AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de tchouk-tchouk-nougat


tchouk-tchouk-nougat
  08 juin 2015
En ce triste hiver de 1910, Paris se noit sous le déluge. La Seine déborde et mouille les pieds des bourgeois. Mais à la Joaillerie Verne pas question de fermer, c'est une question d'honneur, jamais de retard! Surtout pour livrer à la famille impériale de Russie leurs précieux bijoux.
Louise et Valentin y travaillent tout deux. Alors que la première est un ange, le second est un adolescent un peu rebelle qui rêve de liberté. Une proie facile pour les apaches qui voient en lui la porte d'entrée vers les pierres précieuses de la rue Vendôme.

Cette BD est une immersion dans une capitale inondée où surnagent les bandes de voyous qui se chamaillent les unes les autres tout en détroussant le bourgeois et en troussant les petites demoiselles de Pigalle.
Une atmosphère Belle Epoque agréable à parcourir.
Ce premier tome est clairement l'introduction. On y plante le décor, on y campe les personnages et on amorce l'intrigue. le tout s'oriente plutot vers un policier puisque nous avons le groupe d'apaches qui monte un cambriolage de la joaillerie alors qu'ils sont sous la bonne surveillance de la fameuse Brigade du Tigre.
Il y a matière à faire quelque chose de vraiment intéressant. L'auteur prend le temps de bien tout mettre en place, sans se presser. Il en ressort une lecture agréable.
Le petit bémol c'est l'argo utilisé à tout va dans les dialogues. Au fur et à mesure de mes lectures j'ai considérablement enrichi ce vieux vocabulaire des quartiers mal fréquenté. Néanmoins je reste encore souvent dubitative quand à certaines phrases.
Niveau dessin il y a de la qualité. les personnages sont particulièrement bien rendus et soignés. Les trognes sont sympas et expressives, les mouvements fluides et dynamiques. Un petit peu moins bien au niveau des décors qui manquent souvent de reliefs.
Commenter  J’apprécie          130



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (10)voir plus