AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2952684324
Éditeur : Editions du Barbu (06/01/2007)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Débyan est un jeune mage. Aussi loin que remontent ses souvenirs, il a toujours vécu à Bercigore, l’école de magie située aux portes de Sarlin. En fait, comme tous ceux qui reçoivent l’enseignement que dispensent les maîtres de cet établissement austère, il a été choisi pour ses dons par Silla, le Dieu de la terre. Mais un beau jour, cet univers clos lui devient brusquement insupportable. Il s’évade grâce à la complicité de son seul ami, un vieillard excentrique nom... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Clakkos
  01 février 2008
Critique rédigée par Mikael Cabon sur le site http://http://www.mgrb.org/ pour le comité de lecture brestois : MAUVAIS GENRE RADE DE BREST
Le jeune mage Débyan est en fuite. Sur un coup de tête, il a quitté l'école de magie de Bercigore où il suivait sa formation depuis sa plus tendre enfance. Or, cette disparition n'est pas du goût de l'archimage Bolzoc qui mettra tout en oeuvre pour retrouver la trace de l'apprenti magicien. Pour survivre dans les contrées malfamées qu'il devra traverser, celui-ci saura s'entourer de précieux alliés, à commencer par Broncos, un colosse bien plus futé que ses allures de « mastard » ne le laissent paraître. Ensemble, les deux compères gagneront leur indépendance, iront à la rencontre de nouveaux peuples et apprendront, en somme, à vivre...
Une excellente surprise que ce livre. Ayant manifestement choisi délibérément la voie de l'auto-édition, par conviction plutôt que par dépit, Joël Ollivier semble se délecter de son indépendance, en s'offrant au passage le luxe d'un très bel objet avec des cartes en couleur (s'il vous plaît !) sur les pages intérieures de couverture. Usant d'une liberté de ton surprenante, il prend un malin plaisir à parsemer son roman de petites notes de bas de page qui sont autant de pied de nez à l'édition traditionnelle. Drôles, décalées et parfaitement inutiles — mais l'auteur assume ! — ces notes n'auraient certainement pas survécu au stylo rouge de la relecture chez un éditeur ! Pas plus que n'auraient résisté les petites blagues et libertés stylistiques — allant jusqu'au régionalisme : qui, à part un Finistérien, comprendra pourquoi Broncos s'écrie « Hopala ! » à tout bout de champ ? — qui truffent ce récit et lui donnent un ton si personnel, si réjouissant : « Hopala ! Pour ce qui est de nager, je veux bien, reprit le géant avec le sourire typique de celui qui se prépare fièrement à sortir une grosse connerie. Mais ce serait dommage de gâcher toute cette ruse que nous avons déployée pour égarer nos poursuivants, à mon signal tout le monde devra donc nager en marche arrière ! » (p. 137).
L'intrigue a ceci de particulier qu'il faut attendre le dernier chapitre pour savoir de quoi il retourne exactement. Débyan est en fuite, c'est un fait acquis, mais pourquoi ? Mystère ! L'on se délecte donc des diverses péripéties rencontrées par les héros dans leur course en avant, en attendant d'en savoir plus. C'est drôle, rythmé, enlevé... et plein de personnages attachants, qui plus est ! le personnage de Broncos, brute épaisse au coeur tendre doublé d'un ami loyal, est particulièrement réussi. le jeune Débyan semble un peu en retrait pendant toute l'aventure, mais l'on découvre pourquoi à la fin.
A noter aussi un comique de situation imparable : l'utilisation de la magie est tellement épuisante pour les mages que ceux-ci sont obligés de s'accompagner de « mastards », des colosses écervelés mais tapant fort, pour les protéger et accessoirement... les porter sur leur dos ou dans les bras après une séance de lévitation ou de télékinésie qui les laisse amorphes et sans énergie. L'on se débrouillerait parfois bien mieux sans magie !
Enfin, l'on sent poindre également une réflexion sur l'isolationnisme, chaque peuple vivant replié sur lui-même, dans une crainte permanente de l'autre, de l'inconnu, dressant d'immenses barrières pour s'abriter chez soi ou au contraire cantonner l'étranger à son territoire. L'on attend donc d'en apprendre un peu plus dans les prochains tomes sur ce monde qui s'annonce d'ores et déjà très riche.
A signaler pour terminer que ce roman peut être téléchargé gratuitement (sous licence Creative Commons) sur le site Internet consacré par Joël Ollivier à son Cycle d'Alimar. En quatrième de couverture, l'auteur annonce la couleur : « Ecrire ce roman m'a demandé pas mal de temps et d'énergie. Cependant, au-delà du plaisir personnel de tenir dans mes mains la matérialisation de mes efforts, j'espère que ce roman permettra de créer un espace d'échange et de discussion, si modeste soit-il. » Tout un programme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jugecorwin
  31 janvier 2008
L'univers est originale.Même si on n'apprend pas grand chose sur ce continent, ce qu'on en voit permet d'envisager d'autres surprises, ailleurs.
Les bonnes idées :
Sarlin, ville-borgne, les corps de métiers originaux (mastards, cogneurs,...)
la conception de la magie comme un don inné et non comme la manipulation d'un fluide de « mana ».
La narration s'appuie sur des images, des métaphores, hautement suggestives.
La meilleure image qu'il me reste est celle d'une forêt vierge peuplée de monstres au comportement lunatique.
Commenter  J’apprécie          10
glaouija
  28 janvier 2008
Je me suis laissée emporter dans les aventures de debyan et broncos, que je trouve particulièrement attachants. beaucoup d'humour tout au long du livre, notamment avec les "notes de bas de page" qui sont distillées çà et là. du suspense également puisqu'il faut attendre le dernier chapitre pour comprendre le pourquoi de la fuite de debyan......je n'ai eu alors qu'une idée en tête : connaitre la suite !!! le choix de silla est le premier tome d'une trilogie téléchargeable sur le site :
cycledalimar.com
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : heroic fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1253 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre