AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782234090149
180 pages
Éditeur : Stock (21/04/2021)
3.88/5   17 notes
Résumé :
« Joie, tous les humains deviennent frères lorsque se déploie ton aile douce. »

Quatre ans avant 1789, quatre ans avant la prise de la Bastille et la Déclaration des Droits de l’Homme, Schiller écrit ce poème qui ne cessera d’accompagner Beethoven.
Un Beethoven toute sa vie passionné de fraternité alors que tout se ligue contre lui, sa famille, sa santé, ses amours, ses finances, la noblesse.
À tous les coups qui le frappent, il répond... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Cannetille
  13 mai 2021
Passion et fraternité : deux termes emblématiques, selon Erik Orsenna, de l'homme que fut Beethoven et de son oeuvre, et dont il fait les deux pierres angulaires de ce portrait du célèbre musicien.

Car, plus que d'une biographie, c'est bien d'un portrait éclairé du grand homme dont il s'agit ici. de son immense documentation, l'écrivain a extrait la quintessence, nous renvoyant à ses sources pour davantage d'exhaustivité, et nous livrant l'image à ses yeux la plus révélatrice de son sujet. le parcours historique, de la naissance à la mort du compositeur, s'accompagne ainsi d'une analyse pleine de finesse et d'esprit, de tout ce que son oeuvre incarne, musicalement, artistiquement, mais aussi politiquement.

Tandis que se révèle un albatros de la musique, génie que son art empêtre dans la compagnie des hommes, héroïque dans son combat contre la surdité, et précurseur sur bien des aspects de sa création, toute la narration converge vers un point d'orgue, l'Ode à la joie par laquelle s'achève l'ultime symphonie de Beethoven, et qui, composée sur des vers de Schiller en l'expression d'un idéal de fraternité, est devenue l'hymne officiel de l'Union européenne.

Erik Orsenna nous livre ici un regard très personnel sur un géant qui fait vibrer chez lui plus d'une fibre, musicale bien sûr, mais aussi politique et philosophique. L'humour et l'érudition de sa plume si brillamment travaillée sont un régal.

Lien : https://leslecturesdecanneti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          704
BurjBabil
  22 avril 2021
Ce livre commence par un rappel : nous (européens) nous sommes allègrement étripés tout au long de notre histoire : ici et partout où nous avons apporté la(les) lumière(s) : Amérique, Antilles, Afrique, Asie...
Puisque on parle d'exploration spatiale, je me demande si ...
Alors quand Beethoven né à Bonn en 1770, l'Europe se repose enfin, repue, de ce million de morts...
Dans cette future Allemagne, baignée de musique passent de ville en ville des colporteurs qui proposent des leçons de musique. C'est donc Tobias Pfeiffer, hautboïste ambulant et bon claveciniste qui va s'installer chez les Beethoven. Un an seulement mais tout s'enchaîne alors, maîtres divers, abandon des études pour la musique et concerts : la relève de Mozart, c'est lui !
Ce livre s'intitule notamment « fraternité » car il parle d'amitié durable, de celles qui définit des frères d'élection, comme Franz Gerhard Wegeler pour Beethoven, qu'il rencontre en hollande. Mais il y en aura d'autres : Ferdinand, comte Waldstein-Wartenberg (sonate en U majeur, opus 63), les Brunswick...
Ce livre s'intitule aussi « passion » car il décrit les mouvements de l'âme du compositeur pour le piano, cet instrument alors nouveau, succédant au clavecin et qui constitue l'amour de la vie de Beethoven... Mais passion signifie souffrance et chacun connaît ce qu'il en a été pour ce compositeur qui écrit : « Mais quelle humiliation quand quelqu'un à côté de moi entendait le son d'une flûte au loin et que je n'entendais rien, ou quand quelqu'un entendait chanter un berger, et que je n'entendais rien non plus »
Voilà, je m'arrête, ce livre est une balade culturelle et musicale d'une grande finesse, écrit pour rendre hommage et faire un peu leçon d'histoire. Belle lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          541
Passemoilelivre
  10 mai 2021
L'académicien curieux et gourmand nous livre une passionnante biographie du génie fraternel Beethoven avec tout ce qu'il faut d'amour et de passion des hommes et de la musique. Compositeur moins précoce que Mozart, Beethoven nous a légué une oeuvre considérable, la plus célèbre étant sa neuvième symphonie devenue l'hymne officiel de L'union européenne. Une balade culturelle, littéraire et musicale honorant une vie difficile, source d'une créativité hors norme au bénéfice de l'humanité.
Commenter  J’apprécie          110
papillon_livres30
  24 avril 2021
C'est un très bel hommage au compositeur allemand et de génie: Beethoven, né à Bonn en 1770.
Avec son talent de conteur, Erik orsenna raconte la vie de Beethoven: le contexte historique, son enfance, sa passion pour la musique, ses échecs, ses succès, ses passions, ses amitiés, sa surdité....
On y croise entre autre d'autres génies que Beethoven a eu l'occasion de rencontrer : Haydn, Mozart, Goethe ....
Une biographie romancée passionnante.
Commenter  J’apprécie          90
frambou
  05 juillet 2021
Biographie sous forme de roman passionnante et très documentée .Eric Orsenna raconte cet albatros de la musique, ce génie au coeur fraternel, pour terminer sur l'analyse de l'Ode à la joie, fin de l'ultime symphonie de Beethoven sur des vers de Schiller qui a la passion de la fraternité comme ce géant dont parle ce livre. Donne envie d'écouter du Beethoven !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
CannetilleCannetille   13 mai 2021
Pour ceux dont, par malédiction, je suis, qui ne sont pas musiciens, cette infirmité est ressentie comme un rejet, un exil à jamais, une interdiction de terre promise. On reste au-dehors, à tendre l’oreille et à considérer, désolés, ses dix doigts incapables de rien jouer. Dès la première note, les musiciens se reconnaissent. Ils savent qu’ils sont de la même confrérie. Et nous, les exclus, ne pouvons que les regarder s’embrasser. Et qu’importe si, par la suite, la jalousie les déchirera, ils sont d’un autre monde. Aristocrates dont aucune nuit du 4 Août n’aura aboli les privilèges. Au regard de la musique, on aura beau faire, et même s’il faut (beaucoup) travailler, les hommes ne naissent pas égaux en droits. Certains ont l’ouïe qu’il faut, absolue, d’autres se contentent d’entendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
BurjBabilBurjBabil   22 avril 2021
Sous l’impulsion de Frédéric II, la Prusse s’était dotée d’un ensemble législatif sans équivalent, aussi cohérent que complet. Et beaucoup de ses confrères princes-électeurs l’avaient imité. Si bien que longtemps méprisés par leurs voisins gaulois comme lourdauds et frustes, les Allemands eurent la satisfaction, en juillet 1789, de se constater précurseurs. Au fond, cette Révolution n’était qu’un rattrapage ! Cette admiration, un rien condescendante, ne dura pas. Chacun sait que les Gaulois répugnent à se mouvoir. Mais, une fois partis, ils ne savent pas s’arrêter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CannetilleCannetille   13 mai 2021
On dirait que l’œuvre de Beethoven répond coup pour coup aux agressions de sa vie. Plus celle-ci frappe, plus celle-là triomphe.
C’est la promesse de Heiligenstadt, tenue jour après jour dans un héroïsme bouleversant.
Si, dans tous les domaines de sa vie, sans refuge et sans répit, Beethoven accumule les souffrances, drames familiaux, rebuffades sentimentales, précarité financière, maladies enchaînées, infirmités de plus en plus invalidantes (puisque, à la surdité, maintenant totale, se sont ajoutées des conjonctivites), dans toutes les formes de son art, il se libère, il invente et triomphe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CannetilleCannetille   13 mai 2021
Les artistes, en tout cas les artistes de certains arts, ont toujours eu besoin des puissants. Car les arts sont inégaux face à la liberté. Si un écrivain n’a besoin de presque rien pour écrire dans sa soupente et finira bien par trouver quelqu’un pour éditer son chef-d’œuvre, un paysagiste sans client n’est qu’un dessinateur, un sculpteur sans marbre qu’un gâcheur de terre glaise, et un musicien qu’une victime d’acouphènes s’il ne rencontre personne pour financer l’orchestre et les concerts qui lui permettront d’entendre ce qu’il compose. Non, tout n’était pas mieux avant ! Vive le numérique qui, parfois, libère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
papillon_livres30papillon_livres30   26 avril 2021
Si, dans tous les domaines de sa vie, sans refuge et sans répit, Beethoven accumule les souffrances, drames familiaux, rebuffades sentimentales, précarité financière, maladies enchaînées, infirmités de plus en plus invalidantes (puisque, à la surdité, maintenant totale, se sont ajoutées des conjonctivites), dans toutes les formes de son art, il se libère, il invente et triomphe.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Erik Orsenna (135) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erik Orsenna
Erik Orsenna vous présente son ouvrage "La passion de la fraternité : Beethoven" aux éditions Stock / Fayard. Entretien avec Christophe Lucet, journal Sud-Ouest.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2511958/erik-orsenna-la-passion-de-la-fraternite-beethoven
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : passionVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Erik Orsenna, presque...

Erik Orsenna est un pseudonyme ?

vrai
faux

5 questions
94 lecteurs ont répondu
Thème : Erik OrsennaCréer un quiz sur ce livre