AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Valérie Drouet (Traducteur)
EAN : 9782017160021
192 pages
Hachette (20/10/2021)
4.3/5   223 notes
Résumé :
Loin des yeux, près du cœur, pas vrai ?

CHARLIE : « Je sors avec Nick depuis deux ans. Il aime le rugby, la formule 1, les chiens, l’univers Marvel, le bruit des feutres sur le papier, la pluie et dessiner sur les chaussures. Et il m’aime, moi. »

NICK : « Choses que nous faisons avec Charlie à la maison : Regarder des films. Rester assis dans la même pièce chacun sur son PC. Nous envoyer des textos depuis une autre pièce. Nous emb... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
4,3

sur 223 notes

Quand j'ai vu cette novella de la saga Heartstopper à la bibliothèque, je n'ai pas hésité une seule seconde à l'emprunter.

J'ai un énorme attachement pour cette série littéraire et pour l'adaptation qu'ils en ont fait sur netflix. Je ne le dirai jamais assez mais j'adore la relation de Nick et Charlie. Que ce soit ensemble ou individuellement, ce sont deux personnages qui me touchent profondément.

Et sans surprise, j'ai beaucoup aimé ce 'hors-série' !

Charlie est ce genre de personnage qui pense qu'il gâche la vie des gens à cause de sa santé mentale. « J'ai déjà été le petit ami le plus agaçant de l'univers, avec mes histoires de santé mentale. » Non, évidemment que non ce n'est pas facile à vivre pour les proches. Mais on est tellement trop nombreux à penser qu'on est un fardeau pour les autres…

Charlie est ce genre de personnages qui se trouve débile. Qui culpabilise du fait de se sentir mal. (Et là MERCI ALED ! « Non, tu as le droit de ressentir des trucs » OUI BORDEL !)

Charlie est ce genre de personnage à avoir du mal à dire ce qui ne va pas, pour ne pas inquiéter les autres.

Ce genre de personnage à se dire « Je suis une personne horrible ». À s'excuser tout le temps pour ce qu'il ressent. À se trouver pathétique.

Charlie est ce genre de personnage que je relate. Pas à 100%, bien sûr, mais un peu. Parfois. Souvent. Plus souvent qu'avec Nick. J'aime énormément le personnage de Nick, mais c'est vrai que je m'identifie moins à lui. Alors que Charlie... j'adore son pdv parce que je sais que je vais me reconnaitre dans certaines situations.

Ce volet n'a pas forcément été facile à lire pour ma part à certains moments. Arghh je n'aime pas quand ils se disputent, et à cause du manque de communication en plus ! :((

P'tit big up à Sai (le pote de Nick) !!

Rahh et le mot de Charlie puréee qu'est-ce que je l'aime !! J'ai souri toute seule comme une idiote en lisant ce passage :')

Bref. Ce livre se lit tout seul. Il se lit beaucoup trop vite, pour être honnête. Mais ça fait du bien. Je les aime tellement !!

Commenter  J’apprécie          190

La saga Heartstopper est un énorme coup de coeur pour moi. Elle fait partie de mes sagas doudous. Vous savez, le genre de livres que vous pouvez lire un million de fois sans jamais vous en lasser, le genre de livre qui vous fait du bien quand ça ne va pas et qui vous permet d'aller mieux juste le temps de votre lecture. C'est peut être bête pour certains mais en tout cas moi j'ai un tas de sagas doudous comme je les appelle. Et franchement ça fait du bien ce genre de livres. J'aime par dessus tout le couple de Nick et Charlie. J'étais ravie de voir cette petite nouvelle sortir et encore plus heureuse d'avoir eu l'opportunité de le recevoir grâce à Babelio. Et sans aucune surprise c'est une véritable coup de coeur.

Dans cette petite nouvelle, on va suivre Nick et Charlie. On les retrouve au bout de deux ans de relation. Tout le monde sait que ces deux là forment le couple parfait. Ils sont inséparables et passent tout leur temps ensemble. Mais Nick s'apprête à partir à l'université au grand dam de Charlie, qui lui doit rester au lycée encore une année. Alors que l'heure des au revoir approche, les deux garçons commencent à se poser beaucoup de questions. Est ce que leur amour est il suffisamment fort pour supporter la distance? Parce que c'est bien connu, les premiers amours durent rarement pour toujours…

Au début, je dois avouer que j'ai été un peu perturbé du fait que c'était présenté comme un roman. Je suis tellement habitué au fait que ce soit des romans graphiques que de voir l'histoire écrite est un poil perturbant. Mais rien de bien méchant bien au contraire. On a tout de même quelques pages avec des illustrations pour mon plus grand plaisir. Elles sont tellement belles à regarder, je suis absolument fan de la façon dont Alice Oseman dessine. Ses dessins sont terriblement mignons et adorables à regarder. C'est con à dire mais rien que regarder les illustrations ça me donne le sourire.

Je suis tellement attachée aux personnages de Nick et Charlie. Vraiment, ils sont tellement touchants, tellement adorables à suivre. Ce sont de vrais rayons de soleils qu'on aime suivre. Leur amour est fort et puissant. Leur histoire m'a beaucoup touché, on les retrouve deux ans plus tard, toujours aussi amoureux l'un de l'autre. Leur relation est saine, ils passent leur temps ensemble, tout leur temps. Ils ont bien évolués mais Charlie commence a avoir des doutes. le fait que Nick partira à l'université ça le met vraiment mal, il se sent abandonné. Il finit par s'imaginer tout un tas de choses et leur relation va se dégrader. Et ça m'a brisé le coeur de les voir se déchirer comme ça. Je suis vraiment amoureuse de ces deux personnages, je les aime tellement ensemble et les voir se déchirer comme ça, ça m'a littéralement arraché le coeur. On retrouve d'autres personnages comme Tori, la soeur de Charlie, elle est vraiment là pour son frère et j'aime beaucoup leur relation. J'ai beaucoup aimé Harry, je trouve qu'il a tellement bien évolué! Je trouve qu'il a vraiment une belle évolution quand on pense à comment il était avant, on peut dire qu'il e na fait du chemin.

Dans cette nouvelle, c'est encore une fois rempli d'émotions. Il y a de l'amour, du drame, des disputes, des pleurs et j'en passe. En si peu de pages, j'ai versé quelques larmes, c'est le genre d'histoire qui vous prend aux tripes, qui ne vous laisse pas indifférente. On est tellement attaché à ce couple mythique, qu'on est investi à fond dans cette histoire, comme si on faisait partie de cet univers. Je n'ai pas été déçue de ma lecture, peut être un peu trop court à mon goût. Mais forcément, je suis tellement fan de cet univers, de ces personnages que clairement je pourrais avoir des romans de 1000 pages ça ne me dérangerais pas le moins du monde. J'en redemande encore et encore, c'est tellement mignon, tellement bienveillant, de plus on traite des sujets importants dans cet univers. Et ça, franchement je trouve ça génial.

Cette lecture fut un énorme coup de coeur. Les personnages, l'univers, l'intrigue tout me plaît dans cette nouvelle. Je suis énormément attachée à Nick et Charlie. J'aime voir leurs frimousses, leur histoire est tellement adorable et mignonne. Même si parfois il y a des turbulences mais en même temps dans un couple il y en a toujours, leur histoire est profonde et merveilleuse. Ici on parle de relation à distance, tout ce que ça implique, les doutes que l'on peut avoir; si ça peut fonctionner et j'en passe. Un roman court qui se lit super vite. Les pages défilent à toute vitesse, on ne les voit pas passer. Clairement une de mes lectures doudous que j'aime énormément. Si vous êtes fan de l'univers de Heartstopper, cette nouvelle vous plaira à coup sûr!


Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          60

Charlie Spring est toujours en couple avec Nick Nelson depuis deux ans et ce sont les derniers instants de Nick au lycée Truham avant qu'il ne parte à l'université de Leeds. Charlie est inquiet de ce départ de Nick et laisse peu à peu l'anxiété s'installer.

Après l'immense succès de la série des romans graphiques Heartstopper, Alice Oseman approfondit l'univers de Charlie et Nick avec cette courte nouvelle qui se déroule cette fois deux ans après les romans graphiques, les deux héros ont grandi, mûri, changé aussi bien dans leurs réactions que physiquement dans l'illustration d'Alice Oseman.

Commenter  J’apprécie          130

Seconde novella de la série Heartstopper lue dans la foulée de sa petite soeur, Cet hiver. Ce qui est sûr et certain, c'est qu'en terme de novellas, je vais m'arrêter là ! Ce second opus a été de trop et m'a clairement irritée. On tourne en rond autour des questionnements induis par la fin du lycée pour Nick et de son inscription à la fac. Devant se résoudre à une relation à distance, les deux garçons se questionnent chacun de leur côté sur sa durabilité. Ce qui aurait pu être psychologiquement un tant soit peu intéressant est traité avec excès de mièvrerie alternant avec des vulgarités auxquelles les quatre romans graphiques ne nous avaient pas du tout habitué. Charlie se bourre la gueule et se conduit comme une petite mijaurée écervelée et égoïste. Il m'a clairement énervée dans ses psychodrames à répétition et son attente passive d'une hypothétique solution. En gros, il ne se passe rien d'extraordinaire dans cette nouvelle concentrée sur les quelques semaines d'été où Charlie au lieu de profiter de son amoureux ne fait que semer désordre et chaos dans leur relation. Tout le charme créé dans les quatre romans graphiques a volé en éclats dans ses quelques pages. Pour moi, ce recueil n'a pas sa place dans la jolie bleuette queer narrée dans les romans graphiques et la dénature sans rien y apporter de positif. Next !

Commenter  J’apprécie          92

Un grand merci à la Masse Critique Babelio ainsi qu'à Hachette pour m'avoir donné la chance de lire ce livre, sachant que Heartstopper est particulièrement cher à mon coeur.

Nous retrouvons Nick et Charlie dans une novella d'à peine quelques pages, juste ce qu'il faut pour passer un bon moment avec nos deux tourtereaux favoris et ainsi, diminuer le manque jusqu'au prochain tome d'Alice Oseman.

Nick s'apprête à intégrer l'université pendant que Charlie restera encore une année au lycée. Comment va se dérouler leur relation à distance après avoir vécu toutes ces années collés l'un à l'autre ? C'est proprement l'angoisse de notre petit brun.

J'ai suivi les mésaventures de ces deux garçons depuis la sortie du premier volume et je crois que c'est bien la première fois que je les observe agir en tant que jeunes hommes et non plus comme des adolescents insouciants. C'est l'un des points qui m'a le plus surpris, ce décalage entre la puberté et le fait d'évoluer vers une vision de la vie plus mature. Car, oui, dans le monde merveilleux de Nick et Charlie, si tendre et mielleux à souhait, grandir et devenir adulte existe. Personnellement, je l'aurais presque oublié, puisque, au même titre que Charlie, je chérirais l'idée que rien ne change et que ce monde parfait reste ainsi jusqu'à la fin des temps.

Alice Oseman a le don pour mettre en lumières des problèmes relationnels récurant dans notre société. Tel que l'amour, la communauté LGBTQ+, la distance, la colère, les troubles alimentaires, l'anxiété, et j'en passe beaucoup d'autres. C'est d'ailleurs ce qui me touche dans ses romans graphiques et ses histoires sous forme de roman. Elle maîtrise les sujets délicats et y apporte beaucoup de bienveillance, et bien que cette novella soit plus brute dans les émotions, elle a su également apaiser ces tensions et diriger ses protagonistes à agir d'une manière positive afin de renverser la situation.

J'ai dévoré ce livre en l'espace de quelques heures, c'était un merveilleux moment de lecture accompagné de quelques illustrations de nos deux amoureux. Alice Oseman est autant douée pour l'écriture que le dessin. Je pensais être beaucoup plus perturbé à l'idée de les retrouver dans une version roman et non graphique, mais en réalité, ce n'a pas été le cas.

Je conseille bien évidemment ce bouquin si vous ressentez l'envie de lire une histoire courte et de passer un moment sympathique à vous détendre.

De plus, une autre novella de Nick et Charlie est sortie sur le thème de Noël ! Cet hiver est tout à fait adapté en cette période de fête et je ne manquerais pas d'en faire mon petit roman pour cette fin d'année.

Commenter  J’apprécie          16

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation

- Non, mais… (Il secoue la tête.) … vous êtes Nick et Charlie.

Je ris.

- Qu’est-ce que ça veut dire ?

- C’est…

Il rit aussi, une expulsion d’air nerveuse.

- Vous êtes… c’est difficile à dire. C’est comme si… s’il fallait fournir une preuve de l’existence des âmes sœurs, tout le monde vous choisirait.

Commenter  J’apprécie          130

Ça fait longtemps que je ne me suis pas réveillé en me sentant aussi mal, avec la gueule de bois, l’envie de vomir et de pleurer, et ce vide familier dont je pensais m’être débarrassé depuis longtemps. Ce sentiment qui me donne envie de rester au lit et de ne plus jamais me lever.

Commenter  J’apprécie          90

Je sors avec Nick depuis que j’ai quatorze ans. Il aime le rugby, la formule 1, les animaux (surtout les chiens), l’univers Marvel, le bruit des feutres sur le papier, la pluie, dessiner sur les chaussures, Disneyland et le minimalisme. Et il m’aime, moi.

Ses cheveux sont blond foncé, et il a les yeux bruns.

Il mesure cinq centimètres de plus que moi, si c’est le genre de choses qui vous intéresse. Je le trouve plutôt canon, mais ce n’est peut être que mon avis.

Commenter  J’apprécie          40

Bon, d'accord, je t'aime plus que mes chiens.

Commenter  J’apprécie          140

Sai ajuste ses lunettes et se passe une main dans les cheveux.

— On dirait qu’il faut que tu lui parles, mec.

— Je ne sais pas quoi dire, je réponds. (Je pose ma manette et je le regarde.) Aide-moi.

— Depuis quand je suis expert en relations ? Je ne suis jamais sorti avec quelqu’un.

— Tu es malin. Tu vas étudier la litté anglaise à la fac.

— La litté anglaise est parfaitement inutile dans la vie réelle, Nicholas. Parfaitement inutile. Crois-moi. Chaucer et John Donne ne te seront d’aucune aide.

Ça me fait rire.

— Je ne sais même pas de qui tu parles.

— Tu vois.

Commenter  J’apprécie          00

Videos de Alice Oseman (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alice Oseman
Extrait du livre audio « Cet hiver / Nick & Charlie » de Alice Oseman, traduit par Valérie Drouet, lu par Gabriel Bismuth-Bienaimé, Elsa Bougerie et Tom Trouffier. Parution numérique le 25 janvier 2023. https://www.audiolib.fr/livre/cet-hiver-nick-charlie-9791035412180/
autres livres classés : troubles alimentairesVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus