AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de cascasimir


cascasimir
  05 décembre 2019
"Et le cochon s'élança à la poursuite de la chaise." Si, si, une chaise en bois, aux abois, qui... grinçait : "Au secours !"
Elle était vexée, qu'un aussi gros cochon, euh, lui saute dessus!


Mais, que fait ce cochon? (#balancetonporc?). Comme c'était un gros cochon, la chaise avait beau se cabrer et ruer, elle n'arrivait pas à se débarrasser de l'animal.


La fée arriva sur ce méfait.
C'était une jolie fée (de la famille des Babounette, Piccolanina, ou Siabelle :-) etc.
C'était la chaise de la fée, sa pré-fée-rée ( normal, c'était la seule et unique...)


La chaise fit au cochon:
-" Mais, qu'est ce que tu as à gigoter ainsi?"
-Ça me chatouille quand tu parles".
Même si le cochon se tenait les côtes (de porc) en rigolant, cette histoire de fée risquait de finir en eau de boudin...


Car la fée voulait changer la chaise en fauteuil, comme elle avait changé le loup en cochon...
Cochon qui s'en dédit ?
Non, car lui, il voulait redevenir un loup...


Désolé, une fée est là pour exaucer les voeux, même si cela va parfois de travers (de porc)...
Impossible de revenir en arrière.
-Quand c'est fait, c'est fait, fit la fée.
Un voeu ne peut être défait!
Donc, c'était loup(é) pour le cochon, euh...


Demandez donc au crapaud transformé en biscuit Prince, pour le goûter ? Beurck! Dégoûtant !
-Chaise, abracadabra, que te poussent des bras!
Ça ne marchait pas, ce n'était pas une chaise très relaxante ... "La chaise resta de bois".


La fée dut aller demander de l'aide, et pour cela rencontrer ... "la fée de la forêt," ( Iboo, Brooklynbythesea, Stockard :-) etc, qui officie dans un fauteuil".
Je vous laisse découvrir cette fée, le cul entre deux chaises: une simple chaise et "un splendide fauteuil cousu de fils d'or..." Mais planquez vous, un sortilège part parfois tout seul...
Et, je risque d'être transformé en batracien! Mais, je n'y crôa pas!


" Fées, répandez partout la rosée sacrée des champs" William Shakespeare. Songe d'une nuit d'été.
Commenter  J’apprécie          622



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (60)voir plus