’était qu’un jeu pour lui : il a bravé l’interdit, comme un gosse qui mange des biscuits en douce avant le dîner. Peut-être escomptait-il réussir à me faire retirer mes sous-vêtements. Peut-être, même, pensait-il réussir à suspendre mon soutien-gorge avec les autres, en signe de sa victoire secrète.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   02 janvier 2016
Il doit s’agir du deliria, non ? Cet amour, contre lequel tout le monde m’a mise en garde. Les rouages de mon cerveau tournent à vide tandis que j’essaie de me souvenir des symptômes répertoriés dans Le Livre des Trois S, et la main de Steve continue sa progression, son souffle se fait de plus en plus haletant. Sa langue est enfoncée si profondément dans ma bouche que j’ai peur qu’il m’étouffe.
Tout à coup, je suis obnubilée par un passage du Livre des Lamentations : « Tout ce qui brille n’est pas or ; et même les loups peuvent sourire ; ainsi les fous qui croiront aux vaines promesses courront-ils à leur propre mort. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ChibChib   25 mars 2014
Jour après jour, les rues sont recouverte de plus en plus de prospectus.
Récompense, récompense, récompense
Récompense pour témoignage .
Si vous voyez quelque chose, dites quelque chose
Une ville de papier, un monde de papier:papier bruissant au vent me chuchotant leur message, me transmettant le poison de la jalousie.
Si vous savez quelque chose, faites quelque chose
Commenter  J’apprécie          20
ArcaaleaArcaalea   16 septembre 2013
"Ils partagent un langage fait de murmures, de rires et de secrets, un langage qui se dresse entre nous, telle une barrière d'épines.
Je suis heureuse pour elle. Vraiment.
Et parfois, juste avant de m'endormir, au moment où je suis le plus vulnérable, je suis jalouse."
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   02 janvier 2016
Si seulement elle parvenait à voir la beauté de ce monde caché et à apprécier ce qu’il incarne : la musique, la danse, les sensations nouvelles, du bout des doigts ou du bout des lèvres, tel un envol après une existence entière à ramper…
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Lauren Oliver (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lauren Oliver
Before I Fall Official Trailer 1
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Delirium (Tome 1) - Lauren Oliver

Comment s'appelle l'héroïne ?

Magdalena Ella Haloway
Madeleine Lila Holaway
Lena Nella Haloway
Melina Nala Holaway

13 questions
183 lecteurs ont répondu
Thème : Delirium, Tome 1 de Lauren OliverCréer un quiz sur ce livre
.. ..