AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Claude Noël (Autre)
EAN : 9782251451800
288 pages
Éditeur : Les Belles Lettres (09/04/2021)
3.75/5   8 notes
Résumé :
Les principaux textes des émissions d'Orwell à la BBC en direction de l'Inde et du Sud-Est asiatique : causeries d'ordre littéraire et épisodiquement politique, le point de la situation sur les différents fronts...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
perrinalb
  21 juin 2021
Les éditions Les Belles Lettres viennent de rééditer les "Chroniques du temps de la guerre" de l'écrivain britannique George Orwell, qui travailla pour le service indien de la BBC de 1941 à 1943. On y trouve notamment une analyse détaillée de la propagande nazie et des euphémismes employés dans les communiqués de guerre du Troisième Reich.
Extrait : "A lire les communiqués allemands, on pourrait croire que tout l'art de la guerre consiste à se replier. Certains de leurs formulations sont sans conteste des merveilles du genre. Nous avons tous entendu parler de "replis stratégiques" et de "défense élastique" ; mais les commentateurs allemands ont trouvé mieux. S'agissant d'une retraite précipitée, ils annoncent par exemple : "Nous avons réussi à accroître la distance qui sépare nos armées de celles de l'ennemi", ou : "Nous avons forcé les Britanniques à progresser en direction de l'Ouest"; ou encore, qu'en choisissant de se replier, le général Rommel "conserve l'initiative". Vous ne manquerez pas de remarquer que lorsqu'un chien poursuit un lapin, c'est le lapin qui conserve l'initiative" (p. 246).
Ce passage attirera nécessairement l'attention des lecteurs de Viktor Klemperer. Il paraît directement tiré de son livre "LTI, la langue du IIIe Reich", et fait directement écho au chapitre 31 ("Renoncer à l'élan du mouvement...") dans lequel on peut lire les lignes suivantes : "Les mots "défaite" et "retraite", sans parler de "fuite", ne furent jamais prononcés. Pour défaite, on disait "revers", cela sonne moins définitif ; au lieu de fuir, on se "repliait devant l'ennemi" ; celui-ci ne réussissait jamais des percées [Durchbrüche], mais toujours seulement des irruptions [Einbrüche], dans le pire des cas de "profondes irruptions" qui étaient "contenues", "verrouillées", parce que, évidemment, nous possédions un "front élastique". de temps en en temps, on procédait - volontairement, et pour reprendre un avantage sur l'ennemi - à une "réduction du front" ou à une "rectification du front"."
En résumé, pour employer un langage plus contemporain : "Je ne dirais pas que c'est un échec, je dirais que ca n'a pas marché".
Pour retrouver sa liberté de dire et d'écrire ce qu'il voulait, sans avoir à subir la censure du Ministère britannique de l'Information, George Orwell quitta la BBC à la fin de l'année 1943.
C'est aussitôt après, peut-on lire en introduction, qu'il s'attela à la rédaction de "La Ferme des animaux" et de "1984".
On comprend d'où lui vint son inspiration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
denisparizia
  27 octobre 2021
Un ouvrage reprenant les chroniques de Georges Orwell lorsqu'il travaillait à la BBC durant la seconde guerre mondiale, de 1941 à 1943.
Ses émissions étaient diffusées en Inde, pays touché par les propagandes de l'Allemagne et du Japon.
La guerre mondiale, en plus d'un conflit armé, a été un conflit d'idéologies, à travers ses émissions, discussions littéraires, chroniques, et points sur l'avancée du conflit, Orwell analyse et explique au public la propagande fasciste et ses dangers.
Bien qu'étant Anglais, Orwell aura tout de même une censure appliquée à certaines de ses chroniques, il y aura même, lors de ses discours, un censeur, prêt à couper son micro si il ne se tient pas aux consignes qui lui ont été données.
Cet ouvrage est donc intéressant sur le plan historique, montrant une partie de la propagande des pays de l'axe, ainsi que le travail des pays libres pour la dénoncer.
Il est aussi intéressant, car ces années de chroniques, de propagandes et de censures, feront s'inquiéter George Orwell sur la liberté, et lui inspireront les oeuvres 1984 et La ferme des animaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
stekasteka   25 avril 2013
INTERVIEW IMAGINAIRE DE JONATHAN SWIFT
L'édition que je possède des œuvres de Swift a été imprimée entre 1730 et 1740. En l'ouvrant (...), parfois, je m'attends presque à le voir sortir de la page imprimée pour répondre à mes questions. Il y a quelque chose dans sa manière d'écrire qui évoque le son de sa voix. Voici, par exemple, une de ses Pensées sur divers sujets : " Lorsqu'un vrai génie apparaît dans le monde ..."
SWIFT : " Lorsqu'un vrai génie apparaît dans le monde, vous le reconnaitrez à ce signe infaillible que les sots sont tous ligués contre lui."
ORWELL : Il s'est enfin matérialisé ! Je savais bien que cela arriverait tôt ou tard. Alors, vous portiez vraiment une perruque, docteur Swift ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stekasteka   05 août 2014
Dans la plupart des troupeaux il y avait une sorte de chef yahoo qui était toujours le plus mal bâti et le plus malfaisant de tous. Le meneur avait généralement un favori aussi semblable à lui-même qu'il pouvait le découvrir, dont la fonction était de lécher les pieds et le postérieur de son maître, et de conduire les femelles yahoos à son chenil.(...) Il conserve d'habitude ses fonctions jusqu'à ce qu'on trouve à le remplacer par un plus méchant que lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
stekasteka   25 avril 2013
Les chroniques de guerre prouvent qu'Orwell, du fait de ses fonctions, connaissait à fond, et d'un point de vue très technique, les mécanismes de la propagande fasciste : cette connaissance, il la mit largement à profit , tant dans La ferme des animaux que dans 1984, où slogans simplistes, contre-vérités flagrantes, revirement subits et autres artifices cousus de fil blanc, mais serinés sans trêve ni répit, finissent par conditionner les masses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          13
stekasteka   25 avril 2013
INTERVIEW IMAGINAIRE DE JONATHAN SWIFT
ORWELL : Mais en considérant le monde dans son ensemble, estimez-vous que l'être humain continue à se comporter en Yahoo ?
SWIFT : J'ai bien regardé les gens de Londres en venant ici, et je puis vous assurer que je n'ai pas remarqué de différence notable, (...), de mornes immensités de briques et de ciment, où sont parqués les Yahoos.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de George Orwell (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de George Orwell
La ferme des animaux
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature anglaise et anglo-saxonne>Littérature anglaise : textes divers (270)
autres livres classés : émissionsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La ferme des animaux

Qui est Mr Jones en Russie?

le tsar Nicolas I
le tsar Nicolas II
Trotski
Lénine

8 questions
1389 lecteurs ont répondu
Thème : La ferme des animaux de George OrwellCréer un quiz sur ce livre