AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fortuna


Fortuna
  28 juin 2017
Michel Onfray se pose en spectateur de l'élection présidentielle française de 2017 jour après jour pour nous narrer avec une ironie voltairienne et beaucoup d'humour ce qu'est devenue la politique dans notre pays désormais gouverné par Maastricht…L'enjeu étant en effet de continuer la politique maastrichtienne, la droite et la gauche étant bonnet blanc et blanc bonnet dans une société où la seule motivation est la carrière, voir l'argent, et l'obtention du pouvoir et où personne ne se soucie le moins du monde de l'avenir du pays et du bien-être de son peuple…Spectacle grand guignolesque relayé par des médias navrantes de nullité et de vulgarité, chacun ne poursuivant plus que son propre égo. Les partis traditionnels s'autodétruisent dans des combats de coqs les laissant tous déplumés, Benoit, Manuel, François, Alain et les autres…, l'ancien stalinien Jean-Luc peine à dissimuler son autoritarisme sanguinaire derrière un végétarisme de façade, Marion s'embrouille avec Marine, Emmanuel est le digne héritier de François et les « petits », anti-maastrichtiens dans l'ensemble, sont soigneusement mis de côté…

On nous ressort les vieilles tartes à la crème pour nous faire peur – la démocratie serait en danger – mais finalement aucun risque, l'oeil de nos technocrates veille, les apparences sont sauves ! Après un débat de second tour consternant, les Français ont bien voté même si plus grand monde n'est dupe, que la gauche se soucie des travailleurs comme de sa première assiette de quinoa, que les socialistes sont de droite, que la droite patauge dans les emplois fictifs, que le front national prétend parler au nom du peuple, celui qu'on a oublié et que les écolos prennent l'avion comme vous le RER...à quelques émissions de CO2 près. En attendant personne ne se soucie des problèmes réels, pauvreté, violence, chômage, terrorisme, pollution, éducation…ceux de la vraie vie qui est notre quotidien !

On rit beaucoup mais derrière le rire on mesure le désastre qu'est devenue la politique et surtout comment nous sommes manipulés et formatés. Une chose est sûre : il nous reste à réinventer une autre forme de société loin des facéties des partis en place depuis bien trop longtemps…
Commenter  J’apprécie          364



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (34)voir plus