AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9798327450103
371 pages
Auto édition (10/06/2024)
5/5   2 notes
Résumé :
Wyatt Moore, fêtard et arrogant, est photographe pour une grande boîte. Son talent va l'amener à suivre un journaliste pour un article concernant l'Eglise. Cette pêche aux informations commence à New-York, où Wyatt fait la connaissance du Père Julian Mediaz. Bel homme au regard azur, le Père Mediaz ne tarde pas à devenir la nouvelle proie du photographe. Mais cette fois, Wyatt, habitué à avoir ceux qu'il désire dans ses draps, peine à faire céder à la tentation l'ho... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Étant donné sa couverture et ses tropes, il m'était impossible de passer à côté, et je savais que ce livre finirait entre mes mains. Les thèmes abordés me murmuraient qu'il y aurait de la souffritude. Et de ce côté-là, j'ai été comblée.

Ce fut pour moi, une lecture riche en émotions, qui m'a profondément ému, et cela faisait bien longtemps qu'un livre ne m'avait autant touché, remué et bouleversé.. Même maintenant, en écrivant ces quelques lignes, je ressens au fond de moi vibrer un imbroglio d'émotions … C'est une sensation difficile à décrire, car je pense qu'une telle déferlante émotionnelle est unique à chacun.

Ce livre va bien au-delà d'un simple coup de coeur, il est tout simplement indescriptible

Ce livre, c'est l'histoire de Wyatt, un homme magnétique qui profite, abuse de tous les péchés. Qui prend, et prend encore sans rien donner en retour. Un égoïste! me direz vous… Non, Wyatt, c'est bien plus que cela … C'est un homme qui cache un lourd secret, qui a souffert et qui souffre encore, un homme qui a barricadé son coeur, qui ne croit pas en l'amour, en la famille … Pour lui, rien ne rime avec toujours.

C'est aussi l'histoire de Julian, un homme bon, droit, gentil, qui croit en son prochain, qui veut croire en la rédemption, mais c'est aussi un homme qui souffre en secret, un homme qui s'est barricadé dans la religion afin de se cacher et se protéger.

Good boys go to hell”, c'est une rencontre percutante entre les flammes de l'enfer et les barreaux de glace du paradis. Rien n'est tout blanc ou tout noir, les limites sont vagues et vont vite être dépassées. Deux opposés qui s'attirent, se repoussent, succombent, se perdent …

La rencontre de ces deux-là ne m'a pas laissée indemne. J'ai souffert avec eux, j'ai pesté contre les travers de Wyatt (mais quand j'ai compris, j'ai pardonné), j'ai enduré le calvaire de Julian et la douleur qu'il s'inflige jusqu'à ce que mon coeur se brise … Et j'ai souri, aimé, pleuré, vibré pour ces deux êtres parfaits dans toutes leurs imperfections.

Good boys go to Hell” nous plonge dans une histoire d'amour interdite, un amour non conventionnel, charnel, et fait de compromis… Une relation qui malgré la douleur, la peur, la honte qu'elle engendre va prendre corps. Entre déchirements et attirances, tels deux pôles magnétiques qui s'attirent et se repoussent, Wyatt et Julian nous emmènent avec eux sur un chemin semé d'embûches. Ce parcours en vaudra-t-il la peine ?

Je remercie l'auteure de nous avoir offert un épilogue qui correspond à la perfection à cet amour hors norme. Il ne pouvait en être autrement, compte tenu de la psychologie de ces deux protagonistes. Entre anges déchus, quelques arrangements sont inévitables ;)

C'est le premier livre que je lis de cette auteure, et au vu de tout ce qu'elle a réussi à me faire ressentir à travers les pages de cette histoire, je sais que ce ne sera certainement pas le dernier. Je lis pour connaître ce genre d'émotions … quelque chose d'indéfinissable, de profond. Wyatt et Julian vont garder une place spéciale dans mon coeur.
Lien : https://wp.me/p9dgIA-bj
Commenter  J’apprécie          20
Wyatt est photographe et se retrouve impliqué dans un article qui l'amène à rencontrer des prêtres. Dès sa première rencontre avec le Père Julian Mediaz, son côté provocateur et séducteur s'impose rapidement.

Wyatt aime plaire ; il est l'incarnation même de la débauche. Il enchaîne les conquêtes masculines sans aucun scrupule, parfois plusieurs simultanément, et consomme beaucoup trop de substances illicites pour sa propre santé. de son côté, Julian est un homme de foi, respectueux des règles, l'exact opposé de Wyatt. Pourtant, tous deux cachent un passé douloureux et des blessures profondes.

Si l'idée de départ m'a beaucoup plu, j'ai ressenti un manque d'approfondissement concernant la psychologie des personnages. Leurs blessures et traumatismes passés sont trop peu évoqués, ce qui laisse une impression d'inachevé. La relation de Julian avec la religion est complexe et malsaine, tout comme les addictions de Wyatt, mais aucun des deux ne trouve véritablement le chemin de la guérison.

Certains événements m'ont profondément déplu et m'ont même mise en colère ! Bien que je n'aie pas toujours compris les actions de Wyatt, il faut reconnaître que l'auteure possède un talent indéniable pour captiver son lectorat.

En effet, la plume de Fiona est à la fois agréable et addictive. Il est difficile de s'arrêter et les pages se tournent presque toutes seules.

Cependant, j'ai trouvé la fin quelque peu précipitée et cet épilogue me laisse sur ma faim. Il n'y a pas de véritable évolution des personnages. Rassurez-vous, c'est une fin heureuse, mais même s'ils s'aiment, ils n'évoluent pas et ne font pas face à leurs problèmes, ce qui est un choix délibéré de l'auteure.

En conclusion, c'est un roman addictif qui m'a fait passer par un large panel d'émotions, ce qui n'est pas toujours facile ! Ce livre n'était peut-être pas entièrement pour moi, mais je suis certaine qu'il ravira de nombreux autres lecteur.ice.s.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Tout chez lui a le don de me faire vriller… mais sa peau, même meurtrie, est l’élément qui me rend le plus instable.

— Tu es magnifique, laché-je.

Un sourire timide, et Julian secoue la tête.

— J’ai des cicatrices partout.

— Tu l’es, affirmé-je. Tu es… bon sang, Julian ! Je n’ai même pas les mots.

Mes yeux remontent dans les siens. Ses joues rougies ajoutent encore plus de pep’s à mes entrailles. Je suis en feu. Complètement en train de brûler, et de la plus agréable des manières.

— Il n’y a pas que ça, ajouté-je. Ton âme est encore plus belle, sache-le.
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (4) Voir plus



Quiz Voir plus

Harry Potter et la chambre des secrets

Qui a intercepté le courrier de Harry pendant l'été?

Dudley
Dobby
Pétunia
Vernon

10 questions
333 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 2 : Harry Potter et la chambre des secrets de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre

{* *}