AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290347779
Éditeur : J'ai Lu (09/11/2006)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Il faut croire que Véronique Olmi aime les histoires gouvernées par les fêlures et les failles. Bord de mer et Numéro six étaient scandés par les ruptures psychologiques. Dans le même esprit et les mêmes intentions, l'auteur sonde la matière du personnage au moment des bascules et l'existence plutôt banale de se plier à la dislocation. Dans Un si bel avenir, deux couples se déchirent, malmenés par u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Lune
  02 mars 2011
Dès que je commence un "Olmi", c'est d'une traite que je le lis. Son style captive mon attention et crée l'envie de savoir. Plongée dans les coulisses d'un théâtre après que les "payants" aient regagné leur domicile, plongée dans les jeux du paraître, des faux sourires, des regards assassins : tout un monde... Deux femmes se croisent, se comprennent : similitudes et différences vont les rapprocher. Autour d'elles, des hommes, un peu pâles, un peu lâches... le portrait des femmes est plus puissant. Effondrement, remise en questions mais on comprend que le 'si bel avenir" est toujours envisageable. Bâtie sur ce qui peut sembler des banalités de la vie, leur amitié rare les amènera à se reconsidérer ou à se détruire mais surtout à seconder l'autre dans la douleur qui l'anéantit. Des êtres se rencontrent, s'aiment, ne s'aiment plus, se déchirent, se désespèrent..., des passés font mal, des avenirs sont nébuleux... la vie... sous la plume de Véronique Olmi.


Commenter  J’apprécie          70
myriampele
  29 septembre 2017
Embarquée dans les vies d'Elisabeth et de Clara, je n'ai pu m'échapper qu'une fois refermée la dernière page de ce très beau roman de Véronique Olmi.
Oui, il s'agit de quotidien, de remise en cause, de difficultés d'être...
Ces deux jeunes femmes vont se rencontrer, et même si leurs vies n'ont que peu de points communs, leurs émotions, elles, vont leur permettre de se sentir proches. Et de mettre leur avenir entre leurs mains
Commenter  J’apprécie          90
ladyoga
  27 juin 2014
J'aime la plume de Véronique Olmi , c'est pourquoi j'ai noté généreusement ce petit roman avec lequel j'ai passé un bon moment, mais.. qui ne laissera pas beaucoup de trace dans mon parcours de lectrice. J'ai apprécié l'écriture, j'étais très détachée par rapport à l'histoire, je le reprenais avec plaisir mais sans être accro à l'histoire ou émotionnellement secouée, ce qui s'apprécie aussi. Une lecture facile et agréable.
Commenter  J’apprécie          90
fureuretmystere
  04 mai 2014
Un superbe livre, attrapé par hasard sur le rayonnage de la médiathèque....Bien m'en a pris ! le récit d'une très belle rencontre et d'une amitié marquante entre deux femmes que rien ne destinaient à se croiser et qui vont se révéler leurs failles...Au croisement des destins, elles vont s'épauler et se comprendre, les hommes sont alors des satellites qui ne peuvent entendre leur langage. Bouleversant de justesse sur la force et la sensibilité de la féminité. A offrir à toutes les héroïnes du quotidien !
Commenter  J’apprécie          80
domisylzen
  15 juillet 2015
Deux femmes se croisent le soir d'une première. Clara est en prise avec ses démons du passé. Elisabeth, mère de deux petites filles attend le bon scénario pour reprendre du service en tant que comédienne.
Le manque d'affection des hommes : c'est ce qui va rapprocher ces deux femmes et chacune va aider l'autre à sortir la tête de l'eau.
Pas mal de clichés dans ce bouquin : les femmes sont courageuses et solidaires alors que les hommes sont des lâches et des salauds. On devine dès la moitié du livre ou Véronique Olmi veut nous entrainer : un peu trop cousu de fils blanc.
Commenter  J’apprécie          60
Citations & extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
mandarine43mandarine43   27 février 2012
Il rentra chez lui.
Il fit un café, parce qu'on fait toujours un café quand tout est perdu, il est des gestes qui sauvent par leur banalité, des gestes qui ressemblent à la vie, quand la vie fout le camp.
Commenter  J’apprécie          200
ladyogaladyoga   24 juin 2014
Élisabeth aimait lire des histoires aux filles le soir, pour les endormir. C'était un apaisement de savoir la journée achevée. Il n'y avait plus rien à faire ni à prouver et la lecture du soir ressemblait à une confidence avant le mystère de la nuit.
Commenter  J’apprécie          130
cecile29cecile29   21 mars 2014
Elle savait quelle nuit privilégiée elle vivait. Dans quelques années ses filles sortiraient le soir et alors elle ferait comme sa mère l'avait fait avant elle: elle guetterait. Le bruit des voitures dans la rue, les talons, les éclats de voix, et malgré elle elle aurait peur et ne serait rassurée que lorsque la porte s'ouvrirait sur ses enfants, s'ouvrirait et se fermerait pour les réunir enfin. Cette nuit les filles avaient cinq et sept ans. Cette nuit Elisabeth était bien. Et il ne fallait rien oser de plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ladyogaladyoga   24 juin 2014
Elle regardait les lumières de Paris qui rendaient la ville si intime, presque à portée de main. Tant de gens assoupis dans la grande ville, tant de rêves au même instant, de désirs sans limite et d'images folles libérées par un nombre infini de dormeurs, tandis que Paris se tenait debout, dans ses lumières.
Commenter  J’apprécie          60
mandarine43mandarine43   28 février 2012
Pour elle, tout était signe, tout était relié, les êtres, les choses, les dates et les lieux, tout se tenait, et parfois à force de se tenir, les signes formaient des entraves et elle avait l'impression d'être bloquée contre un mur.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Véronique Olmi (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronique Olmi
Bakhita de Véronique Olmi aux éditions Albin Michel
Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l'esclavage. Rachetée à l'adolescence par le consul d'Italie, elle découvre un pays d'inégalités, de pauvreté et d'exclusion. Affranchie à la suite d'un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres. Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. Avec une rare puissance d'évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d'âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu'elle soit razziée.
https://www.lagriffenoire.com/89351-divers-litterature-bakhita.html
Vous pouvez commander Bakhita sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : femmesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Véronique Olmi

Née à Nice en...

1942
1952
1962
1972

12 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Véronique OlmiCréer un quiz sur ce livre