AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Syl


Syl
  05 mars 2014
Dans le Shanghai de 1937, c'est le début de l'invasion japonaise, la deuxième guerre sino-japonaise. Depuis juillet, des éclats annoncent le conflit et en août, Pékin est pris.
Les rues sont barrées, des soldats sont postés partout avec leurs chars, des avions ennemis survolent la ville et bientôt les bombes seront larguées.
Dans ce Shanghai, deux enfants vont se rencontrer, alors que tout les sépare et que rien ne pouvait les réunir.

Pipo, un beau merle, a été le présent d'une princesse à une petite fille. La particularité de cet oiseau est surprenante, il parle, mais il ne peut être compris que par sa jeune amie, Yaya. Pipo nous raconte…
Alors que la confusion devient anarchique, que les débordements troublent la ville, il est déconseillé de rester à Shanghai. La famille de Yaya étant très riche, elle a pu sans difficulté s'offrir des billets de bateau à destination de Hong-Kong et sur les instructions de son père, Yaya doit préparer ses affaires. Cependant, cette jeune demoiselle a une autre idée en tête. Passionnée de piano, elle voudrait passer un concours à l'école de musique. Obstinée et capricieuse, étant en marge des réalités des évènements, elle décide de s'accorder cette opportunité, de fuir sa maison le lendemain matin et rejoindre en fin de soirée le port…

Dans un coin misérable de la ville, bien loin de la luxueuse maison de Yaya, Tuduo, un jeune orphelin, se fait tabasser par Zhu le chef de leur bande. La brute vicieuse veut prendre sous son aile Xiao, le petit frère de Tuduo, pour le former à la mendicité.
Tuduo ne peut le tolérer et dans la nuit, il embarque Xiao et s'enfuit.

Les rues sont barricadées, les soldats attendent en faction. Faisant fi de tout ce chambard, Yaya avec Pipo sur son épaule poursuit son chemin bien décidée à trouver l'école. de son côté, Tuduo se voit contraint de laisser Xiao à l'orphelinat tenu par les religieuses. le désordre s'intensifie lorsque les bombes commencent à exploser, éventrant la ville.
Tuduo, bon équilibriste, s'aventure dans les rues, évitant les cratères en feu, il découvre une petite fille évanouie parmi des décombres et la sauve.
Il est Tuduo, elle est Yaya… Elle va vouloir retrouver ses parents et prendre la route pour Hong-Kong, il va vouloir l'aider. Ainsi commence leur histoire, un long voyage initiatique dans un monde éparpillé et cruel.

.
Cet album titré "La balade de Yaya" regroupe les trois premières histoires de la série. le premier tome "La fugue" a reçu des prix en 2012, dont celui de Livrenfête, dans la catégorie "bande dessinée enfants".

L'univers chaotique qui nous est présenté est vu par deux enfants et un oiseau. En ce début, la personnalité des héros mêlent des ambiances et des ressentis différents. Yaya a tous les caractères d'une petite fille riche, vie privilégiée, candeur, exigence, et Tuduo a ceux d'un pauvre erre des quartiers miséreux, agile, débrouillard et responsable. Tous les deux ont une impétuosité affirmée et si pour Tuduo l'innocence n'est plus, il dégage quand même de sa personne une belle grâce. Contraires, singuliers l'un pour l'autre, ils éprouvent une amitié immédiate.
Le scénario évolue au fil des épisodes. le premier concerne leurs fugues, les raids aériens et la traque menée par Zhu qui veut se venger. le second intitulé "La prisonnière" relate leur capture par la bande, les sévices endurés et la quête toujours assidue pour retrouver les parents de Yaya. le troisième, "Le cirque", emmène les jeunes amis ailleurs où ils font la connaissance des bonnes âmes d'un cirque mobile qui les prennent sous leur tutelle. Mais, bien des péripéties s'ajoutent à leurs infortunes, ne leur laissant aucun répit dans leur pérégrination. L'essence humaine dévoile deux faces, la sordide et la vertueuse.
La belle histoire, émouvante et poétique, est servie par des dessins expressifs, qui comme le souligne Noukette, rappellent les mondes de Hayao Miyazaki.
J'ai été surprise d'éprouver un coup de coeur pour cette balade. On ne peut rester insensible à ce petit Tuduo rempli de courage, de loyauté et d'abnégation.
J'ai hâte de lire les autres tomes, encore trois autres, car tout présage d'une suite fournie en aventures…
"Assommés dans une barque à la dérive, Yaya et Tuduo échouent sur une île déserte. Ils vont devoir être plus soudés que jamais pour survivre dans cet univers inconnu. D'autant que Zhu est à leurs trousses, et nos deux héros vont très vite apprendre que le danger ne se trouve pas toujours là où on l'attend…"

Je vous conseille cet album, dans sa version intégrale ou non… C'est superbe !
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox