AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782955789698
40 pages
Etagère du bas (Editions de l') (07/11/2018)
4.12/5   4 notes
Résumé :
Il était une fois un jeune prince très intelligent mais désespérement laid et une princesse aussi belle que sotte. Complémentaires, ces deux-là semblent faits l'un pour l'autre. Mais, comment aller au-delà des apparences et voir ce qu'il y a de précieux dans l'autre? La magie s'en mêle, les préjugés s'envolent et l'amour triomphe... (Re)découvrez Riquet à la houppe, le célèbre conte de Charles Perrault, sous la plume et les pinceaux d'Elsa Oriol.
Que lire après RiquetVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Et si une fée Maraine vous octroyait ce don, celui de transmettre autant d'esprit que vous en avez à l'être aimé?
Et si la fée offrait à l'autre le don de vous rendre aussi beau que ces yeux peuvent voir?
Ne serait-ce pas simplement le fantasme de l'âme soeur en amour que nous raconte là le conte de "Riquet à la Houppe"?

La belle idylle du personnage de Riquet, surnommé à la Houppe familièrement pour sa petite mèche façon "Tintin" d'Hergé, partait plutôt mal au départ de l'aventure et nous ne sommes pas très loin de l'autre conte tout aussi célèbre du "Prince grenouille", avec une promesse non tenue.

Oublions les parfaites Blanche-Neige, Aurore et Cendrillon.
Les jeunes et belles princesses n'y auront pas ici le beau rôle, pas encore.
Délicieuses et futiles, elles promettront, oui, contracteront de grands marchés pour un coup de main rapide, récupérer une balle en or ou obtenir de bons conseils.
Si les contes et légendes nous présenteraient les valeureux chevaliers mortifier de ne pas tenir leur serment, même formulés auprès des pires adversaires car c'est ce qui fait l'homme de l'époque, les princesses jolies, elles, ne s'embarraseront pas d'autant de scrupules et ne seront pas éduquées dans ces histoires pour ne jamais manquer de parole. Elles ont bien d'autres choses à penser, selon les moeurs d'époque.
La version du statut vu par Charles Perrault est d'un type vénal et sans doute un peu sexiste, on l'accordera volontiers.
On ne peut décidément pas avoir toutes les qualités.
Les adultes lecteurs souriront devant cette ironique perspective de la princesse qui pourrait décider de son destin et de son promis ( ça n'est pas si simple).
C'est un Conte de fée et tout y est possible.

La belle de cette histoire promettra au dit "hideux" prince Riquet sa main en échange d'un peu d'esprit sur une affaire épineuse.
Qui peut offrir une main en échange d'un service, me demanderez-vous, jeunes lecteurs?
Toujours est-il que la Belle promettra en espérant que le prince l'an d'après oubliera (car c'est ainsi dans les contes, les royaumes se promettent mariage sur un banc, puis oublient sous le poids des responsabilités administratives et les aléas des banquets trop copieux. Comment? Oui, on peut dire cela, jeunes lecteurs, c'est comme un amour d'été).

Notre Riquet, encore rejeté, aura le coeur gros mais ne lâchera pas l'affaire car même pour une princesse, une promesse est une promesse.

La beauté du texte et la magie de l'histoire résident dans sa philosophie douce et puissante qui nous fera douter de la part magique.
Déja petit, Riquet, grâce à sa finesse d'esprit, sera présenté comme joliment attractif, tout le monde pouvait le constater malgré son physique disgracieux.
Il n'est donc pas complètement victime de son sort.
Charles Perrault forcera le trait de la princesse en revanche, l'accablant du maléfice de la bêtise à sa naissance, ce qui explique qu'elle ne puisse se trouver immédiatement sensible au charme de Riquet.
Qui sauvera l'autre finalement?
Riquet deviendra le héros inespéré, le preux chevalier qui tirera la jolie princesse du banissement d'une cour royale encore plus futile, la trouvant trop sotte et appréciant la joute de bons mots comme on dévore une coupelle de friandises.
Finalement, dans le thème de l'intelligence et de la beauté physique, personne ne sera épargné par l'auteur.
Le happy end nous sera garantit malgré tout, aboutissant au raisonnement de la beauté du coeur en seule voie salvatrice pour un amour sincère.

Nous étions dans le conte de sagesse plutôt que l'habituel conte de morale éducative avec ce Conte.
Le conte est plus cruel qu'il n'y parait mais bigrement efficace dans sa leçon à retenir, avec une ouverture pleine, elle, de promesses.
Nous aimons cet adage qui se prête bien à cette histoire: "L'Amour est dans l'oeil de celui qui sait regarder"/
C'est vrai pour les gens et les choses, ce qui nous laisse une marge pour nous tromper, découvrir, redécouvrir, changer d'avis et delà nous sentir un peu grandi nous aussi.
Commenter  J’apprécie          00
Riquet a beau être né prince, il a un visage ingrat et un corps de guingois. Mais la fée qui se penche sur son berceau l'affirme à sa mère la reine, il « aurait beaucoup d'esprit, d'intelligence et de coeur », et partagerait ce don avec celle qu'il aimera. Non loin de là, des années plus tard, une autre reine donne naissance à une fille. Celle-ci est si jolie qu'elle illumine tout ce qui l'entoure. Mais la fée en se penchant sur son berceau annonce qu'« elle serait aussi stupide qu'elle était belle! »mais aurait le pouvoir de rendre beau celui qu'elle aimera.

À mesure qu'il grandit, Riquet brille par son intelligence à la Cour, captivant et fascinant tout le monde. En revanche, la Princesse a beau être ravissante, sa bêtise éloigne les gens. Elle vit dans la solitude, enviant sans cesse sa petite soeur à l'allure disgracieuse, mais dotée d'un grand esprit.

Un jour, Riquet et la Princesse se rencontrent. Il est tellement subjugué par sa beauté, qu'il lui fait sans attendre, sa demande en mariage. Lui laissant tout de même une année pour se faire à l'idée… Les mois suivants, le discours de la princesse se fait de plus en plus brillant auprès de la Cour. Son entrevue avec Riquet semble lui avoir ouvert l'esprit. Les jeunes princes alentour se rapprochent d'elle mais aucun d'eux ne trouve grâce à ses yeux…. Ils sont très beaux mais leur intelligence n'est pas à la hauteur de l'exigence de la Princesse.

Au bout d'une année, Riquet vient la trouver. L'écervelée qu'elle était avait oublié sa promesse… Mais en écoutant parler le Prince Riquet, il devient soudain magnifique. Quant à elle, elle s'aperçoit subitement qu'elle est devenue spirituelle… Magie ou pouvoir de l'amour ? L'apparence n'est qu'illusion quand les sentiments amoureux envahissent les êtres…

Elsa Oriol, par ses mots mélodieux et ses peintures lumineuses dépoussière à merveille ce conte de Perrault, le réveille et lui donne tout son éclat.
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
Commenter  J’apprécie          100
Sublimement illustré par Elsa Oriol, il met en lumière l'histoire d'un jeune Prince très intelligent mais aussi laid et difforme, entre une Princesse aussi belle que stupide.
Elle a l'avantage de la beauté, lui est moche avec de l'esprit.
Pour lui en transmettre, c'est tout naturellement qu'il lui propose de l'épouser.
Comment aller au-delà des apparences, et voir ce qu'il y a de si précieux dans l'autre, cette beauté cachée?
Un bel ouvrage qui repousse les préjugés.
« Tout est beau dans ce que l'on aime. »
Riquet
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet
12 février 2019
Le célèbre conte de Charles Perrault est ici présenté dans un album grand format, illustré de tendres peintures réalisées à l’acrylique. Le texte est retravaillé pour offrir aux jeunes lecteurs une version un peu plus courte, aux phrases plus accessibles [...] Cette version permet ainsi de découvrir agréablement le conte classique de Perrault.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
« Certains disent que cette métamorphose n’est pas due aux charmes de la fée, mais bel et bien à l’amour. Que la persévérance et la grandeur d’âme du Prince ont rendu invisible aux yeux de la belle sa difformité et sa laideur »
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : à partir de 7 ansVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (8) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1544 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}