AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00TNZCHWM
Éditeur : (15/02/2015)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Guerrier est une bête, un monstre de muscles et de puissance. Il est le danger. Un seul regard de sa part et vous frémissez.
Le mystère de cette créature attire et passionne.
Quelle est-elle ?
Un chien ? Un loup ? Ou bien plus...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Srafina
  06 avril 2018
Cet après-midi je suis partie à la découverte d'une courte nouvelle de Mylene Ormerod, et j'en suis ravie.
Je découvre une écriture pleine de sensibilité et de justesse.
Les personnages humains, non humains, loup, chien ?
Qui est l'homme qui est la bête ?
On pourrait se croire dans un conte fantastique mais c'est aussi une belle ode à l'humanité qui régit aussi bien les hommes que les bêtes.
Je me suis souvenue d'une très belle histoire de Jack London, qui mettait de même aux prises l'homme et le chien-Loup dans la violence et la reconnaissance.
La première partie de la nouvelle, nous met donc en présence d'une belle bête martyrisée par son maître et je dois dire qu'il n'y a pas pire pour me mettre en colère. le plaisir de l'homme a maltraiter plus faible que lui, la perversité qu'il y met est franchement odieuse. Guerrier donc n'en peut plus de ces maltraitances et de cette violence gratuite.
Lors de la deuxième partie un autre homme entre en scène, et là la véritable nature de Guerrier ne demande qu'à se réveiller grâce à la patience, l'affection dont est capable cet homme mystérieux.
J'ai beaucoup aimé cette nouvelle, c'est presque un coup de coeur, car cela a touché ma sensibilité d'amies des bêtes et aussi du genre littéraire proposé.
De plus l'auteur, en si peu de pages, a su rassembler toutes les notions de mal, de bien, de sentiments, d'évolution des protagonistes et pour couronner le tout un brin de romance qui n'est pas pour me déplaire.
Merci à Mylene Ormerod pour ce beau partage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
sonfiljuliesuit
  24 août 2017
Une belle surprise m'attendait avec « à pas de Loup » ! En principe je ne lis pas la 4ème de couverture en entier... Je me laisse parfois séduire juste par une couverture et là ce fut une belle surprise avec cette nouvelle écrite par Mylène Ormerod, publiée aux éditions Dreelune.
C'est court, mais c'est très bien construit et c'est beau ! Il y a un peu de romance... Mais cela n'envahit pas l'histoire... C'est plus comme une âme soeur que peu à peu sort de sa chrysalide...
L'auteur construit son récit peu à peu tout en douceur pour amener son lecteur à vivre et ressentir son univers où la réalité se mêle à la fiction.
Guerrier, une créature massive, aux crocs acérés et au regard d'acier est un loup pas comme les autres, avec qui vous apprendrez que l'animal peut avoir une conscience humaine...
« L'Homme est un loup pour l'Homme » mais la bête n'est pas celle que nous pensons... Vous pourriez être surpris par ce récit court mais très agréable à lire, que l'auteur a rendu vivant grâce à une jolie plume, très bien travaillée. le lecteur ressent tout l'amour qu'elle a mis dans ces lignes et on se laisse embarqué.
La psychologie des personnage est finement travaillée, avec des émotions bien présentes et palpables. Les descriptions sont faites avec justesse pour le plus grand bonheur du lecteur qui peut les visualiser et passer un très bon moment avec eux.
Un auteur de talent, qui a une belle plume addictive et travaillée qui nous plonge dans son univers et le lecteur en ressort heureux d'avoir passer un très bon moment de lecture.
Lien : https://julitlesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Patpepette
  25 mai 2017
Je remercie les Editions Dreelune de m'avoir permis de découvrir cette merveilleuse nouvelle. J'ai trouvé
la couverture de ce livre très belle. En effet, nous découvrons le portrait d'un animal au regard très expressif.
Un résumé accrocheur pour les amateurs du genre « fantastique ».
À peine plongée dans ce récit, je n'ai plus pu le lâcher une seule seconde. Il y règne une atmosphère
mystérieuse, inquiétante et envoûtante. C'est l'histoire de plusieurs rencontres qui vont conditionner l'avenir d'une bête. Celle-ci est-elle un loup ? Un Chien ? Ou bien une espèce inconnue ? L'auteure nous immerge au tréfonds de l'âme humaine, de nombreux sentiments sont véhiculés. Certaines personnes peuvent faire preuve d'une cruauté sans nom, d'autres agissent par intérêt uniquement. le héros de cette histoire s'appelle Guerrier, il va connaître beaucoup de turpitudes. Arrivera-t-il à oublier sa peur et faire confiance en l'homme ? Son chemin va être semé d'embûches, pourtant il ne renoncera pas… trouvera-t-il un sauveur ? Mylène Omerod s'emploie avec beaucoup d'habileté à faire ressortir les pensées de cette créature hors du commun. Elle va devenir de plus en plus attachante, il m'a été impossible de ne pas être émue devant une telle situation de détresse. Guerrier ne peut pas s'exprimer et pourtant nous sommes submergés par les émotions que cet animal peureux et soumis dégagent… Un suspense permanent tient le lecteur ou la lectrice en haleine. Une question primordiale hante tous les esprits : qui est vraiment Guerrier ? Parviendra-t-il à se libérer de ses chaînes ? Trouvera-t-il sur sa route un guide qui l'amènera vers son destin ? J'ai beaucoup aimé cette nouvelle, très bien écrite, de façon poétique. Une intrigue haletante et poignante.
Un livre qui pousse à la réflexion : qui entre l'homme et l'animal est le plus humain des deux ?
Cette oeuvre est un coup de coeur sans aucune hésitation, une pépite de par son originalité et l'émotion intense ressentie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Artelode
  25 juin 2017
Je remercie les Editions Dreelune de leur envoi et de leur confiance.
Mystères…
"À pas de Loup" est une nouvelle en deux parties très bien menées. Robert, un ancien militaire, rencontre dans un bar un étrange scientifique et collectionneur – Louis, qui lui fait part de son désir de voir la bête dont le premier serait le propriétaire. S'ensuit alors un bras de fer psychologique fort intéressant entre les deux hommes. Pourquoi s'adonnent-ils à ce petit jeu ? Aux yeux du lecteur, cela paraît bien mystérieux… L'on découvre alors Guerrier, la fameuse créature qui, malgré sa taille imposante, a perdu de sa vigueur – c'est le moins qu'on puisse dire – à cause de la maltraitance dont elle est quotidiennement victime… Mais Othamo semble en savoir long sur la nature de Guerrier. Son arrivée va changer la donne…
La nouvelle met en scène des personnages ambivalents, dont on ne cesse de se demander quelle facette va émerger et prendre le dessus sur les autres. le lecteur mène alors un combat entre répulsion et fascination. Robert est effrayant, pervers, malade et jouit de la faiblesse de son animal, réduit à un simple objet, mais dont on devine un passé tout autre. Il semble l'aimer autant qu'il le déteste. Comment le collectionneur qui, lui aussi, montre une forme de curiosité malsaine, a-t-il appris l'existence de Guerrier ? Des rumeurs, affirme-t-il. Pourtant, Robert a pris soin d'isoler sa créature pour mieux la posséder, ou plutôt, la déposséder de ce qu'elle est réellement…
Si l'intrigue en elle-même est assez simple – le format de la nouvelle s'y prête d'ailleurs très bien – j'ai plongé dans l'univers de l'auteure avec plaisir, avec la sensation constante que tout pouvait basculer, d'un seul coup. de l'humain ou de l'animal, on se demande qui est le plus redoutable…
Visages du double et métamorphoses
Le thème du double, motif du fantastique par excellence, traverse la nouvelle et se manifeste sous différentes formes. La relation entre Robert et Guerrier semble agir comme un système de vases communicants. Plus la créature s'affaiblit, plus son bourreau se trouve en situation de toute puissance. Othamo, de son côté, n'a de cesse de vouloir « libérer » la bête. Pourquoi ? Quels liens peuvent se tisser entre l'homme et l'animal ? Guerrier est en proie à une peur persistante et l'on s'interroge avec lui sur la nature des intentions d'Othamo. Certaines scènes, très réussies, brouillent les pistes…
Le choix du narrateur omniscient – qui intègre donc les consciences des personnages – permet de livrer un récit complet en croisant les points de vue. On se rend compte très vite de l'étrangeté des situations, des doutes et des souffrances des uns et des autres. Guerrier, doté de pensées, n'a pourtant aucun souvenir de sa vie avant la rencontre avec son bourreau. Se pourrait-il que la créature représente en réalité la part lumineuse d'un esprit malade et tourmenté, celle qui ne demande qu'à émerger pour permettre un retour à une vie personnelle et sociale ? La voie d'une possible guérison, peut-être…
"À pas de Loup" est une nouvelle qui remue, redéfinit les contours du monstre en littérature, entre identité et altérité. L'écriture de Mylène Ormelod, fluide et poétique, invite à un excellent moment de lecture.
Lien : http://lecalepindunelectrice..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MaissamB
  23 juin 2017
Merci aux Éditions Dreelune de m'avoir permis de découvrir cette nouvelle de Mylène Ormerod. Honnêtement, je n'ai jamais vraiment lu de nouvelles (dans ce genre, en tout cas) et franchement, j'ai été agréablement surprise !
A pas de loup est donc une nouvelle et le début nous plonge dans un bar poisseux aux côtés De Robert. On découvre qu'il possède un chien à qui il doit toute sa force, sa fierté, sa virilité. Je vais faire court, ce personnage m'a complètement écoeurée. Je ne spoilerai pas pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, mais je l'ai vraiment trouvé répugnant. L'ambiance est assez glauque, sombre, les rares personnages se fondent parfaitement dans ce décors. Tout bascule lorsqu'un mystérieux collectionneur demande à voir la bête De Robert. En parlant de celle-ci, j'ai eu beaucoup de peine pour elle : ce pauvre Guerrier – chien ou loup ? – maltraité et traumatisé. J'ai trouvé cela très intéressant de pouvoir lire ses pensées et sa manière de raisonner. Dès le début, on remarque que ce n'est pas une créature comme les autres.
Par la suite, Mylène Ormerod a réalisé un exploit : celui de créer une ambiance fantastique en si peu de pages ! Honnêtement, tout arrive quand il faut et où il faut. L'intrigue nous tient en haleine – surtout dans la deuxième partie de la nouvelle. le personnage d'Othamo est très intéressant et j'ai adoré sa manière d'agir avec Guerrier. La romance est tellement bien présentée, tellement bien décrite qu'on ne peut QUE l'adorer. La fin est tellement saisissante et… j'en voulais plus, beaucoup plus !
En outre, A pas de loup est une nouvelle exceptionnelle. Je dois avouer qu'au départ, je ne comprenais pas trop où voulait nous mener l'auteure mais j'ai trouvé l'idée très intéressante et vraiment originale. Alors certes, des histoires de loups, c'est commun, mais la façon dont l'a présentée l'auteure est très particulière. le seul reproche à faire : j'en veux encore ! Mais bon, c'est le principe même d'une nouvelle, du coup, je peux dire et même affirmer que Mylène Ormerod en a écrit une très bonne. Une nouvelle agréable avec une plume très jolie et recherchée, une intrigue parfaitement ficelée, une romance subtile et des découvertes très originales : je recommande cette nouvelle à tout ceux qui veulent passer un très bon moment !
Lien : https://lentredeuxmondes.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
PatpepettePatpepette   25 mai 2017
Jamais on avait prit soin d'elle d'une quelconque manière, alors elle s'abandonna à cet être qui lui
apparut tout à coup comme son Sauveur.
– Endors-toi, petite louve… Je suis là, à présent !
Commenter  J’apprécie          00
PatpepettePatpepette   25 mai 2017
Louis ne lâchait pas l'affaire, l'ex-militaire comprit en cet instant qu'il avait commis une erreur et que le
collectionneur avait depuis le début jeté son dévolu sur Guerrier.
Commenter  J’apprécie          00
PatpepettePatpepette   25 mai 2017
Elle en venait à croire qu'il n'était pas un simple humain, tout comme il semblait persuadé qu'elle n'était
pas juste un animal.
Commenter  J’apprécie          00
TigersBooksTigersBooks   21 mai 2017
Elle était la lumière qui éclairait enfin l’obscurité de son âme.
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1055 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
. .