AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Musardise


Musardise
  22 mai 2015
«Toto l'ornithorynque et l'arbre magique» est le premier tome des aventures de cinq animaux qui vivent en Australie. Toto, qui est, comme l'indique le titre, un ornithorynque, et son ami Wawa le koala vont ici partir à travers la forêt pour tenter de découvrir pourquoi la rivière est bouchée (ce qui constitue naturellement une catastrophe). Au cours de leur aventure, ils vont rencontrer d'autres animaux, dont un échidné, une chauve-souris et un phalanger volant avec qui ils se lieront d'amitié, mais aussi d'autres animaux qui leur viendront en aide, dont un mystérieux womba.

Il s'agit sans conteste d'un très bel album de bande dessinée pour les enfants, dont les dessins, et surtout les couleurs, sont magnifiques : l'arbre rouge au pied duquel le womba attend Toto et Wawa en est un très bon exemple. le tout est travaillé à la couleur directe, et on sent que Yoann, le dessinateur, est mû par une véritable passion pour la peinture. le découpage et toutes les cases sont extrêmement soignés, tandis que le scénario, bien que d'un ton léger, tend à la poésie. Les références aux traditions orales et artistiques australiennes se mêlent subtilement à d'autres, plus occidentales, tout en conférant une ambiance parfois très onirique à l'ensemble. Pour autant, les péripéties typiques d'un récit d'aventures sont bien présentes.

Je nuancerai cependant ce concert d'éloges en pointant une faiblesse du scénario qui m'a dérangée : quatre personnages masculins, un seul personnage féminin, de plus utilisé de façon très peu avantageuse. C'est elle qui se retrouve en danger, incapable de s'en sortir seule, et sauvée, donc, par les héros masculins. Et la fin la montre jouant les coquettes devant un public rendu ahuri par la rencontre d'une jolie fille. Ce personnage, Fafa, est d'ailleurs le seul à ne pas être présenté en seconde de couverture. Dommage que cette jolie histoire, qui touche aussi bien à la poésie qu'à l'écologie, doive se terminer sur une pointe de misogynie...


Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus