AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Fumihiko Suzuki (Traducteur)Patrick Honnoré (Traducteur)
EAN : 9782745920454
315 pages
Éditeur : Milan (12/04/2007)
4.08/5   66 notes
Résumé :
Par-delà l'ombre de la lune, un monde extraordinaire
Attend d'être découvert : le monde des 12 royaumes.
Un monde peuplé de créatures fantastiques
Et où chaque être a sa place. Un monde régi par
Douze rois, chargés de faire régner la loi et la justice.
Qu'un seul d'entre eux renie son destin,
Et l'harmonie sacrée des douze royaumes sera rompue.
Viendra alors l'heure du chaos...

« Je vous ai cherchée lon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,08

sur 66 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Witchblade
  27 mai 2019
Roman découvert grâce à certaines critiques de Babelio et acheté l'an dernier grâce à un groupe Facebook. Il aura fallu le mois de l'Imaginaire (challenge Fb?) pour le sortir plus rapidement que prévu de ma PAL. Il n'était pas dans mon programme de lecture mais il me tentait de plus en plus avec son petit format et sa superbe couverture.
On rencontre une jeune fille, Yoko. Elle est mal vue dans son lycée car elle a des cheveux naturellement rouges. Pour une Japonaise, ça passe mal car c'est associé à une fille de mauvaise vie qui se teint les cheveux. Elle fait des cauchemars de plus en plus horribles chaque nuit où des bêtes monstrueuses veulent l'attaquer. L'histoire s'amorce assez vite pour ce petit bouquin au format hors norme (il est plus petit qu'un format poche). Elle ne tarde pas à se faire embarquer dans une curieuse aventure. Il semblerait qu'elle soit tombée dans un piège, elle se retrouve malgré elle sur un monde inconnu où elle doit apprendre à y survivre seule entourée de créatures fantastiques sorties des enfers. On y voit aussi quelques scènes familiales typiquement japonaises, où l'épouse doit tout faire pour son mari. Yoko était finalement trop naïve avec les personnes : ses copines du lycée, les gens qu'elle rencontre… Grâce à ce nouveau monde, elle apprend quand même à se débrouiller seule et elle s'endurcit, même si ce n'est pas toujours facile. J'ai quand même bien apprécié la suivre dans ce monde complètement nouveau peuplé de Yomas. Comment va-t-elle réussir à s'en sortir et à rentrer dans son monde ? J'aimerais beaucoup savoir ce qu'il va lui arriver maintenant que ses illusions sont mortes.
Comme vous l'aurez compris, ce petit roman japonais est une excellente découverte. J'ai acheté 3 livres de plus de cette série, sachant que chaque tome est écrit sous forme de diptyque. Au vu de la couverture très jolie, je ne m'attendais pas du tout à une histoire de ce type mais en même temps, je ne me suis pas du tout ennuyée en compagnie de Yoko et il me tarde de recevoir le tome 2 pour continuer la lecture de ces aventures. le monde créé est vraiment original et est loin d'être rose pour les étrangers. Si vous êtes amateurs de mondes fantastiques originaux, je vous conseille très fortement de découvrir cette série japonaise, qui a été adaptée en animé semble-t-il.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          293
kuroineko
  21 avril 2013
Ono Fuyumi démarre avec ce livre 1 une série en une douzaine de volumes, narrant les aventures des Douze Royaumes.
Yoko est une jeune lycéenne comme toutes les autres... ou presque: elle fait d'horribles cauchemars peuplés de monstres fantastiques et elle possède une chevelure auburn au grand dam de ses parents et de ses professeurs. Dans les lycées japonais, il ne fait pas bon sortir du lot et avoir des cheveux d'une autre couleur que noire vous range d'office dans la catégorie des élèves à surveiller. Pour éviter les soupçons, Yoko s'efforce d'être LA bonne élève, préférant se couler dans la masse au détriment de sa personnalité.
Jusqu'à ce que survienne un inconnu aux vêtements bizarres et à la longue chevelure dorée qui s'agenouille devant elle, lui jurant fidélité, au vu et au su de tous. La normalité éclate et surgissent dans les couloirs de l'école les monstres des cauchemars de la jeune fille.
Aux termes de péripéties que je vous laisse le plaisir de découvrir, Yoko se retrouve dans un autre monde, seule et apeurée, munie seulement du sabre remis par l'inconnu et d'une pierre bleue. Débute une longue lutte pour sa survie dans un de ces Douze Royaumes. L'auteur dresse pour son héroïne de redoutables obstacles qui entameront la résistance et l'esprit de la lycéenne. Sa vie est mise en jeu, que ce soit par l'attaque de monstres, la faim ou le désespoir qui mène à la folie.
Elle ne peut avoir confiance en personne, après avoir manqué de peu d'être vendue dans une maison close par une "bonne âme". Ces aventures prennent des allures de cheminement initiatique qui va la dépouiller de tout, mettant son corps et son âme à rude épreuve pour la forcer à devenir celle qu'elle est au plus profond, jusque là masquée par la "normalité" exacerbée de la lycéenne qu'elle était.
Le récit est violent et sans concession dans ce premier tome. On suit avec grand intérêt Yoko dans sa lutte pour sa survie physique aussi bien que mental. Ono Fuyumi dresse à petits coups de pinceau son univers des Douze Royaumes, maintenant dans l'inconnu la majeure partie.
Dans la partie lycéenne de son intrigue, elle offre la vision d'une société japonaise conformiste, dans laquelle le groupe se transforme en carcan. Gare à celui ou celle qui dénote!
Classé en littérature ado, la complexité de l'intrigue et la qualité d'écriture (et de traduction) en font un agréable moment de découverte de fantasy nippone.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
cats26
  09 mai 2014
Comment faire une critique globale d'une série de 12 volumes qui abordent des périodes différentes, des personnages différents, des enjeux différents...Je me lance quand même car c'est une de mes séries d'heroïc fantasy favorites.
Yoko est une lycéenne japonaise mal dans sa peau, qui veut toujours bien faire mais a l'impression que quoi qu'elle fasse, ce ne sera jamais bien car elle n'est pas à sa place dans sa famille, dans son lycée, dans sa peau. Or, voilà qu'un homme étrange arrive en plein cours, s'agenouille devant elle et lui annonce qu'il est venu la chercher pour la ramener chez elle...
Et la voilà emportée dans un autre monde avec à sa poursuite des êtres de cauchemar, dans un monde qui fait penser à la Chine ancienne, un monde de 12 royaumes régis par 12 rois ou reines liés à 12 animaux sacrés. Or, il se trouve que Yoko est une des reines d'un royaume, alors qu'elle ignore tout du monde et est poursuivie par la vindicte du roi fou d'un autre royaume. S'ensuit une quête désespérée pour survivre, pour comprendre la raison de sa venue dans ce monde étonnant. Yoko trouve sa destinée grâce à l'aide son ami homme-souris (mon personnage favori, loin des bellâtres de séries Young Adult!) ...
C'est un récit épique plein de magie, de merveilleux, d'aventures mais aussi une réflexion sur la notion d'autre, de différence. Yoko se sentait rejetée au Japon car même si elle ressemblait aux êtres humains, ils sentaient inconsciemment qu'elle venait d'ailleurs et la traitaient en conséquence. Dans les 12 royaumes, elle est objet de méfiance et persécutée car elle vient d'un autre monde (en fait, elle appartient aux 12 royaumes mais est née par accident au Japon); puis, elle découvre qu'elle est en fait reine et donc fait partie des immortels, êtres à part là aussi. Ces changements de statut ne changent pas son être et pourtant, le comportement de chacun est différent. Même piste de réflexion avec l'histoire de Taiki-Tasato (un animal sacré incarné par erreur au Japon) qui est rejeté et harcelé au lycée et qui va causer sans le vouloir la mort de ses camarades.
D'autre part, j'ai rarement lu une série où le monde est aussi cohérent que celui des 12 royaumes, où le bon gouvernement politique assure au roi l'immortalité et à son royaume la prospérité mais lorsque le roi dévie de la voie des dieux (quelle est-elle vraiment?), les catastrophes s'abattent sur son royaume, les monstres l'envahissent, son animal sacré auquel est lié sa destinée tombe malade et le roi finit par mourir. C'est un monde complexe à la philosophie politique développée. Yokô se penche sur la question car après avoir conquis de haute lutte son trône,elle réfléchit sur ce qu'elle fera de son royaume et quelle vision politique portera son règne. Elle interroge les sages, le roi d'En qui raconte aussi son histoire, rencontre Shokei, princesse déchue dont le père a perdu le "mandat du Ciel" à partir de ses rencontres,construit sa gouvernance du haut de ses 17 ans!
On découvre le monde à travers l'histoire de plusieurs personnages qui nous permettent de comprendre les fondements du monde, de comprendre cette philosophie à la fois confucianiste et shintoïste qui sous-tend la saga. Ce n'est pas courant dans de l'heroïc fantasy!
Bref, cela commence comme une saga épique et cela finit un peu comme un traité philosophique et politique (j'avoue que le tome "le royaume de l'idéal n'est pas mon préféré car trop de bla-bla et pas assez d'actions!).
Bref, une saga atypique qui lance des pistes de réflexion autant qu'elle emporte le lecteur dans des actes héroïques et des complots machiavéliques!
A partir de 15 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
florencem
  04 janvier 2011
J'ai tout de suite accroché. Des créatures mythiques, du fantastique, un design magnifique, des personnages recherchés et pas stéréotypés comme on peut le voir très souvent. C'est vrai qu'au début, on se dit : "encore un anime où une gamine est envoyé dans un monde fantastique, en plus elle a une grande destinée, bla, bla, bla..." Ben oui, c'est vrai dans le fond, mais c'est bien dans les anciens moules qu'on fait les meilleurs plats. Et puis, tout ne se résume pas qu'à cela. Les héros ont de vraies personnalités. Ils agissent selon leurs peurs, leurs égoïsmes, leurs envies. Ils sont humains et cela se voit. Bien sûr au fur et à mesure, le courage et la sagesse vont se révéler en eux, mais cela ne se fera pas sans blessures, sans peine.
Les émotions sont vraies, et cela nous touche d'autant plus. le parcourt initiatique se fait petit à petit et avec le spectateurs. de plus, on se trouve plongé dans un monde incroyablement riche. Malgré le côté imaginaire tout est codifié. Les détails foisonnent et l'on en demande encore plus. La politique, l'histoire, les us et coutumes, le pays en lui-même, rien n'est laissé au hasard. Alors à partir de là, je n'ai qu'une chose à vous dire : visionnez ce petit chef d'oeuvre de l'animation qui existe aussi en romans pour les plus littéraires d'entre nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Gusseuh
  17 avril 2010
Premier tome d'une saga de fantasy monumentale (dans son succès public comme sa réputation), La mer de l'ombre est une surprise en ce sens que la fantasy japonaise, méconnue dans nos contrées (ce ne sont pas les parutions disparates de quelques Guin Saga ou de Brave Story), fait montre ici d'une réelle identité.
Ici, l'héroïne est une collégienne à la chevelure de feu (et les roux étant rares, ils sont souvent déconsidérés par les adultes qui les voient comme des m'as-tu-vu), dépassée par sa vie de famille et scolaire, et qui d'un seul coup va se retrouver prisonnière d'un monde parallèle gorgé de magie et de fantaisie.
Mais pas de séquences d'action démesurées ou d'épopée lyrique : la jeune héroïne va se retrouver chargée d'un destin de princesse, et pas une princesse de conte de fée. Elle va devoir gérer son statut, s'acclimater à une vie politique mouvementée et humainement difficile, se former aux armes, prendre des décisions qui n'influeront pas que sur sa propre vie...
L'écriture est parfois surprenante (mais j'avoue ne pas lire beaucoup de romans adaptés du japonais, donc il est peut-être normal qu'il m'ait fallu un certain temps pour m'y faire), mais fonctionne plutôt agréablement, et si l'héroïne débute l'histoire comme une parfaite nunuche pleurnicheuse, les choses changent rapidement, et elle doit faire front sans tarder.
Une premier tome intriguant, par une auteur phare, et qui bénéficie d'une édition soignée par Milan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Lecturejeune   01 décembre 2007
Lecture jeune, n°124 - Chaque nuit, Yôko une jeune adolescente, fait de terribles cauchemars. Discrète et très « humaine », elle doit cependant combattre les monstres qui ont envahi son lycée. Elle se voit contrainte de s’enfuir avec un jeune homme du nom de Keiki, qui l’emmène vers les 12 royaumes. Pendant le voyage, elle se retrouve finalement seule et il lui faut se défendre contre les habitants du Royaume de Kô, qui considèrent qu’elle leur porte malheur. Ses rêves deviennent réalité lorsqu’elle doit affronter les êtres ignobles qui hantaient ses nuits. Elle ne peut compter que sur elle-même et sur l'épée magique offerte par Keiki. C'est le début d'une grande aventure pour Yôko, qui part à la découverte des 12 royaumes et de son identité. C'est avec un grand plaisir que les amateurs de Fantasy à la japonaise découvriront cette série et ces deux premiers volumes. On suit donc une lycéenne, plongée dans un univers fantastique et dangereux. Son humanité, ses réactions, et ses balbutiements en tant qu’héroïne, la rendent très sympathique. On notera la qualité de la traduction qui rend compte de la subtilité de cet univers complexe. Enfin, on appréciera les illustrations de Akihiro Yamada, qui permettent d'imaginer ce monde singulier. Sébastien Féranec
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   03 juillet 2019
Sans fermeté, sans force, il était impossible de survivre ni de préserver son intégrité physique. Tirer parti de son intelligence et de ses capacités physiques pour survivre, voilà ce qui importait, même pour une fille.
Commenter  J’apprécie          180
MladoriaMladoria   26 août 2014
- Ne soyez pas têtue, faites-moi confiance ! fit le jeune homme.
Puis il mit de nouveau un genou à terre face à Yôko, et sans lui laisser le temps de réagir, posa son front sur son pied.
- Je vous jure obéissance et fidélité, déclara-t-il. Votre accord, je vous prie...
- Pardon !?
- Donnez-moi votre accord, vite, si vous tenez à la vie !
Le ton était si impérieux que Yôko acquiesça de la tête sans réfléchir.
- Bien sûr... euh... vous avez mon accord.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Fuyumi Ono (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fuyumi Ono
Les 12 royaumes AMV
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1875 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre