AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2080649299
Éditeur : Flammarion (08/01/1992)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Qui était Catherine de Médicis (1519-1589), celle que l'on a appelée la reine noire ? Elle est moins noire que ses éternels voiles de deuil et moins noire que la réputation qui lui a été faite au XIXe siècle par certains romantiques. Mère de trois rois, François II, Charles IX et Henri III, elle a régné en fait sous leur nom pendant trente ans, durant la plus terrible et la plus magnifique période de l'histoire moderne. Terrible parce qu'assombrie par les guerres de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Chaterine
  16 août 2017
Une vie bien étrange que celle de Catherine de Médicis, orpheline de naissance, mariée à 14 ans avec le fils cadet de François premier qui en aime une autre, stérile pendant 10 ans avant d'avoir 10 enfants.
Elle n'aurait jamais du être reine, elle l'a été. Elle pouvait penser avoir assuré la descendance des Valois avec 3 fils qui régnèrent successivement, mais ils moururent tous sans descendance et laissèrent le trône aux Bourbons.
C'est étrange que la fin de la dynastie des Valois se soit produite dans des circonstances similaires à celles qui les a conduits au pouvoir 2 siècles plus tôt, quand Philippe le Bel décéda en laissant 3 fils qui régnèrent tous et moururent eux aussi sans descendance mâle.
Jean Orieux brosse un portrait réussi de cette femme intelligente, cultivée et fine politique, mais réputée machiavélique et cruelle. La vérité est un peu plus complexe.

Commenter  J’apprécie          10
lehibook
  21 juin 2019
Cette biographie de 1986 est consistante , d'une grande précision , riche en information sur l'époque et la personne de la reine . Moi qui suis grand lecteur de Dumas (qui en a fait un monstre froid) , j'avais besoin d'un regard plus juste sur cette souveraine qui régna en un temps particulièrement difficile au coeur de convulsions religieuses et politiques. Jean Orieux le permet avec en prime une belle qualité d'écriture.
Commenter  J’apprécie          20
pasiondelalectura
  21 avril 2014
Très difficile de résumer un pavé comme celui-ci, de plus de 800 pages et si riche en données sur le passionnant et troublé XVI siècle.
D'aucuns ont dit que ce livre s'apparente plus au roman qu' au livre d'histoire.
Peu importe, il se lit bien et nous apprenons beaucoup de choses intéressantes sur cette période où Catherine de Médicis joua un rôle de premier plan pendant plus de 30 ans, ce qui est beaucoup pour l'époque. Nous comprenons mieux certains événements graves de l'histoire de France et nous appréhendons mieux cette dynastie assez dégénérée des Valois.
Il est étrange de constater que cette femme qui a été préparée pour régner, cette femme si avisée par ailleurs, fut si aveugle pour juger ses enfants. C'est parce qu'elle était fanatique, non en religion, mais en amour maternel et droits dynastiques.
Il y a déjà quelque temps, j'avais été éblouie par la biographie de Talleyrand de Jean Orieux, voici un deuxième ébaubissement bien que vers la fin je saturais par tant de félonies, de guerres, d'atrocités.
Lien : http://pasiondelalectura.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hindy
  16 décembre 2010
La grande et inquiétante Grande Catherine !
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lehibooklehibook   21 juin 2019
Le meilleur de cette folie italienne fut l'accessoire , l'inespéré,l'impalpable , l'éternel, ce fut la révélation d'une pensée nouvelle : les auteurs grecs , romains redevenus vivants , vivifiants, les arts d'une beauté et d'une richesse éclatantes dans la lumière d'un ciel plus bleu.La France connut une sorte d'expansion de l'intelligence et de sa sensibilité qui valait toutes les expansions territoriales avortées. Ce fut la Renaissance . Voilà ce que les armées royales rapportèrent d'Italie. Ajoutons la manière de manger avec une fourchette et , s'il faut tout dire , parmi les chefs-d'oeuvre antiques , elle rapportèrent aussi la vérole nouvelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pasiondelalecturapasiondelalectura   21 avril 2014
" Deux choses sont nécessaires pour vivre en paix avec les Français et leur faire aimer leur roi: les divertir et les occuper avec les exercices du corps". (conseil de François I à Catherine de Médicis, sa belle-fille qu'il appréciait beaucoup).
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jean Orieux (2) Voir plusAjouter une vidéo

Pour ou contre La fontaine
Débat a propos du personnage de LA FONTAINE et de son oeuvre littéraire, de la morale de ses Fablesmené par Bernard PIVOT. Frédéric GRENDEL développe les griefs qu'il nourrit à l'encontre de La fontaine Jean- Jacques BROCHIER explique ce qui lui déplaît dans Les Fables et la morale de LA FONTAINE. Interview de Jean ORIEUX auteur de "LA FONTAINE ou la vie est un conte" , la vie et le...
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
798 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre