AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266174084
224 pages
Pocket (10/09/2007)
3.25/5   111 notes
Résumé :
Quatre amis – Edgar, un psychiatre ; André, un grand patron très subtil ; François, professeur de physique mathématique appliquée aux sciences de la vie ; et le narrateur – passent comme chaque année huit jours de vacances dans une île de la Méditerranée orientale. Edgar a apporté un manuscrit que lui a envoyé un certain Simon Laquedem. Il ne connaît rien de l’auteur. Le texte l’intrigue. Il voudrait savoir ce qu’en pensent ses trois amis. Le groupe décide d’en lire... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,25

sur 111 notes
5
0 avis
4
4 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
1 avis

dancingbrave
  20 février 2019
Sous forme d'une mise en abîme, Jean d'Ormesson nous parle de Dieu.
Comme il le fera encore par la suite, mais moins subtilement, à mon sens.
Il repasse ici les coups de crayons de l'esquisse dessinée dans « le rapport Gabriel » et qu'il mettra en couleurs éclatantes dans ses oeuvres ultérieures.
Le ton est affirmatif et prosélyte. Les "évidences" divines manquent de la finesse qu'elles acquerront par la suite.
Mais la langue est superbe, agréable à lire, gratifiante.
Oui, gratifiante ; car elle nous pousse à réfléchir autrement sur nos interrogations existentielles. Elle nous y pousse avec délicatesse comme si l'idée surgissait de nous, comme une évidence d'après coup.
Les poncifs de l'auteur sont tous présents : le néant, le big-bang, l'espace, le temps, la lumière, la mathématique, la géométrie, la beauté, la vie
Mais là apparaît l'orgueil de L'Homme, l'orgueil qui tue Dieu et qui emportera l'Homme.
Un texte plein de vérités profondes qui, quoiqu'indicibles, naissent de la magie subtile des mots distillés par l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
Unhomosapiens
  12 janvier 2019
Quatre amis passent tous les ans quelques jours sur une île méditerranéenne pour se retrouver. Cette fois, l'un deux apporte dans ses bagages un carnet comportant des réflexions sur Dieu et la création du monde. Ils décident d'en lire quelques page chaque jour. Prétexte à réfléchir sur le Divin, sur la position de l'Homme face à Dieu…
Dommage que les personnages ne soient pas un peu plus développés, que le contexte ne soit pas un peu plus détaillé. Les dialogues sont très brefs et peu constructifs pour se faire une idée sur la pensée et les réactions des compères. On peine à s'immerger avec eux sur leur île. le lecteur n'a que le récit du carnet à se mettre sous la dent, ce qui rend le récit très rébarbatif. de plus, bien souvent, il ne s'agit que de réflexions largement rebattues sans aucune nouveauté qui pourrait attiser l'intellect. Que Dieu ait ou non créé le monde, n'est pas vraiment une interrogation récente !
Seul, les statuts professionnels, les bouteilles de Pomerol et les cigares qui circulent autour de la table donne aux personnages une assise sociale. On sait que ce sont de gros bourgeois socialement bien installés, sans plus. En somme, quatre bons vivants se retrouvent comme ils en ont l'habitude, dans un endroit isolé pour passer de bons moments ensemble – il est question de ballades en bateau... – et se retrouvent, bien malgré eux, à devoir réfléchir sur Dieu. Effectivement, ça peut casser l'ambiance !
En extrapolant un peu (ou beaucoup), tout cela me rappelle quelque chose. Un film où quatre amis se retrouvent dans une vieille maison isolée en plein coeur de Paris pour y faire bonne chère jusqu'à en mourir, profitant avant l'issue fatale de tout ce que la chair peut offrir. Alors, certes, ils ne dissertent pas sur la création du monde, mais j'ai le sentiment qu'ils sont déjà passés au stade supérieur, que Dieu n'est plus pour eux un sujet de réflexion. Il en sont à se débattre avec leurs corps, leurs fonctions physiologiques, jusqu'à leur mort qui semblent inéluctable, quoi qu'ils fassent. Ils ont accepté leur destin ! Ce qui me semble beaucoup plus intéressant. Mais j'ai sûrement l'esprit un peu tordu ! Ah mon cher Marco, tu me manques !
Tout ça pour dire que le livre de d'Ormesson, n'est pas dénué d'intérêt mais me paraît bien fade et daté, en regard d'autres réflexions sur l'Homme et Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
plotin
  22 novembre 2009
Après « Qu'ai-je donc fait ? », livre paru en octobre 2008 et que j'avais beaucoup apprécié, je viens de terminer la lecture d'un autre livre de Jean d'Ormesson « La Création du monde » paru 2 ans plus tôt, en octobre 2006.
On retrouve dans ce petit livre de 200 pages les thèmes chers à l'auteur : Dieu, son existence et l'absence de preuve de son existence, la vie, la mort, la création du monde, l'origine de l'univers, l'histoire, l'espace, le temps et l'éternité, l'Homme, la parole, la pensée, la jeunesse, la vieillesse, le bien, le mal…..
Facile à lire, la lecture de ce livre est un vrai bonheur.
Jean d'Ormesson amène le lecteur à « réfléchir », à « prendre du recul » sur nos vies axées beaucoup trop souvent sur l'instant et sur nos petites préoccupations matérielles de tous les jours. Un livre qui élève un peu (beaucoup !) la réflexion et qui replace nos petites histoires quotidiennes à leurs justes proportions !
A lire (et relire) sans hésiter
Commenter  J’apprécie          110
Jipi
  26 octobre 2018
Tout un homme fait de tous les hommes qui les vaut tous et que vaut n'importe qui.
Jean-Paul Sartre
La révélation n'est plus destinée à un prophète passant son existence en solitaire, hors de son temps dans une méditation éternelle le privant du pragmatisme de ses contemporains.
Le ciel s'adapte à son époque en déposant ses offrandes devant la porte de ressources anonymes et basiques soudainement sous l'emprise de perceptions nouvelles.
De nos jours faire ses courses, regarder sa télé et laver sa voiture le Dimanche s'avère être un atout non négligeable si l'on veut participer au tirage d'une loterie divine dont le gros lot est l'ouverture des portes du firmament.
C'est justement parce qu'il n'est rien ou du moins plus grand chose que l'homme devient l'unique réceptacle de l'information divine.
Dieu fait avec ce qu'il a.
Monsieur tout le monde se retrouve démarché par toute une armada céleste dans l'obligation de réactualiser son information face à une configuration inédite constituée de nouveaux interlocuteurs imprévisibles et volatiles submergés par le timing de chacun de leur concept.
Actuellement, clamer que le devenir de notre planète est plus qu'inquiétant ne peut se déverser que sur l'écoute ou non de quelques élus ciblés au hasard remplaçant au pied levé une pénurie de grands esprits que nous subirons peut être à jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
RazKiss
  09 janvier 2018
Malheureusement, "La création du monde" ne m'a pas plu... J'avais envie d'une histoire et il s'agit plutôt de réflexions philosophiques camouflées en roman.
Nous suivons pendant huit jours quatre amis en vacances. Chaque jour, ils se réunissent pour lire chacun à leur tour un manuscrit apporté par l'un d'entre eux. L'auteur serait un certain Simon Laquedem, ayant été "élu" par Dieu. Il a décidé de retranscrire toutes ses conversations avec Celui-ci. Evidemment, les quatre amis n'interprètent pas ce texte de la même manière, certains y voient même un canular.
En ce moment, je ne suis pas vraiment dans une période où j'ai envie de réfléchir et me poser des questions sur la spiritualité, le propre de l'homme, l'espace-temps ou la création du monde. J'avais simplement envie de m'évader avec une bonne histoire. J'ai donc été déçue. de plus, les personnages sont très peu décrits et prennent surtout la parole pour lire le manuscrit ou le commenter. Difficile donc de s'attacher à eux, je dois même avouer que j'avais du mal à les distinguer les uns des autres (et dire qu'il n'y en a que quatre !). J'aime par contre le fait qu'il y ait autant de réflexions profondes que de moments totalement absurdes et grotesques. Cela en déstabilisera certains, mais ça fait le charme de "La création du monde". Quant au style, il est à la fois beau et simple, je ne peux pas critiquer l'auteur là-dessus.
Vu le flop de cette lecture, je pense que j'aurais dû choisir un autre titre pour découvrir D Ormesson !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          63

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
dancingbravedancingbrave   26 avril 2019
Que le temps soit de l’esprit crève les yeux même des aveugles. L’espace tu le vois, tu le mesure, tu peux le toucher sous forme de terre ou d’eau, tu le traverses dans tous les sens, tu vas, tu viens, tu reviens sur tes pas, tu le parcours et il est là. Même s’il ne cesse de s’accroître et de se dilater, il a quelque chose de rassurant. C’est un terrien avec de la glèbe à ses souliers. Il est bon garçon, il inspire la confiance. On s’en ferait volontiers un ami. La preuve : vous voyagez.
Le temps, lui, personne ne c’est qui c’est. Il n’a ni taille, ni forme, ni odeur, ni saveur. Il est dissimulé et secret. Aussi présent que l’espace, il n’est pourtant jamais là. Il est toujours ailleurs. Il a quelque chose d’un voyou. Comme la pensée et l’esprit, il est subtil et inquiétant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
dancingbravedancingbrave   27 avril 2019
Vous avez beau vous débattre, chacun de vous est prisonnier de son temps. Il y a un air du temps, il y a un esprit du temps qui est plus fort que tout et dont vous êtes prisonniers. Il commande votre action, il commande votre pensée.
Commenter  J’apprécie          152
dancingbravedancingbrave   20 mars 2019
Je m’appelle Simon Laquedem. J’ai trente-trois ans. Je vis seul aux Buttes-Chaumont. Ma vie est terne. Il n’y a que le travail pour l’occuper.
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2018
La matière, la vie, la pensée, l’histoire, que nous verrons se développer tour à tour et surgir l’une de l’autre, il vous sera toujours permis de soutenir, avec plus ou moins de vraisemblance, qu’elles sont le fruit du hasard et de la nécessité. Mais l’espace, d’où vient-il ? Et, plus encore, le temps ? D’où sort-il, celui-là ? Qui osera soutenir que l’existence du temps ne soulève pas de problème et qu’il faut le prendre comme il est sans se poser de questions ? Qui osera prétendre qu’il pourrait, lui aussi, relever du hasard et de la nécessité ? Le temps est la marque de fabrique imprimée par mes soins sur ce tout que j’ai tiré du rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
UnhomosapiensUnhomosapiens   10 janvier 2019
Enfin, tu ne t'imagines tout de même pas que c'est toi qui décides de ton sort ?
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Jean d' Ormesson (128) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d' Ormesson
Salon du Polar Noir sur Ormesson
Amateurs de polar, un rendez-vous à ne pas manquer
Pour cette première édition, retrouvez un programme à vous couper le souffle Les romans policiers pour adultes mais aussi en jeunesse et BD seront à l'honneur. Une trentaine d'auteur(e)s et non des moindres sont attendu(e)s ! Réservez vos dates vous ne serez pas déçus. Des rencontres, des dédicaces, des tables rondes, et une projection sont au programme et pleins d'autres surprises.
À VOS AGENDAS !
Toutes les informations sur : https://noirsurormesson.gpsea.fr/
Samedi 27 et dimanche 28 novembre au centre culturel Wladimir d'Ormesson
Entrée gratuite
Evénement réalisé en partenariat avec Esprit Livres, Grand Paris Sud Est Avenir et la médiathèque Jean d'Ormesson. Cette manifestation reste soumise à la présentation du Passe Sanitaire, sous réserve d'autres directives gouvernementales.
+ Lire la suite
autres livres classés : cosmogonieVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1605 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre