AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782368924594
Éditeur : L'ivre-book (22/04/2017)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Faëry, sous le règne de l’Impératrice Elyalë.

Elcmar, désormais libre, arpente les terres faëriques à la recherche de ses sphères et d’une clé, capable de les localiser.
Elkentar, le gwar’dubh, est né et sa simple existence fait trembler les mondes. Il se dresse entre Melyan et Elyalë, creusant entre les deux sœurs un gouffre de plus en plus profond.
Dans la Fosse, une ombre du passé s’agite et menace l’équilibre précaire de l’Empire un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
FungiLumini
  28 avril 2019
Je dois dire que j'ai encore préféré ce tome au précédent ! Je suis toujours aussi fan du travail d'Antera pour la couverture, qui représente une scène clé du livre, dans une ambiance sombre qui correspond bien au ton du roman. Attention, cette chronique comportera des spoilers pour ceux qui n'ont pas encore lu le tome 1.
On retrouve au début le petit lexique pour nous rappeler brièvement les termes spécifiques à l'univers de la Faëry. On plonge ensuite directement au coeur de l'action avec l'accouchement douloureux (encore plus douloureux que la normale, oui oui, c'est possible :p ) d'Elyalë. Rappelez-vous, elle était enceinte du Dieu Dragon Elcmar. Les banshees n'accouchant jamais de garçons, son fils Elkentar est une abomination à ses yeux et un besoin viscéral la pousse à souhaiter lui donner la mort. C'est donc Melyan qui va se retrouver avec le bébé sur les bras… tout en devant continuer à supporter les frasques d'Elcmar, qui a laissé un fragment de lui en elle.
J'ai beaucoup aimé retrouver les deux soeurs, qui se sont certes éloignées, mais qui sont restées fidèles à elles-mêmes. J'ai toujours une préférence pour Melyan, qui devient de plus en plus puissante, malgré le fait qu'elle se laisse encore un peu trop dicter sa conduite à mon goût. Elyalë devenue impératrice se referme quant à elle sur sa solitude et sa jalousie, ce qui en fait un personnage encore plus sombre et ensorcelant qu'elle ne l'était auparavant.
Elcmar a pris une place centrale dans ce tome, et je dois dire que j'aime beaucoup son ton ironique, ses manières déplacées et sa propension au sacrifice des autres pour sa cause. J'aime aussi toujours beaucoup le narrateur externe qui nous conte des pans de l'Histoire, toujours sur un ton factuel, mais humoristique, en gardant un côté informel et proche du lecteur.
Il y avait déjà un côté violent et sanglant dans le premier tome. Il est ici encore exacerbé par la présence d'Elcmar et par l'évolution de son fils. Ce livre ne conviendra donc pas à tous les publics : sexe, sang et violence y sont courants. Si j'ai préféré ce tome, je pense que c'est parce qu'on est moins dans une grande guerre ou des combats épiques, et plus dans des manipulations, des secrets, des quêtes personnelles, même si le résultat de celles-ci affectera au final l'ensemble de la Faëry.
On visite beaucoup plus le monde de la Faëry dans ce tome. J'ai adoré découvrir les autres peuplades (accueillantes…ou pas) et les paysages lointains, fort différents de ceux de la capitale. On ne sait jamais à quoi s'attendre : de nombreux rebondissements, totalement improbables et étonnants, parsèment le récit et le rendent hyper addictif. Je regrette cependant parfois que certains points du scénario soient un peu rapidement éludés ou sous-utilisés (je pense notamment à l'aventure dans la Fosse).
Dernier aspect que j'adore de cette saga : on suit des personnages clairement chaotiques et violents, mais on ne peut s'empêcher de s'y attacher, d'en prendre d'autres en pitié, de souhaiter qu'ils parviennent à leurs fins, même si cela veut dire anéantir la totalité du monde. J'ai vraiment hâte de savoir comment se termine cette trilogie : victoire du chaos ou rétablissement de l'équilibre ?
Un deuxième tome dans la veine du premier : sexe, sang et violence y sont monnaie courante. Des personnages toujours aussi décadents et chaotiques, qu'on ne peut cependant s'empêcher d'apprécier. Une ambiance sombre, souvent contée avec humour (noir, bien sûr). de nombreux rebondissements inattendus, qui annoncent un final palpitant. Est-ce qu'Elcmar prévaudra ou chutera-t-il encore plus bas qu'auparavant ?
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ileanamaboitedepandore
  07 mai 2017
L'univers sombre de Manon Élisabeth d'Ombremont se retrouve parfaitement dans ce second volet de la trilogie Légendes Faës.
En effet, l'auteure n'épargne pas ses personnages, à commencer par le peuple seelie, tout simplement rayé de la carte par Ecmar ! Elyalë perd doucement pied jusqu'à l'apothéose finale. Melyan gagne peu à peu en autonomie et en libre arbitre, si j'ose écrire, ce qui laisse présager un chouette tome 3 ! J'ai apprécié la petite évolution de ce personnage principal, car les autres restent parfois trop loyaux à leur nature, les rendant prévisibles.
Les disparitions et autres morts se succèdent, effaçant d'un coup une suite qui se dessinait progressivement. Impossible de deviner comment cette histoire va se terminer ! Suspense garanti (pour mon plus grand bonheur) !
La multitude de questionnements soulevés dans le premier volet trouve petit à petit ses réponses. Les scènes hard sont conformes à la Dark Fantasy. Une fois encore, âmes sensibles passez votre chemin !
Les décors restent fidèles à ceux plantés dans La Chienne de l'Ombre. Pareil pour la plume de Manon Élisabeth d'Ombremont, que j'ai tout autant aimé lors de ma lecture !
À quand le dernier tome ?
Lien : http://ma-boite-de-pandore.e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BulledEleyna
  17 mars 2019
Dans ce volume 2 des Légendes Faës, nous retrouvons Melyan et sa soeur Elyalë dans une période un peu trouble de leur vie où le Déchu, désormais libre, démontre plus que jamais sa capacité à les manipuler. La violence et la décadence sont toujours au rendez-vous dans cet univers du folklore celtique illustré par sa facette la plus sombre. On sent une réelle évolution dans la maîtrise de la mise en scène de Manon, ce qui laisse présager un final à la hauteur des attentes du lectorat. Plus qu'à lire le volume 3 pour le confirmer.
Voir la chronique complète :
Lien : https://bulledeleyna.wordpre..
Commenter  J’apprécie          00
Symphonie42
  14 avril 2019
Ce tome 2 est dans la lignée du T1... peut être un peu trop pour moi. J'y ai retrouvé les points faibles du premier tome, et peut-être pas assez de nouveautés. Ce n'est pas mauvais, mais j'ai trouvé que l'univers manquait de détails et de "vie", et je n'ai pas réussi à nouer de liens avec les personnages, en partie à cause des ellipses qui m'ont donné l'impression de ne rien savoir de leurs vies.
Lien : https://limaginaerumdesympho..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FungiLuminiFungiLumini   28 avril 2019
Autour de lui, il n’y avait rien. Juste la cour, théâtre de son combat avec Telbrin, et la brise glaciale qui charriait entre les pierres de la forteresse. Personne ne s’était avancé pour l’aider, personne n’était même resté pour le voir agoniser. Pire que de ne pas exister : il ne suscitait non seulement aucune compassion, mais en plus, aucune haine. Au mieux, une méfiance teintée de dégoût à l’égard de sa condition. Combien de temps s’était écoulé depuis qu’il avait perdu connaissance? Combien d’heures? De jours?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FungiLuminiFungiLumini   28 avril 2019
Le sang giclait hors de l’enveloppe de chair, éclaboussant son visage et ses vêtements. Il s’en moquait, il frappait et ne ressentait, pour l’instant, aucun remords. Il s’était déjà abandonné plusieurs fois à ce genre d’instincts et espérait simplement ne pas se réveiller. Ce monde en rouge lui plaisait mieux. Il avait l’impression de se détacher de tout, d’être un autre bien meilleur, plus fort, plus respectable aussi. Il aimait cette facette de lui-même, qui ne se réveillait qu’avec l’hémoglobine versée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : violenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2051 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre