AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Luc Rigoureau (Traducteur)
EAN : 9782747004848
380 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (07/02/2002)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 116 notes)
Résumé :

Depuis toujours, les chauves-souris sont condamnées à l'obscurité. Telle est la loi. Qui oserait regarder le soleil en face serait, dit-on - réduit en cendre. Le petit Ombre, lui, ne croit pas à cette malédiction : Il a un tel désir d'assister au lever du jour ! Il transgresse l'interdit, et sa vie bascule. Rejeté par sa tribu, les Ailes d'Argent, traqué par ses ennemis, il devra aller au bout de son rêve ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Shaynning
  30 janvier 2020
Lu il y a déjà une quinzaine d'année, j'ai été très impressionnée par ce livre. On ne s'attend pas à ce qu'une histoire de chauve-souries bouleverse et pourtant, à la fin de cette trilogie, j'en ai pleurer, faisant de Silverwing le premier ouvrage à me faire verser des larmes. L'écriture est impeccable et le rythme excellent. L'univers cré par Oppel est créatif et tout en couleurs. Les Ailes d'argent, la peuplade en question dans ce tome est brimée et il n'est pas difficile de faire le pont entre eux et les peuples opprimées dans le monde. J'ai été fascinée par la salle qui sert de mémoire collective, où les chauves souries utilise l'écho comme source de savoir à la place des livres. C,est brillant! Ombre, le protagoniste, déjà ostracisé en raison de sa taille frêle, le devient encore plus lorsqu'il commet l'impaire de regarder le soleil et son périple oscille entre survie et rédemption.Bref, vous ne sortirez pas indemne de cette trilogie.
Dans ce premier tome, on nous introduit Ombre, jeune et petite chauve-sourie de la colonie des Ailes d'Argent ( en référence à la couleur de leurs ailes). La colonie est confinée l'obscurité perpétuelle depuis des lustres et les hiboux y veillent. Lorsqu'un jour Ombre brave l'interdit, les sanctions sont sévères. Les hiboux mettent le feu à l'Arbre-maison où vivent les chauves-souries. Sans maison et dépossédée du même coup de leur héritage oral ( dans la salle mentionnée plus haut) elles n'ont d'autres choix que de voyager vers la Pierre Forte, lieu de rassemblement des Ailes d'argent mâles. Ombre, lui, se retrouve banni et donc seul, mais pas pour longtemps. En effet, il est appelé à faire la connaissance de Marina, Aile de Lumière, elle aussi seule, mais en raison d'une bague de métal que les humains ont attachés à l'une de ses pattes. Et dans l'ombre d'Ombre et de Marina, une autre menace guette et elle se nourrie de sang.
Un récit vraiment captivant qui nous change vraiment des usuels de la fantasy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
FaBmNrD
  16 avril 2011
Enfin un roman de fantasy qui sort des travers du monde des elfes, des sorciers, des chevaliers au pouvoir et à l'épée du rocher. En fait, c'est entre la fantasy et le merveilleux en quelque sorte.
Découvrir le monde à travers les yeux d'un jeune chauve-souriceau qui effectue sa première migration vers le Sud et la niche d'hiver, Hibernaculum.
Mais, ce jeune chauve-souriceau, c'est aussi celui qui veut transgresser les lois qui régissent le monde des chauves-souris. Il veut voir le soleil, comprendre pourquoi certains des leurs ont des anneaux d'argents à la griffe, etc.
Un récit assez bien écrit à destination des pré-ados et ados. Premier tome d'une série qui donne envie de lire la suite, c'est bon signe !
Lecture divertissement très agréable et légère !
Commenter  J’apprécie          41
PaulineDeysson
  25 mars 2020
Trilogie découverte au hasard d'une librairie quand j'étais enfant, j'ai relu les trois tomes de la série Silverwing avec un objectif précis. Aveuglée par mon jeune âge, avais-je à tort apprécié les aventures de la chauve-souris Ombre Aile d'Argent, son combat contre la chauve-souris vampire Goth et son voyage aux Enfers pour retrouver son fils Griffon ? L'originalité d'un monde vu à travers les yeux d'une créature aussi petite et différente et de l'homme ne provenait-elle que de ma maigre expérience de lectrice à l'époque, ou bien s'agissait-il réellement d'une aventure hors des sentiers battus, déroutante et frustrante à bien des égards ? Après avoir achevé Silverwing, Sunwing et Firewing, la réponse est sans appel : Kenneth Oppel nous raconte là une fort bonne histoire.
Les personnages insolites de ces romans ne m'ont pas marquée pour rien. Si leur caractère est complètement humanisé, ils deviennent à travers la plume d'Oppel des créatures quasi-fantastiques, capables de percevoir le monde à travers leurs yeux et leurs oreilles. Plus que leur personnalité, ce sont leurs capacités qui rendent les protagonistes de Silverwing intéressants. Voler, se nourrir de moustiques et de hannetons, considérer un papillon de nuit comme le mets le plus savoureux qui soit et les pigeons comme des monstres géants fait voir le quotidien d'une autre manière. Si les deux premiers tomes sont basés sur des faits réels, au dernier volume s'ajoute une dimension fantastique très réussie, avec un final excellent.
Silverwing relève à bien des égards de la série jeunesse classique. Un héros désireux de faire ses preuves, des pouvoirs exceptionnels, Kenneth Oppel a même réussi à glisser des prophéties parmi les chauves-souris. Néanmoins, il parvient à nous surprendre et à nous intriguer jusqu'à l'ultime mot de Sunwing. C'est Firewing qui, pour moi, fait tout l'intérêt de la trilogie. Je l'ai lu par mégarde avant les autres tomes et sa fin m'a tellement frustrée et interrogée que je me suis plongée dans les tomes antérieurs pour tenter de la comprendre. Chute étonnante, riche de sens et de sagesse, qui oblige lecteurs et personnages à relativiser contre leurs instincts les plus primaires, après un périple des plus déroutants au royaume des morts. Ombre a-t-il fait le bon choix ? Aujourd'hui encore, armée d'une plus grande maturité, je continue à m'interroger.
J'ai hâte de me plonger dans la préquelle Darkwing qui, même si elle ne me permettra pas de retrouver Ombre, me procurera le plaisir de me plonger une dernière fois dans la peau d'une chauve-souris.
Pauline Deysson - La Bibliothèque
Lien : http://www.paulinedeysson.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
CercleDesLecteurs3D
  13 décembre 2017
Le personnage principal est une chauve-souris qui fait partie d'un peuple et il s'appelle Ombre. Il est dans une ville en train de voler en rase-motte au dessus d'une
rivière. Au début il survole un ruisseau et il entend un hanneton qui chauffe ces ailes, puis il chauffe ensuite les siennes pour l'attaquer.
C'est un roman animalier crée par Kenneth Oppel.
Ce livre m'a plu parce que ça parle d'animaux et puis ce n'est pas très long pour un roman, il n'y a que 381 pages. Sinon ce livre est amusant et à ne pas rater.
L'auteur s'appelle Kenneth Oppel, il est née au Canada le 31 août 1967, il a écrit plusieurs tome intituler Silverwing, Sunwing et Firewing. Un nouveau tome, intitulé Darkwing, est sorti en 2007.en tout il a fait 4 tome dont Silverwing est le premiers sortie le 2002, Sunwing le second sortie en 2002, Firewing le troisième sortie en 2003 et Darkwing sortie en 2007. Il a eu des prix du Gouverneur général « littérature jeunesse de langue anglaise »
Kilian
Commenter  J’apprécie          20
lecteursderousseau
  28 mai 2015
Silverwing
Ombre,un chauve-souriceau veut voir le soleil alors qu'il est condamné à la nuit .Il réussit à y aller mais mais les chouettes,leurs ennemies le veulent pour le tuer et si les
chauves- souris nommés Les Ailes D'argent (son peuple) ne le livrent pas ,elles brûleront le nid .Les Ailes D'argent refusent et le nid fut brûlé.Alors que la colonie vole vers un nouveau nid ,une tempête balaie Ombre de sa mère .Il rencontre Marina ,une chauve souris de la colonie des Ailes de Lumière qui l'aidera mais un anneau de métal et d'autres embûches…

J'ai adoré ce livre car l' histoire était vraiment passionnante.Les personnages sont très attachants comme Ombre .L'action du livre
était haletante mais la fin de l' histoire n'était pas compréhensible,
cependant le style de l'auteur était simple à comprendre . Je pourrai le relire une deuxième fois
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ratkillerratkiller   08 avril 2013
Ombre survolait en rase-mottes les berges du ruisseau quand il entendit le bruit caractéristique d'un hanneton en train de se chauffer les ailes. Aussitôt, il agita furieusement les siennes et fonça sur ça proie, guidé par l'harmonieuse stridulation. Il était quasi invisible dans le ciel nocturne; seul les rayures argentées de son épaisse fourrure noire reflétaient parfois un rayons de lune.
Commenter  J’apprécie          110
cambobcambob   18 février 2016
Tous trois s'envolèrent donc vers le sommet du chêne. Ombre vit ses compagnons le suivre des yeux, et il en éprouva quelque embarras, mêlé cependant de plaisir. D'habitude, personne ne prenait la peine de se retourner sur lui.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Kenneth Oppel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kenneth Oppel
Kenneth Oppel Is 'Boundless'
autres livres classés : Chauves-sourisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

As-tu bien lu Silverwing?

Comment s'appelle le personnage principal?

Cinook
Frieda
Marina
Ombre

9 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Silverwing, Tome 1 : Les ailes de la nuit de Kenneth OppelCréer un quiz sur ce livre

.. ..