AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Nicolas Beaujouan (Autre)Laurent Laget (Traducteur)
EAN : 9791032404027
120 pages
404 Editions (06/05/2021)
3.55/5   19 notes
Résumé :
Voici l'histoire d'une quête, celle de Tami, né très loin dans le sud. Dans son village, tous les garçons sont exilés lorsqu'ils atteignent l'âge de dix ans. Ils abandonnent leurs foyers et partent... Ils ne sont autorisés à revenir qu'une fois devenus des hommes. Mais dans sa quête, Tami déclenche par inadvertance une querelle entre les villageois qui l'abritent et le démon Yabra. Quand le conflit prendra fin, Tami devra choisir entre faire ses preuves en tant qu'h... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
jamiK
  13 janvier 2022
La fleur de la sorcière est la quête de Tami, qui veut devenir un homme. Il échoue dans le village de Kariga après avoir terrassé le géant Rutu. C'est un récit de fantasy tout en nuance et douceur, l'essentiel de récit est centré sur l'attente dans ce petit village enneigé, des relations qui se nouent, de l'évolution de Tami. le graphisme est beau, pourtant les traits sont un peu raides, les formes parfois très schématiques, mais il est surtout porté par les nuances de couleurs, des surfaces en aplats se confrontent, naturelles, sensibles, au gammes subtiles, elles prennent le dessus sur le trait, quitte à ce que le dessin devienne abstrait, instaurant une ambiance feutrée, naturelle et poétique. Alors l'histoire presque naïve prend une dimension de conte initiatique plein de sagesse, merveilleux et envoûtant.
Commenter  J’apprécie          90
sab02
  06 mai 2021
Cet ouvrage est un magnifique roman graphique. L'auteur du texte est aussi celui qui a dessiné et mis les couleurs. le trait des dessins est net, chaque planche a sa dominante de couleur et de dégradés. Un bonheur pour les yeux. Il y a très peu de texte. Tout passe donc par les dessins: les paysages d'un pays froid, les expressions et les gestes des personnages. Tout est très épuré mais le détail est pourtant là. C'est assez difficile à expliquer.
Tami est un jeune garçon qui a dû quitter son village à l'âge de 10 ans. En effet, il est tenu de le faire parce qu'il doit devenir un homme. Il ne pourra revenir que lorsqu'il le sera. Mais qu'est-ce que devenir un homme? C'est toute la quête de Tami qui réside dans cette question. Au fil de ses aventures, il va rencontrer des personnes qui vont le faire se questionner et qui vont l'aider dans sa quête.
Un très beau conte initiatique sous forme graphique.
Merci aux éditions 404 comics pour l'envoi de ce livre.
Commenter  J’apprécie          60
Cha29
  10 janvier 2022
Merci Babelio et aux éditions 404 comics pour l'envoie de ce livre.
La fleur de la sorcière est une magnifique BD initiatique écrite et dessinée par Enrico Orlandi.
Les dessins de cette BD sont simples et épurés avec une magnifique palette de couleur. Mais les couleurs permettent aussi de suivre l'histoire, en effet chaque nouvel évènement se distinguera d'une autre par des couleurs dominantes différentes. Mais ça nous montre aussi les paysages du grand nord qui se distinguent par une palette de couleur très variée au fil de la journée et donc ça nous permet de voir le temps qui passe.
Pour l'histoire, on découvre Tami, un jeune garçon de 11 ans, qui a quitté son village il y a déjà 1 an, pour vivre des aventures qui lui permettront de devenir un homme et donc de rentrer chez lui. Mais qu'est-ce que devenir un homme ? Tami a vaincu de nombreux monstres et démons, il a délivré de nombreuses princesses, mais il ne se sent toujours pas homme. Un chaman lui dit donc d'aller vers le nord et de voler la fleur de la sorcière, c'est comme ça qu'il deviendra un homme. Il se met donc en route, en chemin il bat un démon devenu fou, Rutu, s'attirant ainsi la haine de sa fille Yabra, et il arrive enfin au village de Kariga, à côté du quel vit la sorcière. Dans ce village, il va découvrir un autre mode de vie où la famille est au centre de tout et où les enfants profitent pleinement de leur enfance.
Lui qui est orphelin et n'a jamais connu ça a du mal à trouver sa place. Il se retrouve face à un dilemme. Doit-il continuer sa quête pour devenir un homme et donc grandir le plus vite possible comme il est de coutume dans son pays, ou bien au contraire rester au village de Kariga et découvrir les joies de l'enfance avec les enfants du village de Kariga.
Cette BD peut être lu par les plus jeunes comme les adultes. En effet la compréhension ne sera pas du tout la même et c'est ce qui fait le charme de ce livre.
J'ai beaucoup apprécié cette lecture car j'ai aimé suivre la quête initiatique de Tami mais aussi tout cet univers emprunt des légendes et de la magie du grand nord.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
calypso13
  21 décembre 2021
Tout d'abord, merci à Babelio et aux Editions 404 qui m'ont permis de découvrir ce roman graphique d'Enrico Orlandi au travers de la Masse Critique du mois de décembre 2021.
La couverture est vraiment très belle et c'est ce qui m'a séduite au premier abord. Après avoir reçu le livre, je confirme ma première impression. Avec de très belles couleurs, une écriture du titre en relief et une qualité de papier exceptionnelle (tant pour la couverture que les pages intérieures) l'ouvrage est vraiment très beau. La qualité se poursuit au travers des illustrations mais aussi dans les couleurs choisies.
Pour le récit en lui-même, nous suivons le périple du jeune Tami, 10 ans. Comme tous les autres garçons de son village, il a été exilé et ne pourra revenir qu'une fois qu'il sera devenu un homme. Mais comment devient-on un homme ? Que faut-il faire pour y arriver ? Quelles conditions faut-il remplir ? Y a-t-il une liste ? Un chemin à suivre ?
Tami est plein de volonté et va accomplir différents exploits, venir en aide à des gens dans le besoin, … et un jour, il va croiser la route de Mira et de ses parents. Au contact des villageois et de sa nouvelle amie au fort caractère, les choses ne vont plus être aussi claires qu'avant. Va alors se poser la question de la poursuite de sa quête. Au final, qu'est-ce qui est le plus important ?
Il y a une belle morale à cette histoire, mais je vous laisse lire ce magnifique récit afin de la découvrir par vous-même…
Ce livre comporte plusieurs niveaux de lecture. Il conviendra de ce fait aux grands comme aux petits. Pour un jeune public, la présence d'un adulte me semble toutefois nécessaire car je doute qu'un enfant perçoive de lui-même le message caché de cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
leslecturesdetohru
  06 avril 2022
La fleur de la sorcière est une bande-dessinée italienne qui raconte l'histoire de Tami. Dans son village, tous les garçons sont exilé à à peine dix ans et ne peuvent revenir qu'une fois devenus homme. Lors de sa quête, Tami va rencontrer des villageois qui vont lui faire questionner le but de sa vie.
Tout d'abord, j'ai trouvé les dessins très sympathiques, avec cet esprit un peu jeunesse qui va bien à l'album. Au niveau de l'histoire, j'ai bien aimé les personnages. Ils étaient plutôt attachants. Les aventures allaient un peu vite à mon gout mais c'est souvent le cas des albums jeunesse car il ne faudrait pas perdre l'attention de l'audience à laquelle ils sont destinés. Sinon, j'ai bien aimé la morale de l'histoire.
Je recommande principalement aux enfants qui veulent grandir vite.
3/5
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (5)
Telerama   03 août 2021
[L'auteur] remet en question l’idée de grandir coûte que coûte, ce fichu rituel initiatique à marche forcée qui balaie les songes et les rires des enfants, pourtant tellement porteurs d’espoir. Au-delà du décorum fantasy, on garde alors cette belle idée : enfants, vous avez le temps de grandir, alors faites-le à votre rythme, jouez, rêvez, car c’est ainsi que vous deviendrez vraiment vous-mêmes.
Lire la critique sur le site : Telerama
BoDoi   02 août 2021
Le jeune auteur déploie un style pointu et efficace, jouant intelligemment avec les lignes, la typo et les aplats de couleurs (on regrettera juste une impression pas toujours au niveau pour gérer les noirs et les contrastes), pour bâtir un univers dont la froideur du décor contraste avec la chaleur humaine des personnages. Et déployer sa thèse, étonnante pour un conte : il est important de rester enfant le temps nécessaire, pour grandir à son rythme, car c’est dans l’enfance qu’on forge les meilleurs adultes.
Lire la critique sur le site : BoDoi
LesComics   10 mai 2021
La fleur de la sorcière c’est la quête de Tami qui veut devenir un homme pour pouvoir retourner dans son village. Une sorte de voyage initiatique qui va le questionner sur sa perception même de sa quête. Un message doux sur la place des enfants dans notre monde qui va beaucoup trop vite.
Lire la critique sur le site : LesComics
BDGest   04 mai 2021
Pour un premier album et malgré quelques légers défauts, l'histoire invite à la réflexion et le lectorat sera très vite embarqué dans les péripéties du jeune Tami qui a un objectif : devenir un homme !
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   04 mai 2021
La fleur de la sorcière propose une excellente lecture pleine d'enseignements, très intéressante ! Très conseillée !
Lire la critique sur le site : Sceneario

Lire un extrait
Video de Enrico Orlandi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Enrico Orlandi
En savoir plus sur la BD d'Enrico Orlandi : www.lisez.com/9791032404027
Voici l'histoire d'une quête, celle de Tami, né très loin dans le sud. Dans son village, tous les garçons sont exilés lorsqu'ils atteignent l'âge de dix ans. Ils abandonnent leurs foyers et partent... Ils ne sont autorisés à revenir qu'une fois devenus des hommes. Mais dans sa quête, Tami déclenche par inadvertance une querelle entre les villageois qui l'abritent et le démon Yabra. Quand le conflit prendra fin, Tami devra choisir entre faire ses preuves en tant qu'homme ou protéger les villageois qu'il a apprit à aimer.
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasy medievalVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2151 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre