AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226108579
168 pages
Albin Michel (06/05/1999)
3.18/5   14 notes
Résumé :

Dans un bar, un homme regarde une femme. Ses yeux se promènent le long de ses jambes, qu'il caresse de bas en haut. Tous les soirs, elle reviendra l'attendre. Le récit sensuel et poignant d'une rencontre sublimée par l'attente, où Christine Orban, l'auteur du Collectionneur et de L'Ame soeur, met à nu avec une troublante intuition le désir féminin.
--Ce texte fait référence à l'édition



>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Zazette97
  03 mars 2013
Publié en 1999, "L'attente" est un roman de l'écrivaine française Christine Orban, notamment auteure de "N'oublie pas d'être heureuse", "Le pays de l'absence" ou encore "Virginia et Vita".
Une femme, monteuse aspirante scénariste, mariée à un médecin aperçoit un soir un homme dans un bar.
Ils se toisent, se cherchent du regard. Entre eux s'opère un jeu de séduction distant et silencieux mais suffisamment intense pour que cette femme en vienne à remettre en question son mariage. Laurent, son mari, devient subitement un étranger.
Même elle ne se reconnaît plus, devenant vulnérable et prenant soin de son apparence comme elle ne s'était jamais donnée la peine de le faire pour elle-même ou son mari.
Désormais plus rien d'autre ne compte, si ce n'est de se préparer tous les soirs à revoir cet homme.
J'ai acheté ce roman il y a 3 ans (voire plus), intriguée par cette histoire tournant autour du désir féminin.
Voilà une femme qu'une rencontre furtive va complètement bouleverser. On la devinait jusque là installée dans un mariage confortable avec un homme gentil, solide, aimant mais conventionnel.
Sa rencontre avec un inconnu éveille en elle une soif de danger, un fantasme obsessionnel pour lequel elle est prête à attendre...des mois.
Le récit d'une attente, douloureuse, aussi bien pour cette femme que pour le lecteur (effet réussi) qui désespère de connaître le fin mot de l'histoire. Malheureusement, à la sensualité des débuts succède l'ennui, la consternation (excessive, elle attend pendant plus d'un an !) avant le choc final.
La fin est pour le moins inattendue et assez scabreuse. Je suis sortie de cette lecture en me disant "Tout ça pour ça ?"
Lecture décevante donc...
Lien : http://contesdefaits.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
aniapellegry
  17 janvier 2015
justement on n'attend rien de ce livre que de l'ennui
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Zazette97Zazette97   03 mars 2013
J'étais entrée dans le temps de l'attente. L'attente, ce temps immobile, interminable sans lui. Ce temps gâché que j'aurais aimé, si j'avais pu, offrir à ceux qui en manquaient, ce temps d'horloge qui ponctuait ma vie, un temps vide, répétitif, immuable, à vous attaquer les nerfs.
Avec les gestes anodins d'une monteuse, le sourire hypocrite d'une épouse, j'essayais pourtant de donner le change.
Si, malgré ce désenchantement, mon allure était devenue plus provocante, si quelque chose en moi respirait l'ambiguïté, la disponibilité, l'adultère en filigrane, c'était à cause de lui. p.67
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
janessanejanessane   06 juillet 2014
Les plus beaux moments d'une existence, on ne les arrête que sur la pellicule. Dans la réalité on est en train de les vivre et l'on sait déjà qu'ils vont disparaître. Peut-être sont-ils merveilleux pour cela. Le bonheur et la tristesse sont liés par une parenté nécessaire.
Commenter  J’apprécie          20
janessanejanessane   06 juillet 2014
L'attente est un poison qui se diffuse lentement dans le corps jusqu'à la paralysie.
Commenter  J’apprécie          30
janessanejanessane   06 juillet 2014
Aimer une souffrance. Coller à cette souffrance, craindre de la perdre et l'amour avec, c'est le vrai mystère du chagrin d'amour.
Commenter  J’apprécie          10
janessanejanessane   06 juillet 2014
Un seul regard peut suffire à enflammer une vie et à la détourner vers un abîme.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Christine Orban (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christine Orban
« Irrésistible », « troublant », « solaire et ténébreux »... La presse est unanime quant au nouveau roman de Christine Orban, « Est-ce que tu danses la nuit... ». Une histoire d'amour à la frontière de la morale qui nous emporte dans un tourbillon d'émotions aussi honteuses que délicieuses...
https://www.albin-michel.fr/ouvrages/est-ce-que-tu-danses-la-nuit-9782226449542
autres livres classés : ennuiVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2740 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre