AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782234086104
192 pages
Éditeur : Stock (14/08/2019)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 53 notes)
Résumé :
« L'existence de Beaumarchais est une ivresse de vivre. Une suite de folles journées. Une pièce de théâtre effrénée où les personnages, tous Beaumarchais, se succèdent, se nourrissent l'un l'autre, s'allient,se contredisent, se combattent, parfois se détestent, le plus souvent s'aiment, trop. Ce serait banal si, vécues par tous ces personnages, toutes ces vies se succédaient sagement. Cet horloger, fils d'horloger, ne supporte pas la chronologie. C’est le prince du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
lecassin
  27 novembre 2019
Beaumarchais, fils d'horloger et horloger lui-même, à la cour ; maître de musique des filles de Louis XV ; agent secret ; dramaturge ; trafiquant d'armes… Un rapide tour d'horizon de la vie de l'auteur (entre autres) du « Barbier de Séville » et du « Mariage de Figaro ».

Un peu rapide, n'est-ce pas ? Survolé ? Hum.
Rapide et survolé comme ce « Beaumarchais, un aventurier de la liberté », ni un roman, ni un essai, ni une biographie… une notice récapitulative d'un personnage dont la complexité aurait mérité un autre développement…
Il faut tout le talent d'Erik Orsenna pour soutenir cette lecture qui ne sort pas des sentiers battus : un rythme soutenu par des chapitres courts, la faconde d'Orsenna, son sens de la formule… Oui… Malgré tout, on reste sur sa fin, avec un arrière-goût de bâclé.
Dommage, même si quelques élargissements du propos à notre époque ne manquent pas de saveur…
Commenter  J’apprécie          380
Aela
  30 janvier 2020
Plus qu'une biographie, c'est une évocation des moments-clé de la vie De Beaumarchais que l'on trouve ici, au fil de ces deux cents pages. Une bonne manière de découvrir ou redécouvrir ce géant de la littérature du 18ème siècle, quand on a peu de temps..
Un Beaumarchais, né Pierre-Augustin Caron le 24 janvier 1732 d'un père horloger et d'une mère "bourgeoise".
Le seul fils entouré de cinq soeurs... un bon départ pour le féminisme?
Une enfance choyée, et un beau mariage avec une veuve bien placée socialement, qui va lui permettre d'obtenir une terre dans l'Essonne, la terre de Beaumarchet, ce qui donnera lieu à son titre "de Beaumarchais".
Sa vie professionnelle sera d'une richesse incroyable: on connaissait l'écrivain mais le livre d' Erik Orsenna nous permet de découvrir un Beaumarchais tour à tour horloger comme son père, musicien, professeur de musique, "officier de bouche", diplomate, homme d'affaires plus ou moins chanceux (il est à l'origine de la fondation de l'ancêtre de la Compagnie des Eaux..), il fut aussi magistrat jusqu'à la Révolution...
Et bien sûr l'écrivain, aussi à l'aise dans la création que dans la polémique.. "Ma vie n'a été qu'une suite de combats", telle est sa devise tirée du "Mahomet" De Voltaire.
On connaît ses diatribes contre la noblesse en titre qui lui ont valu bien des soucis..
Néanmoins c'est un parcours sans faute que mène Beaumarchais qui a su mener ces différentes vies à un train d'enfer.
L'ouvrage est très plaisant et nous resitue le contexte de l'époque, la diplomatie, les tensions au sein de la noblesse et les guerres menées par Louis XV.. (qui ne se sont pas toujours bien terminées pour nous..)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
talou61
  16 septembre 2019
Une biographie beaucoup, beaucoup trop survolée.
Mais est-ce une biographie comme l'a dit une autre lectrice..
Son combat pour le droit d'auteur (reconnue par la Convention) est balayée, ses pièces "Le barbier de Seville" et le"mariage de Figaro" qui ont crééent des scandales, sont à peine développées...
Son entremise de l'achat de fusils en 1792 : aucune explication, seulement des interrogations de l'auteur... "pourquoi se fourrer dans une affaire qui sent le souffre".... 'Mystère....."
L'on ne fait pas l'effort d'acheter un livre à 18 € pour lire cela...
Autant lire Wikipedia et ses références, les pièces De Beaumarchais ou l'excellent livre de Claude Petitfrère "1784 le scandale du" Mariage de Figaro".
Une anecdote qui prouve bien que ce livre a été rédigé et publié trop vite, afin de paraître pour la rentrée littéraire... Sur l'intérieur de la jaquette, il est mentionné :
"entré à l'Académie française en 1998, il occupe sans légitimité aucune, le siège de Louis Pasteur et d'Émile Littré" ... Si c'est l'éditeur qui le dit !!!....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
CallieTourneLesPages
  25 février 2020
Les biographies ne sont pas ma tasse de thé, mais j'ai eu un coup de coeur pour la couverture du livre. Au temps de mes études j'ai toujours aimé le théâtre et les auteurs du XVIIIe, additionné à la plume d'Erik Orsenna, l'achat fut fait. Une chouette lecture qui ne manque pas de rythme ni d'humour. L'auteur ne s'appesantit pas sur les détails, le récit est rythmé par de courts chapitres à l'exemple de la vie menée par Beaumarchais. Une fuite incessante vers l'avant, à la recherche de toujours plus. On ne revient pas une énième fois sur les procès de ses 2 grandes pièces, toute sa vie est passée en revue, ses succès,ses déconvenues, tous ses métiers officiels et officieux, Beaumarchais n'était pas seulement un artiste, il était un touche à tout. Petit bémol le rythme est un peu perdu au trois quarts du livre. L'aventure s'essouffle. Mais ce livre reste une bonne lecture dans laquelle la voix de l'auteur porte le lecteur dans une rétrospective animée de la vie De Beaumarchais.
Commenter  J’apprécie          94
kikenbook
  24 août 2019
Enthousiasmant !
Orsenna retrace la vie De Beaumarchais avec toute la vitalité du personnage : phrases et paragraphes courts donnent un rythme alerte au récit comme pour imiter la vivacité du dramaturge, on ne s'embarrasse pas toujours de déterminants voire même de verbes comme Beaumarchais ne s'embarrasse guère de scrupules pour arriver à ses fins dans les très nombreux emplois qu'il occupera, d'horloger (comme papa) à éditeur De Voltaire , en passant par financier, promoteur immobilier, armateur... Autant de professions qui lui font vivre une existence où se mêlent immenses succès, gros bides, exaltantes ascencions et colossales dégringolades.
La petite histoire du créateur de la Société des Auteurs (merci à lui !) croise la grande Histoire : indépendance des Etats-Unis, Révolution française... Et Orsenna se permet quelques rares digressions amusantes sur notre époque.
Ces 200 pages se lisent aussi rapidement que se déroule la vie frénétique De Beaumarchais, sans temps mort, et l'on prend grand plaisir à lire ces chapitres qui éclairent les courts extraits de pièces présentés en fin de chapitre. Avec une mention spéciale pour le passage concernant les "Mémoires contre M. Goëzman", sorte de plaidoirie truculente écrite par Beaumarchais à l'occasion d'un procès dans lequel il est accusé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71


critiques presse (2)
NonFiction   14 octobre 2019
Un livre de vulgarisation qui puise aux meilleures sources pour raconter les mille vies de Beaumarchais qui ne fut pas que dramaturge.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Actualitte   18 septembre 2019
Voilà un livre remarquablement bien écrit, ce qui au fond est compréhensible, Erik Orsenna de l’Académie française est reconnu à juste titre pour sa plume alerte.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
POCA88POCA88   18 septembre 2020
Mais la liberté engendre le désordre. En s’affranchissant de toute règle, la société peut avancée vers un autre arbitraire, celui de la violence, voire de la Terreur. Tandis que l’homme privé, jouissant soudain sans entrave, pourrait bien causer sue ses proches quelques dégâts, en même temps qu’il va découvrir le corollaire obligé de la liberté : la solitude.
Commenter  J’apprécie          00
brinvilliersbrinvilliers   11 décembre 2019
Pouvez-vous imaginer qu'un mardi sur deux, quinze années durant, notre ami se vêtirait solennellement pour aller délibérer dans une vaste salle du Louvre et condamner à de lourdes peines, parfois aux galères, de pauvres bougres, souvent tenaillés par la faim...
Lui, Pierre-Augustin, l'amoureux de la liberté !
La logique du EN MÊME TEMPS, qui comporte bien des avantages, suppose une capacité particulière de l'estomac, celle d'avaler sans malaise les pires contradictions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lecassinlecassin   27 novembre 2019
L’économie a mauvaise presse aujourd’hui. D’abord ses experts ne cessent de se tromper dans leurs prévisions. Plus profondément, elle s’est fourvoyée. En voulant à tout prix devenir science dure, elle a chassé les disciplines considérées comme molles, l’histoire, la géographie, la sociologie, la psychologie, pour se laisser envahir par de pauvres mathématiques, des modèles bricolés, destinés moins à expliquer qu’à enfumer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lecassinlecassin   20 novembre 2019
Avec le diable, dit-on, il faut n'accepter de diner qu'avec une longue cuillère. Mais si, justement, pour connaître de plus près le diable, il fallait raccourcir la cuillère ?
Commenter  J’apprécie          131
lecassinlecassin   07 octobre 2019
Mais la liberté engendre le désordre.
En s'affranchissant de toute règle, la société peut avancer vers un autre arbitraire, celui de la violence, voire de la terreur.
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Erik Orsenna (127) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erik Orsenna
L'épidémie de Coronavirus continue de gagner du terrain. Alors que deux nouveaux décès ont été recensés en France hier, l'inquiétude s'intensifie. Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, a déclaré qu'il était peu probable que la France échappe au stade 3, stade maximum du plan de lutte contre l'épidémie. Devant un tel constat, la communication et les mesures adoptées par le gouvernement sont-elles la hauteur pour ralentir le sentiment de panique qui s'installe ? Que dit la gestion de l'épidémie de la mondialisation ? Pour en parler, nous recevons Erik Orsenna, membre de l'Académie Française au siège de Pasteur, (ambassadeur de l'Institut Pasteur et du réseau international, écrivain, auteur notamment de « Géopolitique du moustique : petit précis de mondialisation 4 », éd. Fayard) et Jean-François Chambon, médecin clinicien spécialiste de l'infection par le VIH/Sida (et directeur de la communication à l'Institut Pasteur sont nos invités pour discuter de ces sujets).
L'Invité des Matins de Guillaume Erner - émission du 6 mars 2020 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤24De Coronavirus9¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Erik Orsenna, presque...

Erik Orsenna est un pseudonyme ?

vrai
faux

5 questions
90 lecteurs ont répondu
Thème : Erik OrsennaCréer un quiz sur ce livre