AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de helolitla


Après avoir énormément apprécié Sous les étoiles de Bloomstone Manor, j'étais très heureuse de pouvoir lire un autre ouvrage dans cet univers. Sachant qu'en plus il s'agissait de Stone, un des personnages les plus intrigants !

Je me suis lancée dans ma lecture, et j'ai été tellement happée que j'ai eu du mal à le reposer...

J'ai été émue, plus qu'émue par cette histoire. D'ailleurs, il m'a fallu presque un mois pour poser les mots sur ce que j'ai ressenti.

Nous découvrons donc Nathanaël Stone enfant. Très sensible, il se rend vite compte qu'il est différent des autres, et qu'il va devoir le cacher. Si sa soif d'apprendre et son intelligence hors du commun lui permettent très vite de s'adapter au lycée puis à l'université, il sent bien que sa grande sensibilité le fragilise parfois.

Heureusement, il a grandi dans une famille aimante et ouverte, et ses parents ont fait de leur maison un refuge. Et c'est cette idée de bâtir un refuge, une safe-place où pourra être lui-même, qui le guidera toute sa vie. Vie qui se complique lorsqu'il s'aperçoit qu'il aime les hommes, ce qui est considéré comme un crime à l'époque...

***

Dans La première rose de Bloomstone, on retrouve des thématiques déjà abordées précédemment par Mary Orchard : la dénonciation de l'homophobie, d'une société inégalitaire dans laquelle certaines classes sociales se sentent supérieures aux autres, et la défense du féminisme, avec le personnage, passionnant lui aussi, de Lady Iris.

***

Ce roman m'a énormément touchée. La vie de Nate, ses combats, ce décalage qu'il ressent, les injustices auxquelles il doit faire face... C'est un enfant, puis un homme hypersensible et qui doit le cacher. Un personnage très émouvant et attachant. On ne peut qu'être bouleversé par cet homme, et les difficultés qu'il doit affronter, par son abnégation, son courage, et surtout, la générosité et l'empathie dont il fait preuve.

Stone nous montre que dans l'adversité, il y toujours l'amitié, la vraie. Que malgré tout, il est possible de trouver le bonheur, de l'offrir aussi, en étant à l'écoute des autres. C'est le genre de personnage qu'on aimerait croiser dans la vraie vie, pour le féliciter, le rassurer, échanger avec lui.

***

Ce roman, c'est une lecture-doudou, une lecture qui fait pleurer, qui fait sourire. On a envie d'aller nous aussi faire un tour à Bloomstone Manor, pour rencontrer Stone, Evelyn, Iris, pour admirer les rosiers en fleurs, participer aux bals et se plonger dans les ouvrages de la bibliothèque. Je ne dirai pas non à une autre aventure dans cet univers...


Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          60



Ont apprécié cette critique (6)voir plus




{* *}