AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359660292
Éditeur : Editions Fei (08/06/2012)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Avec l'aide de Chan, Yaya et Tuduo ont enfin réussi à
s'échapper de l'île aux perles.

Mais ils vont devoir être plus soudés que jamais :
Tuduo souffre d'une étrange fièvre, Zhu est à leurs
trousses et la guerre les rattrape.

Yaya va très vite apprendre que le danger ne se
trouve pas toujours là où on l'attend...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Jumax
  09 juin 2012
Une belle aventure humaine, au beau milieu de la guerre une amitié naît. Les dessins japonisants donnent beaucoup de charme et de vie à cette histoire. En plus, les personnages ont vraiment une petite bouille trop mignonne, qui me fait toujours sourire !
ARGH ce suspens va me tuer, c'est pas comme s'il restait encore 4 tomes à paraître hein !
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          160
Villoteau
  27 juillet 2012
Partis de Shanghai pour rejoindre Hong-Kong, les deux petits héros ne sont encore que dans les environs de Ningpo dans le Zhejiang, province limitrophe de la ville d'où ils sont partis. Toutefois leur lent voyage est du à la multitude des dangers qu'ils ont rencontrés, leurs mésaventures sont plus dues à la malhonnêteté de certains de leurs compatriotes qu'à la violence des armées japonaises qui en cette année 1937 ont décidé de s'emparer de plusieurs provinces chinoises. Aussi dans ce tome cinq voit-on le jeune Tuduo atteint d'une fièvre tropicale nécessitant un transfert qui risque de le séparer de sa jeune amie Yaya pour trois des quatre tomes restants de cette série. le graphisme de Golo Zhao rappelle les dessins animés du studio Ghibli et l'héroïne Yaya a un physique et un caractère qui présentent certaines similitudes avec le personnage de Setsuko dans le tombeau des lucioles. Par ailleurs les aventures dans ce dessin japonais content le périple de deux enfants à travers le Japon détruit par les bombardements américains, ce récit anticipe certaines situations vécues par Yaya.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lire_pour_le_plaisir
  29 août 2012
Depuis que le premier tome de la Balade de Yaya a été chroniqué ici début mars 2011, la série a collectionné les prix, séduisants autant les collégiens de la Somme que les élèves nivernais de l'école élémentaire ou les jeunes fréquentant le réseau des bibliothèques issu des mouvements catholiques (prix Livrentête) et les professionnels du prix Millepages.
Dans le deuxième tome les deux petits héros ont réussi à quitter Shanghai et Zhu qui les séquestrait. Les gens d'un cirque qu'ils rencontrent au volume suivant sont pour eux prévenants, mais un pêcheur dérobe à Yaya son trésor. Comme dans les bons feuilletons chaque volume se termine par un suspense et dans ce tome les deux jeunes héros dérivent dans la barque de leur voleur sans la présence d'aucun adulte à leur côté.
À partir du quatrième tome on assiste à la montée en puissance de Yaya dans les initiatives ; la dimension de voyage initiatique pour l'héroïne s'est accentuée. Tuduo, dont la personnalité rappelle San Mao (Trois Cheveux, héros extrêmement populaire de la bande dessinée chinoise du milieu du XXe siècle), montre les limites de ses habiletés et se voit alité en tombant malade de la dengue dans le volume cinq. Ayant réussi avec une jeune femme Chan à fuir l'îlot, où elle devait remonter des coquillages contenant des perles pour le compte d'un patron imposant le travail forcé à ses ouvrières, Yaya ne s'attend pas à être victime d'un danger venu d'une personne en qui elle a mis sa confiance.

Il est possible que Yaya et Tuduo soient définitivement séparés pour les tomes six à huit et ne se retrouvent que dans le neuvième et dernier volume. Pipo l'oiseau narrateur n'apporte plus dans ce volume sa touche habituelle d'humour, comme pour souligner que les dangers n'ont jamais été aussi importants. Avec de trois à six images par page dans un format à l'italienne, les couleurs lumineuses attirent l'oeil et une dominante de couleurs est propre aux pages concernant une même action. le lecteur âgé de sept à huit ans ne risque pas d'être déstabilisé par la mise en pages et si le contenu du récit est dramatique, il est présenté de façon distanciée et le style du graphisme ne prend jamais des aspects terrifiants tout en valorisant la succession des sentiments qui agite l'esprit des héros. le style du dessin rappelle toujours celui de Hayao Miyazaki un des maîtres du manga.
Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Colibrille
  16 mai 2015
Yaya et Tuduo sont parvenus à quitter l'île avec l'aide de Chan. Mais les ennuis ne sont pas derrière eux pour autant. non seulement Tuduo souffre de fièvre mais le terrible Zhu est toujours à leurs trousses...
Dans ce cinquième tome, aventure et émotion sont toujours au rendez-vous. On note un léger changement dans le comportement de Yaya. Pour la première fois, elle doit se débrouiller plus ou moins seule puisque Tuduo est alité. Chan est certes à ses côtés, mais est-ce vraiment un bien ? J'avais des doutes concernant ses motivations, la fin de ce tome a confirmé mes craintes... Il était certain que la naïveté de Yaya lui causerait des problèmes, en voici une nouvelle preuve.
En guise de dénouement, les auteurs nous offrent une chute, au sens propre comme au sens figuré, qui nous laisse très inquiet concernant Yaya. Vite, la suite !
Commenter  J’apprécie          20
gargamel00
  05 décembre 2013
Toujours aussi beau, tendre et cruel, ce cinquième tome de la balade de Yaya nous montre une fois de plus à quel point les adultes peuvent être sans pitié quand il s'agit de défendre leurs propres intérêts. La petite Yaya en fera les frais, sûr que cette aventure va lui forger le caractère une bonne fois pour toutes.
Les couleurs dominantes sont dans les tons pêche cette fois, l'univers graphique reste magnifique, on ne peut qu'aimer cette petite bd sans prétention!
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JumaxJumax   09 juin 2012
"- Une crise de dingue ? il est devenu fou ?
- Non. La dengue, c'est une forte fièvre qui s'attrape par un moustique."
Commenter  J’apprécie          150
ColibrilleColibrille   16 mai 2015
- ... J'ai pensé que si je t'aidais à les retrouver, ils voudraient bien nous garder chez toi avec Xiao. C'était pas calculé, j'te jure... mais je savais pas comment faire tout seul avec lui.
- T'es plus tout seul...
- Tu promets alors ??
- C'est promis, j'irai le chercher...
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   16 mai 2015
- Pipo, je compte sur toi pour bien t'occuper de Tuduo.
- Tu me prends pour un incapable ?
- Parfois ...
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Jean-Marie Omont (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marie Omont
La Balade de Yaya - Musique : Petite Valse de Domenico Curcio
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3623 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre