AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782818926604
48 pages
Éditeur : Bamboo Edition (30/04/2014)
3.57/5   30 notes
Résumé :
1915, l'enquête à bord du transatlantique RMS Lusitania se poursuit. Alors que des rumeurs d'attentat à la bombe circulent et que l'inquiétude gagne les passagers, les matelots Morisson et Shan capturent deux espions allemands. Ces derniers refusent de leur révéler l'emplacement de la charge explosive. Epaulés par le milliardaire américain Alfred Vanderbilt, les jeunes matelots vont tout mettre en œuvre pour éviter une terrible tragédie humaine et une catastrophe mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Malahide75
  12 août 2015
Lorsque le commandant Turner est enfin informé de la nature militaire de la cargaison du Lusitania et de la présence d'espions allemands à bord, il est déjà trop tard : le croiseur Juno, chargé de la protection du navire, a viré de bord et un U-boot est déjà dans son sillage. le 7 mai 1915, une torpille et l'explosion de munitions préalablement sabotées ont raison du transatlantique qui sombre en 18 minutes. Les rares survivants n'ont alors d'autres choix pour éteindre leur tristesse et leur colère que de chercher les raisons et les coupables de cette tragédie.
Patrice Ordas et Patrick Cothias reviennent sur un épisode longtemps mystérieux de la Première Guerre mondiale : les motivations et les manoeuvres secrètes pour amener les États-Unis à entrer dans le conflit opposant les pays européens.
Jugé par la suite comme un fait de guerre nécessaire afin d'accélérer le règlement du conflit, le torpillage du Lusitania reprend, grâce au dessin de Manini, sa place légitime : une histoire de destins et de vies brisés, une tragédie humaine.
D'ailleurs, le lecteur ne s'y trompera pas, qui trouvera dans les regards des protagonistes plus de détermination et de force que dans la coque du navire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
psambou
  13 septembre 2014
Le paquebot 'Lusitania RMS" , chargé de munitions et de civils, est torpillé non loin des côtes irlandaises par l'armée allemande au terme d'une longue traversée de l'Atlantique. Sabotage des portes étanches et bombe en cale précipitent le naufrage. Parmi les survivants, on retrouve quelques personnages clé du premier tome qui auront à coeur de connaître la vérité ou de se venger dans le 3e tome.
Ce deuxième volet donne la part belle aux caractères féminins en présence. Récits de vie et d'espionnage sur fond historique servis par un dessin réaliste au coup de crayon nerveux avec une palette de couleurs qui rend habilement les nuances des lumières intérieures ou extérieures.
Commenter  J’apprécie          10
Radwan74
  18 février 2021
Le second tome se consacre au naufrage du Lusitania qui va sombrer en 18 minutes et provoquer la mort de nombreux passagers. Entre le sabotage allemand, le sous-marin et les intentions anglaises, le bateau n'avait aucune chance de s'en sortir.
Le scénariste prend le parti d'une version qui ne met pas à l'honneur les anglais, loi de là...
J'ai été un peu déçu par la partie sur le naufrage, qui n'est pas assez développée et qui manque d'émotion et d'intensité.
Le récit reste tout de même passionnant grâce à des personnages intéressants et une histoire qui allie intrigue et faits historiques.
Commenter  J’apprécie          10
badpx
  02 juillet 2020
Ce second tome mêle habilement la vie des passagers à bord et l'ambiance de croisière, avec le travail d'espionnage et contre-espionnage et sabotage.... et les secrets et mystères. Ceux qui à bord pensent en savoir le plus, ne savent pas tout.
Je trouve cette lecture très intéressante. J'ai souvent entendu parlé de ce Naufrage sans en savoir plus... les causes,les conséquences
A suivre pour finir
Commenter  J’apprécie          20
pilou62200
  22 décembre 2014
Un deuxième tome en deux parties : une première qui s'étouffe quelque peu autour d'histoires disparates. Et une seconde partie qui plante le décor du troisième tome : qui a préparé cette affreuse affaire ?
Le but est maintenant clair : c'était pour que les USA rentrent en guerre....
Mais qui est prêt à sacrifier un bateau entier d'hommes, de femmes et d'enfants....
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Malahide75Malahide75   12 août 2015
Turner : Je suis ici par le hasard de la mer, mon bateau m’attend, monsieur Bestic… Mon devoir de capitaine est de le rejoindre !
Bestic : Désolé, commandant, mais votre devoir est de témoigner.
Turner : Alors veuillez noter, monsieur Bestic. Le 7 mai 1915, à 14h10, le Lusitania a été torpillé par 51°25’ nord et 8°33’ ouest. Il a coulé en 18 minutes.
Commenter  J’apprécie          30
pilou62200pilou62200   29 octobre 2014
L'équipage n'est pas expérimenté, nous ne faisons aucun exercice de sauvetage et, selon mes calculs, les chaloupes ne nous contiendraient pas tous en cas de naufrage !
A croire que les compagnies n'ont tiré aucune leçon du Titanic !
Commenter  J’apprécie          30
pilou62200pilou62200   22 décembre 2014
L’Amérique fait les gros yeux au Kaiser ! Elle ne fera rien de plus...
Le président Wilson est pacifiste. Si quelqu'un a imaginé qu'un naufrage le pousserait à la guerre, il s'est trompé.
Raison de plus pour venger nos morts. Notre Machiavel n'a même pas l'excuse d'avoir atteint son but.
Commenter  J’apprécie          20
LilizLiliz   03 mai 2018
- Nous restons, mon ami. Alice et moi avons toujours tout partagé, comprenez-vous ? Sur le Titanic aussi, il y eut des inséparables.
Commenter  J’apprécie          40
Malahide75Malahide75   12 août 2015
Vanderbilt : Etre un survivant est un état qui se mérite, mon vieux.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Patrice Ordas (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrice Ordas
Scénaristes : Patrick COTHIAS, Patrice ORDAS Dessinateur : Alain MOUNIER
Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées.
Il s'appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraichement diplômé de la faculté de médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury, en janvier 1916. Il commande une ambulance hippomobile, surnommée l'As de Pique parce qu'elle est connue aussi bien pour le courage de ses infirmiers, que pour leur manque de soumission au Règlement. Bouteloup est un nom qui compte en politique, car le baron Horace, père de Louis, est député, lieutenant-colonel et proche du général Pétain. Cette relation privilégiée, loin de le protéger, fera du jeune officier une cible désignée pour les ennemis de l?élu, entre autres le redoutable Georges Clemenceau. Néanmoins, Louis accomplira la tâche épouvantable que la guerre lui impose, en essayant de préserver un humanisme auquel il est attaché jusqu?à la rébellion?
Lire des extraits ici : http://www.angle.fr/bd-l-ambulance-13-tome-1-5830732.html
+ Lire la suite
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

littérateurs du XIXème siècle

Joyce a reconnu sa dette envers cet écrivain oublié pour l’utilisation du monologue intérieur dans l’écriture romanesque

Edouard Dujardin
Homère
Henry Céard

10 questions
131 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , 19ème siècle , Écrivains françaisCréer un quiz sur ce livre